Pourquoi ne parle-t-on jamais des très nombreuses petites Hindoues violées et tuées par des musulmans ?


Pourquoi ne parle-t-on jamais des très nombreuses petites Hindoues violées et tuées par des musulmans ?

En janvier dernier au J & K (Région du Cachemire) une fillette de huit ans, Asifa Bano (appartenant à la tribu des “Gujjars” – bergers nomades musulmans) a été par vengeance et suite à un conflit de voisinage, enlevée, séquestrée, battue, violée et tuée par plusieurs hommes issus de la communauté hindoue.
https://www.courrierinternational.com/article/linde-bouleversee-par-le-viol-dune-fillette-musulmane

C’est reparti !
Il aura suffi de quelques heures à peine pour que la nouvelle fasse le tour du monde.
Une énième monstrueuse affaire de viol collectif et de meurtre d’enfant, et voilà l’Inde (à travers Narendra Modi et Sanatana Dharma) à nouveau pointée du doigt et accusée du pire.
Grâce au téléphone arabe et tel un leitmotiv il vous est ainsi rappelé à vous les Français combien les Hindous faut s’en méfier comme de la peste, car en plus d’être islamophobes, fanatiques et barbares, il sont obsédés sexuels et pourris jusqu’à l’os.
C’est quelque chose d’indélébile, inscrit dans leurs veines et leur culture.

Et ça y va dans les réactions à l’emporte-pièce, en grands spécialistes de l’Inde et de l’hindouisme; chacun y allant de son petit commentaire.
En tous les cas, arriver à faire porter le chapeau de cet acte ignoble sur une population de plus de 290 millions d’Hindous (dont le Premier Ministre), il faut le faire.
Non, il faut surtout oser le faire!
Exactement comme si je traitais de pédophiles l’ensemble du peuple français pour les ignominies commises par Fourniret, Emile Louis et autres Lelandais.

Je ne soulignerai jamais assez qu’au yeux de l’immense majorité des Hindous le viol, la torture (et qui plus est à l’encontre d’un enfant) de même que le meurtre sont considérés à n’en pas douter comme faisant partie des crimes les plus graves, les plus inacceptables et les plus impardonnables qui puissent exister sur terre.
Si il est prouvé que ces individus sont bel et bien coupables, alors peu importe le sort qu’auront à subir les tortionnaires assassins de la petite Asifa Bano.
Tolérance Zéro et que Justice soit faite.

Je n’ai absolument aucun problème avec le fait qu’il ait été précisé que les bourreaux de la petite Asifa sont hindous.
Tout comme je n’ai pas le moindre problème avec le fait qu’il faut continuer de dénoncer les auteurs de tels crimes (que rien ne justifie) et de les combattre sans relâche.

Ce que je reproche par contre, c’est que les médias et les politiques (l’opposition) champions en matière d’indignation sélective se soient emparés du drame en un temps trois mouvements, et l’aient traité de façon aussi partiale et unilatérale.
Selon le scénario habituel qui perdure depuis plus de 70 ans et qui voudrait laisser entendre que le viol et la pédocriminalité en Inde, est l’apanage prédominant des Hindous.

Ces dernières années, j’ai observé “cette façon de faire et de raisonner” se produire à l’identique en France (et un peu partout en Europe).
Où à chaque crime odieux ou attentat qui se produit, les médias et les politiciens n’arrivent même plus à cacher le fait qu’ils espèrent très forts que l’acte ait été commis par un Français “pur souche” et qui cerise sur le gâteau, aurait sa carte d’adhérent au Front National.

C’est pourquoi, histoire de remettre un peu l’Eglise au milieu du village:

En mars dernier, dans l’Assam, une enfant (hindoue) de 12 ans a été violée par deux “camarades” de classe mineurs et un adulte de 21 ans Jakir Hussain (le meneur).
Depuis, la petite victime à qui ses bourreaux ont bouté le feu, a fini par succomber à ses blessures.
https://www.hindustantimes.com/india-news/three-schoolmates-gang-rape-class-5-girl-burn-her-alive-in-assam-s-nagaon/story-GjZ1TLppieNxqQbksEKfxH.html

De même que le mardi 10 avril 2018, à Rohtas (Etat du Bihar) une autre autre fillette hindoue de six ans, a été enlevée et sauvagement violée par Miraj Alam âgé de 25 ans.
https://www.hindupost.in/news/6-year-old-raped-muslim-man-bihar/
A ce jour (samedi 14 avril 2018) son état reste très critique.

Or contrairement au cas de la petite Asifa (où depuis des jours on ne parle plus que de cette tragédie), pour ces 2 autres fillettes anonymes (sans prénom, invisibles, déshumanisées parce que n’appartenant pas à la “bonne religion”) et toutes les nombreuses autres gamines hindoues du Pakistan, du Bangladesh, du Jammu & Kashmir, etc., c’est Silence Radio.
Pour elle et toutes ces autres “NO NAME”:
https://pbs.twimg.com/media/DaqgPzqU0AAvYJE.jpg
– il n’y a eu aucune manifestation au niveau national.
– il n’y a eu aucune veillée, aucune bougie, aucune fleur, aucune peluche, aucune prière en leur mémoire.
– il n’y a eu aucune réaction politique. Je pense en particulier à Rahul Gandhi et tous ses pairs (du Parti du Congrès) étant comme toujours dans ces cas-là aux abonnés absents.
– il n’y a eu aucun tweet, aucune réaction d’aucune célébrité.
– il n’y a eu aucun prime time, aucun flash spécial ou interruption des programmes, ni aucune couverture spéciale.
– il n’y a eu aucun article de publié dans les médias occidentaux.
– il n’y a eu aucune condamnation au niveau international.
– il n’y a eu aucune remise en cause de l’islam et de ses adeptes.

Parce que les criminels ayant massacré ces deux âmes innocentes et toutes les autres, appartiennent à la communauté minoritaire la plus choyée et protégée de l’Inde et de l’Occident.

 

Je vous épargnerai ici la vue glaciale et insoutenable (photos et vidéos) des milliers de victimes décapitées, aux corps décharnés, éviscérés, démembrés au cours des dernières décennies
Saignées à vif ou brûlées vives selon le bon plaisir des Soldats d’Allah.
Victimes hindoues contemporaines dont l’Inde laïque et communiste de 2018 ne nous parlera jamais à nous les Indiens.
Victimes hindoues contemporaines dont les médias occidentaux en 2018 ne vous parleront jamais à vous les Français et autres Européens.
Reléguées au même plan que les centaines de millions de victimes qui les ont précédées à travers l’Histoire.
http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/10/l-invasion-islamique-de-l-inde-le-plus-grand-genocide-de-l-histoire.html

Crimes et massacres organisés qui de nos jours se perpétuent sur le continent indien; dans l’indifférence générale la plus totale.
Alors que les preuves accablantes de ces exactions existent par milliers (voir sites anglophones et indiens).

Mars 2010 (Sindh/Pakistan*): Poonam, une fillette hindoue de 13 ans enlevée de chez elle et contrainte de se convertir à l’islam.
https://www.indiatoday.in/magazine/the-big-story/story/20110530-hindus-in-pakistan-victims-of-abduction-forced-conversions-and-oppresion-746139-2011-05-20

15 – 17 mars 2011 (Sindh/Pakistan): Darshana Bajeer, fillette hindoue de 10 ans, violée et retrouvée assassinée.
http://www.hinduhumanrights.info/pakistan-protest-over-rape-and-murder-of-10-year-old-hindu-girl/

15 décembre 2014: Umraching Marma (hindoue) âgée de 16 ans, violée et retrouvée assassinée:
http://www.worldhindunews.com/2015/02/09/39683/16-year-old-hindu-girl-raped-then-murdered-by-muslims-in-bangladesh/

30 novembre 2014 (Sindh/Pakistan): Deux jeunes hindoues (Hindu Baby Mavi et Baby Badal) âgées de 13 et 14 ans ont été enlevées sous la menace d’une arme jeudi et on ensuite été mariées et converties de force à des hommes musulmans, dont un âgé de 62 ans, dans la province du Sindh au Pakistan.
https://www.crossmap.com/news/pakistan-minor-hindu-girls-abducted-converted-to-islam-forcibly-married-one-to-man-62.html

Printemps 2016 (Lahore/Pakistan): Anila Dhawan (hindoue), 17 ans, a été kidnappée à son domicile et a été forcée de se convertir à l’islam et d’épouser son ravisseur.
La police a refusé d’intervenir.
https://www.usatoday.com/story/news/world/2017/02/15/pakistani-hindus-lose-daughters-forced-muslim-marriages/97013614/

6 novembre 2017 (Ramgarh/Inde): une jeune femme hindoue a été violée et assassinée par sa belle-famille après avoir refusé de se convertir à l’islam après son mariage forcé (Love Jihad) avec un musulman.
http://zeenews.india.com/jharkhand/hindu-girl-gang-raped-by-father-in-law-uncle-killed-after-she-refuses-to-convert-to-islam-2070320.html

25 mars 2018: 500 villageois hindous ont été contraints (sous la menace d’une arme) de se convertir à l’islam dans la Province de Sindh au Pakistan
Le programme de conversion forcée a été organisé par l’ancien Dictateur, ancien Président du Pakistan et le chef de l’armée, le Général Parvez Musharraf.
http://www.republicworld.com/world-news/pakistan-news/shocking-500-hindus-in-pakistan-forcefully-converted-to-islam

Et je pourrais continuer encore et encore, tant la liste des victimes recensées me semble interminable.
Il ne se passe pas un jour sur le continent indien et dans le reste du monde, sans que plusieurs Hindous ne soient menacés, tourmentés, ou violentés, ou massacré au nom de l’islam.
Seulement, leurs histoires ne font jamais les manchettes des journaux.

* Pakistan: Au moment de l’Indépendance en 1947, les Hindous représentaient près de 15% de la population du pays.
Aujourd’hui, ils ne représentent plus que 2% de la population…..

Je terminerai donc par ce témoignage édifiant (traduction de https://www.dawn.com/news/1255011 – Auteur: Sahib Khan * ):

 

* Sahib Khan est une journaliste basée à Hyderabad. Photo d’en-tête de Sadia Khatri

** Les noms ont été modifiés pour protéger l’identité des victimes et de leur famille à leur demande.

*** Très surprenant, la Province du Sindh (Pakistan) où ont lieu toutes ces attaques planifiées contre les Hindous est dirigée par un parti politique laïque, le “PPP”.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Pourquoi ne parle-t-on jamais des très nombreuses petites Hindoues violées et tuées par des musulmans ?

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Nila, vous avez raison de faire cette « mise au point ». Nous ne rappellerons jamais assez à quel point les musulmans sont coupables, partout dans le monde.

    Et au Pakistan, c’est tous les jours que les musulmans attaquent et tuent les chrétiens, sans raison. Des crimes lâches, abjects !

    On peut se demander ce qui rend si « intouchables » – dans le bon sens du terme – les musulmans, aux Indes et en Europe ? L’aveuglement est universel !

    Reply
    1. Nila

      “On peut se demander ce qui rend si « intouchables » les musulmans, aux Indes et en Europe ?”

      Je me pose la même question Olivia.. je me pose la même question.

      + Vous avez raison, même si moins nombreux, les Chrétiens du Pakistan, du Bangladesh du Cachemire, etc. ne sont pas mieux lotis que les Hindous.

      Reply
  2. Nila

    Bonjour Celtillos,

    Il s’agit effectivement d’une cabale.

    @ Christine: je me suis trompée dans les chiffres: la population hindoue (en Inde) est estimée à un peu plus de 960 millions d’habitants et non 290 millions.

    Reply
  3. dimitriOccident

    La presse en Europe ne parle déjà pas des viols d’enfants européens par les musulmans ! alors en Indes !

    Reply
    1. Nila

      @ dimitriOccident:

      Je ne peux qu’être d’accord.
      L’actualité de Telford, Rotherham, Oxford et Rochdale, Nelson, High Wycombe, etc. est on ne peut plus parlante.

      Reply
  4. Xtemps

    Et pourtant nos dirigeants ne voient pas de problèmes avec l’islam aussi dégueulasse!, et vous n’allez pas me dire qu’ils ne savent pas toutes ces choses là!.
    Je crois surtout que l’islam est le prétexte pour les criminels d’agir dans leurs bons droits, l’Islam est un cache assassins, un cache horreurs.
    En lui même l’Islam ne présenterait rien, s’il n’avait pas les pratiquants qui font ces horreurs, ces gens qui sont capables de faire de tels atrocités ne peuvent pas êtres humains, ils n’ont aucune empathie, aucune humanité pour appeler çà des humains, ils en ont que les apparences.
    Et ces êtres là vivent parmi la population en Inde comme ailleurs et maintenant ils immigrent en Europe.
    Quand on voit toutes ces horreurs, on se demande si nous allons se réveiller et que ce n’est qu’un cauchemar, que demain c’est fini, mais non!, ça continue!.
    Sur quel planète vivons nous?, qu’est qui nous dirigent?, des rapaces!.
    J’ai même entendu parler des reptiliens, et bien je vais finir par y croire aussi!.

    Reply
    1. Nila

      « reptiliens »?
      Il me semble avoir lu plusieurs fois ce terme associé à Hillary Clinton.
      Je méprise tellement la femme qu’elle est, que je n’ai jamais cherché à savoir.
      Tout ce que je retiens d’elle, c’est qu’en ayant perdu les élections en novembre 2016, les USA et le monde entier l’ont échappé belle.
      Pro-musulmans, pro-immigration,corrompue,et bien pire; je ne trouve aucun mot aimable pour la décrire.

      Reply
    1. Nila

      Namaskâr – Bharata
      =)
      (svaagat haiṅ)

      ==> traduction:
      Salutations Respectueuses (à l’indienne)
      =) *
      (de rien)

      * En Inde (à l’exception des hindous occidentalisés) quand quelqu’un vous remercie, on incline légèrement la tête (en joignant les mains soit sur la poitrine, ou à hauteur du visage) et on sourit.
      Cela peut surprendre, mais là-bas on n’a pas l’habitude de dire “merci” comme ici en Occident; le “merci de reconnaissance” se situe plutôt dans le regard, les gestes et la posture du corps.

      Reply
  5. Adalbert le Grand

    La moindre atteinte à un musulman est systématiquement montée en mayonnaise pour montrer à quel point ces pauvres musulmans sont d’éternels persécutés, d’éternelles victimes.

    Inversement, leurs centaines de milliers de crimes sont passés sous silence, car cela « stigmatiserait ».

    Outre l’application écœurante d’un double standard aussi grossier que systématique, on peut y voir aussi une forme d’aveu: c’est justement parce que le musulman est habituellement le criminel qu’il faut monter en épingle les rares cas en sens inverse, et en rajouter des tonnes. C’est le fétu de paille qui doit servir à dissimuler la forêt grande comme la Taïga.

    Et accessoirement justifier a posteriori les crimes des musulmans, naturellement commis pour « se défendre ».

    En langage vulgaire, cela s’appelle de la propagande. Nazie.

    Reply
    1. Nila

      « En langage vulgaire, cela s’appelle de la propagande. Nazie. »

      Très interpellante votre remarque Adalbert le Grand.

      Lorsqu’à la base on se penche sur le sens éthymologique du christianisme, du judaïsme, du bouddhisme, de « l’hindouisme », du laïcisme, de l’agnosticisme etc.
      Dans leur définition même, on n’y trouve absolument rien d’inquiétant.
      Au contraire, car même si très différents dans leur manière de vivre ou d’ exprimer leurs croyances ou non-croyances*, tous sans exception peuvent se nourrir de pensées hautement spirituelles, issues elles de valeurs universelles.

      Ce qui n’est pas le cas pour l’islam.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Islam
      « Le mot « islam » est la translittération de l’arabe الإسلام, islām, signifiant : « la soumission et la sujétion aux ordres de Dieu ». Il s’agit d’un nom d’action (en arabe اسم فعل ism fi’l), qui désigne l’acte de se soumettre. »

      Definition du mot: sujétion
      nom féminin
      1.
      Situation d’une personne soumise à une autorité souveraine.
      synonymes: assujettissement, dépendance, soumission
      2.
      littéraire
      Situation d’une personne astreinte à une nécessité; obligation pénible, contrainte.

      ==> Le mots ne mentent pas!
      Plus explicite que ça, je ne pense pas que ce soit possible.

      ==> Autant appeler un chat un chat:
      Musulmans et Islam = Les Soumis à Allah (et son Prophète), adeptes se revendiquant de l’idéologie politico-religieuse « Soumission ».

      En regard d’une telle évidence, et comme le soulignait très justement Olivia Blanche: « On peut se demander ce qui rend si « intouchables » les musulmans, aux Indes et en Europe ? »

      * Se réjouir secrètement du succès de quelqu’un, être fasciné et perdre ses mots devant les mystères de la vie, refuser l’injustice et vouloir faire bouger les choses; c’est ça aussi être spirituel.

      Reply
  6. Adalbert le Grand

    Pourquoi n’entend-on jamais nos journalistes toujours prompts à se porter au secours des pauvres musulmans victimes d’un terrible regard de travers dans la rue s’indigner des milliers de rapts et de conversions forcées perpétrées par les adeptes de la secte satanique?

    Pourquoi nous chient-ils une pendule à chaque Rohingya et autre musulman « persécuté » (en oubliant d’expliquer pourquoi les musulmans sont détestés partout) et font silence absolu sur toutes les populations persécutées par les musulmans partout dans le monde?

    Pourquoi rien sur le rétablissement du délit de blasphème en Mauritanie? Pourquoi aucune indignation?

    Dès que l’islam est à mettre en cause, d’un seul coup il ne faut rien dire.

    De quoi ont-ils peur? Que le roi soit nu? De découvrir que l’islam est une abomination?

    Reply
  7. zipo

    Pourquoi ne parle t-on pas de ces faits?
    C’est simple car pour nos élus l’Islam est une religion d’amour ,qui pour nous enpècher de vivre dans le péché et sauver notre ame nous tue sans autre forme de procès nous les mécréants !
    Mais nos élus les béni oui-oui de la pensée unique qui ont ouvert nos frontières a ce dogme ne veulent pas reconnaitre leurs erreurs ,mais a part les Musulmans qui commets des crimes aussi horribles?
    C’est simple pas les Juifs ,pas les Chrétiens,!

    Reply
    1. denise

      mais vous pouvez en parler ! c’est toujours mieux que de rester passif derrière son ordi ! vous faites un condensé , au sujet de l’Angleterre qui est si proche, et vous envoyez à vos députés …à qui vous voulez ..vous donnez un faux nom ..

      Reply
  8. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Il est tout simplement plus facile de s’en prendre aux hindous, bouddhistes, chrétiens, juifs, athées … que de s’en prendre aux musulmans. Il est grand temps que la peur change de camps.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *