Attaques chimiques à Douma : une énorme manipulation ? Un jeune Syrien témoigne


Attaques chimiques à Douma : une énorme manipulation ? Un jeune Syrien témoigne

En complément de l’analyse de Daniel Pollett, voici un article de Sputnik, media russe, donc entaché, forcément, de suspicion aux yeux de nos propres medias, mais ce qu’ils racontent est plus que perturbant.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/16/syrie-des-enfants-soit-disant-gazes-arroses-avec-un-tuyau-grossiere-manipulation/

Et penser que c’est sans doute vrai mais que Macron, Trump et May aient pu se livrer à des bombardements, à toutes leurs gesticulations et au prix que cela a coûté aux contribuables occidentaux donne des envies de meurtre.

Christine Tasin

 

Le garçon syrien Hassan Diab, présenté par les Casques blancs comme une personne touchée par la présumée attaque chimique le 7 avril à Douma, a raconté à un journaliste russe comment la vidéo sur «l’attaque» a été filmée.

Il n’y a eu aucune «attaque chimique» à Douma, une banlieue de Damas, le 7 avril dernier et les personnes qui «auraient été touchées par un agent chimique» ont été invitées par les Casques blancs, a annoncé mercredi Hassan Diab, un garçon de 11 ans qui figurait dans la vidéo.

«Nous étions dans un sous-sol. Maman m’a dit qu’il n’y avait rien à manger et qu’on mangerait demain. Nous avons entendu des cris dans la rue, on criait « Allez à l’hôpital ». Nous avons accouru à l’hôpital et dès que j’y suis entré, on m’a attrapé et on a commencé à m’asperger d’eau. Ensuite, on nous a mis sur des lits à côté d’autres personnes», a indiqué le garçon à la chaîne de télévision Rossiya 24.

Le correspondant de guerre de la chaîne, Evguéni Poddoubny, a noté qu’on avait obligé le garçon à tourner dans cette vidéo.

«L’enfant n’avait rien à manger. On lui a donné du riz, des dattes et des biscuits pour ce tournage», a indiqué le journaliste.

Le père d’Hassan a confirmé ce récit, ajoutant qu’il n’y avait eu aucune attaque chimique dans la ville.

«Quand j’ai appris que mon enfant était à l’hôpital, j’ai demandé de m’absenter de mon travail pour y aller. J’ai fumé dehors, je n’ai rien senti. Je suis entré à l’hôpital et j’ai vu ma famille. Les extrémistes ont donné des dattes, des biscuits et du riz aux participants à ce tournage avant de nous laisser rentrer chez nous. Mon enfant se portait parfaitement bien», a indiqué l’homme.

Le correspondant Evguéni Poddoubny a publié un reportage sur Instagram où il montre la salle d’hôpital qui a servi de lieu de tournage pour les Casques blancs.

«L’hôpital traitait plusieurs personnes souffrant d’asphyxie au monoxyde de carbone, parce que ce jour-là, il y avait plusieurs incendies à Douma. Tout à coup, des extrémistes criant « Attaque chimique » sont arrivés en courant dans l’hôpital. Ils ont amené leurs acteurs qu’ils ont mis sur le plancher et ont commencé à les asperger d’eau. Cela a servi de prétexte pour une frappe portée contre la Syrie par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France», indique le journaliste dans le reportage.

Des correspondants de la chaîne américaine One America News Network se sont eux aussi rendus à Douma. Ils ont interviewé les médecins de l’hôpital, qui avait servi de lieu de tournage pour l’attaque chimique présumée, ainsi que des habitants de Douma.

Personne n’a confirmé que l’attaque présumée a eu lieu dans la ville, a déclaré en direct un présentateur de One America News Network. Il a annoncé avoir interrogé une dizaine de résidents. «Ils ont dit que ce jour-là, tout allait comme toujours dans ce quartier et qu’ils n’avaient remarqué rien d’insolite», a noté le journaliste. Il a interrogé 40 ou 50 autres personnes dans d’autres quartiers de Douma, mais personne n’a entendu parler d’une attaque chimique.

Le correspondant américain a également visité la place où l’attaque aurait eu lieu, mais il n’a trouvé aucune preuve. Il est ensuite allé dans l’hôpital contrôlé par des extrémistes et est entré dans la salle qu’on avait montré dans les vidéos et où se trouvaient des personnes touchées par «l’attaque chimique».

Un médecin, qui était de service le 7 avril, lui a dit «que c’était une journée comme les autres, mais qu’il y avait beaucoup de poussière. Beaucoup de gens se plaignaient de souffrir de toux, mais il n’y avait pas d’autres blessures. Et d’un coup, un groupe d’inconnus criant qu’une attaque chimique avait eu lieu, a fait irruption dans la salle. Ils ont apporté des gens, des blessés présumés, et ont commencé à les asperger d’eau. Les médecins examinaient ces personnes et les inconnus qui avaient apportés les blessés, ont commencé à tout filmer».

Le ministère russe de la Défense avait précédemment présenté une interview vidéo de participants au tournage. Les médecins de l’hôpital y déclarent qu’«aucune des personnes apportées à l’hôpital ne présentait de traces d’intoxication par des agents toxiques».

https://fr.sputniknews.com/international/201804181036012562-syrie-douma-reportage-video-fake/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


24 thoughts on “Attaques chimiques à Douma : une énorme manipulation ? Un jeune Syrien témoigne

  1. JJB

    Il faut se rappeler les soi-disant armes de destruction massive de Sadam Hussein, qui n’étaient qu’un prétexte pour intervenir. Ce coup-ci ressemble y fortement d’autant qu’aucune preuve n’a été rendue publique. Ceci explique-t-il cela ? Probablement !

    1. Mi portion

      @JJB

      que sa fait plaisir de lire votre commentaires,enfin des persones lucides!
      Evidement qu’il n’y a pas eu utilisation d’armes chimique ni en syrie ni en irak.
      Les seuls raison de l’intervention des usa france et angleterre c’est le commerce des armes et de cassé du muzzs en meme temps !

      En tout cas bravo pour votre lucidité!

  2. guiĺlotin

    Ont là toujours su les anglo-saxons
    Sont des merdes
    El la politique de poutine les écrasent bravo Vladimir
    Continue comme cela
    J espère que May sera foutu dehors
    Avec Macron idemme qui n à aucune légitimité avec 15% des voies au 2eme tours

  3. Machinchose

    Diable !!!

    HASSAN DIAB !!!

    ça me disait quelque chose:

    «  »Hassan Diab
    Sociologue
    Hassan Diab est un sociologue de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Carleton à Ottawa, dans l’Ontario, au Canada. Il a été soupçonné d’avoir joué un rôle clé dans l’attentat de la rue Copernic en 1980. Wikipédia «  »

    j’ ai l’ impression qu il y a autant de Diab que d’ éthique dans cette histoire trop sucrée a mon gout….

  4. JackJack

    Scénario parfaitement monté par les rebelles anti-Assad. Trump a réagi, comme trop souvent, par pure impulsion, sans rechercher la vérité, trop content d’avoir une excuse pour taper sur Assad puisque c’est la politique des États-Unis de le liquider, que le président soit démocrate ou républicain, pour faire plaisir aux « amis » Saoudiens… Quand à Theresa May et Macron : deux pantins qui voulaient se faire gonfler face à Poutine, lequel, fort heureusement pour nous tous, possède une grande intelligence et une maîtrise de soi que Trump ferait bien d’imiter.

  5. GELASE

     » Quand Churchill fit tuer 1400 Marins français sans défense à Mers-el- Kébir, il déclara à la Chambre des Communes (26-28 juin, 2 juillet 1940) que la flotte française était sur le point de se rendre aux Allemands. Pour se justifier il déclara plus tard à la même Chambre (Discours, p.227): « Si l’on a quelque chance d’égarer l’ennemi en égarant l’opinion publique de son propre pays, il est légitime de recourir à ce subterfuge ». Sans commentaires…

  6. durandurand

    C’est ce que j’avais laissé supposer dans un précédent commentaire , sur l’article concernant cette soit disante attaque chimique , que cela avait été mis en scène par ces salopards de casques blancs djihadistes ,pour forcer l’occident à lancer des frappes sur la Syrie ( rappelez-vous de la première vidéo de ces bâtards d’islamistes sur le soit -disant gazage au sarin) , comme ces putains d’assassins perdent du terrain et subissent des pertes , tout ceci à été monter de toutes pièces , et micron-con , la british may et trump sont tombés dans le panneau , les cons qu’ils sont tous .

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Propagande britannique et désinformation: une tradition impériale et coloniale
    par Tyler Durden
    Mar, 17/04/2018 – 05:00 ::: https://goo.gl/4cZC5z
    Rédigé par Wayne Madsen via The Strategic Culture Foundation,

  8. Nila

    Je pense que dès le départ personne ici n’a été dupe.
    Surtout quand on sait qui se cache derrière les Casques blancs.
    Et surtout quand on sait pour qui Macron roule.

  9. Nila

    Bonjour Marcher sur les oeufs, =)

    Excusez-moi, juste vous dire qu’il y a une petite faute dans le titre: il s’agit de Douma.

  10. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Soudoyer des personnalités du show-biz pour créer une virginité aux casques blancs et leur coller des lettres de noblesse.

    POURQUOI ????
    ____________________________________
    Des Casques blancs auraient tenté de faire pression sur Roger Waters, l’ex-leader de Pink Floyd
    ::: https://francais.rt.com/international/50027-casques-blancs-ont-tente-de-faire-pression-sur-l-ex-leader-de-pink-floyd
    19 avr. 2018

    IMG : Le musicien et chanteur Roger Waters
    ::: https://cdni.rt.com/french/images/2018.04/article/5ad8ee8409fac2aa508b4567.jpg

    Des courriels révéleraient que l’organisation controversée des Casques blancs a tenté de faire pression sur Roger Waters. Mais l’ex-leader du groupe Pink Floyd a refusé la proposition et accuse les Casques blancs.

    Le 19 avril, des courriels auraient révélé comment le groupe d’activistes syriens controversé des Casques blancs a essayé de faire pression sur le cofondateur de Pink Floyd, Roger Waters, avec de l’argent saoudien.

    Les révélations ont été publiées sur le blog de Max Blumenthal. Dans un e-mail d’octobre 2016, Roger Waters aurait été ainsi invité à une levée de fonds organisée par le milliardaire saoudien Hani Farsi pour honorer le travail des Casques blancs. Dans ce document, il est également encouragé à regarder un documentaire sur le groupe.

    Et cela ne se serait pas arrêté là : quelques jours avant son récent concert à Barcelone, Roger Waters aurait été contacté par un journaliste français travaillant pour les Casques blancs. Le journaliste aurait demandé à Roger Waters de livrer un message aux enfants de Syrie. Certains de ces e-mails ont été diffusés sur la version anglophone de RT. Selon le blogueur Max Blumenthal, Roger Waters n’a pas répondu aux courriels.

    En outre, au lieu de soutenir les Casques blancs lors de son concert de Barcelone, Roger Waters a dénoncé l’organisation et son fonctionnement : «Les Casques blancs sont une fausse organisation qui n’existe que pour faire de la propagande pour les djihadistes et les terroristes. C’est ma croyance. Nous avons des croyances opposées.»

    «Si nous devions écouter la propagande des Casques blancs et d’autres, nous serions encouragés à encourager nos gouvernements à lancer des bombes sur les gens en Syrie», a-t-il ajouté. «Ce serait une erreur monumentale pour nous en tant qu’êtres humains», a-t-il appuyé.

    Interviewé par Max Blumenthal, Roger Waters a confirmé sa pensée : «Maintenant, nous savons que les Casques blancs essaient d’encourager l’Occident à larguer des bombes et des missiles illégalement en Syrie.»

    Lire aussi : L’OIAC confirme qu’une équipe de l’ONU a essuyé des tirs à Douma, la mission retardée par sécurité
    ::: https://francais.rt.com/international/49983-oiac-confirme-qu-une-equipe-de-l-onu-a-essuye-des-tirs-a-douma-la-mission-est-retardee

  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    La tromperie de la Syrie 19 avril 2018

    ARTICLE : Emails exclusifs montrent comment les casques blancs ont essayé de recruter Roger Waters avec de l’argent saoudien
    URL : https://goo.gl/i1vwUh
    AUTEUR : Max Blumenthal

    Lors d’un concert de Barcelone le 13 avril, Roger Waters a dénoncé les casques blancs syriens comme une «fausse organisation qui n’existe que pour faire de la propagande pour les djihadistes et les terroristes». Au déclenchement de l’intervention militaire occidentale, Waters a averti son auditoire, « Si nous devions écouter la propagande des Casques blancs et d’autres, nous encouragerions nos gouvernements à lancer des bombes sur les gens en Syrie. Ce serait une erreur monumentale pour nous en tant qu’êtres humains.  »

    …/…

  12. Joël

    Je maintiens que cette « attaque chimique » est bidon.
    Une opération de bombardement à 3 états prend plusieurs semaines à organiser. Elle était donc prévue bien avant cette prétendue attaque.
    Celle-ci n’était qu’un prétexte inventé pour justifier l’intervention auprès de l’ONU.
    Et bien sûr, tous les articles russes tendant à prouver la supercherie vont être qualifiés de « fake news » par le bon président des Français.

  13. durandurand

    Destituons micro-con et tout le gouvernement , les députailles , les sénatoches libidineux ,tous les fonctionnaires et autres ayant tremper dans cette conspiration, et mettons les devant un mur ,douze balles dans leurs paillasses de traîtres et de corrompus .Purgeons la France de cette gangrène .

  14. Eric

    Il ne faut pas rêver: nous ne serons jamais qui a fait quoi dans cette supposée attaque chimique. Aucun des camps n’est fait d’amoureux de la vérité ou de la paix.
    Ce qui est certain, c’est que l’attaque par les USA, la France et le RU est une vaste plaisanterie: les fameux centres de fabriques de gaz ne semblent avoir pas répandus la mort en explosant sous les bombes et d’ailleurs, dans cette affaire, aucun mort ! Pour ne pas risquer un affrontement avec les russes, les cibles ont été communiquées à l’avance, donc transmises à Assad: il ne restait même pas le moindre vigile… chacun ensuite revendique une grande victoire: les uns disent que les missiles ont tous touchés leurs cibles (vu les dégâts modestes, on peut en douter), les autres que leur défense anti-aérienne a quasi tout pulvérisé dans le ciel… et les russes, eux, n’ont pas activé leur défense, regardant tranquillement des hangars vides se faire démolir par des missiles de croisières obsolètes (rien de furtif, des engins lents…). Puis chacun va vendre sa camelote aux gogos qui goberont qu’on leur propose le meilleur missile de croisière ricain ou le meilleur anti-missile russekof ou le meilleur bateau franchouillard.

  15. delicheres

    Pourquoi devrait on plus croire Popov 1er Tsar de toutes les Russies que Lucky Luke ?

    Dans cette guerre de religion en Syrie entre Chiites (La minorité) et Sunnites (La majorité) je ne vois pas pourquoi Bachar al Assad ou un de ses Généraux n’aurait pas pris la decision d’arroser a l’arme chimique la ville de Douma ?

    En effet , la ville était encerclée mais y pénétrer aurait sans aucun doute coute tres cher en soldats a l’armée syrienne fidèle a Assad , de plus il y a des precedents .

    En 1945 les iles Japonaises étaient encerclées par les armées alliées cela n’a pas empêché les USA de balancer « Little Boy » et « Fat Man » et de gagner la guerre !

    Quand le cout risque d’être eleve en materiel et en homme on utilise tout ce qu’on a en reserve pour gagner la partie ……… et au diable les grincheux !

    Et de fait Douma est tombée !

Comments are closed.