Ramadan : les musulmans diabétiques sont-ils plus cons que les non musulmans diabétiques ?


Ramadan : les musulmans diabétiques sont-ils plus cons que les non musulmans diabétiques ?

Les musulmans diabétiques parlent-ils moins français que les non musulmans diabétiques ?

Admirez cette magnifique invitation bilingue de nos hôpitaux…

La langue de la République est le français, dit notre constitution. Toute communication des hôpitaux se doit d’être en français.

Doit. Devrait.

Bref, le bilinguisme s’installe dans la France de Macron, bien que cette même France n’ait pas signé la Charte des Langues minoritaires et régionales ( mais faisons confiance au successeur de Hollande pour la faire passer en douce avec le reste à Versailles lors de la réforme de la Constitution.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/23/la-charte-europeenne-des-langues-regionales-et-minoritaires-definitivement-enterree/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/08/06/lislam-au-secours-de-la-ratification-de-la-charte-des-langues-minoritaires-et-regionales/

 

Cette affiche est un signe qui ne trompe pas.

L’islam et les musulmans sont devenus le sujet numéro 1 des pouvoirs publics et autres Ministères , des associations, des institutions, des medias…

Signe que nous sommes quasiment, de fait, le 58ème pays musulman de la planète et qu’il y a bien entre 15 et 20 millions de musulmans dans notre pays, soit un habitant sur 5.

Comment comprendre autrement le temps et l’argent dépensés au service de la santé des musulmans pendant le ramadan ?

Vous avez déjà vu, vous, des formations proposées à nos diabétiques pour Noël et le Nouvel An ? 

3 personnes payées par le contribuables ( médecin, infirmière et diététicienne ) pour renseigner les musulmans diabétiques… Trois !

Chez nous, les diabétiques prennent rendez-vous avec leur médecin, tout simplement, pour régler ce genre de questions, si tant est qu’il y ait des questions. Un diabétique sait, forcément, de longue date ce qu’il doit faire et ne pas faire. En période de fête ou pas.

Mais à nous on dit « demerden sie sich » et eux on les prend par la main, on leur offre les petits fours, on les chouchoute.

Certes, ils sont habitués à obéir au doigt et à l’oeil au Coran et aux haddith-s, à parcourir, très angoissés, les forums pour savoir quoi faire avec la modernité non prévue par mahomet… Faut-il pour autant considérer qu’ils ne seraient pas capables de comprendre que diabète et ramadan sont incompatibles et que c’est une des raisons pour lesquelles ils doivent en être dispensés ? Ce ne serait pas du colonialisme ? Ce ne serait pas un complexe de supériorité de la part des pouvoirs publics ?

Les musulmans diabétiques sont-ils plus cons que les non musulmans diabétiques ?

Si la réponse est oui, alors il faut interroger le responsable et le supprimer. Le responsable est l’islam qui abîme tout ce qu’il touche. L’islam  commence à nous coûter sacrément cher, en temps, en argent, en morts…

Circulez, il n’y aura bientôt plus rien à voir.

 

Hôpitaux Drôme Nord :

http://www.hopitaux-drome-nord.fr/v002/index.php

Vous pouvez aussi vous adresser au  Collectif Sud de la Drome qui organise cela :

http://www.collectifsud.fr

Leur téléphone est sur l’affichette.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

22 thoughts on “Ramadan : les musulmans diabétiques sont-ils plus cons que les non musulmans diabétiques ?

  1. Dany BARTHOUIL

    !!! Pourquoi s’occuper des musulmans , de leur diabète, de leur ramadan ???
    Normalement , la ramadan ne nous concerne pas ! …ne DEVRAIT PAS nous concerner .

  2. denisdenis

    Bonjour,

    Je n’aurai pas la même analyse que vous.

    Concernant le ramadan, hérésie alimentaire s’il en fut, est encore plus dévastatrice pour les diabétiques qui, si on ne les éduque pas dans leurs excès alimentaires découlant d’une déplorable coutume religieuse, deviendront, à terme, des charges élevées pour notre système de santé en sachant que les principales conséquences d’un diabète non maîtrisé sont la cécité et l’amputation. Ce genre de traitement est absolument ruineux.

    Donc, investir pour les mettre en garde est une bonne chose.

    Et si vous voulez que votre message de prévention touche la cible, et bien vous devez vous en donner les moyens.

    Il ne vous aura pas échappé, tout comme à moi, que ce sont les musulmans qui sont addictes à ce genre de « régime » à savoir, jeûne total, y compris hydrique et c’est là que réside le plus gros risque (et la plus grosse bêtise) durant toute la durée du jour et pendant la nuit, agapes pour faire le plein pour la journée suivante.

    En l’éspèce, cette communication s’adresse à des musulmans ne maîtrisant pas le français. Si on veut les atteindre, il faut s’adresser dans leur langue.

    Pour la glycémie, le jour de jeûne, que l’on soit diabétique ou non, c’est le plongeon du taux de sucre dans le sang avec les risques de perte de connaissance que cela entraîne.
    La nuit, c’est l’inverse. Les non diabétiques gèrent et voient l’excès de sucre pompé dans les cellules (c’est le rôle de l’insuline) et métabolisé en graisse et, à l’instar de tous ceux qui s’empifrent de sucres (que ce soit le « vrai » sucre ou (et surtout) le sucre caché des féculents) et donc, ils grossissent. Mais pour les diabétiques de type II, les cellules sont sourdes à l’insuline (le type I n’a plus d’insuline du tout), ce mécanisme est en panne (trop de sucres = graisse dans les cellules). Le sucre reste dans le sang et se transforme itou en gras. C’est l’hyperglycémie qui entraine un dépôt de gras dans les artères, les bouche, d’où les amputations parce que certaines zones ne sont plus irriguées. Bref, on pourrit sur pied.

    Donc, faire ce genre de communication est de la pure santé publique. À terme, les diabétiques devraient être exemptés de faire le Ramadan. Mais ça, c’est une autre paire de manche. Faudrait faire comprendre à ces abrutis de religieux en quoi cette maladie métabolique chronique est délétère et incompatible avec une coutume religieuse d’un autre âge qui n’avait strictement aucune conscience de ce qu’est un diabète (z’ont oublié de l’écrire dans leur livre de référence comme quoi, leur dieu ne savait pas tout) sans parler des conducteurs d’engins, diabétiques ou non, bref, tous ceux qui sont à la tête d’une machine avec public ou non, qui sont de véritables dangers publics parce qu’ils peuvent faire un malaise à tout moment et perdre tout contrôle et ça arrive tous les ans.

    Bien à vous.

  3. Machinchose

    « ’il y a bien entre 15 et 20 millions de musulmans dans notre pays »

    et voilà!!!! chaque fois que j’ annonce ce chiffre autour de moi, faut entendre les protestations! les levées de boucliers ! j’ ai fini par la boucler…..

    bon, j’ ai eu ainsi le plaisir amusé ,grace a l’ affichette, sur la ligne écrite en vert, d’ apprendre que le diabète se dit chez eux

    Maladie du sucre !!

    que c’est mignon! et la Maladie d’ amour ? non ? ça n’ existe pas ça ? tant pis

    mais , rassurons nous, ce genre de préoccupation anodine, ce n’ est que l’ Arabe qui masque la forêt….

  4. Joël

    Ça fait longtemps que la Poste pratique l’affichage bilingue :
    https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Ffn41.unblog.fr%2Ffiles%2F2010%2F11%2Fimgp2006.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Ffn41.unblog.fr%2F2010%2F11%2F27%2Faffiche-bilingue-francais-arabe-a-la-poste-de-blois-begon%2F&docid=10N_4NA5MXxI5M&tbnid=IR2q3tJg3RuFuM%3A&vet=10ahUKEwiq4tnC8sraAhXOaVAKHWVaB3cQMwg3KAEwAQ..i&w=1340&h=598&bih=1017&biw=1920&q=affiche%20de%20la%20poste%20en%20arabe&ved=0ahUKEwiq4tnC8sraAhXOaVAKHWVaB3cQMwg3KAEwAQ&iact=mrc&uact=8#h=598&imgdii=IR2q3tJg3RuFuM:&vet=10ahUKEwiq4tnC8sraAhXOaVAKHWVaB3cQMwg3KAEwAQ..i&w=1340
    Idem dans les CAF. Mais ça, c’est moindre mal. Le pire étant les milliers de traducteurs payés par nous, présents dans les administrations du service public.

  5. hoplitehoplite

    « Signe que nous sommes quasiment, de fait, le 58ème pays musulman de la planète et qu’il y a bien entre 15 et 20 millions de musulmans dans notre pays, soit un habitant sur 5. »
    Bon sang mais c’est bien sûr aurait dit Raymond Souplex!!

  6. Lacata

    Vingt millions, oui, à la louche, ça doit être ça. Me semble même que ça déborde suivant les quartiers vers le 100%

  7. Verdammt

    La terre est plate pour eux et le diabète c est « inch hallah ».
    On ne peut rien pour eux.
    C est . Ti crive ou ti crive, Ramdouhlillah.
    On a rien affaire avec ces gens.
    On a pas a les soigner.

  8. Xtemps

    En Belgique aussi, c’est pareille, en plus du flamand et du français, nous avons l’arabe aussi.
    Moi je barre l’arabe qui n’est pas notre langue maternel et qui n’a rien à faire en Europe.
    Nos dirigeants nous ont fait la tromperie depuis des années avec l’intégration des étrangers au pays et maintenant ils nous imposent de nous intégrer aux étrangers du pays.
    Qu’ils aillent se faire foutre ces escrocs imposteurs haineux contre les peuples européens et leurs lois liberticides qui nous empêche de nous défendre contre ces escrocs imposteurs aux pouvoirs.
    Nous refusons notre désintégration de notre civilisation Occidental, et je leur lève mon doigt vers le haut et qu’ils aillent se faire foutre avec leur Islam liberticide de merde.
    L’islam est inhumain, liberticide et génocidaire qui tue et qui pue la haine!.

  9. joseph

    En tant qu’infirmier, j’ai eu à soigner un diabétique musulman qui avait eu la bonne idée de jeûner tout en continuant ses injectionsd’insuline.
    Résultat: hypoglicémie au volant, voiture dans le décor, et par chance, il fut le seul blessé.
    J’imagine que Dame Sécu, au vu du nombre de crétins qui ont dû avoir le même comportement (après tout, je fait ce qui est prescrit et allah décide), a dû juger moins coûteux de leur donner ces cours que de continuer à payer les dégâts occasinés à eux comme à d’innocents koufars.
    Et bien sûr, pour les convaincre de changer leur comportement, il s’imposait que le médecin fût musulman (un imam aurait d’ailleurs suffi).

  10. palimola

    ayant travaillé dans le passé dans une société de livraison je peux confirmer que les accidents sont décuplés pendant leur ramadan , il faut voir le nombre de fourgons qu’ils ont pliés ! …..

    1. Machinchose

      dans leurs trimaghrébs ils conduisaient des ânes et des mules

      et quand le malaise hypoglycémique les frappait , ils tombaient de la bête de bât et le bourricot attendait sagement que le Fangio reprenne ses esprits…

  11. Hathoriti

    que ces gens soient plus cons que les mon musulmans, diabétiques ou pas, n’est plus à démontrer…les mahométans sont diabétiques? hyper tendus ? cardiaques ? et alors ? on s’en fout ! qu’ils se soignent au pipi de chamelle, ils seront guéris fissa !

    1. bronson

      exact !! il faut les encourager à cette coutume.
      je mettrai un peu de ma pisse avec ! quoique non car étant quelqu’un de saint (en tous cas plus que ces chtarbés) ça risquerait de leur faire du bien.
      je peux donner mon caca sinon? pour se débarbouiller le matin les oreilles ….

  12. Monique

    Cher Christine ,je sais que vous luttez contre cette idéologie nauséabonde qu est l islam et vous avez entièrement raison.Par hasard en surfant sur le net j ai découvert un site qui pourrait vous intéresser : nuitdorient.com.Il suffit de taper sur le moteur de recherche Google nuitdorient.com( en un seul mot ).Je sais que vous êtes très occupé mais ça vaut la pein d y jeter un coup d œil .

Comments are closed.