Suède : meurtres à coups de grenades, la BBC accuse les migrants


Suède : meurtres à coups de grenades, la BBC accuse les migrants

Notez cette phrase à la fin de l’article « Alors que de plus en plus de Suédois sont victimes de violence, cela pourrait rendre plus difficile de faire accepter [à la population] qu’un plus grand nombre de migrants ne se soldera pas par des difficultés sociales accrues. » qui reconnaît, à l’insu du plein gré de ses auteurs anglais, que le problème vient bien des migrants. C’est surprenant de maladresse et cela va à contre courant ou, alors, quelque chose est en train de changer …

Denis

 

La Suède fait face à un problème mortel dû à des grenades.

Zuniga a pris l’objet pour un jouet.

Selon James Clayton et Caitlin Hanrahan de BBC Newsnight, des explosions de grenades en pleine ville montrent à quel niveau de violence les villes suédoises sont exposées.

 

Daniel Cuevas, cycliste, de retour d’une ballade de nuit dans la banlieue sud de Stockholm en janvier dernier, s’est arrêté pour récupérer un objet qui se trouvait sur son chemin.

Selon la police, cette personne, âgée de 63 ans et qui travaillait dans une maison de retraite, à pris l’objet pour un jouet.

 

En réalité, l’objet était une grenade, laquelle a explosé alors que le cycliste la ramassait, le tuant quasiment instantanément.

 

Ils s’approchaient de la gare de Varby alors que Wanna, son épouse, également en vélo qui était devant son mari, a été projetée au sol lors de l’explosion.

 

Des traces [de l’explosion] sont encore visibles sur un réverbère

 

Plus tard, au cours d’un entretien avec un media local, Wanna posera cette question « Comment se fait-il qu’une grenade puisse traîner sur une piste cyclable ? La perception que j’ai de la Suède a complètement changé. Je me demande comment une telle chose peut survenir … J’en suis absolument traumatisée.».

Au cours des dernières années, le nombre d’explosions dû à des grenades a augmenté. Au moins 20 en 2017, sûrement moins en 2014 alors que la police a récupéré 39 grenades depuis.

Selon Reine Bergland, membre de la police de Stockholm, il est facile de s’en procurer. On peut se fournir auprès de gangs pour 200 couronnes (soit environ 20 €). Elles sont parfois négociées en bonus lors d’un achat d’armes. Trivialement, on peut dire qu’elles font partie de l’emballage.

L’augmentation de la circulation des grenades, la plupart en provenance de stocks de la guerre de Yougoslavie des années 1990, alimente le débat sur la violence alors que des élections doivent se tenir en Septembre.

Les violences et les crimes sont en augmentation dans les banlieues des grandes villes suédoises, augmentation à mettre sur le compte des gangs selon les officiels.

306 coups de feu ont été répertoriés l’année passée lesquels ont fait 41 morts. En 2011, seulement 17 meurtres.

Il est facile de se procurer des grenades selon Reine Bergland, officier de police

 

Selon l’ancien chef du syndicat des professions médicales, Henrik Johansson, les violences ont créé des zones de non-droit interdites aux médicaux dans des quartiers de Stockholm.

« Les personnes qui habitent dans ces quartiers ont très peur d’appeler la police ou les ambulances. Elles ont peur des conséquences que cela pourrait entraîner sur eux-mêmes et leurs familles. ».

La police a recensé 60 « zones vulnérables » mais nie l’appellation de « zones de non-droit » (no go zones), terme qui a un sens très fort en Suède.

La violence et les crimes commis en Suède et ceux qui les commettent est un sujet polémique qui fait rage dans le pays.

En Février 2017, le président des USA, Donald Trump a, d’une manière controversée, lié le problème [de la sécurité] à l’afflux de migrants. « La Suède en a pris beaucoup. Ils ont des problèmes comme jamais » a-t-il dit.

 

L’année dernière, des voitures ont été brûlées lors d’une émeute à Rinkiby

 

Auto-proclamée super-puissance humanitaire, la Suède a accueilli le plus grand nombre de migrants proportionnellement à la population du pays lors de la crise de 2015. Beaucoup [de ces migrants] fuyaient des pays en guerre comme l’Irak, la Syrie, l’Afghanistan et l’Érythrée.

Il y a très peu de preuves à l’encontre des migrants. Mais la Suède, pays souvent montré en exemple quant à sa politique sociale, ne s’est pas montrée à la hauteur concernant les migrants.

À deux pas du centre de Stockholm se trouve la banlieue Rinkeby, dont la neige même peine à rendre les barres d’immeubles agréables.

La Suède a pris des airs avant-gardistes [NdT : comprendre, à la MadMax]lors d’une émeute qui a éclatée l’année dernièredans une banlieue principalement habitée par des migrants et leurs enfants.

Cependant, des personnes sont en colère au regard de la façon dont les banlieues sont stigmatisées tout particulièrement par la droite qui, selon elles, ne reflète pas le courant [de pensée] majoritaire dans le pays.

Hashim et Ameen ont contribué à la création d’une association anti-violence à Rinkeby.

 

Hashim et Ameen, tous deux d’origine somalienne, ont contribué à la création d’une association contre la violence. Ils reconnaissent l’augmentation de la violence mais en rendent responsable le gouvernement qui, selon eux, ne s’occupe pas de ces banlieues.

Ameen déclare qu’ au lieu de trouver une solution à ce problème complexe, on qualifie ces quartiers de « zones de non-droit ». C’est une étiquette qui arrange la police. Ce serait mieux de laisser les habitants prendre part aux décisions.

Pour le gouvernement suédois, les migrants n’ont rien à voir avec cette augmentation de la violence [NdT : mais synchronisée avec leur arrivée puisque la Suède était au paravant un pays tranquille].

Le ministre de la justice, social-démocrate de centre gauche, Morgan Johansson déclare : « La vaste majorité de ceux qui créent des problèmes sont nés en Suède. Donc, rien à voir avec les migrants. Ce n’est ni un problème d’intégration ni un problème d’exclusion sociale. Nos prisons contiennent 1 % de syriens et 1 % d’afghans.

Le ministre de la justice nie que l’augmentation des crimes serait liée aux migrants.

 

Le gouvernement dit être sévère à l’encontre des crimes et qu’il en recherche activement les causes.

Alors que de plus en plus de sSuédois sont victimes de violence, cela pourrait rendre plus difficile de faire accepter [à la population] qu’un plus grand nombre de migrants ne se soldera pas par des difficultés sociales accrues.

Le ministre de la justice reconnaît que cette violence pèsera sur les élections de septembre, mais il centrera plutôt le débat sur la bonne santé économique de la Suède [NdT : ou comment noyer le poisson].

Quant à l’extrême droite [suédoise], elle veut s’inspirer du succès des mouvements politiques anti-immigration ailleurs en Europe.

 

Traduit de l’anglais par Denis.

 

Source : http://www.bbc.com/news/world-europe-43667367

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Denis

Hermès Trismégiste est le symbole égyptien du savoir. Sans la connaissance, il ne peut y avoir de liberté ni de vérité. C'est pour cela que toutes les idéologies totalitaires commencent par s'attaquer à l'information. Toutes les dictatures manipulent la connaissance et abolissent le sens critique. En sens inverse, l'information est le principal ennemi des dictatures. Les Grecs donnent le nom de leur dieu Hermès à la divinité égyptienne Thot.


13 thoughts on “Suède : meurtres à coups de grenades, la BBC accuse les migrants

  1. maury

    Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir!!!MA PAROLE C EST UN COMPLOT CONTRE TOUS LES CITOYENS EUROPÉENS!!! On a décidé de nous éliminer et de nous remplacer de gré ou de force!!la loi du silence dans toutes les institutions régaliennes et ordre aux médias de minimiser sinon de camoufler les crimes et délits de nos charmants envahisseurs protégés chéris de soros, merkel et de leur bande de crapauds !!pas qu’en Suéde:

    https://fr.gatestoneinstitute.org/12192/allemagne-vague-viols

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Pas contents ! C’était mieux là d’où ils viennent ….

    Bééé alooors !
    _______________________________
    Manif mouvementée de migrants africains en Bavière : « En Allemagne, tout est mauvais »
    ::: http://www.fdesouche.com/990987-manif-mouvementee-de-migrants-africains-en-baviere-en-allemagne-tout-est-mauvais
    19/04/2018

    (Traduction Fdesouche)

    Die Welt
    ::: https://www.welt.de/vermischtes/article175567141/Tumulte-in-Fuerstenfeldbruck-Fluechtlinge-protestieren-fuer-besseres-Essen-und-mehr-Taschengeld.html?wtrid=socialmedia.socialflow&zanpid=11459_1524141656_6ef9114efee73184a1b352e21f3dc7ff

  3. Machinchose

    c’est la faute du bouleversement climatique !!

    les suédois sont trop blancs

    le manque de mélanine va les tuer, quand il fera chez eux soleil 300 jours par an….les mélanomes et les mets les femmes (c’est un ordre !) c’ est un plan concerté par des « Elohim » pour sauver la race humaine !!

    ils savent que les taux de mélanine DOIVENT absolument augmenter chez les blancs

    alors ils favorisent ces immenses et « bénéfiques » migrations de peuples africains….

    le mélange fera le reste, peu importe le temps, sur trois quatre siècles, c’est bon….

    les « Elohims » sont ceux dont parle l’ Ancien Testament, qui sont venus d’ un « ailleurs » cosmique, pour nous gratifier de quelques douzaines d’ Adam et Eve qui se sont organisés leurs partouzes pour nous filer des Abel, Caïn (çui là c’est en vrai un cohen……qui allait Caïn-cohen son bonhomme de chemin, étudiant en ophtalmologie et qui a tué son frère pour une sombre affaire d’ héritage ou de cul, me rappelle plus trés bien …)
    Mort alité : ce ne fut pas une réussite et souhaitons que ces  » Elohim » ne nous refassent pas le même genre de conneries….fraternelles

    PS: encore des combines des Francs Maçons et leur Gadlu ° ° °

    et , bien évidemment les cosmopolitisme mondial, et les ((( ?))) derrière tout ça

    Je sens que ça va en faire triquer quelques uns 😆

  4. paul

    2 points : le remigration s’impose en Europe, car on a une culture parasite qui colonise une autre culture, premier point. Deuxième point : j’étais en Pologne il y a 10 jours ; le chauffeur de taxi me dit qu’il a transporté une famille suédoise entière qui venait s’installer en Pologne pour vivre normalement. La famille suédoise a tout vendu en Suède, fin de vie dans un pays qui n’est plus le leur. Fin de communication

  5. durandurand

    Le déni de réalité du gouvernement suédois comme dans tout le reste de l’Europe , les cons et les traîtres sont tous au pouvoir sauf le groupe VISIGRAD. Pauvres peuples européens , nous allons tous nous en mordre les doigts .

    1. paul

      pour info, le groupe de visegrad est très fragile sur de nombreux plans (économique, militaire,), c’est pas gagné. Pour être fort, il faudrait que le groupe de Visegrad intègre les BRICS, c’est pas donné. En Pologne, les Polonais n’aiment pas les Russkof ; question : pourquoi aiment-ils les allemands, qui sont ni plus ni moins que des descendants de Bosch qui les ont exterminé à qui mieux mieux !?

  6. Sitting bull

    les gauchistes sont aussi criminels que les arabes qu ils importent chez eux en refusant de reconnaître la vérité

  7. MAQUIGNON

    Bah, c’est comme chez nous. La « vaste majorité de ceux qui créent des problèmes sont nés en France » – Suffit donc d’être un peu patient. Les véritables problèmes sont en gestation.

  8. Christian Jour

    Ouvrez les yeux et vous verrez une religion meurtrière et plein de haine contre les non-musulmans et non pas de l’amour comme on essaie de nous le faire gober depuis des année.

  9. Ludo

    La Suède est un pays de neuneus «  tout le monde est beau «  l’exemple même d’un peuple sans repère,ils vont bientôt fournir la vaseline pour se faire mettre mais c’est pas les seul ex: vidéo de la manifestation des motards à Aix en Provence .

  10. Joël

    Oui mais en journalangue (l’équivalent de novlangue mais en plus menteur) français, ils vous diront que ce sont les anglais et pas les suédois qui ont écrit ça. Donc, ça ne vaut pas et c’est probablement un « faque niouze ».
    Faut attendre l’analyse de déconnex.

  11. Alize

    « …ou, alors, quelque chose est en train de changer… »…
    Non, malheureusement.
    Même leurs enfants égorgés, massacrés, les Occidentaux continuent à fermer les yeux, les oreilles, ils ne voient rien, ils n’entendent rien…

Comments are closed.