Bisque bisque rage la voilée : pas de poignée de main avec le préfet, pas de nationalité française


Bisque bisque rage la voilée : pas de poignée de main avec le préfet, pas de nationalité française

En voici une nouvelle qu’elle est bonne dans l’océan de nouvelles catastrophiques qui nous tombent dessus régulièrement.

Une musulmane, algérienne, mariée à un Français, avait fait une déclaration de nationalité française en raison de ce mariage…

Pendant la cérémonie la musulmane a refusé de serrer la main de deux hommes en raison de ses convictions religieuses.

Et là pour la première fois depuis qu’il fait de la politique, Cazeneuve a été bon, il a signé un décret interdisant de donner la nationalité française à la bonne femme. Qui a fait appel auprès du Conseil d’Etat.

Et, le 11 avril dernier, le Conseil d’Etat a donné raison à Cazeneuve : pas de poignée de main, pas de nationalité française.

Face à cette situation, Bernard Cazeneuve, Premier ministre à l’époque des faits, s’est alors opposé à l’acquisition de la nationalité française par un décret d’avril 2017, au motif que « le comportement de l’intéressée empêchait qu’elle puisse être regardée comme assimilée à la communauté française ». De son côté, Mme A a demandé l’annulation du décret ministériel en soutenant que sa participation à la cérémonie prouvait qu’elle avait acquis la nationalité française et que le décret d’opposition ne pouvait être juridiquement considéré comme un acte de déchéance de cette nationalité. Elle indiquait également qu’une telle décision portait atteinte à l’expression de sa liberté religieuse.

Saisi du dossier, le Conseil d’État a confirmé la légalité du décret prix par le chef du gouvernement. Les juges ont ainsi considéré « qu’en estimant qu’un tel comportement, dans un lieu et à un moment symboliques, révélait un défaut d’assimilation (à la communauté française), le Premier ministre n’a pas fait une inexacte application des dispositions de l’article 21-4 du code civil ». Or, cette assimilation est une des conditions fondamentales pour acquérir la nationalité française.

http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1715524/pas-de-poignee-de-main-au-prefet-pas-de-nationalite-francaise?

Il faut croire qu’elle n’avait pas reçu la visite d’un imam lui rappelant que la takki-ya est une arme de guerre pour le musulman…

Allez ne boudons pas notre plaisir, une petite coupe de champagne pour fêter cela, même si tout cela est dérisoire quand on sait combien de Français de papier  reçoivent le droit de vote chaque année…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “Bisque bisque rage la voilée : pas de poignée de main avec le préfet, pas de nationalité française

  1. Machinchose

    j’ ai lu ça ce matin

    une douce sensation de plaisir m’ a envahi……enfin!!

    « mariée à un Français »….immédiatement je me suis demandé « un Français » ….un Fronçé ? un Français de France ? de Papire bitte !! ? un mangeur Français de Sauerkrout ou de couscous chorba ??

    j’ai pense a une blédarde, ramenée d’ Algérie , hors du charnier natal, comme le Gerfaut cher a JM de Hérédia….

    Bref: enfin une action salutaire ! et trés bonne réponse qui rappelle le celèbre

    « point d’ argent ? point de Suisses »

    et la porte de la Franceité t’est close a jamais. gourgandine ..omok !!

    1. laetitia

      Vraiment pas mal la réf. Heredia :partir du charnier natal pour aller conquérir l’or, pas du nouveau, mais du vieux continent/bête à saigner…

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      J’ai vu ce commentaire qui m’a particulièrement plu ; très fin, très subtile, très approprié :

      – » On appelle ça un coït interrompu je crois … »-

  2. Bernard

    Certe, ça fait plaisir à lire. Mais notre jouissance sera sûrement de courte durée, au vu de nos fonctionnaires et politichiens serviles elle va l’avoir sa carte d’identiti et en prime, la légion d’honneur pour Pretium Doloris.

  3. Lacata

    La loi commence à mettre un peu d’ordre dans les revendications des français de confession islamique et comme Machinchose, j’en suis ravie.
    ça ne veut pas dire que tout sera appliqué, mais au moins c’est écrit quelque part dans le Droit français

    Concernant le port du voile, « Le Parisien » a listé tous les cas où il est interdit et ceux pour lequel il est autorisé
    http://www.le parisien.fr/societe/port-du-voile-quand-peut-on-porter-ou-non-le-foulard-islamique-14-03-2017-6761418.php

    Quand au menu de substitution dans les cantines, il n’est pas obligatoire.
    http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/15/QE/891

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Pas vos procédés ; la pratique des autres, affiliés à google, google analitics, google sense…

  4. MaximeMaxime

    Eh oui, certains sont nuls en takiya… Ils devraient se faire « coacher ».
    Il y en a d’autres qui se sont fait avoir d’une façon similaire et on peut en rire (de désespoir car de toute façon, avec eux, pour un de « perdu », il y en a dix mille de « retrouvés »).
    Alors un de plus, un de moins… ça ne change pas radicalement les choses.
    Ainsi, le 13 juillet 2016, la cour administrative d’appel de Nantes confirmait le rejet d’une demande de naturalisation d’une Algérienne qui « ne pouvait être regardée comme adhérant aux valeurs de la communauté nationale » car elle avait déclaré lors d’un entretien avec l’Administration française qu’elle « souhaitait que des heures de piscine fussent réservées aux femmes musulmanes, portait le voile pour montrer aux autres qu’elle était musulmane et ne savait que penser du principe de laïcité ».
    Autre nouille de compétition devant la cour de Nantes le 28 décembre 2016 : Algérienne titulaire d’un bac français ES, ayant obtenu une bourse scolaire française sur critères sociaux mais incapable de citer une date marquante de l’histoire de France.
    Même 732 ou 1789…
    Là encore, refus de naturalisation.

  5. Flupke

    De toute manière cette fanatique restera en France pour nous fabriquer et endoctriner les petits jihadistes de demain.

    1. Henri de Montfort

      Entièrement d’accord avec vous ,M. flupke!
      Les petits serpents qui sortiront de son ventre maléfique iront tout droit , plus tard, dans une école technique du Moyen-Orient. Là on leur apprendra à
      fabriquer des bombes pour tuer les « infidèles  » suivant ainsi les ordres du saint-livre auquel doit obeïr tout bon musulman! ( sourate XXXVII )  » Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un carnage et serrez les entraves des captifs que vous aura faits » )
      Qel plaisir et quelle joie ! Faites en venir encore plus et vous aurez l’indicible satisfaction d’en crever!

  6. Joël

    Oui mais elle s’en fout, on ne lui a pas sucré sa carte vitale. Elle pourra donc continuer à parasiter notre pays sans soucis.

  7. Nemesis

    Ceux qui dirigent la France depuis longtemps ne la respectent pas et il n’est pas étonnant que nos ennemis accueillis bras grands ouverts fassent pareil.
    « La France deviendra dans moins de 20 ans la colonie de ses anciennes colonies … » ( dixit Vladimir Poutine, interview de l’Agence TASS, Septembre 1995 ). »

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      C’est en fait la reprise par Poutine d’une citation, d’une crainte plutôt de 1946, d’Edouard Herriot.

    2. Henri de Montfort

      C’est déjà un » Radeau de la Méduse  » invivable !
      Pourquoi nos jeunes gens entreprenants qui le peuvent quittent-ils en masse ce bateau dirigé par des psychopathes islamo-collabos suicidaires?
      J’en vois chaque jour débarquer dans le pays où je réside,sans esprit de retour! C’est poignant à voir!

  8. frejusien

    Il est drôlement cultivé le Poutine, contrairement à notre naze qui ne sait pas que la Guyane n’est pas une île

Comments are closed.