La Résistance et la Reconquête viendront des campagnes : repeuplons-les !


La Résistance et la Reconquête viendront des campagnes : repeuplons-les !

N’oublions pas les fermetures d’écoles rurales au profit de la « mixité sociale », désert médical déjà, désert pédagogique ensuite, fermeture des commerces, des bars, des lieux de convivialité et d’échanges…des lieux de…résistance.
N’oublions pas que la campagne c’est aussi plus on s’éloigne des centres urbains à forte concentration de populations issues de l’immigration un espace plus réticent à la soumission.
Tout est programmé pour imposer ce périlleux « vivre ensemble ».
La campagne rurale c’est la » France Périphérique » décrite par un Guily, mais cette périphérie est, paradoxalement le coeur de la Nation et de la Résistance, de la résistance à l’oppression.

Notons que la campagne est à son tour de moins en moins épargnée et que le djihadisme attaque aussi dans des communes périphériques de centres plus importants, la commune d’un Hervé Cornara premiere victime d’un égorgement dans une petite commune de l’Isère, la paroisse du père Hamel ou la petite commune de Trèbes (environ 6000 âmes) où le lieutenant-colonel Beltrame à perdu la vie en sont des exemples.

N’oublions pas le deuxième couplet de « La Marseillaise » , entendez vous dans nos campagnes…

La menace se répand aussi dans des campagnes où s’entraînent parfois nos ennemis mais également où se forme la résistance à leur action.
Repeuplons ces campagnes, non pour fuir les villes mais pour résister, sauver nos écoles, nos activités, mais aussi garantir des maquis potentiels.
La Corse, pourtant si peu peuplée, mais où l’identité et les solidarités sont fortes est un bon exemple.(1)

La divine surprise sera dans cette prise de conscience rurale où l’habitant est plus proche du terrain, des réalités, plus conservateur, plus méfiant par nature.
Vous savez que j’aime la Grèce et dans ce pays rural il y a comme une sorte de continuité depuis l’Antiquité, des guerres médiques à la farouche résistance que ce peuple dans ses montagnes a apportée aux invasions perses, ottomanes et nazies.

La résistance et la reconquête ne vient pas des villes, mais des campagnes, Thémistocle n’a pas hésité à sacrifier Athènes pour défaire les armées de Xerxès car c’est du coeur de la Grèce que se levèrent des armées d’hoplites, ce sont aussi quelques Platéens, des ruraux qui permirent la victoire et que se relève Athènes encore plus belle et plus forte et toute la Grèce.
Le vent tourne, la campagne ne sera pas en reste, l’ennemi et ses collaborateurs le sait, le sent, et c’est pour cela qu’il travaille à son dépeuplement organisé, je vous le garantis, c’est la mémoire ancestrale des Gaules qui vit dans les campagnes de France.

Certains, découragés, pessimistes sur l’avenir, pensent à fuir à l’étranger ou vivre très loin, repeuplons plutôt nos campagnes, fuyons des villes transformées en cloaques pour mieux les reprendre demain.

(1) Note de Christine Tasin

Hélas, la Corse n’est pas le meilleur exemple, c’est le département où il y a le plus de musulmans par rapport au nombre d’habitants, les mariages mixtes sont pléthore et quand la génération des jeunes retraités actuels ne sera plus là il n’y aura plus beaucoup de résistance, d’autant que les nationalistes préfèrent l’islam à la France….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




25 thoughts on “La Résistance et la Reconquête viendront des campagnes : repeuplons-les !

  1. J

    En Corse, il y a effectivement une frange de la population hostile aux muzz mais hélas, comme le souligne Christine, le métissage est déjà bien avancé et la bêtise des indépendantistes fait autant de ravage que la peste verte.

  2. ALPHA ... OMEGA .

    Le hasard et cet article . Fin de l’année ou début 2019 , je quitte définitivement Bruxelles pour m’installer dans un village à proximité de la ville où je suis né .

  3. hathoriti

    Dans les campagnes, les gens et même les jeunes connaissent leur environnement, les sentiers, les endroits reculés, ce qui n’est pas le cas des parasites mahométans, lesquels préfèrent les villes et les banlieues où ils se réunissent rapidement. Dans les campagnes, quand on n’y est pas né…ça pose un problème…souvenez-vous des maquis… De plus, le bon sens paysan règle la vie des « campagnards »… Donc, ils peuvent venir…on les attend…
    Je suis donc de l’avis de Sarisse, la reconquête viendra des campagnes. Je précise aussi que, à Trèbes, les gens qui ont été effondrés (on les comprend) ne portent pas les barbaresques dans leur coeur… et l’ignoble assassinat du colonel Beltram, notre nouveau héros national, n’est pas fait pour arranger les choses…

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    J’ai du mal à comprendre que des Corses, hommes ou femmes, se marient avec des musulmans en Corse (?)…. Et j’apprends avec un étonnement certain que les nationalistes préfèrent l’islam à la France… Ils n’ont pas fini de déchanter…

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Un député veut contraindre l’Algérie à transférer les retraites en devises
    ::: https://www.algeriepatriotique.com/2018/03/30/depute-francais-algerie-transferer-pensions-retraites-devises/
    30/03/2018

    Par Meriem Sassi – Le député français Jean-Michel Mis, élu sous la bannière du parti d’Emmanuel Macron, La France en marche, a interpellé le 27 mars 2018 le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères «sur la situation des pensionnés du régime algérien de sécurité sociale ne pouvant pas toucher leurs pensions de retraite en France», alors que, selon lui, l’article 33 de la convention franco-algérienne de sécurité sociale le permet.

    Selon le texte de la question écrite adressée au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, répercuté sur le site de l’Assemblé nationale française – http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-6904QE.htm –, le député estime que «les autorités algériennes refusent de verser les pensions de retraite d’une personne ayant travaillé en Algérie et résidant en France».

    Il ajoute que «les autorités algériennes interprètent de manière restrictive l’article 33 de la convention précitée prévoyant l’exportation des pensions, considérant qu’il ne s’applique qu’aux travailleurs migrants, à savoir les personnes ayant travaillé dans les deux Etats contractants et de retour dans leur Etat d’origine».

    Pour Jean-Michel Mis, «alors que ce problème a été systématiquement mis à l’ordre du jour des rencontres bilatérales en matière de sécurité sociale, la position des autorités algériennes n’a pas évolué».

    Il demande de ce fait au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères «quels sont les moyens ou les accords entre la France et l’Algérie permettant de faire valoir les droits des pensionnés algériens résidant en France».

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    – » La Résistance et la Reconquête viendront des campagnes : repeuplons-les ! « –

    Oui ! et ça urge parce que nos ennemis eux y sont déjà installés en masse et vivent avec leur économie parallèle Hallal, vous savez celle qui, je ne sais si elle est s’acquitte de ses obligations en matière ***d’impôt national français*** en tout cas elle finance la guerre islamique, l’islamisation à tout va dans tout l’occident.

    Par ailleurs, y aurait-il une relation avec les nouvelles mesures de scolarisation dans les zones rurales, de façon à entraîner l’exode des autochtones et laisser terrain libre pour les envahisseurs ?

    J’avais lu, il y a deux ans à peu près sur un forum islamiste que les musulmans étaient très attirés par cette solution d’implantation en zone rurale pour « vivre entre eux et à leur façon ». Bien ! Mais moi j’y vois aussi, le fameux « maillage » sur notre territoire.

    Il faut réagir on est cernés dans tous les domaines et de tous les côtés !

  7. lucide

    OUI TOUT A FAIT D’ACCORD. J’ai constaté dans la petite campagne bretonne où je vais, que ces femmes sont bien courageuses, qu’elles travaillent et font un minimum de trois enfants.

    LA SEULE CHOSE C’EST QU’ON DOIT ABSOLUMENT LES INFORMER. Ces couples n’ont pas le temps de pouvoir le faire. Donc vous qui vivez à la campagne, faites comme moi :

    1) invitez amis et famille pour manger des choses simples (ou apéro saucisson ou sandwich club)
    2) après avoir festoyé, installer les autour d’une table
    3) poser votre ordinateur sur une boite ou quelque chose de haut pour que tout le monde voit les images

    4) ouvrez l’ordinateur – mettez le en écran plein – mettre le son à fond
    5) PRESENTER LE LE THEME QUE VOUS AUREZ CHOISI (avec leur accord) De préférence sur l’invasion migratoire car sujet très, très préoccupant aujourd’hui.
    6) Après avoir visionné la vidéo, échanger au maximum sur le sujet. Poser des questions, apporter des réponses.

    ET SURTOUT APRES CES VIDEOS SUR L’IMMIGRATION INVASION, faites leur savoir, que si nous ne voulons pas disparaître et que pour ne pas devenir minoritaires nous devrons AVOIR UN MINIMUM DE QUATRE ENFANTS PAR FAMILLE.
    Et que pour cela, iL DOIT SE PRODUIRE UNE SOLIDARITE AUPRES DES PARENTS. D’abord dans la garde des enfants, et aide financiière pour aider les familles à bas revenus. Donc stimuler les maires pour que les familles modestes aient un supplément financier.Sinon, les habitants des communes peuvent imaginer de faire des petites quêtes régulières pour l’aide aux mamans et papas.

    LES GENS DES CAMPAGNES, comme j’ai pu le constater ont plus d’énergie que ceux des villes, car ils vivent dans des univers calmes et naturels.
    Donc ils auront l’énergie pour repeupler la FRANCE.

    Mais ils auront besoin que l’on sorte de notre individualisme, de notre égoïsme. Et décharger les mamans de certaines obligations SERA ABSOLUMENT NECESSAIRE.

    Je crois qu’on doit mettre au point UNE LETTRE AUX MAMANS ET PAPAS DE FRANCE.Déjà pour les informer de l’invasion migratoire. Et ensuite pour leur faire comprendre l’impact que cela aura sur la vie de leurs enfants, qui, ne seront plus en France, si nous ne réagissons pas.

  8. Sitting bull

    Vive Léonidas et ses 300 spartiates aux thermopiles , ils nous ont montré la voie a suivre …comme les Romains face a Carthage , la Grèce l Italie et l Espagne avait rejeté les arabes a la mer 13 fois ..avec un peu de chances il y aura bien une quatorzième ..

    1. lucide

      @ sitting bull
      MERCI. ON EN APPREND TOUS LES JOURS. Je crois qu’on devrait apprendre l’histoire de cette bataille aux jeunes d’aujourd’hui.. Ils comprendraient que ce n’est pas le nombre qui fait gagner un bataille, mais – le choix des soldats, la préparation physique et psychique, et la stratégie.

      En tout cas ça m’a bien plus d’aller y voir.
      Aujourd’hui, nos guerres sont différentes, nos adversaires sont assez lâches, dissimulent leur programme, n’ont aucun sens de l’HONNEUR tout en ayant le goût de répandre l’HORREUR.
      On pourrait les résumer ainsi : DISSIMULATEURS, SANS HONNEUR ET SEMEURS D’HORREURS.

    1. durandurand

      D’après la légende, une jeune fille aurait été enlevée par un cruel chef Sarrazin. Son fiancé, fou de colère, serait alors allé la récupérer directement à Aléria dans le camp de l’envahisseur. Aidé des habitants d’Aléria, il aurait mené un combat au corps à corps des plus sanglants pour venir à bout des Maures. Pour fêter leur victoire, tous les habitants auraient fait le tour de Corse, de villages en villages, pour exhiber… la tête coupée du chef Maure enveloppée dans un drap blanc.

      De même, on entend aussi dire que les guerriers Corses lors des raids Sarrazins avaient l’habitude de décapiter leurs ennemis et d’empaler leur tête sur des piques. Le but de la manœuvre était de décourager les envahisseurs… on le comprend bien.
      suite sur :
      http://www.vacances-corses.com/2010/05/18/drapeau-corse-tete-maure/

    2. frejusien

      Une tête de maure décapité, dressée sur une pique,

      mais on n’en est plus là, la Corse est envahie , tous les coeurs de village appartiennent désormais aux maghrébins, des quartiers d’Ajaccio et de Bastia, autrefois quartiers huppés ou quartiers populaires, sont des ramassis de gnoules hargneux et agressifs qui cachent leurs desseins ,

      Les autonomistes sont plus proches d’une solution corse-arabe, qu’une société Corse-France,
       » en même temps  » qui a fait venir ces arabes en Corse ?

  9. Chevalier d'Eon

    Il faut le savoir les muzzs aiment les petites villes et villages paisibles , bien qu’ils soient quand même assez isolés parmis une population qui ne leur es souhaite pas la bienvenue et qui les dévisagent quelques peu
    Ils débordent tellement de partout qu’ils envahissent tout
    Avec leur accoutrement spécifique de  » bédouin du désert égaré » ils font tâches dans nos paysages
    Les campagnes restent encore très hostiles à la venue des muzzs et on ne va pas les laisser nous envahir ! Peu de gens sont disposés à leur vendre leur maisons …

  10. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Le cousin agriculteur d’Emmanuel Macron est en colère…. et il balance du lourd !
    ::: https://www.youtube.com/watch?v=OAnFKr6nw2o
    DURÉE : 4’52s
    5 mars 2018

    TV AGRI propose ses émissions sur une nouvelle playlist sur la châine Powerboost. Au programme, débats, clashs et révélations avec personnalités hautes en couleur !

  11. Zozo la moche

    Les réfugiés de l’environnement antisémite islamisé de Belleville.
    Devant les dangers de l’environnement antisémite de Belleville, Paris XI ème, il est grand temps d’agir ! La problématique socialiste du vivre ensemble à Belleville est gravement mise en question face aux dangers de l’environnement antisémite des immigrés islamisés en majorité du Maghreb ou d’Afrique noire. Nombre de familles sont ou seront inévitablement amenées à déménager […]
    https://www.dreuz.info/2018/03/30/les-refugies-de-lenvironnement-antisemite-islamise-de-belleville/

  12. FantomasFantomas

    Vous êtes très optimistes. Une fois les villes soumises par la Terreur, les campagnes se soumettront. C’est ce qui s’est passé pendant la révolution française …

  13. Anne Lauwaert

    La fermeture des écoles rurale set en même temps Macron promet de redoubler les lycées Français et les Alliances Françaises dans Tiers Monde et les Grandes Ecoles y établissent des succursales !

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Quand on n’instaure pas, sur le sol national, des cours entièrement en langue anglaise dans les dites Grandes Ecoles ….

  14. Joël

    C’est justement pour éviter cette résistance que les politiques ont décidé d’imposer des clandestins dans les petits villages.

  15. Eleonore

    Depuis de nombreuses années , les « pèquenauds  » des campagnes constatent et informent , inquiets « « terrorisés « «  , de l’invasion de nos villages par les voilées et les babouchés-épouvantails …
    Faut croire que les services secrets , eux , ne le savent pas …!!
    Nous les voyons partout , dans les super-marchés accompagnées du babouché qui sans doute n’a pas de travail ,
    dans les cafés discutant entre eux (..de quoi …?)
    dans les rues …partout …on ne voit qu’eux , jeunes et vieux , car sans doute les Français de France travaillent à ce moment là …
    Que les Français de nos villages soient plus résistants … je n’en suis pas sûre .…!

  16. gentilitas

    Sarisse, je me fais l’avocat du diable : nos campagnes vivent sur un paradoxe que je n’explique pas : à partir d’un vécu personnel, j’ai pu constater que, sur un secteur donné, la population rurale se divise en clans solidement établis, parfois séparés d’à peine quelques centaines de mètres, et qui assoient leurs antagonismes sur des générations de querelles de clochers, de rétention d’héritages au sein d’un même groupe de personnes, d’interdictions diversement appliquées de se mélanger avec l’autre camp…J’ai vu un mariage impossible parce qu’elle était issue du monde de la terre et lui était marin-pécheur. Entre ces deux-là, 5 kilomètres.
    Voici où je veux en venir : c’est aussi dans ces mêmes campagnes que la migration est accueillie à bras ouverts, parfois même très ostensiblement, comme s’il s’agissait d’un concours, dans un souci de communion fraternelle que l’on ne constate plus du tout dés lors qu’on revient à des considérations entre natifs du cru. Quelqu’un peut-il m’expliquer comment on peut octroyer à avec une telle générosité à qui vient de loin ce qu’on refuse à son voisin de canton depuis autant d’années ?

  17. patito

    Attention car dans les campagnes ont voit manifestement beaucoup de petites têtes blondes lors de reportage sur l’école d’un village ; il s’en suit que leurs parents n’ont aucune idée du grand remplacement et votent « politiquement correct  » car les lanceurs d’alarme leurs paraissent extrémistes

Comments are closed.