Radicalité des jeunes musulmans : Le Monde change son titre, mais trop tard, Google est passé par là


Radicalité des jeunes musulmans : Le Monde change son titre, mais trop tard, Google est passé par là

Nos journalocrates doivent souvent se sentir le postérieur entre deux chaises. Leur exercice est celui d’un équilibriste : faire correspondre leur conception du monde à une réalité tangible, et enfermer les avides lecteurs dans leur vision étroite des rapports humains. Bien souvent, c’est la seconde qui est privilégiée face à la première.

Ainsi, Le Monde, traitant d’une étude menée par deux sociologues qui pointe du doigt la monstruosité de cette idéologie conquérante qu’on appelle l’islam, avait en premier lieu intitulé son article : « L’inquiétante radicalité des jeunes musulmans ».

Avant de se rétracter et d’opter finalement pour un timide « L’inquiétante radicalité d’une minorité de jeunes ».

Malheureusement pour nos objecteurs de conscience, le mal a déjà été enregistré sur les serveurs du web, et l’url, ainsi que les moteurs de recherche, le retracent toujours :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/04/03/l-inquietante-radicalite-des-jeunes-musulmans_5279751_3232.html

https://www.google.fr/search?q=%22L%E2%80%99inqui%C3%A9tante+radicalit%C3%A9+des+jeunes+musulmans%22&source=lnms&tbm=nws&sa=X

Hormis ce petit rafistolage, nos théoriciens du vivre-ensemble n’ont rien trouvé qui puisse avaliser leurs thèses lénifiantes d’un islam se pliant doucement mais sûrement à la modernité et à la République. L’ouvrage d’Olivier Galland et Anne Muxel (La Tentation radicale. Enquête auprès des lycéens, broché, 2018) rapporte les propos de nombre d’élèves interrogés : les victimes de Charlie hebdo « l’ont bien cherché » ou « ont provoqué » l’attaque des frères Kouachi.

Le Monde doit déduire malgré lui que l’« enquête inédite auprès de 7 000 lycéens, qui conclut à un « effet islam », dans l’adhésion de certains jeunes Français aux idées radicales et absolutistes. »

Etonnant, non ? Plus fort que l’effet Kiss cool, il y aurait donc un « effet islam ». Et, si le bonbon créé en 1988 par Kréma laisse effectivement un goût de fraîcheur, celui créé par Mahomet nous laisse plutôt, lui, une odeur de cadavres.

C’est d’autant plus inquiétant que, si « effet islam » il y a, il faut s’attendre à des relents encore plus dévastateurs pour les années à venir. Rappelons que la publicité de la célèbre confiserie a rapidement évolué en « double effet Kisscool » puis en « Kisscool, c’est frais mais c’est pas grave ».

Je vous laisse décliner ce slogan à l’envi pour la future campagne du produit islamique récemment importé dans notre pays. Me concernant, je vais sortir un peu, car j’ai finalement besoin d’un peu d’air frais, moi aussi.

Et pour les nostalgiques :

https://www.dailymotion.com/video/xjuac

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

11 thoughts on “Radicalité des jeunes musulmans : Le Monde change son titre, mais trop tard, Google est passé par là

  1. Jean-Paul Saint-Marc

    Ce qui rappelle la journaliste de France Intox qui avait titré son article « le fantasme de l’infiltration terroriste » avec les migrants !
    Attentat accompli avec quelques gentils migrants, deux mis en évidence, elle changea prestement son titre en question « Des terroristes parmi les migrants ? » ! Trop tard !
    France Intox s’est donc attelée a sauver l’honneur de sa journaliste menacée (soi-disant) :
    https://www.franceinter.fr/monde/des-terroristes-parmi-les-migrants
    Elle s’est fait surtout foutre de sa gueule, et pour cause !
    Toute la presse de propagande s’est empressée de pondérer le fait que des terroristes se servent du flot des migrants…

    1. jeteme

      et les affaires des politiques de m..,les merdias n’en parlent pas.Encore des cons qui regardent la telé…

  2. Jean LafitteJean Lafitte

    La Vérité finit toujours par se montrer toute nue, mais pour tout homme tant soit peu réfléchi et attentif, point n’est besoin de rayons X pour la voir ainsi, pour cachée qu’elle tente d’être sous sa burka.

    Et je ne puis voir que des MENTEURS chez tous les politiques, journalistes… et ecclésiastiques, Pape en tête, qui, à l’extrême rigueur, parlent de terrorisme, voire de salafisme ou d’« islamisme », mais jamais du Coran où tout prend sa source, complétée par la tradiition écrite, pieusement transmise depuis bientôt 1400 ans.

    Je n’aimerais pas être à leur place quand ils comparaitront devant le divin Juge.

  3. denise

    Ce matin , sur RTL : 1063 médecins ont été agressés physiquement et /ou verbalement en 2017 , dit le rapport de l’Ordre des médecins ! 6/10 de médecins généralistes, les causes étant des reproches de tous ordres, pas de certificat d’arrêt de travail, pas de médicaments demandés , et des vols !!
    Je reste toujours surprise , je ne me rappelle pas que nous ayons eu cette conduite il y a 15 ans en arrière , alors je me demande pourquoi aujourd’hui ( humour )

      1. LouLou

        Merci, c’était avec plaisir Denise. Oui c’est étrange, les « Français » ont bien changé…

  4. Claude LaurentClaude Laurent

    Plutôt que copier/coller les infos de l’AFP, les jeunes journalistes devraient jeter un coup d’oeil à https://faitdiversfrance.wordpress.com pour se faire une idée des événements dans le pays.

    Dernière nouvelle de l’islamisation:
    Le président des commerçants de ma ville va probablement être invité à l’apéro couscous du TGI de ma ville.
    Le lendemain de l’attentat de Trèbes, il aurait posté un commentaire, dans le journal, concernant le projet de mosquée « C’est exactement ça, un lieu d’échange d’armes dans les mosquées salafistes »
    A un internaute l’invitant à tempérer ses propos, il avait répondu « va dire cela à la famille du lieutenant colonel mdr »…
    Le bureau de l’association CULTU r ELLE islamique n’exclut pas de porter plainte mais a souhaité prendre son temps…
    L’islam étant une religion prônant « la paix et la patience » l’association ne souhaite pas « envenimer les choses » (l’imam)….

    NB il s’agit d’une mosquée qui offrait 3 salles de prières (2 pour hommes et 1 pour femmes en vertu de l’égalité musulmane !) 5 salles de cours, une bibliothèque et un espace pour événements. L’association compte 300 adhérents mais il faudrait compter quatre ou cinq fois plus étant donné qu’une adhésion correspond à une famille. Le parking pose problème; il prévoit 80 places (!)

    Tordu, je compte en nombre de berlines 5 places, soit 80 multiplié par 5 donne 400 personnes et non 1500.
    Si réellement 1500 personnes (300 familles de cinq personnes) projettent d’exprimer leur ferveur dans le coin, alors le parking devrait pouvoir contenir 300 véhicules et non 80 !

    Le bâtiment spirituel ( 😉 ) se situerait entre un important garage de vente de véhicule et un autre tout aussi important garage de réparations dont les deux propriétaires n’apprécient pas du tout cette mosquée.
    Il est évident que le déficit de places de parking va obliger les bigots à utiliser les trottoirs (300-80= 220. 220 x 5M = 1100 M) La rue ne fait que 200 M maximum, dont une piste cyclable. Ce sera donc deux rues perpendiculaires mais très passantes qui subiront les touristes en babouches et djellaba.
    A moins que le président imam ait exagéré. Il est connu que l’importance d’un imam est proportionnelle à la surface de la mosquée !
    Quant au contenu de la bibliothèque (Qardawi, Ibn Tamyia …), la question reste posée.

  5. frejusien

    Ces idiots ont cru, qu’avec tout ce qu’ils avaient donné comme témoignages de bonne foi, la France serait à l’abri de leur fureur, mais c’était sans compter sur la Oumma islamique , ( sans doute qu’ils n’en ont jamais entendu parler ) et surtout sans le coran, mais ça non plus, ils ne connaissent pas,

    Plutôt que de créer des centres de déradicalisation, il faudrait créer un centre d’informations pour politiciens et journalistes, des stages d’enseignement des vertus coraniques,
    là, ils pourraient apprendre que la principale vertu coranique et la plus valorisante est l’égorgement d’un non-musulman,
    Et qu’on leur repasse les vidéos de DAECH, en répétant à chaque fois,
    C EST CA L’ ISLAM
    c’est ça l’islam, c’est ça l’islam

  6. bm77

    La délinquance que nous vivons aujourd’hui est à l’image de l’Islam et vice et versa elle suit le même schéma.
    Que ce soit par le laisser faire que la négation de leur dangerosité.
    Le trafic de drogue n’est plus poursuivi aujourd’hui bien au contraire il est encouragé par une partie des gens qui en ont « besoin » y compris parmi les « décideurs ».
    L’islam est protégé par des politiques qui en ont besoin électoralement. La délinquance est elle même instrumentalisée, on ordonne à la société de s’adapter. C’est le fameux vivre ensemble qui n’est pas qu’un souhait mais qui devient un ordre . Il est interdit de s’interroger sur ces phénomène et encore moins de les dénoncer.
    Ce qui est grave, c’est que ceux qui sont chargés de surveiller la société c’est à dire les associations anti machin ou chose par ailleurs rétribuées pour cela, sont elles mêmes issues des diversités qui sont directement concernées.
    Cela se concrétise par des démonstrations extrêmement bien organisées lorsqu’il y a une personne issue de la diversité tuée lors d’une altercation avec les policiers en créant immédiatement la pression sur les médias et la suspicion sur les fonctionnaires dans un jeu parfaitement rodé entre racaille et médias et par contre une invisibilité des milliers de victimes de la délinquance chaque années que ce soit parmi la population ou les forces de l’ordre les médias refusant de prendre leur témoignage mais tendant ostensiblement leur micro à des personnes étant « témoins » d’une » bavure ».
    Tout cela pour ne pas alimenter le « sentiment d’insécurité »!!!
    Je me dis que les Français ont une bonne propension à encaisser puisqu’ils ont voté pour le pire des candidats en la personne de Macron.
    Parce que lui c’est du Hollande pour le coté sociétal mâtiné de Madelin pour l’économique.
    Donc les Français n’ont pas voulu le retour à un certain équilibre en votant pour Marine Lepen, ils ont signé pour la violence délinquante des racailles comme celle du libéralisme sauvage qui voit ses prémices dans l’attaque contre les statuts de salariés par la volonté de niveler les salaires.
    Hors les conventions collectives ont fait vivre des générations de Français dans une relative sécurité sociale et tout le monde connaît dans sa famille une personne qui a travaillé pour une institution comme EDF, la SNCF, AIR France etc… à statut particulier y compris de l’administration.
    Les principales cibles de Macron sont justement les secteurs sociaux économiques qui ont fait la France pendant plusieurs décennies à qui il veut faire rendre gorge à l’intérieur desquels ont peut incorporer les paysans. Ils dénoncent les « privilèges » des salariés protégés par leur statut en omettant deux facteurs : Ces avantages acquis ne l’ont pas été par un geste de générosité émanant de politiques ou de mécènes de l’industrie, et si les travailleurs perdent une partie de leurs primes et aménagements ce ne sera pas pour en faire profiter les contribuables ni les autres travailleurs ce serait trop facile. Non, cela alimentera et aggravera un peu plus le fossé entre les riches qui le sont de plus en plus et de façon indécente et les pauvres dont les gens sans statuts seront condamnés à être.
    Si je suis pour le droit des travailleurs je considère très sévèrement les syndicats dans leur ensemble qui par leur soutien aux clandestins migrants galvaudent l’idéal internationaliste de la défense des travailleurs.
    il faut aider des gens qui se battent dans leur pays pour leur dignité, mais il ne faut se faire le complice des mondialistes du libéralisme sauvage qui instrumentalisent exportent et rendent mobile la misère en la déplaçant d’un pays à l’autre pour mieux servir les intérêts privés de certains secteurs de l’économie mondialisée.
    Je ne suis pas jaloux des riches mais je considère qu’il est primordial de défendre ses intérêts de travailleur sans états d’âme, je ne suis pas raciste je ne fais pas de différence à titre individuel mais je suis hostile au phénomène migratoire et l’immigration de masse voulue par l’économie mondialisée.
    La dignité des peuples du monde entier passe leur statut social et leur droits mais aussi par son identité et celle ci est complètement niée dans le cadre d’une économie mondialisée qui veut tout standardiser et qui développe une stratégie propre à nier les différences. Comment les différences peuvent elles être revendiquées à l’échelle de la France quand elle est refusée aux autochtones! Bientôt les français les plus pauvres n’auront même pas ce qu’ils reste de fierté quand on a plus rien, c’est à dire son pays !

  7. patito

    20% de plusieurs millions cela nous laisse quelques centaines de milliers se disant prêts à prendre les armes pour leur secte mortifère et les 80% autres les regarderont faire .
    Je n’arrive pas à comprendre que l’on parle de majorité silencieuse en se gargarisant de ce mot alors qu’il faudrait dire la majorité qui ferme sa gueule pour être plus précis.
    Français : pensez à la révolution et au serment du jeu de paume ; les révolutionnaires tenaient alors dans une salle grande comme un terrain de tennis et étaient donc bien peu nombreux .
    Ce sont les minorités agissantes qui font bouger les choses .

Comments are closed.