« Fils de la Nation : en désaccord avec Jean-Marie Le Pen sur la Résistance et Pétain…. ( 2 )


« Fils de la  Nation : en désaccord avec Jean-Marie Le Pen sur la Résistance et Pétain…. ( 2 )

FILS DE LA NATION, UNE IDENTITÉ FRANÇAISE

Mémoires, Fils de la Nation – Jean-Marie Le Pen – Éditions Muller – 446 pages – 22,90€

Une partie de ce texte a été publiée sur le site de la Ligue du Midi

SECONDE PARTIE : ORPHELIN DE GUERRE (2/4)

Dans cette seconde partie, Jean-Marie Le Pen narre la conjoncture intérieur et internationale de l’entre-deux guerres, au cours de laquelle il est né. Sa description d’alors est comme un signal d’alarme pour aujourd’hui. Seuls les imbéciles prétendent que l’Histoire ne se répète pas, ai-je déjà écrit dans un article. Nous y voilà : « À la menace du réarmement allemand, nous répondions par les grèves de 36 et le gouvernement du Front Populaire. Les Français dans leur immense majorité refusaient la guerre et firent un triomphe à Daladier quand il revint de Münich, quelques mois de répit dans son portefeuille… La gauche française avait jeté un désordre durable dans les casernes et dans les armements. Victorieuse aux élections, elle avait été incapable de gouverner, ni d’armer, ni de faire la paix… » On connaît la suite ! Il raconte son dégoût de l’arbitraire et de la vengeance aveugle s’abattant sur la France à la Libération, souvent menés par des « résistants » de la dernière heure. Nos Anciens nous ont raconté cette période.

Je ne partage pas du tout l’opinion de l’auteur lorsqu’il considère la vérité historique de la popularité du maréchal Pétain, persistant jusqu’en 1944, pour délégitimer la Résistance aussi bien des civils que des militaires. Si toutefois on peut considérer que les pleins pouvoirs au maréchal Pétain, votés à une grosse majorité parlementaire étaient l’expression de la plus grande partie de l’opinion publique, celle-ci ne pouvait imaginer jusqu’à quel point la collaboration allait faire descendre la France. La persécution des Juifs, toutes les administrations soumises de droit et de fait, le STO, la presse pro-nazie, etc. Si toutefois la convention d’armistice était draconienne, nul n’était obligé d’en faire un zèle personnel ou collectif. Précisément un bon nombre ne le fit pas, même s’ils furent moins nombreux à entrer en Résistance, même si certains n’y entrèrent que pour échapper au STO. Je ne partage pas l’idée du bouclier représenté par Pétain et du glaive par De Gaulle. À propos du glaive gaulliste, Jean-Marie Le Pen revient vite sur son point de vue initial et ce qu’il en dit par rapport au bouclier n’engage que lui. Le supposé bouclier pétainiste, très imagé, n’a pas protégé les plus exposés et bien d’autres aussi : Juifs, républicains espagnols, Allemands anti-nazis, jeunes requis pour le STO, otages pris arbitrairement, habitants d’Oradour-sur-Glane, de Tulle et de multiples endroits ailleurs ; ni les Résistants, bien sûr, mais eux rompaient la convention d’armistice par une action dont les racines se trouvent au plus profond des âges, dès que l’idée de Patrie a pris naissance pour la tribu, ou le pays, ou l’empire. Cette action de patriotes ne se commande pas et ne saurait s’accommoder de textes trahissant la Patrie, fussent-ils signés initialement dans un contexte ne permettant guère de choix.

Je ne partage pas non plus son opinion du Groupe Manouchian : «… des étrangers vont faire la guerre en France à d’autres étrangers… », ni le fait qu’il réduit l’action résistante à l’initiative du Parti communiste, ni qu’il semble oublier que de nombreux FFI n’étaient pas communistes. S’il est vrai que certains ont engagé des actions de résistance par motivation politique internationaliste, ce ne fut pas le cas pour la plupart. Et si toutefois Moscou a commandité l’entrée au combat du Parti communiste après la rupture du pacte germano-soviétique, la Résistance fut de la plus grande pluralité et n’a pas été déclenchée depuis l’étranger ; son embryon naquit dès 1940, dans le secret de petits groupes spontanés, indépendants et apolitiques, qui ne se structurèrent vraiment que dans l’action tout en bénéficiant de l’aide alliée.

Il est intéressant de réfléchir à ce que Jean-Marie Le Pen, empruntant ce terme au prêtre et auteur Jean-Marie Desgranges, nomme le « Résistancialisme », cette sorte d’appropriation usurpée, arbitraire, injustifiée et opportuniste de l’esprit de Résistance, persistant jusqu’à aujourd’hui. On peut y passer des heures. Ce qui en est révélateur, c’est l’utilisation de références historiques à des fins de politique du moment : « Pour abattre un adversaire, l’exclure à vie, il suffit encore aujourd’hui de l’assimiler, par un tour de passe-passe adéquat à Hitler… Sur cette lancée inepte, des crétins ont diabolisé la très belle devise Travail, famille, patrie, qui fut celle de Saint-Éloi et du syndicalisme antimarxiste, sous prétexte que ce fut celle de l’État français. » Voilà qui est bien dit, et Jean-Marie Le Pen est bien placé pour le savoir. Ce phénomène participe, il est important de le préciser, à dissoudre l’adhésion à la notion de travail normalement générateur de prospérité et de justification sociale, de famille source d’harmonie dans la continuité physique et spirituelle, de Patrie participant pourtant à garantir plusieurs besoins fondamentaux décrit dans la Pyramide de Maslow (appartenance, sécurité, reconnaissance). Force est de constater que cet état d’esprit perpétuellement rebelle envers l’ordre établi a bien participé à faire oublier la notion de Bien commun et d’intérêt national. La crise d’adolescence de Mai-68 envers un univers pourtant prometteur, que certains de ses protagonistes ne sont toujours pas parvenus à dépasser, et pire encore participant au pouvoir politique d’aujourd’hui, en est un exemple frappant. Pour autant, je ne chemine pas avec l’auteur dans la voie des conclusions de cette seconde partie, où il rend le Résistant responsable de la confusion existant entre civils et militaires. La guerre aux populations civiles n’a été que peu réduite par des traités aussitôt trahis, l’Histoire en est pleine d’exemples ; tout comme le respect de la neutralité et la propre neutralité des personnels, véhicules et installations portant l’insigne de la Croix-Rouge ont toujours été très relatifs depuis les diverses Conventions de Genève et aujourd’hui encore. Mais le débat est ouvert et intéressant.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


22 thoughts on “« Fils de la Nation : en désaccord avec Jean-Marie Le Pen sur la Résistance et Pétain…. ( 2 )

  1. Machinchose

    le vieillard tourmenté semble se calmer

    «  » son opinion du Groupe Manouchian : «… des étrangers vont faire la guerre en France à d’autres étrangers… »

    parce que, bien dans l’ esprit fétide du vieux connard, je l’ aurais bien vu « parenthéser » le mot ((( étrangers)))

    gros tas de fiel! avide du « bon mot » pour réjouir les nazes qui le soutiennent!

    il faut que cette famille disparaisse et prenne retraite, il est grand temps ..
    je demeure convaincu que si en 2022 on a encore une Le Pen, c’est fichu et pour longtemps, si ce n’ est a jamais

    aurons nous la chance de découvrir un Gert Wilders ?

    1. DUVAL Maxime

      @ Machinchose

      Bah, un type qui a pris le champagne en compagnie de son amie Toto, à 20 mètres du sol en haut d’un derrick en plein Sahara, ne peut être totalement mauvais.

      Voir les « Mémoires » du « Vieux-Connard-Fieleux », page 295.

    2. Conan

      Bonsoir Machinchose !
      Tout à fait d’accord avec vous, je n’apprécie pas du tout les blagues et « bons mots » sur les juifs qui ont été une tradition très franchouillarde pendant des lustres, ni le soutien implicite et incompréhensible à un dieudonné …
      Mais, en dehors de ce parti–que je trouve même trop timoré– qui d’autre ?
      Soyons pragmatiques !
      Je trouve que Philippot a très très bien mouché maqueron à strasbourg , mais il n’est pas assez radical ! Il faut se placer sur une ligne extrêmement dure ! On tire maintenant nos dernières cartouches !…
      NDA est très incisif et avec des arguments toujours très pertinents, mais il n’a pas l’appui logistique d’un grand parti…
      Je rêvais d’une intervention de Villiers …Mais je crois qu’il en a soupé et qu’il s’est réfugié dans la promotion de son parc de loisirs identitaire dans le monde entier , et ça marche le monde virtuel !!….
      Wauquiez, c’est du sarko² …pas grand chose à espérer de ce côté là…
      Alors, alors …Attention de ne pas brûler nos vaisseaux avant même qu’ils aient eu à tirer une seule bordée !!…

    3. angora

      (***)
      et en 2022 l’Islam aura encore fait un grand pas .et tout ce qui arrive, LePen(père) l’avait prédit. je crois que c’est pire encore que prévu.
      quant à Gert Wilders il tient le meme discours que LePen en tout cas pour ce qui est l’venir de l’Europe c’est à dire ce qui nous interesse aujourd’hui.

      1. Lou MantélyLou Mantély

        Tout à fait, « on » censure les commentaires insultants envers les autres membres du forum.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Trump ne comprend pas le français, ne doit donc pas s’intéresser aux médias français, sinon lesquels (DécoNex : celui qui fait du « bon boulot » pour Facebook ?) ; et Macron lui cause en Anglais, voire en Anglais américain.

    D’où :
    _____________________________________
    Trump félicite Macron pour son combat «pas toujours populaire» contre l’immigration
    ::: https://francais.rt.com/france/50142-trump-felicite-macron-combat-pas-populaire-contre-immigration-incontrolee
    25 avr. 2018

    Au terme de leur rencontre, le président des Etats-Unis, qui a fait de la lutte contre l’immigration illégale l’une de ses priorités, a félicité son homologue français, dont il a salué «l’autorité» dans le règlement de cette question.

    Lors d’une conférence de presse conjointe { https://francais.rt.com/international/50136-conference-presse-emmanuel-macron-donald-trump } avec le président français Emmanuel Macron à Washington, Donald Trump a salué le 24 avril les mesures «pas toujours populaires» prises par la France pour lutter contre «l’immigration incontrôlée», une des priorités du président américain qui veut faire construire un mur anti-immigrés à la frontière du Mexique.

    «Les Etats-Unis et la France luttent tous les deux contre une épreuve qui existe depuis très, très longtemps. C’est l’immigration incontrôlée», a affirmé le dirigeant américain.

    «Nous avons pris des décisions sérieuses pour reprendre le contrôle de nos frontières et de notre souveraineté», a-t-il ajouté, assurant : «Nous avons réduit [l’immigration] de façon importante mais nous allons stopper l’immigration illégale.»

    Il a encore confié admirer «l’autorité» montrée par Emmanuel Macron pour régler cette question «d’une manière très honnête et très directe, et pas toujours populaire».

    Les déclarations du président des Etats-Unis surviennent quelques jours après le vote par les députés français du projet de loi «pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie».

    Le texte vise à réduire les délais d’étude des demandes d’asile pour faciliter à la fois l’expulsion des déboutés et l’accueil des acceptés, tout en allongeant la durée maximum de rétention administrative des étrangers en attente d’expulsion, dont les enfants.

    Donald #Trump époussette les pellicules d’Emmanuel #Macron, devant les caméras (VIDEO)
    ➡️ https://t.co/1uemmn7emkpic.twitter.com/rBQ4ssWj2J— RT France (@RTenfrancais) 24 avril 2018

    La France a enregistré un peu plus de 100 000 demandes d’asile en 2017, un record, et a accordé l’asile à 36% des demandeurs. Le pays comptait près de six millions d’immigrés en 2014.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      -« Les chiffres sont catastrophiques. Une bombe à la fois démographique et financière, puisque le coût d’un seul mineur isolé, pour les départements, dépasse 50 000 euros par an.

      Les MNA -(mineur non-accompagné)- sont de la dynamite pour les départements et pour le pays. »-
      ___________________________________
      Article posté sur RL
      ARTICLE : Le scandale des mineurs isolés : la bombe à retardement
      URL : http://feedproxy.google.com/~r/ripostelaique/znSM/~3/X394j6EAYBY/le-scandale-des-mineurs-isoles-la-bombe-a-retardement.html
      AUTEUR : Jacques Guillemain (Ex officier de l’armée de l’air. Pilote de ligne retraité Mariniste convaincu)

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Limoges (87): le FN jugé pour provocation à la haine raciale après avoir dénoncé une agression dans un hôpital
    ::: http://www.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/48426-fn-limoges-limoges-provocation-haine-raciale-journal.html
    24/04/18

    Des peines d’amendes ont été requises mardi contre trois élus du FN siégeant au conseil municipal de Limoges jugés pour « provocation à la haine raciale » dans un texte publié dans le journal municipal et signé de leur nom.

    La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partie civile, avait déposé plainte après la publication, en janvier 2017, d’une « tribune libre » parue dans le journal municipal « Vivre à Limoges » et signée par les trois élus du parti d’extrême droite, Vincent Gérard, Christine Marty et Pierre Lafond.

    Des peines de 1.500 euros d’amende ont été requises contre les trois prévenus poursuivis pour « provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ».

    Dans le court texte, les élus FN faisaient état, sans source ni témoignage d’une altercation au CHU de Limoges qui aurait opposé un homme à une employée de l’hôpital. Vincent Gérard s’en prenait aux « nouveaux habitants… », attribuant implicitement les faits à un migrant.

    La tribune interrogeait les lecteurs: « devrait-on préparer nos épouses et nos filles à subir comme à Cologne et dans d’autres villes allemandes, les viols collectifs, les humiliations et les violences sous couverts d’une France +terre d’accueil+ ? »

    L’avocat de la Licra, Me Philip Gaffet, a réclamé un euro symbolique de dommages et intérêts. Vincent Gérard a déjà été condamné à de la prison avec sursis pour des violences avec menace d’une arme commises contre un bar étudiant du centre-ville de Limoges.

    Le jugement a été mis en délibéré au 8 juin.
    Dernières vidéos
    _________________________
    Dernières actus sur #FN : « L’AMI d’HIER, Le PIRE ENNEMI d’AUJOURD’HUI ; pour la démolition, c’est parti ! » -(Est-ce vraiment bien le moment de faire des choses pareil, est-ce bien la période pour descendre un Patriote quand on est patriote ?). J’ai troujours pensé que ce parti se ferait démolir de l’intérieur par des taupes ; certains ne sont entré dans ce parti frontiste que dans le but de se donner les moyens par la suite de le faire tomber.

    – L’ex-FN Sophie Montel prépare un livre sur sa « désillusion » (et pourrait faire tomber Marine Le Pen)
    ::: http://www.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/48347-fn-sophie-montel-prepare-livre-desillusion-pourrait-faire.html
    Publié le 20/04/18

    Bientôt le grand déballage au FN ? Le « Huffington Post » révèle ce vendredi que l’ancienne eurodéputée FN Sophie Montel – partie avec Florian Philippot chez Les Patriotes – prépare un livre sur sa « désillusion » au Front dont la sortie est prévue « avant les élections européennes » de 2019.

    « Nul doute que les révélations de l’eurodéputée intéresseront de très près les autorités judiciaires », écrivent nos confrères, alors que dans l’affaire des assistants parlementaires, le Front national a été mis en examen le 30 novembre, tout comme neuf membres du parti pour « abus de confiance » et/ou « complicité d’abus de confiance ».

    Pour rappel, les juges d’instruction enquêtent sur un éventuel système organisé par le parti frontiste pour rémunérer des permanents avec des fonds publics de l’Union européenne, via ces contrats d’assistants au Parlement européen.

    « A chaque session, on passait 10 minutes sur les sujets politiques, le reste sur la distribution des avantages », explique aujourd’hui Sophie Montel. En attendant plus de détails dans son livre…

    1. Jean AIMAR

      Toutes les magouilles sont bonnes pour destituer un adversaire politique. Regardez l’affaire Fillon et son épouse Pénélope. quand est-il ? plus rien coté médias, justice, des politiques accusateurs. Ils ont obtenu par leurs fourberies ce qu’ils voulaient LE POUVOIR.

    2. angora

      en esperant que le livre puisse sortir.
      des gens qui entrent au FN et en ressortent pour le démolir il y en a eu plusieurs cas.

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @POLLETT DANIEL ;
      – » Je ne vois pas le rapport avec mon article. « –

      Je pense que c’est à moi que s’adresse votre commentaire. Oui ! je sais, veuillez m’excuser ; en fait, je poste quelquefois hors propos c’est tout simplement pour signaler des infos qui seraient susceptibles de faire l’objet d’u article. Quand ceux-ci n’ont aucun rapport avec les thèmes du jour je les poste précisément sur le premier article posté. Veuillez m’excuser s’il vous plaît.

      Quand à l’article, bien sûr très intéressant tout comme le précédent et très aimable à vous de mettre à disposition ces commentaires sur le livre.

  4. Mincealors

    N.B : ça serait très gentil de ne pas censurer svp
    NON, NON et NON ! Il faut arrêter avec cet anti-pétainisme primaire et idiot. Le Maréchal, et Vichy ont bien été un bouclier. P. Pétain a sacrifié sa personne afin de protéger au maximum les français. Vous parliez d’Ouradour ; et bien sachez que sans Pétain, Ouradour vous l’auriez eu à l’échelle de toute la France ! Et ce sont les chiffres qui parlent : les français (juifs et non juifs) et la France ont été relativement bien sauvegardés, et je vous rappelle que parmi les combattants français, ils y avait un grand nombre de pétainistes !
    Et ce n’est pas que moi qui le dit ! des JUIFS l’affirment, merdalors ! Hilberg lui même le dit bien, à propos des juifs, que l’action de Vichy a permis d’en sauver la majorité !
    https://marechalpetainblog.wordpress.com/ : l’article repris sur ce site est très intéressant.
    Voilà aussi pour vous débêtir quelque peu 1 article écrit par un historien juif, qui, bien que très ciblé et bref, jette un pavé dans la mare : https://www.herodote.net/Le_role_de_Vichy_dans_la_rafle_du_Vel_d_Hiv-article-1356.php et
    Cordialement

    1. Hathoriti

      Bravo pour votre défense du Maréchal, Mincealors ! Mais les cerveaux français sont tellement formatés à la haine de Pétain, qu’il est quasiment impossible de leur faire entendre raison! Si, au lieu de répéter comme des perroquets ce que des salauds anti France leur assènent dans la tête, ils lisaient de bons et véritables historiens ! Mais non ! ils préfèrent se visser le derrière sur un canapé pour se délecter devant » the voice » ou autre connerie abêtissante !

    2. angora

      oui mais ces personnes-là, qui elles ONT VECU CA, on ne leur donee jamais la parole.
      et pendant le proces papon les plus virulents étaient de jeunes cons qui n’ont pas connu cette periode.

  5. refugee .

    Pétain est mort depuis longtemps; pourquoi lui refaire interminablement un procès invariablement à charge? Par manque d’imagination, suivisme, ou peut -être faire oublier des responsabilités autrement plus importantes , qui sorties d’un oubli convenu ,en gênerait plus d’un ?
    Le combat contre l’anéantissement de tout ce qui fait notre culture et notre mode de vie encore aujourd’hui, mérite seul que l’on y consacre de toutes nos forces et tout notre esprit.

    1. Anastasia

      Pétain est mort depuis longtemps; pourquoi lui refaire interminablement un procès invariablement à charge?

      Parce que certains patriotes Français n’ont pas encore compris que l’argument Pétain est la stratégie employée par l’Elite ( celle là même qui est à l’origine de cette brillante idée qui est l’invasion migratoire Africaine ) pour qu’on ne puisse justement pas identifier cette Élite !

      Bon, vous pensez que je ne suis pas clair ! En faite je le suis ! Mais nous ne pouvons pas tout dire clairement sur un forum public. Relisez encore ! que reproche t-on fondamentalement à Pétain ? Un argument bidon pour que le public ne puisse pas comprendre les enjeux !

      Voici ce que vous devez absolument comprendre, qui une règle fondamentale pour comprendre qui manipule qui ! Tout bourreau se fera passer inévitablement pour une victime afin tromper le peuple !

  6. SACHA

    Les fans des collabos gauchos islamos s’en donnent à cœur joie !!! Facile de tirer à boulets rouges sur JMLP. Avec les bas du front , Besancenot, poutou Mélenchon et sa clique de nazes, on est mal !!!!! Alors arrêter les insultes contre le FN .

  7. Gladius

    Du calme SVP ! Et paix à Pétain

    Quelle tristesse et quelle amertume ! Voilà que le livre de JMLP (en tête des ventes des livres historiques et récompensé par plus de 90 % d’avis à 4 et 5 étoiles sur Amazon) devient prétexte pour certains patriotes de relancer entre eux de vaines et désuètes querelles au sujet de la période de l’Occupation et, forcément, de Pétain.

    Quelques commentaires à l’article de Daniel Pollett sont outranciers et affligeants, comme celui de Machinchose qui affuble méchamment (c’est si facile) JMLP des étiquettes malveillantes et insultantes de « vieillard tourmenté », de « vieux connard et de gros tas de fiel ». JMLP expose simplement, calmement, objectivement et avec beaucoup de sens analytique, ce qu’il pense du Maréchal Pétain et de son action. Machinchose est peut-être chagriné de constater que bon nombre de personnes (et pas forcément des « nazes du Front national ») partagent l’avis de JMLP. S’écartant du sujet de l’article, il prend soin en outre de s’en prendre à la famille Le Pen dans son ensemble, vue sous un angle clanique et intéressé. Qu’il sache que nombre de patriotes voient les membres de ce groupe, même s’il présente quelques failles internes, sous l’angle d’une famille archi patriote, consacrant leur vie à défendre leur patrie en péril.

    A Conan : pourquoi revenir sans cesse et sans preuve sur les prétendues « blagues sur le Juifs » de JMLP ? Ceux qui le connaissent vous diront que jamais, il n’a « blagué » sur eux.
    N’oublions pas que c’est lui et lui seul, qui, il y a plus de trente cinq ans a été le premier lanceur d’alerte sur les risques d’une immigration débridée puis sur l’islamisation de la France.

    Pour en revenir à votre article, monsieur Pollett : je n’ai rien lu dans le livre de JMLP qui « délégitimât » la Résistance. Il est injuste de dire que Pétain, placé comme vous le dites vous-même, sous une convention d’armistice draconienne, a « fait du zèle » auprès de l’occupant. Quant à la métaphore de De Gaulle le Glaive contre Pétain le Bouclier, ça n’est qu’une figure de style que l’on se plaît à répéter dans les salons. La réalité a été plus complexe et subtile que cette opposition réductrice, trop frontale et donc dommageable pour le vaincu (Vae Victis), qui vous amène à prétendre que Pétain « n’a pas protégé les plus exposés » ! J’aurais aimé vous y voir, à sa place ! Quant au groupe Manouchian et au fait que, selon JMLP, des « étrangers ont fait la guerre en France à d’autres étrangers », vous semblez interpréter cette réalité historique non discutable comme une charge accusatrice d’une certaine forme de racisme. Vous faites d’ailleurs une interprétation générale erronée et tendancieuse des propos de JMLP sur la Résistance, notamment sur le fait qu’il aurait ramené sa genèse à la seule initiative des communistes. JMLP, comme vous, reconnaît le pluralisme de la Résistance.

    Vous avez, me semble-t-il, fait une lecture rapide ou  » en diagonale » du passage du livre dans lequel JMPL revient sur les jours qui ont suivi la débâcle de notre armée. Il rappelle avec justesse des faits que l’on occulte par ignorance ou pour enraciner à jamais la condamnation du Maréchal (pages 119 et suivantes) : ce n’est pas le Gouvernement de Vichy -c’est-à-dire Pétain- qui a été responsable du désastre militaire et de ses conséquences immédiates ; ce n’est pas lui qui a pris langue le 17 juin 40 avec les Allemands pour discuter des conditions d’un armistice, mais le Gouvernement encore en exercice, légal et légitime, de la Troisième République, dans le cadre de ses institutions et sous le contrôle de la Chambre élue par le Front populaire. Et ce n’est que 15 jours après la signature de l’armistice (le 14 juillet), que le Parlement a voté les pleins pouvoirs politiques et constituants au Maréchal.

    Pour résumer simplement les faits rappelés par JMPLP : la clique des défaitistes, des pacifistes à tout crin, et même des traîtres à la patrie (les communistes, lesquels étaient alors à la botte de l’URSS, elle-même encore liée avec l’Allemagne par un traité de non agression), tous responsables de notre défaite de juin 40, s’est débarrassée vite fait d’un bâton bien merdeux qu’elle a refilé à Pétain et à son gouvernement.

    A partir de là, le destin du Maréchal était scellé : placé, de fait, sous la botte de l’Occupant, il a dû « composer » avec lui , jusqu’à l’épilogue, écrit presque  » à l’avance » . Alors, qui d’autre que Pétain ? qui aurait pu faire mieux ? ou pire peut-être, puisque les Allemands auraient pu faire en France comme en Tchécoslovaquie en la soumettant à un gauleiter du type Heydrich.

    Personnellement j’ai bon espoir que dans un futur pas trop lointain et apaisé, les historiens réécriront cette page de notre Histoire, en réhabilitant, comme a tenté de le faire JMLP, la mémoire du Maréchal Pétain, bouc émissaire sacrifié.

Comments are closed.