P. Boucheron, l’historien d’Arte qui affirme que les premiers « Français », il y a 34 000 ans, étaient… des migrants


P. Boucheron, l’historien d’Arte qui affirme que les premiers « Français », il y a 34 000 ans, étaient… des migrants

On peut voir, en ce moment, plusieurs émissions de la série « Quand l’histoire fait dates » sur Arte :
https://www.arte.tv/fr/videos/069117-006-A/quand-l-histoire-fait-dates/
622 l’an I de l’islam
https://www.arte.tv/fr/videos/069117-002-A/quand-l-histoire-fait-dates/
33 crucifixion de Jésus.

Cette série d’émission fait intervenir un certain Patrick Bûcheron.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Boucheron
Je ne connaissais pas ce normalien professeur au collège de France.

Le CV est impeccable mais cela n’a rien à voir avec les partis pris idéologiques et l’influence des politiques sur les savants.
Même les régimes totalitaires ont eu de grands savants, on a parlé récemment d’Asperger qui avait coopéré avec les nazis.
http://www.lefigaro.fr/international/2018/04/19/01003-20180419ARTFIG00221-le-dr-asperger-a-activement-coopere-avec-les-nazis-selon-une-etude.php

Dans le cas présent, le Pr. Boucheron serait selon wikipédia une incarnation du macronisme. Fasciné par Macron peut-on lire sur wiki…

Je veux bien, mais Macron fait quand même des bourdes qui me sidèrent. Je ne suis pas du tout fasciné par Macron, alors, je vois mal comment un esprit bien plus brillant que le mien peut l’être.

Bref j’ai écouté ces émissions sans préjugé et je me suis demandé qui était ce type qui parlait si bien avant de comprendre que c’était une sommité parmi les historiens… Et qu’il avait des engagements politiques, si je comprends bien, et une lecture de l’histoire discutée par des intellectuels souvent prisés de la patriosphère.

Pas étonnant qu’il ait été choisi par Arte.

Je me souviens avoir été choqué d’entendre dans l’un des deux documentaires cités dire que le christianisme avait « colonisé » l’histoire.

Il s’agissait de dire que d’autres calendriers étaient possibles, que d’autres façons de compter le temps étaient envisageables.
C’est certain mais en parlant de « colonisation », on a l’impression d’une emprise indue et on peut se demander si la prochaine trouvaille folle du macronisme ne sera pas de changer la manière de compter le temps pour éviter la référence à Jésus Christ. D’autant plus que P. Boucheron insiste sur le mot comme s’il était fier de sa trouvaille…

Quant au documentaire sur l’islam, s’il m’a assez vite assommé, je me souviens quand même du mot final très « padamalgamiste » invitant à distinguer les musulmans des fondamentalistes.
Cependant, dans mon souvenir, l’ensemble était trop superficiel (ce qu’une durée d’émission de 25 minutes peut en partie expliquer) pour qu’on puisse savoir COMMENT identifier un musulman non fondamentaliste. Cette question reste en suspens si je peux me permettre ce jugement de simple amateur d’histoire et accessoirement lecteur assidu de la patriosphère…

Concernant P. Boucheron, je cite Wikipédia :

« Orientations politiques et intellectuelles
Il déclare cependant avoir voté pour Emmanuel Macron dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2017 dans un entretien accordé à M. Le Magazine du Monde, selon lequel « ce partisan de l’histoire en marche ne cache pas son intérêt pour le nouveau locataire de l’Élysée » (comparé au jeune Machiavel par Patrick Boucheron). Intérêt réciproque, puisque Emmanuel Macron s’est référé plusieurs fois à Patrick Boucheron et à ses ouvrages au cours de la campagne.

(…) En 2017, sous sa direction est publiée une Histoire mondiale de la France. Confronté au « récit entraînant du roman national », Patrick Boucheron estime nécessaire d’« organiser la résistance face à ce type d’offensive idéologique », une démarche « délibérément politique » selon L’Obs.

L’ouvrage part d’une intuition de Jules Michelet, selon laquelle « Ce ne serait pas trop de l’histoire du monde pour expliquer la France ». Ainsi précise Boucheron, de nouvelles dates sont « réintégrées dans le récit national : le coup d’État de Pinochet en 1973 n’est-il pas aussi une date de l’histoire française dans la mesure où cet événement produit dans les consciences politiques une entaille profonde ?»

(…) Selon Les Inrocks, cette histoire de France veut « se déprendre d’une vision étriquée et rétrécie d’un paradis perdu. »
Libération présente le livre comme étant celui d’une histoire où Frantz Fanon, Dominique de Villepin et Simone de Beauvoir détrônent Napoléon, Clovis et Jeanne d’Arc au panthéon des Grands Hommes :
« Malgré les précautions oratoires de Patrick Boucheron, il s’agit bien de produire un autre récit qui fait la part belle aux idées progressistes : métissage, égalité, mixité, ouverture…»

Au point de présenter les habitants de la grotte Chauvet, il y a 34 000 ans, comme les premiers Français… issus d’une migration. Le quotidien se demande tout de même si « en accumulant les références aux migrations, à la religion — rencontres et chocs successifs, notamment, entre christianisme et islam —, à la mondialisation et à l’écologie, Histoire mondiale de la France ne frise pas l’anachronisme. N’y a-t-il pas un risque à retracer le passé à travers les obsessions d’aujourd’hui ?»

Pour l’historien Jean-Pierre Rioux, « l’entreprise […] est bourrée de science neuve et de talent »

Dans deux lettres publiées par Le Monde, le spécialiste du monde musulman médiéval Pierre Guichard regrette que la bataille de Poitiers de 732 soit présentée dans le livre comme une simple « escarmouche » et déplore que Libération et Le Monde aient repris cette idée dans leurs recensions. Il s’agit selon lui d’une déformation historique caractérisée, une « quasi-négation de ce qui est, qu’on le veuille ou non, un événement majeur dans l’histoire des pays de la Méditerranée occidentale au VIIIe siècle »

Pour l’essayiste Alain Finkielkraut, Patrick Boucheron serait caractéristique d’un enseignement de l’histoire « que nul scrupule, nulle probité intellectuelle n’arrête, quand il s’agit de souligner les failles et les fautes de la France dans son rapport à l’altérité. » L’ouvrage serait un « bréviaire de la bien-pensance et de la soumission ». Il décrit ses auteurs comme des « fossoyeurs du grand héritage français » qui « n’ont que l’Autre à la bouche et sous la plume », mettant en doute que le fait d’affirmer qu’il n’y a pas de civilisation française et que la France n’a rien de spécifiquement français puisse contribuer à résoudre « la crise du vivre-ensemble ».

Éric Zemmour dans un article intitulé « Dissoudre la France en 800 pages », fait un compte rendu critique de l’ouvrage qui s’inscrit, selon lui, dans la volonté de déconstruction de notre « roman national » présente dans l’Éducation nationale depuis les années 1970. Il dénonce une histoire selon laquelle il n’y aurait « pas de races, pas d’ethnies, pas de peuples », mais seulement des « nomades », et estime que Patrick Boucheron veut « renouer avec le roman national, mais ne garder que le roman pour tuer le national. » Le parti-pris particulier de l’ouvrage serait que « tout ce qui vient de l’étranger est bon. »

La presse a apporté un large soutien médiatique à cette « Histoire mondiale » ce qui a eu pour conséquence de multiplier les ventes. »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


32 thoughts on “P. Boucheron, l’historien d’Arte qui affirme que les premiers « Français », il y a 34 000 ans, étaient… des migrants

  1. Celtillos

    il y a 34000 ans les Francais n’existaient pas encore, pas plus que la notion de pays.
    il faut arrêter de tordre l’histoire et l’évolution humaine pour les faire correspondre a des critères stupides, justifiés juste par la politique délirante d’une bande d’escrocs aux manettes….

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Vous avez probablement raison. Je suppose qu’à cette époque, il n’y avait ni pays ni villes. C’est ce que je ressens intuitivement, mais ma culture est insuffisante. Combien d’habitants en Europe à cette époque ? Ou plus simplement, combien en Languedoc ?

  2. Jean-Paul Saint-Marc

    Il faut alors dire qu’il y a 200 000 ans, il n’y avait personne dans la vallée de la Vézère !
    Donc à sortir du patrimoine de l’humanité reconnu par l’UNESCO (pour une fois qu’il a fait une bonne chose !).

  3. Jean-Paul Saint-Marc

    Puisqu’il est question de 34 000 ans, certainement période de la fin des hommes Neandertal, encore une énormité idéologique entendue dernièrement…
    « Les néandertaliens n’étaient en rien inférieurs aux homo-sapiens, ils étaient différents… »

    Si cela avait été le cas, ils auraient du être capables de peupler l’Europe et l’Asie autant et aussi bien que sapiens… ce qui n’a pas été le cas…
    Leurs techniques auraient du être aussi évoluées… ce qui n’était pas le cas…
    Ils devraient aussi toujours coexister… à moins que sapiens ait apporté avec lui une maladie contagieuse fatale à Neandertal et que ce dernier n’ait pu développer des résistances !
    D’autre part, plusieurs espèces proches à Neandertal existaient en Eurasie, par exemple l’homme de Dénisova.
    Certes Neandertal n’était pas comme il se disait autrefois une brute épaisse, si pour autant qu’homo-sapiens ne l’est jamais été !
    Nous avons toujours tendance à traiter les hommes du lointain passé à notre image moderne ! Homo-sapiens comme Neandertal ont été anthropophages (brisures d’os humains), ils ont probablement pratiqué des sacrifices humains bien que douteux pour Neandertal pour ne pas mettre en danger une espèce fort peu nombreuse (3 000 individus supposés au niveau d’un territoire comme la France, chaque groupe devait exploiter une surface de 60/80 km de rayon !) etc.

    1. Verdammt

      C est l homo erectus qui avait émigre bien avant Neandertal et l homo sapiens.
      L homo erectus avait migre dans de nombreux pays mais se sont trouve isoles
      et donc sont les ancêtres des différentes races d aujourd’hui.
      Ce professeur de mes couilles ne devrait plus fréquenter les bars a chicha ou a kif.
      Ha le monde des gauchistes. pour tout falsifier ils sont bons.
      Bientôt ils nous vont nous sortir que les dinosaures étaient victime du racisme et ont disparus. On en est la.
      Que des pitres.

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Dans un post précédent j’ai signalé le Figaro Histoire consacré à l’IRAN.

    Dans la rubrique « Historiquement Incorrect », Jean Sévilla, rend hommage au livre de Jean-Christian Petitfils qui publie une « Histoire de France » chez Fayard. Le livre comprend 1152 page et coûte 29 euros.

    Mais, ce livre entend « redonner sa légitimité au roman national sans renoncer aux exigences de la rigueur scientifique ».

    Je pense que Jean-Christian Petitfils est une référence pour l’Histoire et que M. Boucheron pourrait apprendre de lui.

    Ainsi, je cite : « J.C. P. retient 5 piliers fondateurs de l’histoire de France, soit 5 bases constitutives de notre identité nationale, expression qu’il assume : un Etat-nation souverain et centralisé ; un Etat de justice au service du bien commun ; un Etat laïque aux racines chrétiennes ; un Etat marqué par des valeurs universelles ; un Etat multiethnique (au sens où la nation française n’est pas une ethnie) mais assimilateur (là ce n’est plus tout à fait le cas)….

    L’auteur n’ignore pas que ces 5 piliers, à force d’être attaqués, sont sérieusement érodés. Dans sa conclusion, il soupèse les handicaps de la France – excès de la construction européenne ou de la décentralisation qui défont la nation par le haut et par le bas, perte de la maîtrise des frontières, montée de l’islamisme, échecs de l’assimilation, recul démographique – comme ses atouts – position de 6ème puissance économique mondiale et de puissance nucléaire, permanence d’élites scientifiques et techniques et du rayonnement international du pays.

    Faisant le bilan du négatif et du positif, J.C. P. , quand même inquiet, appelle à un « sursaut (qui) passe pour les Français par la réappropriation de leur propre destin, la fierté retrouvée de leur histoire ».

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Vont-ils nous faire la leçon des origines arabo-musulmanes d’avant le big-bang ?

    Ils en sont capables ! N’y aurait-il pas du professeur De-Bouze sur l’influence de cette théorie ? Lui était remonté à l’existence de l’Islam avant Mahomet.

    1. Verdammt

      Oui le marabout De Bouze fait remonter l islam a 3000 ans.
      On a ca en France.
      Ha la terre est plate .
      Si si !

  6. Xtemps

    Bien sûr, cela ressemble plus à de la récupération qu’autre chose surtout, le locataire de l’Elysée avait fait pas mal de gourde en Algérie en disant que la France n’a pas de culture, il faut bien rattraper les petites erreurs du macaron premier.
    Et si le professeur est passionné pour le macaron premier, il n’a pas pris le meilleurs en culture en tous les cas.
    De plus ces comiques là cherchent à couvrir l’Islam criminogène qui massacre depuis 1400 ans des innocents, qu’ils considèrent comme des mécréants, massacré des juifs, que les musulmans considèrent les femmes comme des êtres inférieurs, elles vaut la moitié d’un homme, les musulmans trouvent normal les rapports sexuels avec des enfants prépubères jusqu’au berceau, s’il vous plait.
    Non merci, j’ai assez vu et entendu, ce professeur là il nous fait une belle entorse à l’histoire en passant à 34 milles ans plus loin que l’Islam il y a 1400 ans pour le faire passer inaperçu, c’est raté messieurs dames les politiques, bien essayé, c’est du déjà vu, merci.
    Ce type est un escroc comme les autres, il faudrait le mettre sur le fait accompli avec l’Islam tel qu’il est, sans fards, ni caches misères pour cacher les horreurs de l’Islam à multiples génocides dans le monde.
    Tous escrocs essaient de normaliser la politique mené depuis 50 ans sur l’immigration qui est une chose naturel, avec l’islam parmi les immigrés pour mieux le faire passer.
    Ne vous laissez pas piéger par ces escrocs imposteurs amis résistants, les musulmans eux mêmes n’accepteraient pas un milliard et demi de Chinois se déverser sur leurs territoires et croyez moi, les musulmans diraient vite, on est chez nous et plus vite que nous encore, ils ont eux mêmes réclamé l’indépendance pour leurs pays, sans se faire traiter de raciste.
    Ils n’arriveront jamais à faire croire que l’Islam est une religion de paix et d’amour, plus essaient, plus ils se ridiculisent avec, l’islam est tellement grotesque que c’est pratiquement impossible de l’embellir, ils se salissent encore plus avec, tellement que l’islam est sale et puant.
    L’islam est la plus grande arnaque de l’histoire monsieur le Professeur de mes deux, de renommé ou pas, c’est un escroc comme les autres pour le moment, qui fait avec le système pourri en place et l’Union de merde de Bruxelles, infesté d’escrocs imposteurs pilleurs d’états mondiales criminels et assassins.
    Pour accepter l’islam, il faut avoir vraiment l’esprit tordu messieurs dames les politiques, vous n’arriverez jamais à nous rouler avec cette saloperie d’islam en Europe, c’est trop gros et pas un signe d’intelligence de votre part en acceptant l’islam en Europe, bien au contraire.

  7. Stephane

    Ceux qui, comme moi, ont regardé l’émission du 10 avril sur France 5 « Qui a tué Néanderthal » on pu apprendre des choses intéressantes.
    Les dernières recherches génétiques sur des vieux ossements ont en effet montré que l’ensemble de la population mondiale – hors Afrique – avait hérité d’environ 2% du patrimoine génétique du Neandertal.
    Ces 2% seraient différents suivant les région du monde, par exemple entre l’Europe et l’Asie.
    Mais les seuls à n’avoir jamais été métissés par Néandertal, seraient les Africains.
    Ce débat sur la migration de l’homo sapiens pour légitimer la migration d’aujourd’hui est en réalité un enfumage pour masquer une réalité qui dérange.
    D’autant que la migration de l’homo sapiens est non perseptible à l’échelle humaine : de l’ordre de 10km par génération ou 40km par siècle.
    Homo sapiens ne partait pas seul avec son balluchon explorer les régions du monde.

    1. Rabarabé

      Je l’ai vu et pas une fois ils ont laissé entendre que le pauvre Néanderthal aurait pu avoir été génocidé par le migrant Sapiens… alors qu’ils avaient parlé d’une tribu exterminée dans une grotte….
      Et pour être encore plus vache, le fait qu’il y ait des métis sapiens-néanderthal ne veut pas dire que tout s’est passé dans la bonne humeur : les viols existaient déjà…
      Mais j’ai quand même apprécié l’émission, et je pense qu’on risque de trouver des traces humaines bien antérieures à ce qu’on croit en Europe.

  8. Catherine Terrillon

    tout est bon à prendre pour justifier LEURS idées et ridiculiser celles des autres, la vérité est grotesquement travestie en appelant en renfort la préhistoire,
    l’histoire revue et corrigée, les événements gommés ou minimisés … C’est à l’évidence une manipulation. Quand les auteurs ne sont pas sincères je le ressens tout de suite. Et qu’en pensent les gens ? Ont il encore les moyens de se faire une opinion objective ? Est ce qu’ils ne voient pas qu’on leur lessive le cerveau ? Les français de souche, migrants préhistoriques ? C’est comme si je me considérais comme Ethyopienne sous prétexte que les premiers hommes sont issus de ce pays et que j’aurais des gènes en commun avec Lucy. Oui, les arguments les plus farfelus sont invoqués, alors que les vraies raisons, elles, sont escamotées. Mais ils n’avoueront jamais le vrai fond de leur pensée.

  9. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    Changer le calendrier, ça me parait impossible. Déjà, pour le système métrique, il a fallu deux siècle pour qu’il rentre dans les moeurs.

    Evidemment, la référence au soi-disant fondateur de la religion chrétienne peut sembler gênante. Mais quel événement choisir comme point de départ? L’invention de la lunette astronomique vers 1609 qui a permis une évolution lente mais fabuleuse des idées concernant notre univers? La maîtrise de la matière avec l’avènement du nucléaire ? Il y a quelques années quelqu’un a proposé comme événement majeur de l’humanité: ‘Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité’. Ça c’est passé le 21 juillet 1969 avec le premier homme sur la lune (Niels Armstrong). Il était secondé par Aldrin et Collins.

  10. jpass60

    Il n’y était pas, cet « historien » à la sauce de l’idéologie actuelle, alors il peut toujours dire ce qu’il veut…s’il savait ce qu’une majorité de citoyens en pensent de ses élucubrations !

  11. Machinchose

    la réponse a l’ angoissante question du

    qui suis-je? , d’ ou viens-je? ou vais-je ? nous fut donnée par l’ excellent Pierre Dac et sa réponse:

    je suis Moi….je viens de chez Moi…. et j’ y retourne !!!

    PS: un petit coup de pub gratos : allez voir l’ expo consacrée a l’ homme ET la femme de Neanderthal, au Musée de l’ homme, Place du Trocadéro a Paris!

    ça vaut le coup et le déplacement

    trés belle expo

  12. Fomalo

    Il est certain que ça défrise les gauchos avant -et surtout depuis Bourdieu- que l’an 1 commence avec J.C. Mais que diable, nous sommes bon gré mal gré judéo-chrétiens, et tout autant culturellement gréco-latins.On a des références, NOUS! Même les « migrants » de l’Egypte vers la terre promise ont leurs paliers de référence historiques.Les migrants muzz, deux millénaires après, n’ont que les élucubrations du chamelier fou et de son calame magique pour dater leur proto histoire de plagiaires vindicatifs!

  13. durandurand

    Les bobos gauchos et autres nuisibles gravitant autour sont des dégénérés du ciboulot ,prétendant avoir la science infuse faisant passer leurs mensonges pour des vérités , et les vérités pour des mensonges , faut vraiment être un tordu de la pire espèce .

  14. Joël

    « pas de races, pas d’ethnies, pas de peuples »
    Ah, ben je ne sais pas s’il est fan de macron mais il colle en tout point avec l’idéologie d’attali.

  15. patito

    allons Mr Bucheron :, encore un petit effort pour nous dire que en fait nous descendons tous du singe mais que certains ont évolués plus vite que d’autres .
    je remarque que plus personne ne parle de la découverte au MAROC de preuves d’existence humaine au moins égale ou antérieure à LUCY ; cela dérangerait il ?

  16. clairement

    J’ai regarder le début de l’émission et j’ai vite compris .
    Il faut lui faire fermer la bouche à ce mauvais type !

  17. jojo ( le plombier )

    Holà my friend ! Il a pas tort le monsieur .beaucoup de nos ancêtres ont migré de la campagne vers les villes. Et beaucoup d’entre nous aujourd’hui migrent de la ville vers la campagne. Perso j’ai migré d’Arte pour ne plus entendre son immonde propagande. Eh ouais Tous migrants

  18. delicheres

    Ah beh oui nous sommes tous des migrants sur cette Terre et la meilleure preuve c’est que nous n’y restons que tres peu de temps !

    Le tout est de savoir avec qui et avec quoi pendant ce laps de temps tres court entre le berceau et le tombeau on peut passer ce temps le moins désagréablement possible ?

    Que mon Pepe et ma Memee d’il y a 34 000 ans aient été des migrants est parfaitement secondaire , la question qui vaille est : Pourrais je aujourd’hui vivre une vie certes courte mais au moins tranquille avec ce Pepe et cette Memee la ?

    La réponse est bien évidemment NON !

    He bien c’est la meme chose avec les séides de l’Islam , ils sont mieux. et nous aussi , avec leurs moeurs , leurs idees , leurs coutumes du siècle « Beni de leur prophète » et sur les terres « Bénies elles aussi » de leurs aïeux que sur le sol qu’on foule mon Pepe et ma Memee et que je foule aujourd’hui !

    Vous voyez c’est tres simple la migration , ce n’est pas liée a une couleur de peau mais a l’utilisation faite de ce qu’il y a entre les 2 oreilles , et je ne parle pas du nez !

  19. frejusien

    ça tire dans tous les coins, et tous azimuts, que n’iraient-ils pas chercher pour justifier et imposer leur invasion ? les fous, les déments, les débiles !

    on s’en fout que sapiens soit  » peut être » venu d’Afrique, il y a 200 00 ans, qu’est-ce que ça change ?
    Tous les matins, quand je me regarde dans la glace, je vois ,non un africain, mais un européen, et sans doute un européen de vieille souche, ( 34 000 ans ?)

    Et si les africains actuels, sont les seuls à ne pas avoir d’ADN néandertalien , cela prouve qu’ils ne sont JAMAIS sortis d’Afrique,
    Donc, j’en conclue, que nos ancêtres, s’ils sont venus d’Afrique, ont été chassés par les noirs anthropophages, repoussés d’abord vers l’Afrique du nord, blanche il y a encore seulement 2000 ans, puis vers l’europe, par une population noire agressive et à la démographie débordante,

    Pour moi, c’est donc une raison supplémentaire pour s’en protéger, sapiens s’est établi en Europe et en Asie, se mêlant un temps soit peu à néandertal qui était bien minoritaire en nombre et qui n’avait pas les moyens de prospérer et de s’étendre,
    Comme quoi, on peut retourner leur théorie à notre avantage, tout dépend de la façon dont on la présente,
    On ne va pas se mettre en quatre pour recevoir nos ennemis préhistoriques, ceux qui nous ont virés d’Afrique

  20. frejusien

    Si on pousse plus loin le raisonnement, on peut dire qu’au vu de la préhistoire, l’invasion africaine de sapiens ayant éliminé la totalité des néandertaliens, au point de n’en laisser que 2% dans notre ADN
    l’invasion actuelle d’africains sur l’europe aura le même résultat, dans qq siècles, il ne restera plus de blancs qu’à l’état de traces ADN,
    C’est peut-être le but poursuivi par nos manipulateurs apprenti-sorciers qui ne cachent plus leur jeu

Comments are closed.