Un vieil imam tripote un petit garçon dans une mosquée… chronique de la pédophilie en islam


Un vieil imam tripote un petit garçon dans une mosquée… chronique de la pédophilie en islam

Dans une vidéo récente, datant de mars 2017, on distingue clairement un vieil Imam en train de tripoter un jeune garçon dans une mosquée. Pendant près de deux minutes, le vieil homme caresse les fesses du jeune garçon qui, pétrifié et intimidé, n’ose pas réagir pour mettre fin à ces gestes obscènes. Face à ces hommes de confession musulmane qui font autorité, les enfants subissent en silence ces attouchements sexuels et ces abus pédophiles au sein de la communauté musulmane. Avec en préambule de cette vidéo, le rappel d’un verset du Coran : « Et parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes » (Coran 56/17).

(La video se trouve sur le net, imam pédophile…. Nous ne la publions pas, ils seraient capables de nous poursuivre pour incitation à la pédophilie…. ;-))

C’est que la pédophilie fait partie de l’islam…

 Selon certains théologiens de l’islam, il n’existe pas d’âge minimum pour le mariage tant pour les hommes que pour les femmes dans la loi musulmane. Dans certains pays islamiques, l’âge de la maturité sexuelle peut être entre huit ou dix ans, notamment en Afghanistan.

 Pour les musulmans, le prophète Mahomet est l’exemple à suivre. Or, ce dernier a pris pour épouse une enfant prénommée Aïcha alors qu’elle avait six ans, il a eu des relations sexuelles avec elle lorsqu’elle avait neuf ans.

L’Ayatolah Khomeini, haut dignitaire chiite, avait lui-même légitimé ces pratiques de pédophilie en islam : « Un homme peut obtenir un plaisir sexuel d’une jeune enfant et même d’un bébé. En revanche, il ne peut la pénétrer (par le vagin). Il doit le faire par l’autre orifice ».

https://www.islam-et-verite.com/lislam-encourage-la-pedophilie-meme-avec-des-nourrissons/

A voir également cette video publiée par Gamma sur Résistance républicaine : l‘islam encourage la pédophilie, même avec des nourrissons …

http://resistancerepublicaine.eu/2015/12/02/lislam-encourage-la-pedophilie-meme-avec-des-nourrissons/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Un vieil imam tripote un petit garçon dans une mosquée… chronique de la pédophilie en islam

  1. J

    Ils sont où, tous ceux-là si prompts à hurler (avec raison) dès qu’on découvre un prêtre pédophile ? Pourquoi ce silence dès qu’il s’agit d’un imam ? Bravo la différence de traitement.

  2. Nila

    Je n’ai pas visionné la vidéo.
    Il y a environ 2 ans, j’ai eu la très mauvaise idée d’en regarder une (c’était la première et la dernière fois), où une fillette d’environ 6 ou 7 ans, complètement voilée et tenue longue ((je ne connais pas le nom de ces vêtements longs) se faisait elle aussi toucher (mais de manière encore plus nauséabonde que ce petit enfant de la mosquée) par un autre des ces pervers dans le hall d’un immeuble.
    La vidéo semblait provenir des Emirats Arabes.

    Encore aujourd’hui, je reste hantée par l’image floue de cette petite victime anonyme.
    Surtout que la vidéo s’est arrêtée au moment où le pervers l’a entraînée dans l’ascenseur.
    Encore aujourd’hui, il m’arrive de penser à elle et de me demander, ce qu’elle devient, et si quelqu’un lui est venu en aide.

    C’est dans ces moments-là qu’on rêverait d’avoir des pouvoirs magiques.
    Voler jusqu’à la scène, sortir la gosse de cet enfer et réduire son bourreau en chair à pâté.

    1. Caughnawaga

      Comme je vous comprends pour les pouvoirs magiques. J’aimerais retourné au Jardin d’Eden quand la terre était un paradis.

  3. Machinchose

    allons Allons….n’ exagérons rien …le vieux vicelard tatait le fruit défendu pour savoir s’ il était consommable !!

    il ne vous est jamais arrivé de tripoter une mangue, une clémentine, un abricot(fendu 😆 ) pour mesurer son degré de maturité ?

    alors ….un peu de retenue…. surtout que le brave imam a aussitot recouvert l’ étalage 😆

  4. FantomasFantomas

    C’est vraiment ignoble cette vidéo. Méfiez vous que la justice imbécile ne vous tombe dessus pour diffusion de contenu pedophile. Regardez ce qu’ils font à Marine le Pen et Gilbert Collard concernant la diffusion d’images des crimes de l’état islamique

  5. Xtemps

    Et comme d’habitude nos dirigeants crapules aux pouvoirs ne voient toujours rien n’ont plus!, et çà c’est beaucoups plus grave.
    Je donnerai jamais la main à ces ordures aux pouvoirs et cette merde! Union Européenne Fasciste!, bande de dégoûtants!, pédophiles!, assassins!, vous avez du sang sur les mains avec les attentats!, vous êtes aussi sales que ces dégoûtants musulmans puant de haine.
    Quand on voit ces musulmans qui font l’étonner de découvrir ce que nous appelons en Europe de la pédophilie et écrit dans le coran page 177 et que nous condamnons fermement, car chez nous les enfants on ne touche pas!, il y a des adultes pour ces choses là, et des adultes consentants chez nous, nous ne sommes pas des arriérés barbares comme ces musulmans!.
    Alors comme çà ces musulmans et musulmanes aussi font l’étonner de découvrir la pédophilie dans leur Islam et recommandé par leur prophète jusqu’au berceau! avec leur dieu Allah!, pas le nôtre en tous les cas.
    Cela montre déjà une chose, c’est que les musulmans ne lisent pas le coran, ils le récitent sans chercher à le comprendre.

  6. frejusien

    En effet ! méfiance ! il y a un risque , puisqu’ils ne punissent pas les coupables, mais de préférence ceux qui dénoncent les crimes

  7. palimola

    Cela fait partie des préceptes de l’islam , au moins pas de procès ou affaires retentissants …..c’est la coutume !

  8. bakoulupin

    paradoxalement pour ceux qui n’aime pas le porc se conduise comme des porcs « balance ton porc » y’à du boulot plus d’un milliard de porc en action !!!

  9. cyrilpatriot

    effectivement quand il s’agit d’un pretre pédophile ils en font la une,mais un imam pédophile et c’est silence radio bravo pour les mérdias pour l’occultation et différence de traitement un peu comme balance ton porc mais mais ton muzz

Comments are closed.