Pamela Geller, l’Américaine qui a mis en échec le projet de mosquée géante à l’emplacement des twin towers


Pamela Geller, l’Américaine qui a mis en échec le projet de mosquée géante à l’emplacement des twin towers

John Bolton, récemment nommé conseiller de la sécurité par le Président Donald Trump, a fait ce commentaire : « Les avocats de la liberté d’expression qui ne font pas de vagues ne font pas leur travail. Pamela Geller vient avec ce livre d’écrire un guide pour les paladins du Premier amendement ».

   

FATWA,  par Pamela Geller, un livre autobiographique à lire et relire…

Je viens de finir le chapitre de son livre sur le projet de mosquée à l’emplacement des deux tours détruites lors de l’attaque du 11 sept. 2001. Pamela Geller a réellement pris la tête de la bataille contre ce projet, faisant face à pratiquement l’ensemble des médias, à la municipalité de New York et autres gauchistes. Ses interventions aux grandes chaînes télévisées ont été bloquées. Peu importe, elle s’est battue et a réunie derrière elle une foule immense de patriotes, outre des familles des victimes du 11 sept.
Je ne connaissais pas tous ces détails. Ahurissant… Et elle a fini par gagner. Pas de mosquée près de l’emplacement des deux tours… une mosquée géante qui devait faire entre 13 et 16 étages !
Je l’ai dit et écrit plusieurs fois. Ce sont les femmes comme Pamela, Christine  et bien d’autres qui nous feront vaincre l’islamisation.
Jack

Pamela Geller, la Christine Tasin américaine, « chassée en Amérique» comme elle sous-titre son récent livre FATWA, publié en 2017, est, aux États-Unis, « l’une des plus éclatantes personnalités de la grande bataille pour la liberté», ainsi que la définit Geert Wilders, le Président du partie hollandais pour la liberté (PVV), dans sa préface de ce livre. Elle est, comme Geert et Christine dans leurs pays respectifs, soit « traitée de maniaque, soit ridiculisée, diffamée, salie par des élites médiatiques et politiques pétochardes qui ferment leurs grandes gueules quand elle reçoit des menaces de mort », précise Geert Wilders.

Comme pour Geert Wilders et Robert Spenser, il est interdit à Pamela Geller d’entrer en Grande Bretagne, ce pays désormais quasi-islamique. Pour ses amis et les patriotes américains, elle est la « Jeanne d’Arc du mouvement anti-djihad». Pour les gauchistes et autres critiques, elle est « la plus dangereuse femme d’Amérique» ou encore « la reine de la haine d’extrême droite», parmi bien d’autres appellations.

Après le concours du meilleur portrait de Mohamet qu’elle avait organisé à Garland, Texas en 2015, qui fut la scène d’une attaque par deux soldats d’Allah, tués par la police après avoir blessé un policier et avant d’avoir pu causer d’autres dommages, une fatwa fut lancée par ISIS, pas moins, pour l’assassiner, laquelle fatwa s’étend à toutes personnes la protégeant ou lui permettant de « diffuser ses ordures».

Pamela Geller est la petite fille de juifs européens et russes. Elle est née à New York de parents très simples. Son père avait bâti, partant de zéro, une petite entreprise textile où elle se rendait à la sortie de l’école, apprenant, grâce à des employés hispaniques de son père, la langue espagnole. Le meilleur conseil reçu de sa mère, écrit-elle dans son livre, est que « 1 + 1 font 2, non pas 3, non pas 4». Jamais un réparateur quelconque n’est entré ni chez eux ni dans l’entreprise paternelle ; son père pouvait tout arranger, tout réparer. Ses parents, dont elle parle avec un énorme respect et beaucoup d’amour, ont certainement façonné le formidable caractère de cette femme.

Elles étaient quatre filles. Deux de ses sœurs sont médecins. Après deux années d’université, elle a, quant à elle, jeté l’éponge et ouvert une boutique de « chiffons» comme on aurait dit dans ma jeunesse, puis acheté un petit appartement à New York où tout était à refaire… Elle a tout simplement retroussé ses manches ! Elle ne se souciait pas le moins du monde de politique : « J’assumais ma liberté. Je n’avais jamais pensé, un seul instant, qu’elle pourrait m’être enlevée. Je l’avais toujours assumée. Je n’avais jamais questionné sa permanence ni son invulnérabilité. Oh combien j’avais tort !»

Tout a changé pour Pamela en ce jour fatidique du 11 septembre 2001. Son téléphone s’est mis à sonner. Son mari lui a demandé d’ouvrir sa télé. Les tours jumelles du World Trade Center étaient en flammes… Cette merveille de l’architecture, qui possédait son propre code postal, qui pouvait abriter jusqu’à 50 000 personnes ; 200 000 y passaient presque chaque jour. C’est là qu’elle avait eu son plus important petit déjeuner en compagnie de l’éditeur du New York Daily News, faisant son entrée dans le monde du journalisme.

« Alors que les tours étaient attaquées, je me tenais là, devant ma télé, paralysée. Et quand elles se sont écroulées dans un nuage aveuglant de chair, d’os, de papiers, d’acier, les lambeaux de la vie, je me suis mise à pleurer pour leurs occupants. J’ai pleuré pour leurs familles. J’ai pleuré pour ma ville. J’ai pleuré pour mon pays. J’ai pleuré parce que nous étions en guerre et, contrairement à Pearl Harbor, je ne savais pas contre qui. J’ai pleuré car ma vie, celle que j’avais vécue jusqu’ici, était terminée, morte. Ce matin-là, cette vie faisait désormais partie de l’histoire, une mémoire. J’ai su que c’en était terminé de la vie que j’avais menée. La guerre était arrivée en Amérique ».

Alors Pamela, après avoir écouté le Président qui avait sa confiance, George W. Bush, déclarant, au Centre islamique de Washington avec à ses côtés les éléments les plus dangereux des Frères musulmans : « La face de la terreur n’est pas la véritable foi de l’islam. Ce n’est pas ce que l’islam représente. Islam c’est la paix. Ces terroristes ne représentent pas la paix. Ils représentent le diable et la guerre », troublée, a décidé de faire ses propres recherches. Elle s’est mise à l’ordinateur, a trouvé des gens qui utilisaient un autre langage que le président, découvrant des sites Web tels que JihadWatchde Robert Spencer et bien d’autres. Elle s’est mise à lire le Coran, à repousser les idées d’un islam modéré, pure fantaisie de l’Occident, ainsi que le déclarait Recep Tayyip Erdogan, alors Premier Ministre turc : « Ces descriptions sont la laideur même, elle sont une offense et une insulte à notre religion. Il n’existe pas d’islam modéré ou immodéré. Islam est l’islam, un point c’est tout ».

Pamela a bientôt bâti son propre site Web, pour découvrir tout aussitôt des commentaires agressifs, découvrant que, pour quiconque décidant de se battre contre cet ennemi, l’islam, il y avait déjà une machine en place pour dénigrer, injurier, menacer, jusqu’à placer des caricatures diffamantes et obscènes.

Naïve ? Elle admet l’avoir été. Après des années de bataille, elle a compris la malfaisance des gauchistes, leurs dogmes de supériorité dépassant la raison. C’était donc, pour les États-Unis, les Démocrates contre les Républicains, la lutte éternelle du genre humain, le collectivisme contre l’individualisme. Il n’y a pas d’âme unique sous l’islam, pas « d’individu», et Pamela a découvert que les Démocrates se tenaient aux côtés de la suprématie islamique, alors que l’Amérique était le premier gouvernement moral de l’histoire, basé sur les droits individuels.

Voilà, en raccourci, ce qui a fait de Pamela Geller l’un des plus ardents guerriers de la liberté, et, par voie de conséquence, l’un des plus vifs adversaires de l’islam, cet ennemi de la liberté, cet immense cadeau, le plus précieux cadeau fait à l’humanité, alors qu’une foule de gens ne se rend absolument pas compte de ce qui arrive. Elle était au premier rang de l’opposition au projet de construction d’une immense mosquée à Ground Zero, l’emplacement des tours jumelles détruites en septembre 2001. Se refusant d’avoir peur, elle se bat quotidiennement pour « la liberté des arts, de la musique et de l’amour» et vit sous protection policière. Voici son site : https://gellerreport.com/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


31 thoughts on “Pamela Geller, l’Américaine qui a mis en échec le projet de mosquée géante à l’emplacement des twin towers

  1. 1143

    Vous allez peut etre remarquer que madame Geller , comme madame Tasin sont de tres joiles femmes. Et cela a une importance : Les gauchistes sont moches et surtout se laissent aller. Elles sont aigries par leur desavantage physique. Cela implique dans leur tetes la destruction , le choix du chaos. Mais bien sur aussi le choix de se soumettre a des hommes qui vont les utiliser pour detruire notre societe.

    1. frejusien

      Ah ! la confrérie des moches socialos : la grosse loche, la moche duflot, la bouffie aubry,…. toutes des rancies mal baisées et hypnotisées par le muzz

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour cet article passionnant.

    Juste une nuance : l’islam est la résultante du poids communautaire, du flicage de la Oumma.

    Mais en Occident, il a la perversité extrême de prendre le culot de l’individualisme, du choix individuel.

    « Le voile, c’est mon choix » est un bon résumé de cette escroquerie.

  3. Sitting bull

    moi j adore tous les résistants surtout les f qui souvent on plus de couilles que certains hommes , de tous cœur avec elle ainsi que résistance républicaine et riposte laïque , gros bisous a Christine Tasin et pierre cassen mes héros

  4. frejusien

    oui, une belle femme, et surtout une femme intelligente et courageuse, oser affronter l’horrible bush et toute sa cour, oser se dresser contre la pensée démocrate toute puissante, contre la oumma internationale,
    bravo Pamela Geller !
    et surtout elle a réussi !
    vous imaginez le symbole énorme de défaite si une mosquée avait été construite sur les restes des morts tués par l’islam, victoire éclatante et tonitruante, et les parents des victimes devant supporter cette vue odieuse pendant toute leur vie !

  5. POLLETT DANIELPOLLETT DANIEL

    1143 a raison, Pamela Geller est belle, et en plus elle a le regard intelligent, profond et déterminé, comme notre Christine. Ceci manque toujours à ces idiotes de gauchistes qui encombrent sur invitation les plateaux de télévision. Les chefs de la Résistance mondiale seront peut-être, pour beaucoup, des femmes.

  6. clairement

    Parce que l’homme et particulièrement le père pose les conditions de l’interdit qui structure et institue le « code » du désir masculin et son agraffage au symbolique; ce qui fait une sacré différence selon les sociétés et leur culture
    ( par exemple notre roman national est le christianisme face au roman national de la oumma et de sa  » sainte famille  » )
    La femme, les femmes qui se trouvent toujours en position de conquérir une place dans cet ordre symbolique sont les mieux placées pour le remettre en question.
    C’est pourquoi nous trouvons des Pamela GELLER ou des Christine TASIN etc

    Merci à elles.

    1. PUGNACITE

      Certes ces deux femmes sont susceptibles de représenter des personnages citoyens politiques efficients ..MAIS qu’en est il en réalité?
      Au plan mondial et spécifiquement , pour ce qui concerne la France , force est de constater que tant en territoire urbain que rural , le grand remplacement des Français anéantis, acculturés et incultes avec le consentement des institutions , des parents et des lobbys environnementaux quelle que puisse être leur nature… est très engagé et tend à se terminer en défaveur des Français

  7. PUGNACITE

    Cette femme est édifiante d’efficacité.
    A tous les sens du terme(intellectuellement et physiquement classe , ce qui ne gâche rien)elle est en aptitude de dénoncer et de faire prendre conscience de dhiminitude risquée et attendue.
    A force de persuasion insufflée , les groupes de pressions lobbyistes ont agi de manière idoine.

  8. Marc

    Et ne pas oublié que le projet des mosquées de ground zero étais approuvé par saint Barack Obama

  9. Xtemps

    On se demande encore pourquoi tant d’attrait pour l’Islam plus que les autres religions pour nos dirigeants aux pouvoirs! et plus que les musulmans eux mêmes!.
    Et l’islam c’est pas la civilisation Chinoise non plus, l’Islam ne représente aucune civilisation, il détruit les civilisation, c’est destructeur de civilisation et rien de bon en Islam.
    Pourquoi tout remettre en cause une grande civilisation comme l’Occident pour l’Islam qui vaut même pas un clou, jusqu’à même laisser des attentats, des violes, des agressions en Europe, de mentir, de manipuler, de ruiner les pays européens pour une immigration musulmane démesuré, alors que n’importe qui de sain rejette totalement l’Islam.
    Tout est laid et haineux dans l’Islam, un Islam qui n’a jamais rien rapporté aux musulmans déjà eux mêmes, que pauvreté intellectuel, physique et financière, l’islam n’a aucune humanité, c’est la dégradation pour l’espèce humaine.
    S’il existe des musulmans qui ont de l’humanité, c’est sans l’Islam ou un humain qui oublié l’Islam, car l’islam ne rend pas humain, mais l’inverse.
    Alors pourquoi tant d’attrait de nos dirigeants pour cette saloperie d’Islam qui pue la haine à mille kilomètre à la ronde.
    Qui se ressemblent s’assemblent.

  10. frejusien

    Ce n’est pas uniquement le christianisme qui fonde nos bases sociétales et notre histoire, il ne faut pas oublier non plus les celtes chez qui la femme avait les mêmes droits que l’homme, notamment en ce qui concerne l’héritage et les activités qui étaient ouvertes à tous, il y a eu des guerrières dans ces populations, car chacun choisissait sa voie en fonction de ses aptitudes et non pas dirigé par des codes sociaux, la femme y était l’égale de l’homme et pouvait donc se réaliser librement et choisir son destin,
    allez donc chercher ça chez les muzz,
    La femme , mise sous tutelle de l’homme, est un héritage romain en Gaule,
    on rappelle aussi l’amour courtois du moyen-âge, qui plaçait la femme sur un piédestal, rien à voir avec les muzz,
    Notre héritage culturel est riche et varié, contrairement à la pauvreté musulmane si limitée, si arriérée, si peu inspirante…

    C’est tout ça qu’on voudrait nous enlever, et on voudrait qu’on acquiesce sans rien dire ??

      1. frejusien

        Ah ! mes souvenirs datent de la 6ème (?) mais je ne pense pas, à vérifier…
        les femmes ne participaient pas à la politique de la cité, elles n’étaient pas non plus enrôlées dans l’armée, et pour l’héritage, je crois qu’elles avaient droit à la moitié de la part des garçons, mais là, à vérifier aussi,
        son rôle se limitait à la  » mater familias « 

  11. Flupke

    Une mosquée à la place des tours ?? On dirait un poisson d’avril de mauvais goût. Quel cauchemar. Pourquoi pas une mosquée au bataclan… Le monde devient fou.

  12. Dédénembrouillepas

    Ceux qui luttent admirablement contre l’Islam devraient quand même éviter le piège « 911 », cela devrait idéalement même être consigné dans une charte à destination des patriotes qui veulent que l’Islam satan disparaisse..
    On devrait même éviter d’emboîter le pas de n’importe quel américain, si vous voulez même un peu plus de pureté dans l’action.
    Car tôt ou tard vous serez embarqué dans une obligation de vous positionner pour ou contre Israël, ce qui n’a strictement rien à voir avec le sujet central
    Et tôt ou tard on est embarqué dans un « pour ou contre le pape », ce qui n’a strictement rien avoir avec le déploiement des forces de ISIS (cofinancées par les USA)
    En aucun cas les batailles contre l’Islam, en France et en Europe, ne devraient mentionner un rapport avec le 911 qui est sujet à beaucoup beaucoup….trop de controverses…le 911 est une histoire 100% US, cela ne me (nous) concerne pas.
    Lutter contre l’Islam, c’est désavouer le tentateur des ténèbres, TOUTES les ténèbres.
    Lutter contre l’Islam, c’est choisir la lumière.
    Bonne journée à chacune et chacun.

    PS : bravo à cette dame !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Je ne vois pas en quoi ni pourquoi on devrait éviter de parler du 9-11 qui est de toutes manières une déclaration de guerre au monde entier, pourquoi on devrait ne pas se positionner contre le pape qui est un dhimmi, un traître à fusiller ni pour Israël dernier bastion de la civilisation occidentale au Proche Orient. Quoi que tu en penses, tout cela est la ligne de RR et nous n’en changerons pas ce serait stupide et contre-productif et une faute majeure

      1. la-peste-et-le-choléra

        se poser quand même la question de savoir qui sont réellement les commanditaires du 9-11: reopen 9-11 !

    1. Nila

       » Qu’est-ce que le 911 ? appel d’urgence en Amérique, les pompiers ? »

      Hihihi..(désolée, pas pu m’en empêcher!)

  13. Nila

    La chance qu’ils ont les Américains; là où je réside aucune Pamela Geller..

    La chance que vous avez les Français; là où je réside aucune Christine Tasin (et aucune Marine Le Pen)..

    Du moins, aucune Femme (publique) de leur trempe!

    + Merci Jack pour ces informations réactualisées.
    Un peu comme tout le monde ici, je connaissais leur intention de vouloir construire une Mosquée et un centre islamique à Ground Zero.
    Les années passant, cette histoire m’était complètement sortie de la tête.
    Vraiment très heureuse d’apprendre que le projet des Envahisseurs et de leurs soutiens aura finalement échoué.

  14. Lacata

    Cette Pamela Geller est une femme magnifique. Elle mériterait d’avoir sa statue à Central Park.

  15. bon sens

    encore une particularité de l’islam pur et simple ( pas l’islamisme )

    le fait de devoir vivre sous protection quand on a politiquement et légalement lutté contre eux.

    FATWA internationale !

    cherchez moi UNE seule autre religion ou groupe humain qui fasse ça
    même la mafia était moins cruelle : elle attaquait ceux qui les mordait pas ceux qui aboyaient

    oui, le communisme et le nazisme aussi c’est vrai tuaient pour délit d’opinion
    ça confirme bien cette affinité : islam – nazisme – communisme

  16. SAHSAN Rosa

    Une mosquée géante à la place des twins? Ils n’ont aucune honte ces muzz.
    Si elles étaient toutes comme Paméla et Christine. Nous on a droit à
    Obono et Autain
    ROSA

  17. Christian Jour

    Une mosquée à l’emplacement des deux tours, non je rêve, ça aurait été le symbole de la terreur, le symbole du mal qui à tuer 2977 personnes à c’est emplacement. Heureusement que cette patriote c’est opposée au projet. C’est bien une preuve que les musuls ne reculent devant rien. C’est vraiment un fléau cette religion de merde.

  18. la-peste-et-le-choléra

    Ce qu’elle a compris, c’est que 2+2 = 4, jamais 3 ni 5, ce dont on voudrait nous persuader à l’heure actuelle, où de temps en temps 2+2 font 4 mais parfois aussi 3 ou 5, au nom de la diversité et de la novlangue. Le faux devient le vrai et le vrai devient le faux. Ceci est vrai dans de nombreux domaines de la vie actuelle. Où l’on découvre qu’une « assemblée générale » représente 10 % des étudiants d’une fac, etc. etc.

Comments are closed.