Les vraies raisons de la guerre en Syrie : le gazoduc du Qatar


Les vraies raisons de la guerre en Syrie : le gazoduc du Qatar

Vu en fouinant sur internet
– la soit-disant guerre en Syrie est une guerre liée aux gazoducs et au gaz
– elle a été pensée dès 2006 par des diplomates américains en poste à Damas.
– des foires internationales de ventes d’armement vont prochainement avoir lieu; il est donc bien d’avoir des résultats de bombardements à montrer aux acheteurs potentiels.
– rien n’est dit sur l’élimination des fusées par des missiles sol-air (russes)
– 100 fusées, pas un mort ?
C’est une manœuvre pour détourner les regards des difficultés en politique intérieure d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique. N’importe quel gosse sait qu’on ne tire pas d’abord pour discuter en suite. Par ailleurs, le chlore n’est pas une arme chimique, c’est employé dans les piscines. Et s’il y avait d’autres substances que le chlore en jeu, pourquoi ne pas nous en donner le nom ?
D’accord aussi avec Pollett Daniel. Le moment choisi est très curieux.

Nous avons de la chance que Poutine et Lavrov restent calmes et courtois pour le moment (comme dans la video de prise de parole de Lavrov à un meeting de journalistes). J’espère que les habitants de la Russie ne feront pas monter la pression en leur disant « mais pourquoi vous laissez-vous faire ? »

L’actualité, hélas, nous renvoie à la situation de 2016, qui n’a pas changé… A lire, cet article d’Albert Nollet, datant de mars 2016..

 

Les vraies raisons de la guerre en Syrie : le gazoduc du Qatar

On croit évidement que la guerre en Syrie est due à une contagion des « ex » printemps arabes, et que les populations syriennes galvanisées en auraient profité pour réclamer leur part de liberté, avant d’être récupéré par l’Etat Islamique.

Cette vision irénique de l’origine du conflit syrien ne semble toutefois pas résister à une autre réalité géo-politique et économique beaucoup plus prosaïque.

En effet, selon des informations du journal libanais Al-Akhbar publiées en 2012, les Qataris (les mêmes que ceux du PSG….) avaient un plan, approuvé par l’administration Obama pour construire un gazoduc Qatari pour transporter le gaz vers l’Europe via la région syrienne de Homs.

Ce gazoduc terrestre aurait démarré au Qatar, traversé l’Arabie Saoudite, puis la Jordanie, en évitant l’Irak pour arriver à Homs en Syrie, d’où il aurait bifurqué dans trois directions : Lattaquié sur la côte syrienne, Tripoli au nord du Liban, Turquie, afin de casser le monopole gazier russe en Europe et d’éviter un fret maritime plus long, plus coûteux et plus dangereux.

Bachar El Assad, étant l’allié des Russes, il devait tomber pour que ce projet puisse aboutir.

Selon ce même journal, la comparaison de la carte des zones de combat avec celle du tracé du gazoduc qatari démontre bien la relation entre l’activisme armé et l’objectif de contrôler, coûte que coûte, ces zones syriennes.

Cela explique la pusillanimité des Américains dans le combat contre l’Etat islamique, et leur manque de résultat. On se demandait bien comment avec tous leurs drones et satellites, ils n’étaient pas capables de voir les colonnes de chars de l’Etat islamique…

Cela explique également la position de la Turquie qui, faisant d’une pierre quatre coups deviendrait un passage vital pour le gaz Qataris vers l’Europe, ce qui lui permettrait de diversifier ses sources de revenus, de ne plus dépendre du gaz iranien, et d’avoir un levier de négociation améliorer avec l’Europe (à l’époque, il n’y avait pas encore les migrants), et également de prendre un leadership dans le monde sunnite, avant encore de permettre l’invasion de l’Europe par une armée ‘d’immigrants’ musulmans du monde entier.

Le journal libanais évoque également l’intérêt d’Israël dans ce schéma, mais cela laisse assez perplexe, dès lors que l’état des relations avec la Turquie sont largement dégradées depuis l’affaire du Mavi Marmara. Compte tenu du régime islamiste en place à Ankara, elles ne devraient pas s’améliorer, tandis qu’Israël n’avait aucun intérêt à voir tomber Assad, qui garantissait une frontière totalement stable et sans incident majeur depuis 1973…

Bien entendu, la Russie n’était pas du tout d’accord, ni pour perdre sa position stratégique dans la fourniture de gaz, ni pour perdre le soutien de la Syrie, qui lui procure son seul port en Méditerranée à Lattaquié, alors que de surcroit, des compagnies russes effectuent des recherches de prospection de gaz au large des côtes syriennes sans oublier que l’Iran, l’Irak, et la Syrie ont également un projet commun concurrent de gazoduc partant d’Iran et traversant leurs territoire pour arriver à Homs, avant de bifurquer vers Lattaquié et Tripoli…

Bref, cela montre que lorsque des projets économiques et politiques sont basés sur des massacres, et des disparitions de régime, sans tenir compte des forces en présence, il y a toujours des imprévus, et aujourd’hui, la guerre déclenchée par les Qataris et l’Arabie Saoudite risque de se retourner contre eux, puisqu’à présent, le coût du pétrole a chuté et que l’Etat Islamique a également commencé à les rançonner.

Entre temps, l’Iran a obtenu la levée des sanctions sur son gaz, et c’est l’Europe qui paye, financièrement et démographiquement….

Albert Nollet

http://lesakerfrancophone.net/les-politiques-du-pipeline-en-syrie/

http://www.lavie.fr/actualite/monde/la-syrie-otage-d-une-bataille-pour-l-energie-03-09-2013-43679_5.php

http://www.mondialisation.ca/syrie-le-trajet-des-gazoducs-qataris-decident-des-zones-de-combat/5311934

https://ripostelaique.com/les-vraies-raisons-de-la-guerre-en-syrieet-de-la-crise-des-migrants.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




22 thoughts on “Les vraies raisons de la guerre en Syrie : le gazoduc du Qatar

  1. robertr

    il y a plusieurs mois voir deux à trois ans ,que j’ai vue cette carte , OUI le président Syrien ,na plus été fréquentable, je jour ou il a dit oui au pipe line Iranien , au (détriment )de celui du Qatar .

  2. clairement

    Voilà le véritable enjeu de tous ces massacres : les conflits autour des parts de marché à prendre à partir du commerce de l’énergie fossile, bref l’ENERGIE et le FRIC.

    En attendant on reçoit tous ces migrants !

    C’est misérable

  3. clairement

    …avec la RUSSIE qui est la cible pendant que les AMERICAINS et l’EUROPE
    ( cad la FRANCE et l’ALLEMAGNE ) qui est sous contrôle américain, lèchent les babouches de l’ARABIE des SAOUD et du QATAR

    C’est misérable

    1. frejusien

      L’intérêt des USA ? mais qu’est-ce qu’ils foutent dans cette partie du monde depuis une ou deux décennies ?

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Ils ont remis le couvert !

    La DCA syrienne intercepte une dizaine de missiles au-dessus de Homs, selon la télévision
    ::: https://fr.sputniknews.com/international/201804171035976846-syrie-dca-missile-homs/
    17.04.2018

    La défense antiaérienne syrienne dévie ce lundi soir une attaque de missiles visant l’aéroport militaire de Shayrat, dans le gouvernorat de Homs, rapporte l’agence Sana, ajoutant que plusieurs missiles ont été interceptés.

    La défense antiaérienne syrienne dévie ce lundi soir une attaque de missiles visant l’aéroport militaire de Shayrat, dans le gouvernorat de Homs, rapporte l’agence Sana, ajoutant que plusieurs missiles ont été interceptés.

    Pour sa part, la télévision nationale précise que neuf missiles tirés sur l’aéroport en question ont été interceptés par les systèmes de défense antiaérienne du pays.

    Tout de suite après l’apparition de ces informations, le Pentagone a déclaré que les États-Unis ne menaient aucune opération dans la zone désignée.

    Détails à suivre…

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Héritage djihadiste: plus d’une tonne de substances explosives découvertes dans la Ghouta
    ::: https://fr.sputniknews.com/international/201804161035976433-syrie-explosifs-ghouta/
    16.04.2018

    Les opérations de ratissage se poursuivent dans la Ghouta orientale, cette banlieue est de Damas, après l’évacuation de tous les radicaux, et débouchent régulièrement sur la découverte d’arsenaux abandonnés par les extrémistes.

    Plus d’une tonne de substances explosives, des centaines d’obus et 25 kg de TNT ont été découverts par la police militaire et le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie dans un entrepôt du groupe extrémiste Jaych al-Islam, a annoncé le major-général Youri Evtouchenko lors d’un point de presse.

    «Ont été confisqués et transmis à l’armée syrienne 250 mines antipersonnel, 25 kg de TNT et une tonne et demie d’autres substances explosives, ainsi que 1.520 engins explosifs», a affirmé le chef du Centre.

    Et de préciser que la situation dans la Ghouta orientale était stable et que le retour de cette banlieue à la vie pacifique était en cours.

    Le 14 avril, le Commandement de l’armée syrienne a annoncé que la Ghouta orientale était complètement libérée après l’évacuation de tous les radicaux de la ville de Douma.

    ________________________________________
    Le groupe extrémiste Jaych al-Islam ; des milliers (il me semble 30 000), je crois que ce sont eux que l’Arabie Saoudite souhaite voir exfiltrer au Yémen pour « faire du bon boulot » ; et c’est sans doute ce que le prince saoudien est venu demander entre autre lors de ses déplacements ces jours derniers à Paris, Londres et Washington ; juste avant l’agression en Syrie par le trio de tête européen.

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Jaych al-Islam { https://fr.wikipedia.org/wiki/Jaysh_al-Islam }

    – Jaysh al-Islam frappe MILAN ATGM détruisant un char et tue son équipage Al-Rayhan Front Ghouta orientale
    ::: https://syria.liveuamap.com/en/2018/9-march-jaysh-alislam-milan-atgm-strike-destroying-a-tank
    – Le compte twitter du groupe Jaych al-Islam sur lequel il raconte ses hauts faits et où l’on peut constater que pour un groupe de « rebelles modérés » ils sont plutôt bien armés et bien instruits.
    ::: https://twitter.com/badly_xeroxed/status/972173617873281024

  7. Anne Lauwaert

    mais oui « tout le monde sait ça » mais il est bon de le rappeler exactement comme la guerre en Afghanistan était destinée à construite un pipeline du Turkménistan à Karachi pour la UNOCAL et que la décolonisation du Congo Belge servait à empêcher les Russes de prendre l’uranium du Katanga etc. un train en cache toujours un autre

  8. Stephane

    Cette action militaire dite « réussie » est en réalité une action de « lâches », de l’enfumage destinée à tromper l’opinion publique.
    C’est le Rainbow Warrior, les paillottes corses, etc….
    Des énarques brillants appartenant au clan très sélect des « sans-cou-illes » ont cru qu’en agissant dans le sillage des états-unis, leur lâcheté passerait inaperçue.
    Les « courageux » sont consternés, les moutons continuent de paître.

  9. Sylvie

    Rappelez-vous historiquement ce que mon ancienne patrie a connu dans l’Histoire : un partage entre trois puissances européennes. A l’est, nous étions occupés par les Russes, au sud par l’empire austro-hongrois (depuis l’impératrice Marie-Thérèse), à l’ouest par l’empire prussien.
    Au lendemain de la première guerre mondiale, mon ancienne patrie retrouve sa liberté (en 1919) et reçoit des territoires comme le couloir de Dantzig qui sera la cause de la seconde guerre mondiale. Konigsberg qui était située sur la route du couloir reste allemande… Les Allemands sont coupés de la mère-Patrie.
    Ce pays dont je vous parle, s’appelle la Pologne. Elle a été divisée jusqu’en 1919 et réunie en 1919.

    On veut imposer à la Syrie un partage comme celui de la Pologne avec des zones distinctes :

    – le Nord appartiendrait à la Turquie (région d’Ifrine : contrôlée par l’armée turque et confiée plus tard au califat de l’Etat islamique). Les Kurdes seraient chassés, expulsés, exterminés.
    – le centre (appartenant à Damas) resterait dans l’orbite de Bachar ou d’un autre
    – le sud, serait annexé par les Saoudiens et leurs alliés qataris (soutien de Daesch).

    Ce partage indigne du territoire syrien aurait l’aval des Américains et des Saoudiens.

    La Syre ne retrouvera que sa véritable souveraineté que si le peuple syrien consentait à mettre dehors le régime de Bachar al Assad. Ce qui est fort peu probable.

  10. Machinchose

    ç aurait été plus marrant de le faire aboutir en Israel, a Haifa, port trés bien équipé pour recevoir ce gazoduc et livrer l’ Europe par Tankers géants !!

    et en gagnant bien de la distance face a l’ option Turque

    Tin! l’ ambiance !! 😆

    hein! la Paix Mondiale! a quoi ça tient…….bon, il est vrai que pour répondre aux besoins dans 15 ans de 8 milliards de prédateurs terrestres totalement inutiles au niveau de l’ Univers, et leur permettre de continuer a polluer ce cadeau unique dans la création, jusqu a preuve du contraire, de la Vie…..

    on est bien partis pour un Soleil Vert …quand ? je ne sais pas, mais oui, surement
    question de quelques siècles, une petite paire ??

    a moins que le recours a l’ atomique ne résolve le problème plus tot…

  11. Conan

    Malgré toutes nos institutions planétaires humanitaristes, apôtres du « vivre ensemble », du multiculturalisme etc…nous en sommes encore et toujours à la Loi des premiers jours, celle de la jungle…celle du plus fort !
    Les ressources énergétiques fossiles s’épuisent alors que la démographie explose dans toute l’Asie et l’Afrique, avec–comme c’est normal– un grand besoin de tout dans ces pays !…. de bagnoles, d’internet, d’électroménager, d’électrification etc… Une croissance enviable ( ? )
    D’où l’intérêt des grandes puissances pour le moyen orient, détenteur des plus grandes réserves d’énergie fossile, dont notamment l’Irak, avec des découvertes récentes de gisements nouveaux au large du Liban, d’Israël, en Syrie…
    Le meilleur moyen de s’en approprier aura été d’y mettre le bordel depuis maintenant 1990 !!…
    Intérêt supplémentaire aujourd’hui : évincer un concurrent coriace, la Russie…
    Et d’une pierre,3ème coup : mettre aussi le bordel en Europe occidentale, concurrent non négligeable sous l’angle commercial comme sous celui des technologies de pointe, qui deviendra, inévitablement, le déversoir de « réfugiés » islamistes déplacés en raison du chaos calculé et organisé par des géostratèges de pacotille amateurs de jeux vidéo… lesquels prétextent des représailles face à un prétendu tyran syrien ….
    Coopérer à un tel stratagème était-il bien dans l’intérêt de la France ?
    Pour qui oeuvrent donc leurs young leaders ?
    J’ai comme l’impression qu’on nous prépare à une 3ème guerre mondiale …

  12. patito

    je dis ceci sur les forums depuis longtemps déjà ; il y a même une corrélation entre la date de signature d’ accord sur le gazoduc Iran. Irak et le début de la rébellion ( c’est curieux !)

  13. trafapa

    Billet excellent (comme d’habitude) de Charles GAVE sur le sujet ; voir « Institut des Libertés » .

  14. bakoulupin

    toujours à cause de ce satané pétrole ou gaz exactement le même que les dirigeants Français on vendu leurs peuple aux arabes pour du pétrole !!!!

  15. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    L’acheminement des hydrocarbures du Moyen-Orient (1/3) : le gazoduc Qatar-Turquie et le « Islamic Pipeline »
    Article publié le 23/12/2016
    Par Matthieu Saab
    ::: https://www.lesclesdumoyenorient.com/L-acheminement-des-hydrocarbures-du-Moyen-Orient-Premiere-partie-le-gazoduc.html

    La gestion des ressources en hydrocarbures du Moyen-Orient et des structures nécessaires pour leur acheminement à travers le monde se trouvent au cœur de plusieurs problématiques. Les discours fondés sur les Droits de l’Homme, la Souveraineté Nationale, l’ordre et la Loi internationale et les Résolutions du Conseil de Sécurité des Nations unies (1) ne reçoivent pas toujours un écho favorable auprès des firmes énergétiques multinationales et auprès des grandes puissances étatiques qui les soutiennent.
    Comment s’organise l’ensemble des systèmes d’acheminement des hydrocarbures dans la région ? Quelles sont les incidences régionales et internationales de ces systèmes d’acheminement, en particulier des projets qatari et iranien ?

    …/…

    Partie 2 : { https://www.lesclesdumoyenorient.com/L-acheminement-des-hydrocarbures-du-Moyen-Orient-Deuxieme-partie-les-autres.html }
    Partie 3 : { https://www.lesclesdumoyenorient.com/L-acheminement-des-hydrocarbures-du-Moyen-Orient-Troisieme-partie-cas.html }

    Cartographie : Les hydrocarbures du Moyen-Orient : production et projets de gazoduc
    ::: https://www.lesclesdumoyenorient.com/Les-hydrocarbures-du-Moyen-Orient-production-et-projets-de-gazoduc.html

Comments are closed.