Moins de flics, plus d’immigration: la violence explose en Angleterre, bizarre…


Moins de flics, plus d’immigration: la violence explose en Angleterre, bizarre…

Article paru sur Voice of Europe:

La capitale du Royaume-Uni, ainsi que d’autres villes à travers le Royaume-Uni, font face à une forte augmentation du nombre de crimes violents. De nombreux politiciens et experts s’accordent à dire que cette augmentation est directement liée aux coupes budgétaires et autres mesures d’austérité mises en œuvre par le gouvernement britannique. Les ministres, eux, ne le disent pas.

Vous penseriez que ce serait évident. La criminalité augmente de 161%, car la police a perdu 3 000 officiers et membres du personnel en huit ans, mais pas les ministres.

La police du Grand Manchester (GMP) est obligée de s’attaquer à la montée de la criminalité alors que le gouvernement continue à réduire le financement selon le Manchester Evening News local.

Un plan de 114 pages pour lutter contre les crimes violents, publié par le gouvernement lundi, ne fait pas référence à des coupures de ressources policières.

Les ministres nient que l’augmentation massive de la criminalité ait une corrélation avec le nombre important d’agents de première ligne démis de leurs fonctions. Ils prétendent que le triplement des crimes violents dans la région incombe aux forces de police, en difficulté pour les régler.

(…) Un document du ministère de l’Intérieur a pourtant révélé que la baisse du nombre de policiers dans les rues pourrait en fait être responsable de la reprise des crimes violents. Le ministre britannique de l’Intérieur, Amber Rudd, a affirmé n’avoir pas vu le rapport divulgué.

Les statistiques du Home Office montrent que le nombre de policiers est passé de 143 734 en mars  2010 à 123 142 en mars  2017.

Le chef de la police de Manchester a qualifié d’« évident » le lien entre l’augmentation du crime violent et les coupes budgétaires sein de la police. Dans la capitale, d’anciens hauts fonctionnaires du Metropolitan Police Service (MPS), qui dessert Londres, ont exprimé le même type d’inquiétudes, arguant qu’il fallait revenir sur les coupes budgétaires dans la sécurité intérieure.

«GMP a perdu 250 millions de livres sterling, 2 000 officiers et 1 000 employés depuis 2010, et nous sommes maintenant confrontés à une huitième année de coupures en termes réels. À mesure que la demande augmente et que les crimes deviennent de plus en plus complexes, notre système de police et notre système de justice criminelle perdent en efficacité », a déclaré Bev Hughes, adjointe au maire pour la police et la criminalité dans la région du Grand Manchester.

Depuis 2010, le Grand Manchester a perdu 2 000 officiers et 1 000 employés. Au cours de la même période, les crimes violents ont presque triplé, avec une hausse de 61% l’an dernier. Cela a conduit les autorités locales à augmenter les taux d’imposition municipaux dans la région afin de financer l’embauche de cinquante officiers supplémentaires, mais le responsable a averti que cela «n’est pas une solution durable».

«Nous n’avons pas d’autre choix que de demander à la population locale de combler le vide. Bien que nous nous soyons engagés à utiliser l’argent supplémentaire recueilli grâce à la taxe municipale pour recruter au moins 50 agents de police supplémentaires et maintenir le nombre de «police community support officer» (PCSO), cela ne sert qu’à atténuer les pires effets de ces coupures continues. Ce n’est pas une solution durable », conclut le maire adjoint de Manchester pour la police et le crime.

Source :https://voiceofeurope.com/2018/04/uk-in-eight-years-violent-crime-almost-tripled-in-manchester/

Non, comme le déclare Bev Hughes, ce n’est effectivement pas une solution durable. Augmenter le nombre de policiers a rarement fait diminuer la criminalité – il faut, pour cela, que la réponse soit également judiciaire et politique. En revanche, on sait depuis la nuit des temps qu’en supprimant des postes dans la sécurité, les crimes et délits augmentent. C’est une simple question de bon sens – mais il semble que ce dernier échappe quelque peu aux fanatiques de l’anti-répréssif.

Maintenant, si l’on regardait un peu plus en détail l’évolution des populations de Manchester et de Londres ces dernières décennies?

Selon l’organisme officiel chargé des statistiques au Royaume-Uni(équivalent de notre cher INSEE), Manchester compte 48,7 % de chrétiens et 15,8 % de musulmans. Soit une nette différence avec la moyenne nationale (59,4 et 5 %). Certains quartiers de Manchester, comme Moss side, ont connu une explosion démographique ces dernières années. Devinez un peu l’idéologie qui anime les nouveaux arrivants…

La réalité semble plus contrastée si l’on s’arrête sur Londres: 48,4% de chrétiens et 12,4% de musulmans, toujours selon les chiffres officiels. Le ratio de musulmans reste cependant plus élevé qu’au sein de la moyenne nationale. Mais il faut prendre en compte la plus grande disparité sociale de la capitale britannique: nombre de quartiers du centre, du Sud et de l’Ouest sont majoritairement habités par des chrétiens. Or, ce ne sont pas dans ces quartiers que se concentrent les violences, et encore moins qu’elles augmentent.

Ne parlons pas de l’afflux récent de Nigérians dans la mégalopole, eux aussi musulmans, pour la plupart en tout cas: ce serait un préjugé inacceptable. Permettons-nous juste une petite question à ces messieurs-dames des autorités : vous comptez peut-être réintroduire un nombre adéquat de forces de l’ordre, mais avez-vous songé une seconde à éviter de leur donner chaque jour plus de travail?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Moins de flics, plus d’immigration: la violence explose en Angleterre, bizarre…

  1. Lacata

    A Paris c’est pareil où madame le maire appelle au secours à cause de jeunes casseurs drogués qui fichent la pagaille et volent les passants dans les rues.
    Moi, à la limite, je m’en fous. Comme on dit: « ils l’ont voulu, ils l’ont eu » ça me fait même rigoler. Tant pis pour les bobos.

    1. Amélie Poulain

      Il n’y a pas qu’à Paris… Pas loin de chez moi il y a même une Municipalité qui a avoué qu’elle ne savait pas quoi et était démunie pour régler le problème….

      Eh oui, il y a eu tellement de complaisance et de laxisme….. Tant pis pour ceux qui ont soutenu cela, qu’ils se débrouillent.

  2. Christian Jour

    Immigration= violence.
    envahisseur= insultes, vol, viol.
    Parasites= incivilités, crachats, brûler des voitures.
    Donc Une immigration d’envahisseurs parasites = des individus incompatible avec notre civilisation, DEHORS.
    Et ce sont des musulmans adepte de la secte meurtrière, l’islam.
    Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre.

  3. jojo ( le plombier )

    En voulant instaurer la paix entre les peuples d’Europe, les dirigeants européens auront juste fait l’impasse sur les rancunes tenaces des populations de leurs anciennes colonies. Jadis l’économie devait se développer parfois par la guerre. Aujourd’hui elle se satisfait de l’apport massif des pétrodollars et les peuples d’Europe sont priés de fermer les yeux sur son corolaire la soumission à l’Islam.

  4. Xtemps

    Vous voyez, nos dirigeants font semblant de ne pas voir la réalité, on dirait vraiment que plus ils ferment les yeux plus il y a d’agression de la part de certains migrants et principalement dans les musulmans en connivence avec nos gouvernements, car c’est pas seulement le gouvernement Anglais qui ferment les yeux, c’est tous les gouvernements des pays européens et l’Union Européenne qui ferment les yeux sur les violences et dans toute l’Europe, y compris l’église Catholique, les Protestants, le Crif, la laïcité, pratiquement tous les services, et cela fait beaucoup de monde qui ne voient pas les violences en Europe.
    Et pourtant dans le passé nous avions colonisé plusieurs pays dans le monde, y compris des pays musulmans et nous avions presque pas d’attentats, sauf à la fin avec la guerre d’Algérie et nous pouvions pas parler de torture avec colonisés, bien au contraire, il suffit d’écouter les anciens qui ont connu l’époque des colonies.
    Nous ne pouvons plus se tromper, ce sont bien nos escrocs imposteurs aux pouvoirs qui organisent tout ce bordel en Europe, avec l’aide des extra européens et principalement les musulmans.

  5. frejusien

    De toutes façons , si on augmente le nombre de flics tout en augmentant encore plus le nombre de muz, le problème ne sera pas résolu pour autant,

    Une expulsion massive de délinquants musulmans permettra une économie substantielle dans le budget de la police

  6. frejusien

    Ce que je dis plus haut paraitra une évidence pour beaucoup d’entre vous, mais comme nos hommes politiques européens ont des œillères, et la comprenette un peu rouillée, cela pourra leur être utile

  7. Sitting bull

    partout ou s installe les musulmans c est comme sa , une seule solution ne pas les faire entrer et les expulser tous chez eux

  8. Conan

    L’avenir, pour une société paisible et sûre et pour le sauvetage de la planète, c’est le repli sur soi !
    Il y a des ressources énergétiques ailleurs que dans les pays musulmans et des procédés de substitution à développer…
    Chacun chez soi …C’est Victor Orban qui est dans le vrai .

  9. Adalbert le Grand

    Cela n’a rien d’étonnant: c’est encore une manigance de l’extrême-droite identitaire pour discréditer le merveilleux islam.

    Encore une fois, les musulmans sont les véritables victimes!

  10. frejusien

    Quand on songe , qu’au siècle dernier les bobbies ne disposaient que d’une matraque et de gants blancs, quelle transformation fulgurante !!!

  11. Alain GREGOIRE

    Vous êtes étonné , surpris , moi pas. Ce n’est que le commencement, d’une vague de terrorisme qui, va s’abattre également sur tous les pays d’Europe
    qui accueillent bras ouvert les clandestins d’Afrique . Bon courage a vous tous.

Comments are closed.