Nanterre, les étudiants auront 20 sur 20 à leurs examens, qui a dit « diplômes en peau de lapin » ?


Nanterre, les étudiants auront 20 sur 20 à leurs examens, qui a dit « diplômes en peau de lapin » ?

Dans nos facultés, ça va de plus mal en plus maux.

A la faculté de Nanterre, les  » enseignants  » ont eu de rudes débats, qui ont duré plus de deux heures , au sujet de la notation des examens à venir.

Qu’allaient ils choisir ? 10/20 pour tous ? Ou 15 ? Et puis si c’est 15, pourquoi pas 18 ?

Au bout de ces 2 heures d’  » assemblée générale « , ils ont pris une  » décision politique  » , par leur vote : 20/20 pour tous !
Sans oublier, bien sûr, de  » condamner l’intervention policière « .

https://www.franceinter.fr/societe/a-nanterre-les-profs-votent-un-20-20-politique

Des  » étudiants  » en peau de lapin, avec des  » enseignants  » en peau de lapin.
Les étudiants auront donc des diplômes en peau de lapin.
Et …. et ils auront de la rancoeur, avec leurs  » bac + ….  » de ne trouver qu’un travail en peau de lapin . ( j’en connais )

Ces  » enseignants « , où mettent-ils leurs propres enfants ?
Dans des facultés en peau de lapin, pour recevoir un enseignement en peau de lapin ?
Ou ailleurs ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Nanterre, les étudiants auront 20 sur 20 à leurs examens, qui a dit « diplômes en peau de lapin » ?

  1. cacao

    Les nouveaux arrivent!
    Italie : des ONG accusent la police française de falsifier la date de naissance de migrants mineurs.
    Sept ONG ont adressé un courrier à la Commission européenne et aux autorités italiennes, accusant la police aux frontières française de falsifier la date de naissance de migrants mineurs pour pouvoir les renvoyer en Italie.

    Plusieurs ONG ont accusé la police française d’avoir falsifié la date de naissance de migrants mineurs qui voyageaient seuls, afin de les faire passer pour des adultes et de le renvoyer en Italie, selon des informations du Guardian.
    https://francais.rt.com/international/49726-italie-ong-accusent-police-francaise-falsifier-date-naissance-migrants-mineurs

    Et en plus ils se font gauler, les cons!!!!

    1. Adalbert le Grand

      Ah bon, ce ne sont pas les migrants faux réfugiés qui falsifient leur date de naissance pour se faire passer pour mineurs à 40 ans… nous voilà rassurés…

      Con comme un humanitaire…

  2. Anne Lauwaert

    Pour quelle raison ne ferme-t-on pas les universités et on recommence l’année en octobre prochain?

    1. Joël

      Si on ne peut intervenir à l’intérieur, rien n’empêche de bloquer tous les accès possibles. Quand ils devront passer par les égouts pour trouver de quoi bouffer, ils vont vite se calmer.

  3. Joël

    20/20 direct. Dans ce cas, rien ne s’oppose à mettre les enseignants en disponibilité pour une durée indéterminée. Cela fera de substantielles économies.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Bonne idée :=)

      Remarquez que les profs en question (ils ne méritent pas le nom de « professeurs ») sont majoritairement des profs de sociologie.

      Ils apprennent à leurs « élèves », en bons sociologues, que ce que « l’on voit n’est pas ce que l’on voit » (Finkielkraut) …

  4. Adalbert le Grand

    La démonstration que ces « étudiants » ont un niveau intellectuel indigent, plus qu’insuffisant pour suivre des études supérieures, et même probablement primaires, est que ces tocards ne réalisent même pas que si on leur donne satisfaction, tous les recruteurs considèreront leurs diplômes comme des vulgaires bouts de papier et mettront les CV de ceux qui s’en revendiqueront directement à la poubelle.

    S’ils ne leur rient pas au nez…

    Ou comment discréditer toute une fac…

    Comment peut-on être aussi bête? En même temps, comme dirait l’autre, s’ils étaient intelligents, ils ne seraient pas gauchistes.

  5. PUGNACITE

    La médiocrité universitaire de plus en plus mise en avant et même revendiquée sur les plateaux de tv ne va assurément pas contribuer à la diminution des clivages socio- culturels de plus en plus prégnants et exacerbés.
    Les diplômes universitaires ( élèves et enseignants compris) sont chaque jour davantage déconsidérés en même temps que le niveau objectif baisse..
    En revanche , les élites(hormis à l’institut de sciences politique où il a été a)choisi d’opérer un nivellement par le bas dans un souci de rattrapAge social..)
    sont dans un souci permanent de sélection et d’excellence.
    Sans doute aurait il été plus opportun de donner le goût de l’apprentissage et du travail scolaire aux enfants de milieux défavorisés en augmentant le nombre d’heures de cours pour des remises à niveau.

Comments are closed.