Macron pas content : Orban, le champion de l’Europe libre, a remporté les élections !


Macron pas content : Orban, le champion de l’Europe libre, a remporté les élections !

Malgré 23 candidats, le parti de Vicktor Horban  ( Fidesz ) l’emporte dau premier et unique tour des élections avec 48,76% des voix et obtient : 134, sièges parlementaires: 67,34%.

Ça fait maaaal !

La Hongrie a mal voté ; l’UE va exiger un nouveau veaute ; les Français gueulant le plus fort !

HONgRIE Election:
—Fidesz mène et gagne—
URL originale : http://mandiner.hu/comments.php?nodeid=127789
TRADUCTION GOOGLE
::: https://goo.gl/cmB2zg
8 avril 2018 23:05

TAUX de PARTICIPATION
– 88,57% des suffrages exprimés sur les listes nationales
Et le cainqueur est :
– 1. FIDESZ-KDNP (48,76%, 2 178 848 votes)

– 2. JOBBIK (19,74%, 881 942 votes)
_________________________________________

Les résultats énumérés étaient 88 pour cent: 1. FIDESZ-KDNP 48.76 pour cent; 2. JOB 19,74 pour cent; 3. MSZP DIESEL 12,19 pour cent; 4. LMP 6,77 pour cent; 5. DK 5,49 pour cent. L’élan n’est pas proche de 5%. « Nous avons fait une belle victoire, nous avons créé une opportunité de défendre la Hongrie », a déclaré dimanche soir le Premier ministre Viktor Orbán.

« Nous avons gagné! », A déclaré le chef du Fidesz, qui a déclaré qu’une forte participation avait mis des doutes entre parenthèses.

« Il y a une grande bataille derrière nous, nous avons fait une victoire décisive, nous avons créé une opportunité de défendre la Hongrie », a déclaré dimanche soir le Premier ministre Viktor Orbán. Il a souligné que la Hongrie ne reste pas là où je veux, mais a déjà commencé à la choisir par elle-même. Nous irons tous dans cette direction « , a promis le Premier ministre.

Le Premier ministre a exprimé ses remerciements aux électeurs, séparément pour les électeurs Fidesz-KDNP, pour lesquels ils ont persisté ces dernières années. Il a également remercié les Hongrois de l’étranger qui ont aidé à protéger la patrie, ainsi que Jaroslaw Kaczynski, président du parti polonais Justice et Justice (PiS), et le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki pour leur soutien.

Il a également remercié le travail des assistants et des volontaires de Fidesz, et a également remercié ceux qui « ont prié pour et m’ont compris ». Finalement, il a remercié sa femme, Anikó Lévai.

« Merci à tous, Soli Deo gloria », a conclu Viktor Orbán, puis les principaux politiciens du Fidesz et du KDNP ont chanté la chanson de Kossuth avec les gens rassemblés devant la baleine, suivis par les Himnus. Le Premier ministre à Hajrá, en Hongrie, pour aller, les Hongrois! thanksgiving.

*

Avec 88,57% des suffrages exprimés sur les listes nationales, le nombre de suffrages exprimés sur les listes de partis est le suivant:

1. FIDESZ-KDNP (48,76%, 2 178 848 votes)
2. JOBBIK (19,74%, 881 942 votes)
3. MSZP DIESEL (12,19%, 544 654 votes)
4. LMP (6,77%, 302 566 votes)
5. DK (5,49%, 245 332 votes)
6. MOMENTUM (2,76%, 123 533 votes)
7. MKKP (1,67%, 74 720 votes)
8. REJOINT (0,61%, 27 159 votes)
9. PACTE DE TRAVAIL (0,29%, 12 993 votes)
10. CSP (0,20%, 8967 votes)
MINE (0,16 pour cent, 7030 votes)
12. SEM (0,13 pour cent, 5965 votes)
13. MOUVEMENT DU BULLETIN DE TENNIS (0,10%, 4667 votes)
14. MCP (0,09%, 3842 votes)
15. SUJET COMMUN (0,07%, 3251 votes)
SAISON 16 (0.06 pour cent, 2694 votes)
17. ACHAT (0,05%, 2259 votes)
18. GUIDES (0,04%, 1685 votes)
19. REND PÁRT (0,03%, 1416 votes)
20. NP (0,03%, 1242 votes)
21. SOMMAIRE (0,03%, 1219 votes)
22. MEDETE PÁRT (0,02 pour cent, 1099 voix)
23. EU.ROM (0,02%, 861 votes)

Tous les suffrages valablement exprimés sur les listes des partis nationaux et les listes de nationalité: 4 468 323

*

Le nombre de mandats parlementaires des partis, selon les données du bureau électoral national, s’appuyant sur des données sur le dépouillement des votes:

1. FIDESZ-KDNP: circonscription individuelle: 91, liste nationale: 43, total: 134, sièges parlementaires: 67,34%.
2. JOB: circonscription individuelle: 1, liste nationale: 26, total: 27, sièges parlementaires: 13,57%.
3. DIALOGUE MSZP: circonscription individuelle: 8, liste nationale: 11, total: 19, proportion de mandats parlementaires: 9,55%.
4. NSP: circonscription individuelle: 3, liste nationale: 6, total: 9, proportion de mandats parlementaires: 4,52%.
5. LMP: Circonscription individuelle: 1, liste nationale: 6, total: 7, proportion de mandats parlementaires: 3,52%.
6. COUVERTS: circonscriptions individuelles: 1, liste nationale: 0, total: 1, proportion de mandats parlementaires: 0,50%.
Indépendant: circonscription individuelle: 1, liste nationale: 0, total: 1, proportion de mandats parlementaires: 0,50%.
ALLEMANDS HONGROIS NATIONAL: mandat préférentiel: 1, total: 1, proportion des mandats parlementaires: 0.50%.

Total: circonscription individuelle: 106, liste nationale: 92, mandat préférentiel: 1, total: 199, proportion des mandats parlementaires: 100,00%.

Lire l’article sur ce sujet paru sur nos colonnes hier soir :

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/08/plenel-tremble-que-orban-ne-remporte-les-legislatives-il-voudrait-interdire-aux-hongrois-de-voter/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


17 thoughts on “Macron pas content : Orban, le champion de l’Europe libre, a remporté les élections !

  1. En avant les noix de coco !

    La télévision hongroise fascinée par Paris « où il n’y a presque plus de Blancs ».
    « De Montmartre à la Gare du Nord, on ne croise presque pas de blancs ! »
    Vu à la télévision publique hongroise : un débat entre experts de no-go zones européennes…@LiliaHassaine #Quotidien
    https://t.co/rR3YpgQXAq
    C’est exact, il y a de moins en moins de blancs à Paris. Dans le Nord, il y en a presque plus et ailleurs, Anne Hidalgo la bougne portée à la Mairie de Paris grâce au bougne pédéraste Delanoë, fait tout ce qu’elle peut pour les chasser. Paris devient une ville de bougnègres, de rupins bobos et de gauchiasses pédérastes.
    Viktor Orban et les Hongrois sont largement réveillés.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Là au moins, c’est clair, net, précis et définitif ! Pas d’entourloupe possible comme avec l’Italie dont le mouvement 5 étoiles a fait un coup à la Tsipras en ne faisant pas alliance avec la Ligue mais en s’unissant avec le parti de gauche.

    Voilà, c’est tout le problème des élections dans les pays de la zone euro ; tous sous tutelle des dictats de Bruxelles le tout masqué par des semblants qui nous reviennent financièrement bien cher et nous bouffent toute la vie politique.

    En Italie ils ont fait comme cela devient la mode à présent : on revêt le costume qu’aiment les sans dents, puis une fois rentrés vainqueur dans la loge on se déshabille et l’on remet la veste à l’endroit.

    Ils ont tout calculé les zélites européennes mondialistes ; si ce n’est pas d’une façon, ce sera d’une autre, ils définissent les règles de ce qu’ils prennent pour un jeu et font toujours ÉCHEC et MAT au peuple ; le Coup du Berger… Bref à tous les coups ils gagnent.

    En France; multitude de partis, alliances diverses et variées et contre nature ; on serine le refrain préféré du peuple et à la fin de la partie ; le loup, vainqueur assuré de sa gamelle, reprend son pelage bestial naturel qui est le sien ; le peuple saigne et pleure des larmes de sang.

    Ave le cas de la Hongrie ; le Peuple a joué et gagné ….

    Il faut dire aussi que c’est à la façon des temps anciens, très anciens où les meneurs et le peuple vibraient pour la même chose l’intérêt de leur Patrie et ensemble livraient les batailles d’un même esprit et d’un même cœur. Aujourd’hui ce n’est plus le cas, les zélites se battent pour elles-mêmes, leurs idées et leurs intérêts et CONTRE le peuple de qui ils servent tout de même pour bâtir le succès de leur objectif.

  3. J

    Vive la Hongrie, vivent les Hongrois, vive Orban et que le micron aille chialer dans les jupes de sa mère, pardon, sa cougar.

  4. dahier

    Bravo aux hongrois ! Il reste au moins un peuple intelligent en Europe ! Cela nous change de la France !

  5. claude t.a.l

    De nouveau l’espoir vient de l’est : Budapest, c’est le Stalingrad des armées de la soit-disant  » UE « .

  6. SAHSAN Rosa

    Il va nous faire une crise de nerfs le petit Macron. Nous sommes en train de nous faire bouffer par tous ces « migrants » mineurs. Vite Marine
    ROSA

  7. frejusien

    Enfin un peuple qui tient la route ! est-ce dû à l’homogéité de sa population ?

    Quelqu’un faisait bien remarquer sur ce site que valls, hidalgo et cie, venant d’un autre pays n’avaient pas les tripes françaises,
    finalement ces zélites qui sont devenues françaises n’ont pas adopté la France, ils la bradent à qui veut la prendre

Comments are closed.