Persécution contre des élus FN à Limoges (87)


Persécution contre des élus  FN  à Limoges (87)

FN Limoges: le FN jugé pour provocation à la haine raciale dans le journal municipal

Des peines d’amendes ont été requises mardi contre trois élus du FN siégeant au conseil municipal de Limoges jugés pour « provocation à la haine raciale » dans un texte publié dans le journal municipal et signé de leur nom.

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partie civile, avait déposé plainte après la publication, en janvier 2017, d’une « tribune libre » parue dans le journal municipal « Vivre à Limoges » et signée par les trois élus du parti d’extrême droite, Vincent Gérard, Christine Marty et Pierre Lafond.

Des peines de 1.500 euros d’amende ont été requises contre les trois prévenus poursuivis pour « provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ».

Dans le court texte, les élus FN faisaient état, sans source ni témoignage d’une altercation au CHU de Limoges qui aurait opposé un homme à une employée de l’hôpital. Vincent Gérard s’en prenait aux « nouveaux habitants… », attribuant implicitement les faits à un migrant.

La tribune interrogeait les lecteurs: « devrait-on préparer nos épouses et nos filles à subir comme à Cologne et dans d’autres villes allemandes, les viols collectifs, les humiliations et les violences sous couverts d’une France +terre d’accueil+ ? »

L’avocat de la Licra, Me Philip Gaffet, a réclamé un euro symbolique de dommages et intérêts. Vincent Gérard a déjà été condamné à de la prison avec sursis pour des violences avec menace d’une arme commises contre un bar étudiant du centre-ville de Limoges.

Le jugement a été mis en délibéré au 8 juin.

http://www.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/48426-fn-limoges-limoges-provocation-haine-raciale-journal.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


9 thoughts on “Persécution contre des élus FN à Limoges (87)

  1. Machinchose

    encore les Licrasseux qui se manifestent…

    mais, ne réclament qu un euro de DI ……

    c’est louche! d’ habitude ils se regonflent leur trésorerie avec des amendes somptueuses

    sentiraint ils le vent mauvais qui se lève contre eux de par toute la France ?

    eux et ces officines indignes ??

  2. Lacata

    Avez-vous remarqué le geste sur le cœur de Macron pour saluer les hommes politiques américains? La main sur le cœur, c’est pas la façon de se saluer chez les musulmans?
    On dirait un chenapan échappé des banlieues.

  3. Xtemps

    Et l’escroquerie du racisme et autres excuses bidons continuent.
    Il faudrait pouvoir porter plainte contre cette justice malhonnête d’escrocs imposteurs avec ce racisme et autres escroqueries liberticides du même genre, instrumentalisés aux avantages du régime totalitaire union Européenne Fasciste, qui entrave le référendum des choix libre sur l’immigrations des peuples autochtones seuls légitimes.
    Cet escroc racisme entrave la liberté, est une astuce juridique pour dictature pour empêcher les peuples européens autochtones seuls légitimes chez eux, le racisme liberticide remplace le référendum, la liberté du peuple.
    La provocation de la haine raciale n’existe pas en démocratie, c’est de l’arnaque pour dictatures de bâillonner le peuple autochtone légitime et de l’empêcher de s’exprimer par référendum sur l’immigration.
    Empêcher le peuple de s’exprimer est la première attaque des dictatures, tous les peuples du monde en démocratie ont le droit de s’exprimer sur l’immigration et ne revient pas aux dirigeants d’imposer l’immigration contre la volonté du peuple.
    Priver la liberté de tout un peuple pour la laisser à une minorité allogène, n’est jamais de la démocratie, puisque c’est le tout le peuple qui est attaqué à sa liberté pour les autres, les autres si le peuple le veut en démocratie.
    Nuremberg pour ces escrocs imposteurs dictateurs Fascistes.

  4. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Les élus FN n’ont fait que dire tout haut ce que la plupart des gens concluent eux-mêmes et pensent tout bas. Tout mon soutien !

  5. mac gyver

    Ce sont des faits courants ,contre des gens « nommant » implicitement les « fauteurs de trouble ». Mais ,malheur à vous, si les faits sont dirigés contre les chouchous des élites, avides de voir ce pays devenir une république islamique. Notons que les dénonciateurs de ces faits, sont trainés devant les tribunaux « grâce » à la passivité de la population moutonnière. Si les gens prenaient enfin conscience de ce qui se trame , les juges seraient moins enclins aux condamnations.

  6. Julie

    Ce qui m’étonne est qu’ils ne portent pas plainte contre les 250 signataires qui osent critiquer la parole d’Allah.

    Parce que c’est quand même une sacrée attaque frontale non ?
    Si on commence à amalgamer Allah avec les terroristes, c’est triste hein ?

    En plus il y a du pognon à se faire sur ce coup là !

  7. Timbalou

    Des chouchous ceux que nous allons fiche à la porte de notre PAYS? que nenni, des crasseux qui vont retourner dans leur mère patrie qui n’est pas la France.

  8. patito

    Ce que je regrette c’est qu’ils aient terminé la phrase concernant les viols en parlant de la France terre d’accueil ce qui implique des arrivants venant d’ailleurs……….
    mais si ils stoppent juste avant les mots  » sous couvert………..  » le procureur se trouve obligé de dire que les viols collectifs ; les violences de Cologne ….. viennent des nouveaux arrivants et l’avocat de la défense doit alors lui demander de justifier et prouver ses dires .
    Là on rigole
    donc encore une fois chers amis patriotes ; tournez votre plume trois fois avant d’écrire et étudiez le comportement de nos amis Russes sous la botte communiste

Comments are closed.