L’imam de Marseille El Hadi Doudi : mécréants et juifs sont impurs, frères des singes et des porcs


L’imam de Marseille El Hadi Doudi : mécréants et juifs sont impurs, frères des singes et des porcs

L’imam de la mosquée As Sounna de Marseille, El Hadi Doudi, pour qui mécréants et juifs sont « impurs, frères des singes et des porcs » (Le Figaro)

 

Pour nos compatriotes juifs, vendredi 30 mars, c’est Pessa’h. Mais cette année, les herbes du Seder auront un goût encore plus amer.

Remarquez que pour la semaine Sainte et Pâques 2018, juste après les attentats de Trèbes, le moral des chrétiens n’est pas non plus folichon.

Mais à la lecture de la Haggada, qui relate l’exode des juifs hors d’Égypte, nombre d’entre eux se poseront encore une fois la question : faut-il rester en France ou la quitter ?

Autrement dit, accomplir son aliah (retour en Israël) ou faire face à l’antisémitisme décomplexé de l’islam hexagonal. Et au déni de la Justice lorsque des agresseurs musulmans s’en prennent à des juifs, personnes âgées ou même enfants.

Il y avait eu Ilan Halimi, les écoliers d’Ozar Hatorah, les Juifs de l’Hyper Cacher, Sarah Halimi et des centaines d’anonymes insultés, agressés, molestés ou tués, parce que juifs.

 

Sarah Halimi et Mireille Knoll, retraitées victimes de voisins « déséquilibrés »

Samedi 25 mars, c’était le tour de Mireille Knoll, assassinée de 11 coups de couteaux avant d’être brûlée par son « jeune voisin ». « D’origine arabe » selon Sammy Ghozlan, directeur du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (LPH info).

« Échapper à la rafle du Vel d’hiv pour finir poignardée, brûlée, chez soi, 76 ans plus tard, par un héritier des SS : l’abomination » s’insurge Raphaël Glucksmann (LeMondeJuif.info).

Pour avoir des informations précises sur ce nouveau drame, il faut chercher, non pas dans les médias officiels, mais sur les sites de réinformation, sûrement qualifiés de « fachos » par ce même Raphaël Glucksmann !

http://resistancerepublicaine.com/2018/03/25/paris-xieme-une-femme-de-85-ans-juive-assassinee-dans-des-conditions-atroces-par-un-arabe/

http://www.fdesouche.com/976771-paris-une-femme-juive-de-85-ans-aurait-ete-poignardee-de-11-coups-de-couteau-et-brulee-vive-dans-son-appartement-un-suspect-interpelle

Ils sont nombreux aujourd’hui en France, les héritiers des SS. Et se trouvent très bien dans notre pays qu’ils détestent pourtant profondément, appelant depuis des décennies au jihad et la destruction des mécréants et des juifs, « impurs, frères des singes et des porcs ». (Le Figaro)

Ces paroles, entre autres, de l’imam marseillais de la mosquée As Sounna, El Hadi Doudi, lui aurait valu un début de commencement d’une hypothétique procédure d’expulsion du territoire français, bientôt mis en difficulté par un recours probable auprès des instances nationales ou européennes.

Il était temps. Cela fait tout de même depuis 1981 que cet algérien salafiste officie en France.

Président d’une association musulmane, proche du FIS (Front islamique du salut), il prêchait dans sa mosquée devant plus de 400 fidèles dont certains ont rejoint la Syrie.

 

Mosquée As-Sounna (Photo : Boris Horvat /AFP)

Mais pour certains habitants du Boulevard National à Marseille, le djihad, c’est ici, en France. Pas question de la quitter, on est au chaud et protégé, entre allocations et logements sociaux garantis par un État soit-disant raciste et islamophobe.

Pour l’instant, pas de kalachnikovs ni de lance-roquette Kornet  dans ce quartier mais déjà tout un état d’esprit.

Pour la préfecture qui a fermé sa mosquée, les prêches d’El Hadi Doudi « conduisent les habitants du quartier à un repli communautaire et constituent le terreau d’actions violentes ». Un phénomène « particulièrement constaté dans les établissements scolaires du quartier dans lesquels sont relayés les messages de haine et de discrimination tenus dans la mosquée ».

Drôle ça, quand c’est le préfet qui le dit, c’est sérieux et crédible. Quand c’est Christine Tasin ou Pierre Cassen qui le dénoncent, c’est direct les tribunaux pour « incitation au crime en raison de l’appartenance religieuse ».

Mais pas de jaloux, jeudi 29 mars, Georges Bensoussan, historien de la Shoah, passera aussi devant les juges de la Cour d’Appel, pour avoir évoqué l’antisémitisme des société arabes. Lui, est carrément poursuivi pour « incitation à la haine raciale ».

http://resistancerepublicaine.com/2018/03/26/apres-carcassonne-christine-tasin-grossierement-menacee-detre-mise-en-garde-a-vue/

En revanche, quand El Hadi Doudi affirme que mécréants et juifs sont « impurs, frères des singes et des porcs », aucun magistrat ne bouge réellement le petit doigt. Peur d’une fatwa peut-être ?

Ces paroles réconfortantes d’un imam pacifique d’une religion de paix et d’amour à l’intention de ses fidèles, adeptes du vivre ensemble, restent donc impunies.

Imaginons un chef américain du KKK désirant s’installer en France afin de prêcher ses discours racistes : en émettant l’hypothèse que des Français adhèrent à son idéologie, il n’est pas sûr qu’il puisse mettre un pied sur notre territoire et, à fortiori, y rester trente ans.

Pour les imams intégristes, c’est le contraire. On les fait rentrer, on les laisse prêcher et diffuser leurs discours de haine dans leurs mosquées, pas mêmes clandestines, et un jour, l’État s’aperçoit que tout le quartier est gangréné par le communautarisme et l’islam radical. Trop tard…

Si le préfet se décide à fermer la mosquée déviante, l’expulsion des islamistes se révèle plus compliquée : 38 seulement depuis l’instauration de l’Etat d’urgence le 14 novembre 2015 (sur 12 000 fichés S…).

Dans le cas d’El Hadi Doudi, une sorte de machin administratif, la Comex (commission d’expulsion) a rendu son avis et donné le feu vert à son expulsion. Problème : cet avis n’est que consultatif.

Un document de 40 pages évoquait des prêches légitimant « le djihad armé, la mise à mort des adultères et des apostats, la loi du talion, l’appel à la défaite et à la destruction des mécréants. »

Mais en France, les recours à la procédure d’expulsion sont tels qu’elle est quasi impossible.

 

Extrait de la page « Expulsion d’un étranger : décision et exécution » du site Service-Public.fr.

 

La Comex relevait pourtant que « l’analyse de l’idéologie propagée par M. Doudi, avait une forme d’impunité qui a longtemps prévalu, démontre que l’autre est nié dans sa singularité et son humanité. Il est identifié uniquement par rapport à son sexe et à son appartenance ou non à une race, une religion, une catégorie de personnes, ce qui est attentatoire aux principes fondamentaux de la République ». Un début de prise de conscience par certains magistrats peut-être ?

Trop tard encore une fois ! Comme une toile d’araignée, le salafisme s’étend donc progressivement à tout le territoire et instille son venin, lentement mais sûrement, dans les cités et les banlieues. Grâce à la naïveté de l’État et la complicité de juges et de médias « de gauche ».

D’ailleurs, Libération, avait pris la défense de cette mosquée As Sounna, protestant contre la « fermeture incompréhensible » du lieu de culte :

  • « Depuis que j’y viens, j’ai vu que c’était tout le contraire des rumeurs. Je n’ai jamais entendu de mauvaises choses ici ! » concède un fidèle.
  • « Ça fait des années que je viens et je n’ai jamais entendu ça », soutient un homme d’une cinquantaine d’années, très en colère.
  • « On n’est pas des terroristes ! L’imam lui-même a condamné les attentats de novembre 2015 à Paris »

Libération ? Un torchon grassement subventionné, bientôt porte-parole de l’Oumma !

Pour le Muslim Post, ce ne sont pas les mécréants et les juifs qui sont menacés, mais bel et bien l’imam, le pauvre ! Le site, qui se consacre « à l’actualité politique, sociale, économique et culturelle, française et internationale », reste muet sur le drame de Trèbes ou l’assassinat de Mireille Knoll. A l’évidence, pour eux, des petits meurtres sans importance.

En attendant son sort, le pieux El Hadi Doudi n’a aucune envie de quitter le territoire et de rejoindre le paradis des 57 pays de l’OCI. Il a proposé « de cesser ses prêches et de renoncer à son poste d’imam » (Taqîya, quand tu nous tiens…).

Encore un peu et il souhaitera, sans rire, « Joyeuse Pâques » ou « Hag Pessah Sameah » aux sales kouffars que nous sommes.

 

Autre article sur la mosquée As Souna, par Olivia Blanche :

http://resistancerepublicaine.com/2017/12/14/tiens-donc-des-preches-legitimant-le-djihad-arme-dans-la-mosquee/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




43 thoughts on “L’imam de Marseille El Hadi Doudi : mécréants et juifs sont impurs, frères des singes et des porcs

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Il a vraiment l’air sympathique que malhomme ; regardez ses yeux pleins d’amour et de lumière !

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Ces pauvres femmes ont dû réellement souffrir moralement d’être sans doute contraintes à expérimenter le fameux « vivre ensemble parmi ces fauves ».

    Je ne sais pas, je ne connais pas le coin. Je suppose qu’elles y ont passé leur vie et que quand elle s’y sont installées le voisinage n’était certainement pas le même et la vie plus paisible même si d’entre les voisins il y avait « d’affreux Français Patriotes, d’extrêêême drouate ».

  3. AvatarJJB

    Quand on constate que des citoyens français qui défendent la patrie et dénoncent cette secte qu’est l’islam, je pense à Pierre, Christine Tasin et beaucoup d’autres qui dénoncent ces dérives … et que ce type El Hadi Doudi, diffuse la haine de l’occident, appelle à la violence en toute impunité, il y a quelque chose de pourri dans ce pays ! Dirigeants, juges, médias sont tous coupables des morts par attentat, violences et viols commis par ces gens qui nous haïssent.

    1. JackJack

      Christine, Pierre, procurez-vous le texte émis par la préfecture dans cet article et lisez-le pour votre propre défense lors de votre prochaine comparution devant la « justice ».

  4. AvatarMachinchose

    « El Hadi Doudi affirme que mécréants et juifs sont « impurs, frères des singes et des porcs »,

    prudent l’ enculé barbu….. 😆 je rigole parce que sa prudence lui a fait transformer le mots  » croisés  » en « Mécréants », et en réalité il s’ agit de « chrétiens »
    un p’tit cours léger de théologie musulmane (en passant un tit salam a notre ami Tatrik qui doit trouver le temps long en zonzon… qu il y crève ! )

    en vrai, le « croisé » c’est Moussalib, litéralement celui qui porte ou adore la Croix…terme peut etre adopté lors de l’ arrivée des croisés européens en terre dite Sainte..
    or, sur place, les chrétiens de nos jours sont désignés sous le terme de Massihines en Israel
    Massihi, c’est celui qui a (déjà) accueilli le Massih …le Messie, Jésus !

    par contre dans le monde arabo-musulman le terme courant, en affrique du nord par exemple c’est « Nssara » (Nazaréens)

    et, a leur demande, a présent les chrétiens arabes d’ israel sont reconnus comme  » Aramiyine » Araméens…

    ça en fait des circonvolutions…tout ça pour vous dire que la vieille zébla (ordure) de prêcheur islamique, a tout faux en parlant de « Mécréants » et que c’ est une pétoche prudente qui lui a fait adopter ce terme qui en réalité se dit « kaffiroune » en arabe (mécréants, paiens,caffres ,kaffir,)

    son livre de haine concentrée dit el Coran el Majid, répète a l’ envie , a plusieurs reprises sa détestation des chrétiens et des juifs, les Porcs et les singes
    les Almohades intégristes avant l’ heure qui régnèrent sur toute l’ afrique du nord et la Lybie, avaient infligé aux chrétiens le port d’ un cochon en tissu bleu cousu sur leur vetement , et aux juifs celui d’ un singe en tissu jaune
    cette obligation infamante portait le nom de « chikla »
    ce sera la fin des chrétiens de ces régions, les chrétiens partiront tous vers les rives du nord de la Méditérrannée…les Juifs n’ ayant pas encore pu reconquérir leur patrie antique, et n’ ayant pas de Tsahal ni de kheyl Avir, courbèrent la nuque et se convertirent de force a l’ islam du chef de l’ instant
    ils y retourneront a leur judaisme a la chute des Almohades, laissant au passage pas mal des leurs a l’ islam (d’ ou la similitude des bien des patronymes de nos jours chez les deux)
    pour info: beaucoup de Juifs portent ce souvenir dans leur actuel patronyme de Chikli (porteur de la chikla)

    quand au fronton de ladite mosquée, le mot « mosquée » en arabe est Masculin! et si on lit

    « el mesjède el sounni el kbir » si on devait traduire fidèlement et mot a mot, ça donnerait

    « Grand Prosternatoire Traditionnel »

    Mesjède ( qui donnera Mosquée, a cause de l’ égyptien qui ignore la lettre J et n’ utilise que le GU (comme gueule), fera donc le son « Mesguède » devenu Mosquée

    Sounni , de sunna (Tradition)

    El Kébir : le grand

    Drriiinnnnnnggggggg! c’est la récré! tout le monde dans la cour !!!! 😆

      1. AvatarMachinchose

        😆

        jamais compris pourquoi Chouraqui , dans sa superbe « Bible » parle de NazOréens ….

    1. AvatarYann Kempenich Post author

      Toujours un plaisir de vous lire !

      Pour cet article, je me suis souvenu d’un petit livre d’Elie Wiesel : »La Haggadah de Pâque ».

      Que pensait-il, qu’aurait-il pensé de toute cette folie ?

    2. gammagamma

      Bonjour
      Je cite.
      (« en vrai, le « croisé » c’est Moussalib ») car le croisé en arabe se dit Salibi.
      Or Mousalib c’est celui qui crucifie.
      Est-ce de l’Afrique du nord ?
      Car eux ils disent  » Al Salibiyyinn » les croisés ou « Obbãd al Salib » les adorateurs de la croix.
      cdt

      1. AvatarMachinchose

        Exact

        et en afrique du nord c’est le moussalibe ou encore le Salibi, et des « lettrés » utilisent « Ehl el salib »
        en Tunisie, beaucoup de Maltais chrétiens, bien sur, portaient le nom de « Saliba »

        mais le langage populaire désignait les Chrétiens sous le terme de « Roumi » (Rouama au pluriel) ou aussi de Gouri (gwara, au pluriel)
        je ne sais pas si Gouri est une déformation linguistique de Curé ou autre chose, au Machrek est ce que ce mot de Gouri est employé ?

        le terme de « Nassri » (Nssarra au pluriel) est aussi employé

        et là, je suis incapable de savoir s’ il y a une parenté avec ce distillat obtenu a partir de la rose de Damas ou de Provins, et qui s’ appelle « Nassri » ne pas confondre bien sur avec le « Ma el ouard »
        cette fleur qu on distille est blanche avec quatre ou cinq pétales, sent trés bon et ressemble beaucoup a nos églantines

        1. AvatarYann Kempenich Post author

          Je me demande parfois si vous n’êtes pas le grand « Manitou » réincarné (Léon Ashkenazi) 😉

        2. Avatarangora

          Ma el ward je dirais plutôt l’eau de rose.
          la rose de Damas pourquoi ne pas dire ward ed dimash (ward el dimash)

          1. AvatarMachinchose

            bien sur : eau de rose, mais comme je répondais a un excellent arabisant qu est notre ami Gamma…..

            par contre le ward dimashq (et non Dimash) ça n’ aurait parlé a personne

            alors il aurait peut etre fallu que je donne son nom latin ?

        3. gammagamma

          Merci pour la réponse.
          Pour « Ahl Al Salib » en effet, les gens de la croix textuellement comme ils disent « Ahl al Baït « le gens de la maison » entendez par là les chiites ».
          Je confirme, beaucoup de chrétiens du proche Orient ont comme nom de famille Saliba.
          Gouri peut-être. Mais le plus courant c’est « Khoury » comme nom de famille qui aussi veut dire curé.
          Par contre pour Nassir – il n’est pas en ma connaissance que cela provient de la rose de damas. L’eau de rose en question se dit « Maa el ward » comme l’a précisé Angora dans son post. Ajoutons que « Maa el zaher » veut dire eau de fleur d’oranger.
          Nassir ou Nãsser ont pour origine le mot victoire en arabe.
          Nasrãni au sigulier ou Nassarah pluriel veut dire – chez eux – le Nazoréens.et par déformation les chrétiens. Mais en effet comme vous le précisez le vrai mot pour chrétiens est « Massihi » dont le pluriel est « Massihiyyinn. »
          Bien à vous.

  5. Avatarjojo ( le plombier )

    Comme des poissons dans l’eau./ A Marseille C’est Plus belle la vie.! les Marseillais sont sympas ils se laissent pisser dessus. / C’est vrai que s’il leur prenait l’idée de faire un peu de ménage, ils seraient très vite signalés sur le site de délation « vigilance citoyenne » mis en place par le torchon Libération

  6. AvatarPUGNACITE

    DEHORS
    57 PAYS susceptibles d’accueillir ces muzzs rétrogrades et archaïques incompatibles avec la FRANCE et avec les Français

    1. AvatarMachinchose

      Anne, tu sais ce ne sont que les enseignements de Maîtres que j’ ai eus dans ma jeunesse

      et j’ ai la chance d’ être doté d’ une encore mémoire correcte….pour combien de temps ? 😆

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Comme quoi, l’enseignement à l’ancienne avait du bon !

        A propos, combien d’élèves dans les salles ?!

  7. AvatarMachinchose

    Merci a vous mes amis ,qui accueillez aussi chaleureusement mes commentaires et a qui je veux léguer ce qu il me reste de savoir dans ce domaine, ou on enfume notre cher Pays depuis trop longtemps

    comme avec mes petits enfants .. une sorte d’ héritage … 😆

  8. AvatarCeltillos

    je préféré être frère de singe ou de porc que frère de cette sous pourriture de merde….

  9. AvatarMike Giovacchini

    « mécréants et juifs sont impurs, frères des singes et des porcs »
    Tant que je suis pas comparé à un musulman ça me va

  10. AvatarDorylée

    Rien qu’à voir la tête du dégénéré, on vois bien qu’il a été fini à la pisse de dromadaire, qu’il en a bu et s’est lavé avec. L’achétype du  » cher ami  » de nos politiciens…

  11. AvatarTABAC

    d’où sort pareil abruti? Il devrait se regarder dans une glace. La gueule de singe c’est lui!
    Pourquoi devons-nous chez nous, conserver des ânes pareils, POURQUOI? le vivre ensemble est clairement MORT.

  12. AvatarCratzborn

    Bonjour
    Quand je,vois ce genre d’articles concernant les musulmans j’ai envie de (***) et nos gouvernements ne font rien, pour changé les lois sur les (***) musulmans, qui sont très gentil
    Sais toujours le même,langage que ont entend des convertis à l’islam et cela commence à bien, faire de voir que rien ne change en Europe
    Que nous le peuple,ne plus aller en vacances dans les pays arabes
    Car l’argent ne serre cas,acheté des armes et ainsi que les commerces musulmans , soient fermé et détruire les mosquées tenue par les vermines de salafistes
    Je sais de quoi je parle, je réside a Molenbeek-Saint-Jean en Belgique ou ils y’a que des vermines,moi et ma compagne ont cherche a quitter cette commune qui es pourrie jusqu’à l’os
    Il y a des jours, où je pète les plombs vu que ont est des porcs et des singes ont doit leurs montré que,nous resteront maître dans nos pays européens, et pas eux qui vide nos caisses des allocations familiales
    Qu’ils RENTRE CHEZ EUX

  13. AvatarCatherine Terrillon

    Comme quoi le « bien », poussé à l’extrême, coupé de la réalité et réduit à une abstraction, peut engendrer le Mal, dont des pauvres gens sont victimes.
    Le culte du « vivre ensemble » et de l’ « antiracisme », la liberté de « pratiquer sa religion », la tolérance vis à vis de l’Intolérance etc … Toutes ces belles théories sont impraticables et ne mènent qu’à des problèmes de plus en plus graves; Même en pleine guerre civile, les « gauchistes » continueront à nier ce qui les dérange, ce qui n’entre pas dans leur système de valeur. Que vaut la vie des citoyens face à ces « nobles idées » dont on nous bourre le crane ? L’idéologie de la France actuelle est une sorte de fanatisme. Les gens ont perdu le Nord, tout simplement.
    Et il ne faut pas oublier non plus que la France dépend du pétrole et par conséquent des pays du Golfe. Il ne faut surtout pas les vexer ces émirs, nobles défenseurs des droits de l’Homme ! Que vaut ma vie et celle de mes enfants, de ma famille, de mes voisins face à quelques barils de pétrole ? Mais, si on s’exprime, on commence à se sentir mal à l’aise. Motus et bouche cousue ! J’espère que ce twitt restera confidentiel.

Comments are closed.