Dans Borloo, il y a deux O, comme dans alcool…


Dans Borloo, il y a deux O, comme dans alcool…

Hohohoho…

A Borloo, y’a deux « O », avouez que c’est drôle.
Surtout qu’il y en a deux par hasard, dans alcool…
Pour tous ces quartiers en retard,
le Borloo veut plus de miyards
Mais lui aussi pondra une œuvre tartignolle…

 

PACO Propos peu alambiqués.
12/04/2018.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


11 thoughts on “Dans Borloo, il y a deux O, comme dans alcool…

  1. Patrice

    Paco, ta a était faire un tour sur le RL, voir toutes les conneries que l’ont a peu raconter sur lui,et oui en ce moment chez lui c’est la guerre des étoiles, perdu aux fin fond du cosmos, un nouveau satellite dans l’espace, à croire qu’il n’a pas assez de déchets, j’espère que celui là ne retombera pas sur terre.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Ça y est ! On commence par cette catégorie qui compte large ;
    Le regroupement familial en courant !

    L’UE l’a décidé, c’est signé acté depuis le 12 avril.

    Poussez-vous, faites la place ; serrez les ceintures ; les 48 milliards supplémentaires annoncés par Borloo pour les banlieues, c’est pour çà ?
    Bonjour les logements neufs pour nouveaux venus prioritaires. Vous vous souvenez d’un article paru sur RR il y a deux ou trois mois maxi qui montrait un superbe logement spacieux super aménagé avec mobilier neuf… mais sur lequel, madame, fraîchement arrivée d’un palais étranger trouvait encore à redire insultant au passage tous les français qui on trimé, triment et attendent désespérément un « humble » chez-soi quelque fois pour récupérer des enfants que la justice a ôtés aux parents faute de pouvoir leur offrir des conditions de logement convenables.
    Les français, démunis, précarisés, malades, handicapés (parce qu’il y en a ans la rue aussi), âgés, travailleurs vivant dans leur voiture ; agriculteurs mettant la clef sous la porte quand ce n’est pas leur vie sous terre, en tous cas leur famille, oui ! tous ceux-là apprécieront ces quarante-huit milliards pris dans leur revenus pour fiancer ce projet politique inique d’invasion par ceux qui, plus tard, ironie, leur cracheront au visage toute leur haine ; leur irrespect et leur imposeront leur culture ainsi que leur culte. Saignés aujourd’hui par le gouvernement qui n’a jamais assez d’argent pour faire fonctionner le pays, au point qu’il en redemande 48 milliards de plus aujourd’hui ; esclaves déjà aujourd’hui de ces troupes futurs électeurs pro UE, Pro Macron….bref pro tous ceux qui les traiteront en seigneurs ; esclaves nous encore demain quand ces seigneurs s’assiéront sur le trône national.
    __________________________________________
    Cour de justice de l’Union européenne
    COMMUNIQUE DE PRESSE n° 40/18
    Luxembourg, le 12 avril 2018

    Arrêt dans l’affaire C-550/16
    A et S/Staatssecretaris van Veiligheid en Justitie

    Un mineur non accompagné qui devient majeur au cours de la procédure d’asile conserve son droit au regroupement familial
    ::: https://curia.europa.eu/jcms/upload/docs/application/pdf/2018-04/cp180040fr.pdf

  3. PATUREAU

    On a assez de crétins de droite qui ont trahis DE GAULLE pour qu’un autre collabo islamo vienne nous ramener sa Fraise, et nous dire quel chemin il faut suivre en titubant dangereusement vers le péril gauchiste macronien islamique

  4. jojo ( le plombier )

    à 48 milliards le nouveau plan pour les quartiers détruits il devrait pouvoir nous dégoter un tas de Guillaume Apollinaire qui lui feront croire qu’ils abandonneront l’herbe pour quelques « alcools » plus poétiquement corrects

  5. Joël

    Bor…lool ! Et comme d’habitude, hors de question de demander leur avis aux contribuables. Ces gens-là qui jouent avec les milliards comme si c’était des centimes devraient être fusillés.

Comments are closed.