Les patriotes français ne veulent pas importer ses imams : l’Algérie FLN enrage …


Les patriotes français ne  veulent pas importer  ses imams : l’Algérie FLN enrage …

La courageuse Jeannette Bougrab avait dit son horreur devant l’importation d’imams algériens en France par le pouvoir traitre de Macron-Collomb:

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/29/jeannette-bougrab-furieuse-collomb-fait-venir-100-imams-dalgerie-pour-le-ramadan/

En écho, de l’autre côté de la Méditerranée, dans le pays où fleure bon l’amour et la tolérance du chrétien, du athée et d’une foule d’autres ; en Algérie, on s’émeut beaucoup de ce que certains Français ne VEUILLENT PAS d’IMAMS ALGÉRIENS sur leur sol ; ils ont très bien appris à parler français, ils ont pleinement accepter le terme HAINEUX pour qualifier ces mécréants.

Cet Algérien, douillettement  installé à Paris, bien sûr, nous injurie :

 

L’envoi de 100 imams algériens en France fait réagir les haineux
mars 30, 2018 – 

 

De Paris, Mrizek Sahraoui –

Cela devient presque une habitude, voire une obsession, chez certains hommes et femmes politiques français.

En effet, dès qu’un événement, aussi banal soit-il, touche ou est en lien avec l’Algérie, leur réaction est quasi-instantanée, non pas pour construire un débat serein, mais juste pour dénigrer, s’indigner quelle que soit la question.

Le dernier sujet en date, qui a fait se mouvoir les habitués des fanfaronnades médiatiques sans intérêts, est en relation avec la concrétisation des termes de l’accord du 15 mars dernier, conclu entre le ministre de l’Intérieur français, Gérard Collomb, et le ministre algérien des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, qui prévoit l’envoi en France de 100 imams officier à l’occasion du mois de ramadan 2018. L’annonce de l’arrivée – et l’accueil à la Grande mosquée de Paris – des imams sur le sol français a provoqué une vague d’indignation au sein de certaines personnalités en perte de vitesse et surtout de visibilité dans le paysage politique.

Pour avoir lamentablement raté le virage imposé par la nouvelle donne de l’élection présidentielle de 2017 et être restés en rade, certains hommes et femmes politiques tentent vaille que vaille d’exister, même au prix de polémiques stériles sur des sujets trop sérieux pour être traités avec légèreté.

«On nous casse les oreilles avec l’islam de France et on fait venir des imams d’Algérie !», s’est ainsi indignée l’ancienne secrétaire d’Etat à la Jeunesse et à la Vie associative sous Nicolas Sarkozy, Jeannette Bougrab, dans Le Figaro, le 28 mars, qui poursuit par le biais d’un tweet : «Ce n’est pas un canular ! Mais 100 imams algériens vont être envoyés pour officier en France pendant le ramadan.»

Manuel Valls, «l’autre épave politique et vestige de l’ancien temps», comme le qualifient tous ceux qui ont vu en l’ex-Premier ministre «le fossoyeur du Parti socialiste», est, lui aussi, monté au créneau affirmant sur les ondes de France-Info : «Ces accords existent avec l’Algérie comme avec le Maroc. Je pense qu’il faut, le plus vite possible, y mettre un terme, parce que ça ne correspond pas à l’idée qu’on doit se faire d’un islam des lumières en France, d’un islam de France.» Des propos qui ont fait réagir sur la même station radio, le 29 mars, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, qui a pointé du doigt «le grand paradoxe dans le discours de Manuel Valls», tout en reconnaissant que la France, en l’état actuel des choses, «n’est pas en mesure d’organiser le ramadan dans des conditions satisfaisantes avec des imams français».

Cependant, qui écoute encore vraiment Jeannette Bougrab ou même Manuel Valls ? Pas grand monde !

M. S.

 

Note d’Antiislam

Ecoute mon vieux. L’Algérie, on en a soupé.

Nous sommes allés là-bas  parce que, pendant 300 ans, ton  « Algérie » était en fait  un repaire d’esclavagistes qui venaient razzier sur nos côtes :

https://www.amazon.fr/Esclaves-chrétiens-maîtres-musulmans-Méditerranée/dp/2877113027

Ton FLN a ruiné ce pays que l’endurance française avait  construit.

Je comprends ta rage devant l’échec complet de ton FLN islamo-mafieux.

Echec économique qui s’est poursuivi dans le sang : 200 000 morts quand tes mafieux islamo-FLN et les mafieux  islamo-islamiques se sont affrontés dans les années 90.

Et tout le monde sait que ce n’est pas fini et que le grand règlement de compte arrive.

N’inverse pas les rôles : c’est ton Algérie qui ne peut pas vivre sans insulter la France .

C’est tout ce qui lui reste dans son effondrement post-colonial.

Lâche nous donc et commence par retourner chez toi car je m’étonne qu’un patriote algérien  comme toi  nous donne des leçons, bien au chaud à Paris.

Mrizek Saharoui = REMIGRATION !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


39 thoughts on “Les patriotes français ne veulent pas importer ses imams : l’Algérie FLN enrage …

  1. Amélie Poulain

    Ce qui me sidère dans tout ça, c’est l’ignorance de la notion de « Laïcité » : un chef du Gouvernement Français qui s’occupe de recruter des « imams », le comble !

    Religion, de surcroit, qui est « orientale » et n’a rien voir avec la France et son Histoire qui est « occidentale ». Je ne vois pas pourquoi la France organiserait le ramadan qui est étranger à sa Culture.

    A-t-on vu des chefs du Gouvernement organiser et recruter des fêtes religieuses autres en France, même Catholiques (qui est notre Culture) ?….

    Aucune limites dans la tête….. Normal; les fondements des raisonnements ne sont pas les mêmes, trop de différence de conception, on le constate, comment réussir à s’entendre ?

    Merci Antiislam sinon de nous apprendre voire confirmer pour ceux qui savent, ces précisions historiques qui replacent les choses dans leur contexte.

    1. Adalbert le Grand

      Ce n’est pas la laïcité, c’est la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905: « L’État ne reconnaît et ne finance aucun culte ».

      Point barre.

    2. denise

      oui merci Antiislam pour la Note bien placée et le lien sur Amazone qui nous parle d’un livre sur la razzia mahométane , dont un lecteur dit qu’il est désolé de n »apprendre cela qu’ à 60 ans ! bon en restant optimiste , on va dire que mieux vaut tard que jamais , il peut encore en parler autour de lui !

      1. hathoriti

        Intelligence avec l’ennemi ! Donc, HAUTE TRAHISON ! je serais à la place de ces salopards, je commencerais à me faire du souci…!

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour @Amélie Poulain ;

    Comme vous le dites :
    – » Ce qui me sidère dans tout ça, c’est l’ignorance de la notion de « Laïcité » : un chef du Gouvernement Français qui s’occupe de recruter des « imams », le comble ! « –

    Incompréhensible, aberrant !

    Et que va-t-on donc enseigner à l’école ?

    L’Islam, comme modèle de laïcité ?

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Bonjour @Antiislam ;

    BON COMPLÉMENT ; les choses doivent être dites, d’abord pour rétablir la vérité des faits, ensuite pour que le citoyen lambda soit au courant !

  4. Zozo la moche

    Le belge lui adoooore ca!
    Près de 75% des jeunes enfants d’Anvers seraient issus de l’immigration.
    Les immigrés sont fortement représentés à Anvers en matière de démographie et de chômage. Ceci est illustré par les chiffres de la ville. La population immigrée augmente chaque année, tandis que la population indigène est en déclin. Plus de 58% des habitants d’Anvers sont d’origine immigrée.
    Le taux de natalité de la population autochtone indigène en Europe est significativement inférieur à celui des immigrés.
    De plus, le taux de natalité autochtone diminue, tandis que celui des minorités ethniques augmente. Parmi les immigrés musulmans, le taux de natalité est plus de deux fois plus élevé que chez les citoyens européens.
    Les femmes d’origine étrangère auraient en moyenne 3,4 à 4 enfants. Cette moyenne est de 1,6 enfants parmi les femmes néerlandaises.
    https://sceptr.net/wp-content/uploads/2018/03/29570734_1945306855540666_7410612154303815906_n-501×420.jpg
    Cette tendance se reflète également de plus en plus dans les statistiques sur le nombre d’autochtones et d’immigrants. Dans la catégorie d’âge de 0 à 9 ans, il n’y a pas moins de 74,10% d’origine immigrée. Entre 10 et 19 ans, c’est près de 70%. Dans le district d’Anvers, plus de 58% de la population totale est d’origine étrangère.
    Cette part ne fera qu’augmenter au vu du taux de natalité. Ce sont les Nord-Africains qui sont principalement représentés à Anvers.
    Les minorités ethniques ne sont pas seulement davantage représentées sur la base de la démographie. Leur présence est également indéniable en termes de chômage. Près de 75% des demandeurs d’emploi au chômage à Anvers sont d’origine étrangère.
    Le taux de chômage (rapport entre le nombre de demandeurs d’emploi et l’âge de la population active) est d’environ 16% chez les immigrés. C’est un peu plus de 7% parmi les citoyens d’origine néerlandaise.
    https://sceptr.net/2018/03/antwerpen-bijna-75-inwoners-0-9-jaar-allochtone-origine/

    1. Machinchose

       » Ce sont les Nord-Africains qui sont principalement représentés à Anvers. »

      tiens! quand on évoque les diamants d’ Anvers, on pense a eux ??

      1. hathoriti

        si mes souvenirs sont bons, les diamantaires d’Anvers, ce ne sont pas des nord africains…!!!!

    2. hathoriti

      Vous inquiétez pas trop pour la natalité : les femmes musulmanes pondent chaque année un chiard de plus, nous ici, en Europe, surtout en France, on avorte à tout va ! Olé !La vie est belle ! les petits français et européens qui ne naîtront jamais sont remplacés par de futurs égorgeurs;;;! c’est à ça aussi, que sert l’avortement !

  5. SAINT-MARC Jean-Paul

    https://www.algeriepatriotique.com/2018/03/30/imams-algeriens-france/
    Il faut dire que le journal algérien en question nous révèle une turpitude d’un politique français, mais aussi quelques infos intéressantes et révélatrices !

    – Guerre des sectes, : le jeu dangereux des FM !
    – Les palestiniens manifestant avec le drapeau algérien
    – Le député Jean-Paul Lecoq « l’esprit colonial ne s’est pas éteint en France »
    – Et un député qui veut contraindre l’Algérie a verser les retraites dues (c’est quand même la moindre des choses) !

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      Bonjour Jean-Paul .

      Par contre, le journal Algérien ne parle pas d’accueillir des prêtres pour Pâques !

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Et que penser de çà ? Ai-je bien compris ? Cela ne pose-t-il pas problème ? N’est-ce pas la panoplie intégrale de la trahison, d’une attaque en règle contre la France et les français ?

    – « la double nationalité ? Les mesures prises par le gouvernement de maintenir sur notre sol des fichiers « S » à l’encontre de toutes stratégies sécuritaires nationales ?

    – L’éparpillement des fous d’allah dans nos campagnes.

    – La déclaration d’utilité publique du salafisme

    – Ajoutez à cela la libre circulation grâce à l’ouverture totale des frontières ; les accords passés ces deux dernières années en Algérie pour « l’accueil ANNUEL de plus de 400 000 algériens  » ;
    – L’obligation que le gouvernement, les zélites, la bien-pensance se font d’acueillir sur notre sol et de les protéger TOUS les djihadistes partis pour massacrer sauvagement « des MUSULMANS », prix de l’islam pour sa cause ; ce qui à moi me fait fortement penser aux stratégies des « alliés de l’OTAN » au Moyen-Orient pour déplacer leurs soldats djihadistes ; et je pense que nous pouvons nous inquiéter sérieusement, parce que le gouvernement les emploiera contre nous le moment venu ; il n’y a pas ‘autre explication à ce désir fou de les faire revenir et de les protéger, le tout aux frais des français qui bossent pour payer cette politique criminelle.

    Qui conseille le gouvernement sur ce point ; qui pousse le gouvernement à de telles imprudences ?
    – ****« L’ALGERIE N’EXTRADE PAS LES NATIONAUX »*****
    – » A la faveur de ces principes, la loi algérienne, rappelle le ministre, interdit catégoriquement l’extradition de tout Algérien ayant commis, ou étant poursuivi pour un crime à l’étranger. « –
    ::: http://www.elwatan.com/actualite/l-algerie-n-extrade-pas-les-nationaux-29-03-2018-365316_109.php

    QU’EST-CE QUE TOUT CELA VEUT DIRE EXACTEMENT ; est-ce une stratégie de guerre ?
    =============================================================================

    Commentaire posté par @Marcher sur des Oeufs à propos de l’article de Antiislam
    « – 83 % des Français exigent l’expulsion des fichés « S » musulmans – »
    ::: http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/30/83-des-francais-exigent-lexpulsion-des-fiches-s-musulmans/
    le 30 mars 2018 at 17 h 23 min
    ::: http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/30/83-des-francais-exigent-lexpulsion-des-fiches-s-musulmans/#comment-664466

    Pendant ce temps, comme pour donner raison au sinistre pour ces propos tenus en 1994 concernant l’islamisation de la France et de l’UE : « Quand Amar Lasfar dévoilait son programme de conquête de la France et sa haine des Juifs » { http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/30/quand-amar-lasfar-devoilait-son-programme-de-conquete-de-la-france-et-sa-haine-des-juifs/ } ; l’Algérie se démocratise.
    ________________________________
    Adoption de deux projets de loi portant code de procédure pénale et traitement des données personnelles : Préservation de la dignité du citoyen
    ::: http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/121868
    29-03-2018

    Les projets de loi portant code de procédures pénales et traitement des données personnelles adoptés.

    Deux projets de loi portant code de procédures pénales et traitement des données personnelles ont été adoptés, hier à la majorité, par les députés à l’Assemblée populaire nationale, lors d’une séance plénière, présidée par M. Saïd Bouhadja, en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh.

    …/…

    :::: Par ailleurs, un autre article qui va rassurer les ressortissants algériens et nous inquiéter nous ; est également la posture de l’Algérie qui sera « pays, terre de refuge Deutéronome 19:4, 5 » ; très commode pour les terroristes qui programmeront des attententas sur notre sol et se barrereront dar-darre dans leur pays d’origine, l’Algérie. On comprend pourquoi certains sont très, très attachés à la ouble-nationalité ; impunité assurée. ::::

    *****En effet, l’Algérie refuse d’extrader SES RESSORTISSANTS
    – « L’ALGERIE N’EXTRADE PAS LES NATIONAUX »*****
    ::: http://www.elwatan.com/actualite/l-algerie-n-extrade-pas-les-nationaux-29-03-2018-365316_109.php
    29.03.18
    AUTEUR : Nabila Amir
    Le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh, annonce la préparation d’une convention concernant l’extradition des criminels et une autre relative aux domaines civil et commercial.

    L’Algérie n’extrade pas les nationaux.» Ce rappel est du ministre de la Justice et garde des Sceaux, Tayeb Louh. Hier, lors d’une conférence de presse animée à l’issue de l’adoption des deux projets de loi portant code de procédure pénale et traitement des données personnelles à l’Assemblée, le ministre a qualifié d’«excellente» la coopération judiciaire entre l’Algérie et la France, soulignant que les magistrats français répondent positivement aux requêtes de la justice algérienne. «Idem pour l’Algérie», affirme-t-il, précisant que «les échanges d’informations se font dans le cadre du respect de la Constitution et des lois algériennes et internationales».

    A la faveur de ces principes, la loi algérienne, rappelle le ministre, interdit catégoriquement l’extradition de tout Algérien ayant commis, ou étant poursuivi pour un crime à l’étranger.
    Il annonce, dans ce sens, la préparation d’une convention concernant l’extradition des criminels et une autre relative aux domaines civil et commercial.

    «Trois conventions sont actuellement en étude avec de nombreux Etats, dont la France. Elles concernent les domaines pénal, commercial et civil, ainsi qu’une autre relative à l’extradition. L’Algérie a conclu un accord judiciaire dans le domaine pénal avec la France depuis 1963», note le ministre.

    Pour M. Louh, ces deux projets de loi s’inscrivent dans la continuité de la coopération judiciaire bilatérale, ayant abouti à la signature, il y a quelques mois, d’une convention dans le domaine pénal, adoptée récemment par les deux parties, suivant leurs propres procédures.

    Parmi les clauses contenues dans cette convention il y a, cite le ministre, l’échange de données entre les autorités judiciaires lorsqu’une affaire est suivie localement par la justice algérienne ou par la justice française, et en cas d’appels judiciaires émanant de la justice algérienne devant être exécutés en France.

    Il a, toutefois, précisé que ce ne sont pas toutes les données qui peuvent être transmises dans le cadre de la coopération judiciaire. «Quand un Algérien est poursuivi dans une affaire criminelle dangereuse, telle que le terrorisme, et qu’il est réclamé par une justice étrangère, la loi algérienne est très claire sur ce sujet. Elle ne permet pas l’extradition d’une personne détenant la nationalité algérienne

    . Qu’une affaire soit ouverte à son sujet ou non. Son dossier doit être transféré pour le juger conformément à la réglementation algérienne», a détaillé M. Louh. Le ministre reste convaincu que le terrorisme et le crime organisé doivent être combattus dans le cadre de la coopération et des échanges d’informations tant au niveau régional qu’international. Toujours dans le domaine du terrorisme, le ministre indique que son département prépare un projet de loi relatif à la lutte contre «le crime électronique ou la cybercriminalité».

    Il a mis, à cet effet, l’accent sur l’importance de «la coopération internationale, lorsqu’il s’agit de l’utilisation des nouvelles technologies pour inciter au terrorisme ou à d’autres crimes à dimension internationale». «Le monde enregistre des changements dans tous les domaines, d’où la nécessité d’adapter notre législation à ces mutations», a-t-il estimé.

    Par ailleurs et s’agissant des deux projets de loi soumis au vote, les députés du PT et du RCD ont voté contre le projet de loi relatif au traitement des données personnelles, le PT s’oppose au fait que les représentants des deux Chambres soient désignés par le président de l’APN au lieu du Sénat ou du vote pour siéger au sein de la commission et se sont abstenus pour le deuxième projet.

    Des projets qui ont été adoptés par la majorité des parlementaires. Pour le ministre, ces deux textes de loi vont permettre de renforcer le système législatif, consacrer l’Etat de droit, promouvoir les droits de l’homme et introduire les mécanismes juridiques garantissant les libertés.

  7. myosotis75

    Et pourquoi serait-ce « à la France d’organiser le ramadan »? La religion est une affaire privée. il faut interdire l’abattage rituel et les nuisances nocturnes; voilà qui pourrait favoriser la remigration de ceux qui ne supportent pas qu’on empêche les enfants de 5 ans de patauger dans le sang des moutons.
    cette pauvre Pécreff est une girouette avec un Q.I. à 2 chiffres…

  8. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « Cependant, qui écoute encore vraiment Jeannette Bougrab ou même Manuel Valls ? Pas grand monde ! » Si pas grand monde signifie des millions de Patriotes qui en ont marre des gens de votre genre et de votre charia, vous êtes mal barré ! Si vous aimez tant l’Algérie et haïssez autant la France pour ses bienfaits passés et encore présents envers votre nation, pourquoi ne repartez-vous pas au pays afin de l’enrichir de votre présence ?
    @ SAINT-MARC Jean-Paul
    « – le député Jean-Paul Lecoq « l’esprit colonial ne s’est pas éteint en France » : il a raison, l’islam est en train de coloniser la France et non l’inverse comme il le prétend.

  9. Gladius

    Donc, la momie sénile de la Place Beauvau aurait passé un marché avec l’Algérie prévoyant la venue d’imams algériens pour, si j’ai bien compris, assister et renforcer l’action des imams déjà à l’oeuvre chez nous, à l’occasion de leur Ramdam islamique (envahissant et insupportable, un des multiples vecteurs de la destruction de nos valeurs !).
    C’est exactement la répétition, à l’identique, de la connerie du retour annoncé (et apparemment accepté car considéré par le pouvoir actuel comme inéluctable — juridisme-con oblige — des djihadistes de Syrie, lesquels viendront bientôt en renfort massif de la force de frappe des djihadistes « dormants » de France.

    Comment peut-on être stupide à ce point ? et par incidence, traître de fait à notre patrie ?
    Remarques et suggestions :
    -Collombin le nauséeux promeut là, une démarche de l’Etat à caractère de type éminemment religieux, donc en transgression radicale de l’esprit et de la lettre de la loi de 1905 sur la laïcité. Peut-on espérer une réaction et une fronde, à la hauteur de cette provocation, que dis-je, de cette forfaiture, de la part de l’opposition parlementaire ? de certaines institutions (type Conseil Constitutionnel)?, d’esprits libres ? de quelques médias et intellectuels courageux ?
    -il est dit que ces imams seront reçus en grande pompe à la Grande Mosquée de Paris (2 bis place du Puits de l’Ermite – tout près du jardin des Plantes). Et pourquoi pas une réception de déshonneur sur place par des patriotes en colère ? Et si grandes pompes il devait y avoir, que ce soit dans le … !

    1. frejusien

      sans oublier les « libres penseurs  » ils sont où ceux_là quand la religion étrangère agit sur notre sol ?

  10. Gladius

    A Amélie et à Marche sur les Oeufs.

    Permettez-moi de rectifier votre appréciation de la chose : il ne s’agit aucunement de la part du juvénile et sémillant Collomb d’une « ignorance » de la laïcité.

    C’est évidemment en toute connaissance de la loi de 1905, et en parfaite conscience de ses actes, que ce j… -f…, agit.

    Ce qui m’a amené à parler de forfaiture.

    Et après cela, les godillots macronistes et leur grand Patron voudront nous faire croire qu’ils vont combattre l’islamisme ! Fourberie et menteries !

    1. Amélie Poulain

      A Gladius, oui, je suis d’accord bien sûr avec vous pour ceux du Gouvernement qui laissent faire « sciemment » cela, mais quand je parlais d »‘ignorance  » de la Laïcité, je parlais aussi de : « Cet Algérien, douillettement installé à Paris, bien sûr, nous injurie : ».

      Il semble l’ignorer lui, curieusement, car il réside en France, il devrait donc le savoir. ses propos sont donc doublement scandaleux et posent question quant à sa véritable intégration du coup ou tout au moins sur sa position en regard de la Loi Française.

  11. Anne

    moi, ça me choque. Et c’est de pire en pire. Qui a eu cette idée folle? Pécresse ? Juppé ? Colomb?Lang? parce que pour nous ramener en France les imams du FLN, ils s’entendent tous très bien les islamo collabos.

    1. Armand LanlignelArmand Lanlignel

      Si nos amis musulmans ont besoin d’une centaine d’imams supplémentaires pour leurs fêtes, il faut autant de visas pour qu’ils puissent venir, d’où leur demande au ministre de l’intérieur. Vu comme ça, la laïcité n’est pas en cause.

      1. maury

        peut être par paquets de cent ?ils en fabriquent beaucoup pour l’exportation après des concours les imams sont récompensés en venant chez les kouffars on y mange mieux et payés à rien f…..tre que de la propagande anti autochtone
        ,

  12. JEAN

    Ne serait-t-il pas plus simple qu’ils retournent chez eux, ils pourront lever les fesses aussi souvent qu’ils le souhaitent sans déranger personne, c’est tout de même incroyable qu’ils aient traversé la méditerranée pour venir ici chez nous nous traiter de racistes, chacun chez soi est la meilleure des formules, qu’ils rejoignent leurs imams en Algérie, allez hop par ici la sortie !

  13. Machinchose

    il y a quelques années, j’ ai eu une « prise de bec » avec un grand bourgeois Tunisien, grande famille musulmane, le papa fut Premier Ministre sous Bouguiba, tout de même
    gens trés riches, dominant l’ industrie textile en employant les pauvres femmes tunisiennes, comme eux, a prix bradés…
    ce justicier m’ avait répondu, teigneux, car j’ avais brocardé ses concitoyens qui venaient, au péril de leurs vies , envahir une France qu ils avaient mis dehors en 1956

    en me disant que j’ était abject d’ en « vouloir a de pauvres gens soucieux d’ avoir une vie meilleure en migrant en France .. etc etc … »

    bien entendu , la « vie meilleure » il n’ était pas question qu il y participe lui, en les payant correctement….la vie meilleure c’était pour les « Françisse » a la leur assurer….
    le débat a vite été clos
    mais le plus rigolo, c’est que cette famille de fervents nationalistes et Musulmans Tunisiens, issus de cette grosse bourgeoisie qui a bien collaboré avec la France, et a qui on n’ a rien reproché, noblesse d’ argent oblige, ces individus sont a l’ aise et intouchables sous tous les régimes….

    cette famille, donc, dispose en France, de capitaux planqués dans une banque Française, et possède un coffre ou sont soigneusement rangés des documents certifiant leur nationalité Française!!!!!!!!!
    CNI, Passeports…certificats de nationalité Française ……et bien sur « Okazou » …

    au cas ou, demain des islamistes purs et durs s’ empareraient du pouvoir…et décidaient de leur faire rendre gorge…
    la PAB, dite France les accueillera dans son sein…si ouvert et si généreux…

    c’est si beau le patriotisme et le nationalisme de ces Musulmans Maughrébins….j’ en serais presque jaloux…. 😆

  14. jpehem

    Mais qui est cette saloperie de MS, je rirais quand il se fera écharper par un islamiste !!!!!!!
    Encore merci, merci, merci à Jeannette Bougrab
    Et merci à Antiislam pour sa mise au point sur l’histoire de l’arrivée de la France en Algérie repère d’esclavagiste et de pilleur de bateaux marchands

  15. hathoriti

    ça lui va bien à l’algérien, de parler d’une « épave » en désignant M.Valls. Je n’aime pas Valls et je suis ravie de ne plus le voir au gouvernement, mais en ce qui concerne l’épave, l’algérien en a une et gratinée, non ? son président en personne ! le dénommé bouteflika qui insulte la France mais vient se soigner GRATOS dans ses hôpitaux ! Mais ces gens-là, algériens et autres mahométans n’ont aucun honneur, aucune pudeur (mise à part leur stupide pudibonderie sexuelle) ! Alors, oui, qu’il la ferme, l’algérien ! Quand les français sont arrivés en 1830, ils ont délivré les miséreux qui vivaient là-bas, les ont délivrés de l’occupation ottomane (sont pas tendres, les ottomans!) les ont soignés, aidés, ont créé l’Algérie et c’est aussi un français Conrad Killian qui a découvert le pétrole au Sahara…pétrole qu’on leur a laissé…qu’en ont-ils fait…? Ils devraient être riches comme leurs congénères de l’Arabie et ils sont dans la misère…! Pffff ! Leurs IMAMS ON N’EN VEUT PAS PLUS QUE DE LEUR ISLAM !

  16. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Ils ont raison ! Partout ailleurs que dans la zone UE, les frontières existent toujours et les gares frontières veillent.

    Les Algériens veillent au grain eux aussi ET ILS ONT RAI-SON !

    *****le ministre, qui a ajouté que la loi «interdit tout déplacement ou séjour d’étranger sur le territoire national de manière illégale. «Il s’agit là d’un droit souverain de l’Etat», a-t-il soutenu.
    M. Bedoui a indiqué que «sur instruction du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les pouvoirs publics veillent à traiter les différents aspects inhérents à ce dossier, notamment ***LA SÉCURITÉ des CITOYENS et du PAYS*** », estimant qu’«il s’agit là d’un droit souverain, légitime et non négociable».*****
    ________________________________________
    Entrée illégale par les frontières sud du pays : 500 tentatives enregistrées quotidiennement
    ::: http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/121922
    31-03-2018

    Intervenant à son tour, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a fait état de quelque 500 tentatives d’entrée illégale sur le territoire national, enregistrées quotidiennement aux frontières sud du pays.

    Dans ce contexte, il rappelle que l’approche de l’Algérie en matière de traitement du dossier de la migration clandestine repose
    sur le «respect rigoureux» des droits de l’homme, conformément aux traités internationaux et à la législation nationale.

    Répondant à une question du sénateur, M. Mohamed Boubtima, sur les mesures prises pour la prise en charge du dossier de la migration clandestine, M. Bedoui a indiqué que «l’opération de recensement des migrants clandestins est très complexe, car n’étant pas soumise à une déclaration des concernés (migrants clandestins), mais plutôt aux enquêtes menées par les services concernés». «Les pouvoirs publics, en collaboration avec les corps de sécurité combinés, notamment les forces de l’Armée nationale populaire (ANP), stationnaires sur les frontières, font face à ce phénomène ; ce qui a permis de réduire le flux de migrants clandestins en Algérie, en tant que mesure préventive», a-t-il dit, expliquant à ce propos que «des enquêtes ont démontré que des réseaux criminels encourageaient l’entrée de migrants sur le territoire national, dont plusieurs avaient été démantelés ». M. Bedoui a réaffirmé que l’approche de l’Algérie en matière de traitement du phénomène de la migration clandestine reposait sur le «respect rigoureux des droits de l’homme, conformément aux traités internationaux, ratifiés par l’Algérie et à la législation nationale, en l’occurrence la loi N°08-11, relative aux conditions d’entrée, de résidence et de déplacement des étrangers en Algérie», ajoutant que cette loi «constitue le cadre général de la question de déplacement et de résidence des étrangers en Algérie, aussi bien ceux qui se trouvent dans le pays de manière régulière que ceux qui s’y sont introduits illégalement». La législation nationale «garantit la protection aux étrangers qui entrent de manière régulière en Algérie et un traitement spécial aux catégories vulnérables de migrants clandestins lors des opérations de rapatriement vers leur pays d’origine (mineurs, femmes enceinte…), a expliqué le ministre, qui a ajouté que la loi «interdit tout déplacement ou séjour d’étranger sur le territoire national de manière illégale. «Il s’agit là d’un droit souverain de l’Etat», a-t-il soutenu.
    M. Bedoui a indiqué que «sur instruction du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les pouvoirs publics veillent à traiter les différents aspects inhérents à ce dossier, notamment la sécurité des citoyens et du pays», estimant qu’«il s’agit là d’un droit souverain, légitime et non négociable». «Les différentes institutions de l’Etat réservent un traitement humain aux migrants clandestins, lors de leur prise en charge», a-t-il rappelé. «L’Algérie croit profondément que plusieurs migrants clandestins sont contraints de venir dans notre pays, en quête de sécurité», a-t-il affirmé, précisant que «des groupes et des réseaux criminels organisés exploitent leur situation vulnérable et activent dans la clandestinité en vue de faciliter l’arrivée d’autres migrants pour les exploiter». M. Bedoui a indiqué que l’Algérie etait consciente de ces dangers, saluant «les efforts consentis par l’Etat pour endiguer ce phénomène».
    Il a affirmé, d’autre part, que le phénomène de la migration clandestine «exige la conjugaison des efforts internationaux pour traiter cette question», d’autant que «les rapports internationaux, notamment ceux de l’ONU font état d’une crise alimentaire au Sahel, ce qui aggravera davantage la situation, d’où l’importance de remédier en urgence à cette situation, à travers la conjugaison des efforts internationaux et la mobilisation des ressources pour aider les zones affectées».
    Par ailleurs, M. Bedoui a salué l’allocution prononcée par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, aux travaux de la 138e Assemblée générale de l’Union interparlementaire (UIP) à Genève, dans laquelle il a réaffirmé la position de l’Algérie vis-à-vis de la question des réfugiés et de la migration illégale, affirmant que le traitement positif de la migration requiert l’adoption d’une approche globale axée sur les différents aspects de ce phénomène.

    …/…

  17. Joël

    « touche ou est en lien avec l’Algérie »
    Ben oui, mon gars, pratiquement tout le monde connaît le « CV » de ton pays où tu devrais être pour l’enrichir et le développer. Le problème, c’est que toi et tes congénères doivent repartir de 0 pour en faire un semblant de pays. Vous êtes passés de 1962 à 1462 et pourtant on vous avait tout laissé en état de marche.

  18. Dorylée

    la France, en l’état actuel des choses, «n’est pas en mesure d’organiser le ramadan dans des conditions satisfaisantes avec des imams français». Et l’Algérie, elle est en mesure d’organiser les fêtes de Noël, ? De Pâques , l’ascension, Pentecôte, l’assomption, la Toussaint ??? Elle compte aussi faire venir 100 prêtres français à ces occasions ? Pour pouvoir ensuite les égorger comme les moines de Tibhirines ? Gardez vos merdes chez vous et débrouillez-vous avec votre pays ruiné et son déchet de président emblématique !

Comments are closed.