Magnifique élu FN : « vous êtes complices des attentats, vous devrez rendre des comptes au peuple français »


Magnifique élu FN : « vous êtes complices des attentats, vous devrez rendre des comptes au peuple français »

Oui, Guillaume Luczka, du FN, est menacé de procès  pour cela…

Ses ennemis, qui sont aussi les nôtres, sont fous au Conseil Régional grand Est où il a pris la parole… C’est la bronca, mais il garde son calme ( Je peux terminer ? ) et dit ce que les murs d’aucun COnseil régional de France et de Navarre n’ont jamais entendu.

https://www.facebook.com/search/top/?q=guillaume%20luczka

A retenir, dans un discours de 2 minutes, encore plus efficace qu’Eric Zemmour !  Discours entrecoupé de protestations véhémentes de la salle, bien entendu.

Il avait pris la parole à propos du rapport sur la déradicalisation… plein d’espoir, avant de déchanter en voyant que sont renvoyés dos à dos les djihadistes et les catholiques traditionnels.

Ne vous en déplaise, je ne connais pas de Charles Antoine commettant des attentats. Une fois de plus vous êtes à côté de la plaque. Ou alors vous mentez sciemment.

Seul l’islamisme tue en France.

On vous parle de radicalisation islamique, vous répondez catholiques intégristes Ce ne sont pas les intégristes catholiques qui font des attentats…

Vous avez laissé entrer les terroristes sur notre territoire, par votre soutien à la folle politique d’immigration LR ou PS vous vous êtes ainsi rendus complices, indirectement certes, de ces attaques terroristes.

Le jour viendra où vous devrez rendre des comptes au peuple français, il est question de prévention, mais la prévention commence aux frontières...

En réalité vous vous préoccupez de ce sujet uniquement à des fins électoralistes

Votre vivre ensemble vous pouvez vous le garder. Vivre ? Avec qui ? Avec des terroristes ? 

Pour vivre ensemble il faut être deux, eux ne veulent pas, vous avez tout faux.

Après avoir laissé piétiner les tombes de nos grands-parents, de nos valeureux poilus morts à Verdun, vous souillez la mémoire des Français morts du terrorisme…

Et ils lui coupent le micro….

Encouragez-le sur sa page facebook.  Ces salauds sont bien capables de le traîner au tribunal. Et des juges félons sont bien capables de le condamner.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


58 thoughts on “Magnifique élu FN : « vous êtes complices des attentats, vous devrez rendre des comptes au peuple français »

  1. AvatarAnnie

    Soutien total à ce monsieur. Je n’ai pas Facebook.
    Mais avec ce gouvernement, inutile de rêver :
    Ce matin, sur Europe 1, C. Castaner a tansé à la journaliste qui l’interviewait à propos des fichés S : ce pourrait bien être vous, il suffit que vous consultiez un site qui appelle au terrorisme. Ah bon, et on les trouve où, et qui les cherchent ? Les islamistes forcément.
    Et les membres de la DGSI pour les traquer.
    Je suis révoltée et bien au-delà

  2. AvatarPiche, Nicole Piche.

    Pour ce genre de discours.
    Avant les élections présidentiel, aurait été un temps bien plus favorable.
    Là, ça n’a guère de portée, profonde s’entend.
    C’est bien, juste et courageux, un joli coup d’estoque, mais un coup d’épée dans l’eau malgré tout.
    Nos espérances de sauvegardes ne se trouvent plus dans les urnes.

  3. Avatardenise

    J’ai entendu la même chose,dans une fac il n’y a pas longtemps, l’ opposition aux djihadistes : les cathos intégristes ! , par un prof gauchiste qui fait parti d’une association pro palestinienne ! c’était sidérant , comment peut on dire cela : donner des exemples de bombes déposées par des cathos ? comment peuvent ils se permettre de telles inepties !

  4. AvatarChristian Jour

    Guillaume Luczna ne dit que la vérité et visiblement ça ne plait pas. Tous ces des putes ont effectivement du sang sur les mains et effectivement ils rendront des comptes un jour ou l’autre et surement qu’ils auront moins de gueule ce jour là.

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Attaque terroriste à Trèbes : pour Verlaine Djeni «la France part à vau-l’eau» (VIDEO)
    ::: https://francais.rt.com/entretiens/49115-attaque-terroriste-trebes-pour-verlaine-djeni-la-france-part-a-vau-leau
    24 mars 2018

    Après l’attaque du 23 mars qui a coûté la vie à quatre personnes, RT France a interrogé Verlaine Djeni, chroniqueur pour La France libre, pour qui «l’islamisme est lié au terrorisme». Il juge qu’il faut «arrêter de se voiler derrière des attitudes».

    Réagissant après l’attaque de Carcassonne et Trèbes survenue dans la journée du 23 mars, Verlaine Djeni, chroniqueur pour La France libre et engagé contre l’islamisme radical, considère que «concernant l’islamisme, on a atteint un niveau irréparable, de non-retour». Selon lui, il faut désormais «éviter de se voiler derrière des attitudes […] il est temps d’avoir le courage de dire les choses, que la France part à vau-l’eau». «L’islamisme est lié au terrorisme», a-t-il encore ajouté.

    VIDEO : Attaque terroriste à Trèbes : pour Verlaine Djeni «la France part à vau-l’eau»
    ::: https://youtu.be/_0IXtLrdwPw
    DURE : 9’51s

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      « L’islamisme est lié au terrorisme ». Et comme l’islam est très étroitement lié à l’islamisme , au point qu’il s’agit de la même abjecte idéologie , pourquoi toujours user du mot « islamisme », par diversion sémantique .Il n’y a qu’un seul islam, comme il n’y a qu’un seul Coran, comme il n’y eut qu’un seul nazisme.

  6. AvatarXtemps

    Ces vrais Fascistes là aux pouvoirs, avec leurs Oh! là!, Oh! là!, refusent d’entendre leurs délires politiques criminels depuis des années, car ils savent qu’ils sont responsables des crimes commis en Europe grâce à leurs politiques criminels! et çà commence à tourner au vinaigre pour ces ordures là, la facture arrive, Nuremberg n’est plus très loin pour eux.
    Oh! oui ils devront rendre des comptes au peuple français pour leurs crimes commis contre l’humanité et pas seulement aux français à tous les peuples européens et du monde entier et se sera autre chose que des Oh! là!,Oh! là!.
    Que croient ils ces criminels Fascistes, qu’ils vont continuer impunément leurs crimes comme si rien était comme avant!, ces gens là rêve tout haut!, ils seront condamnés pour crimes contre l’humanité.
    Ces ordures Fascistes là essaient de tenir le couvercle de leurs puanteurs politiques malsaines sur les peuples européens, mais cela ne tient plus nul part en Europe, et ce n’est pas une extrême droite qui monte partout en Europe comme le disait Junker, ce sont les peuples européens qui se révoltent contre leurs dirigeants et l’Union Européenne Fasciste de Bruxelles, l’inquiétude est grande chez ces crapules Fascistes.
    Partagez à font amis résistants, montrez comment ces ordures réagissent et comment ils sont réellement.
    En voyant cela, vous pouvez vous sentir bien plus propres et plus légers que ces crasseux au faux semblant d’humanismes pitoyables, qui en réalité ils puent la haine contre les peuples européens et du monde.
    Alors de quoi devriez vous avoir honte amis résistants, ce qui n’est certainement pas le cas pour ces ordures là, eux devraient avoir honte et cela commence à se faire sentir dans leurs rangs d’escrocs imposteurs de merdes aux pouvoirs!, tout se retourne contre eux!.
    Bravos! à ce député FN, comme lui, plus personne ne doit se taire pour les crimes commis contre l’humanité, les criminels doivent êtres condamnés.
    Et pour moi, ils ne sont pas complices indirectement, ils sont les vrais auteurs des crimes commis contre l’humanité.
    Et moi aussi, je refuse de me taire, je ne mâche plus mes mots pour ces ordures Fasciste sans aménagement, ni aucune excuse, je vais droit au but avec ces ordures Fascistes là, comme je refuse de participer avec ces criminels aux pouvoirs et jamais je donnerai la mains à ces ordures Fascistes aux pouvoirs!.
    C’est la fin pour ces ordures Fascistes là!, Nuremberg! et vive l’indépendance, vive la liberté, pour une Europe des Nations libres de cette dictature Fasciste de Bruxelles!.

  7. Avatarpeulet

    Un jour , toutes ces crapules , ces traîtres à la France , paieront leurs forfaitures et seront livrés à la colère du peuple …!

  8. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    PS : Parti de Satan ?
    LR : Ligue pour la Radicalisation ?
    Quel est le collabo qui a coupé le micro ?
    Je m’interroge.

    Le moins que le Conseil général aurait faire c’était honorer la mémoire du Colonel Arnaud Beltrame en écoutant avec courtoisie Guillaume Luczna qui parle avec raison et pas seulement avec l’étiquette Front National Bleu Marine.

    Déshonneur, Discourtoisie, Totalitarisme, Trahison sont les devises du drapeau mental de la majorité des membres de ce Conseil, encouragés par le silence complice des autres.

    Population du Grand-Est, vous savez surtout pour qui ne pas voter la prochaine fois…

    1. Avatardurandurand

      La population du grand-est ne donnera jamais ses voix pour faire élire un parti patriote sachant qu’au deuxième tour de la présidentielle ils ont votés pour emmerde , donc rien à attendre de ce coté la .
      la seule chose qui reste au peuple ,c’est de reprendre en main son pays et son destin et de purger celui-ci de tous ces traîtres et corrompus , et de les passés par les armes.

  9. AvatarTotenkopf

    L’urgence absolue est de fermer et interdire toutes les écoles coraniques et ‘ salles de prière ‘ . Interdire les ‘ prières de rue ‘ . Fermer et raser toutes les mosquées présentes sur l’ensemble du territoire. Les emplacements ainsi libérés, souvent au cœur des villes, seront affectés à la construction de logements sociaux exclusivement réservés aux Français.

  10. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Verlaine Djeni semble être LR

    Blog de Verlaine Djeni
    ::: http://www.verlainedjeni.com/

    Compte Twitter e Verlaine Djeni
    ::: https://twitter.com/VerlaineDJENI

    Un article de MPolitique
    – La France libre : quand un cadre de LR anime une télé de « réinformation »

    Verlaine Djeni, membre de la commission des recours des Républicains, est également animateur sur une webtélé lancée par André Bercoff et Gilles-William Goldnadel.
    ::: https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/02/07/la-france-libre-quand-un-cadre-de-lr-anime-une-tele-de-reinformation_5253229_823448.html

  11. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Et les Français ont toujours peur du FN – C’est le FN qui fait peur !

    Ils ont élu Macron parce qu’ils avaient peur de Marine, en dictateur !

    Nous avons le dictateur et ils ont toujours peur de Marine !

    – Ce matin, sur France Inter, un gendarme a avoué qu’il y a : 22 000 fichés S en France !!!

    Et c’est sans compter sur les djhiadistes qu’on autorise en revenir, ceux qui seront libérés bientôt….

    Mais, s’il fallait revoter demain les Français ne voteraient pas pour le FN – ils continueraient à voter pour les incapables !!!

  12. Avatarjojo ( le plombier )

    Heureusement qu’il y a des élus comme Guillaume Luczka qui n’oublient pas pourquoi ils sont élus et surtout heureusement qu’il y a des électeurs qui n’ont pas la main qui tremble quand il faut voter. Un conseil au présidant et à sa bande : dans quelques semaines évitez Verdun et Bar le duc , évitez de nous servir votre cinéma sur les poilus. avec des gens comme vous il est évident qu’ils sont morts pour rien. tous commentaires de votre part sur leur sacrifice seraient le CRACHAT DE TROP au visage de leurs descendants. Oui Heureusement qu’il y a des élus comme Guillaume Luczka et des consciences comme Christine Tasin . Merci à vous Christine.

  13. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Si l’islam n’était pas meurtrier et intolérant, il n’y aurait pas de djihadiste, les collabos n’auraient à tenter de nous enfumer en « expliquant », comme s’ils étaient spécialistes de l’islam, que les textes islamiques sont mal interprétés !

    1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      C’est ce que je pense.
      On n’arrête pas de nous balancer que c’est l’occident qui a créer les groupes terroristes au Moyen Orient, ce qui est vrai.

      Il n’empêche que si cela est possible c’est tout simplement parce que les occidentaux se servent du tempérament belliqueux des fous d’Allah !

      Les manipulateurs occidentaux n’ont aucune prise sur les populations chrétiennes ou hindous… pour mener à bien leurs projets iniques.

      Mais il est vrai aussi que dans nos pays ce qui est manipuler ce sont les aeptes de certaines tendances politiques tout aussi violentes et déterminées comme le sont les islamistes.

      Les fachos-Antifas, les no-borders,
      le groupe NPA de Besancennot
      ::: https://npa2009.org/
      …/…

  14. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Attentat : encore et toujours un terroriste hybride –
    Journal du Vendredi 23 Mars 2018
    ::: https://www.youtube.com/watch?v=vJWl1Uvm5Ug

    01:07 – Terrorisme / Attentat : encore et toujours un terroriste hybride
    04:56 – Société / La vie de l’autre côté du périph
    07:09 – International / Vers une guerre économique sino-américaine ?
    10:28 – Économie / Cette très chère ville de Paris
    13:07 – L’actualité en bref
    19:15 – La France de Campagnol

  15. AvatarSemal

    Malheureusement , avec la Dictature Bobo-Socialos , Rouge , Nous sommes en danger des que l on ouvre notre clapet ! . Sur Le bien-vivre ensemble et l acceptation de la Charia est une Utopie
    Incompatible !!! . Peu de solution s offre a notre sauvetage Culturel ! Revolution ou bye bye !

    1. Avatar1143

      revolution = armes qui en france sait encore se servir ( vraiment) d’une arme.?
      tout le probleme est la et dans la reaction de notre armee

  16. AvatarGAVIVA

    FACHO…oh l’argumentation dites donc. Cet élu énonce un constat simple, évident et FACTUEL. Mais c’est mauvais pour le business de certains..quand on sait que le Super U de Trèbe avait été truffé d’explosifs…

  17. gammagamma

    L’islam est une peste,; le cancer fait grise mine à côté. Cet homme est clair comme l’eau de roche.
    Tout se saura comme dit «  »le Christ ». Rien ne sera caché. Tentez, tentez, tout se saura. D’ailleurs, rien qu’à surfer sur le net, les gens commencent à prendre conscience.
    J’arrose le net avec les vérité sur l’islam – arguments à l’appui avec leurs références  » provenant de leurs écrits – et croyez moi ça fait mouche.

  18. AvatarMachinchose

    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » La Vérité par Guy Béart
    Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
    D’abord on le tue
    Puis on s’habitue
    On lui coupe la langue on le dit fou à lier
    Après sans problèmes
    Parle le deuxième
    Le premier qui dit la vérité
    Il doit être exécuté. «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

    1. AvatarRochefortaise

      @ Paul
      Au risque de me répéter, Macron a été élu avec 60% ou 70% (on ne va pas chipoter) des voix de ceux qui se sont déplacés … Les Français sont restés chez eux en se pinçant le nez, ne voulant pas voter pour les « extrêêêêêmes » au second tour.

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Je me répète aussi, au bout du compte (on ne va pas refaire les calculs, passons…), Macron n’a été élu qu’à 20 % des voix des « Français ».

      2. AvatarNila

        Je partage votre avis Rochefortaise,

        Après élections éléctorales en Inde et le succès des Nationalistes, j’avais naivement pensé que cette immense victoire donnerait l’impulsion nécessaire aux peuples français, allemands, belges etc. de se battre eux aussi afin de débarasser à leur tour, leur Chère Mère Patrie de leurs propres et dangereux fossoyeurs.

        Je me suis hélas gravement trompée.

        Néanmoins, après la victoire de Trump (traité d’Hitler par les médias et ses opposants), l’optimiste qui est en moi s’est remise à y croire.

        Et puis il y a eu ce maudit 7 mai 2017, qui a fait voler en éclat mes derniers espoirs.
        Là, où les Américains et les Indiens se sont unis d’une seule voix autour de leur leader respectif (qui n’ont guère été épargnés; c’est le moins qu’on puisse dire), les Français malheureusement se sont divisés, perdant totalement de vue l’importance de l’enjeu.
        En regard de tout cela, je n’en admire que plus Marine Le Pen*.

        Alors que les USA et l’Inde** continuent à progresser, la France elle s’enfonce inexorablement dans une sorte de puits sans fond.

        J’ai tenu à suivre (une première pour moi!) toute la campagne de Marine, ainsi que le fameux – soit-disant – « débat raté » du 3 mai 2017.
        Il est si triste que beaucoup de ces Français qui ont rué si rapidement dans les brancards n’ont pas pris le temps d’observer, ce que moi même j’ai pu observer le 3 mai, dans les heures et les jours qui ont suivi:
        1° – premier étape: l’après- débat: intervention des journalistes sur les plateaux télés: bien que fidèles à eux-mêmes, dans l’ensemble aucun ne parlait de débat raté ou quoi que ce soit d’autre.
        2° – deuxième étape: dans le même temps sur internet: intervention d’un nombre assez important de trolls et de tous les opposants à Marine sur les réseaux sociaux.
        3° – troisième étape: celle qui pour moi a mis le feu aux poudres***: c’est le déferlement; la totale; c’est-à-dire un archarnement haineux et sans nom à l’encontre de Marine Le Pen sur internet.
        4° – quatrième étape: Les médias s’emparent du sujet (du pain béni pour eux et qui tombe à point nommé) et où l’opposition n’est pas en reste.
        Les efforts de dédiabolisation du FN commençant à porter ses fruits, il fallait agir au plus vite et coûte que coûte.
        4° – quatrième étape: c’est officiel: Marine a été minable et blablabla..
        C’est l’instant précis où dans les médias (pro Jupiter pour la plupart), on prépare l’opinion publique une probable victoire de Macron; tout en soufflant l’air de ne pas y toucher, le chaud et le froid. L’hypocrisie des médias et des politiques dans toute leur splendeur.
        5° – cinquième étape: Macron l’emporte sans grande surprise alors qu’il aurait du être déjà disqualifié au 1er tour.
        Marine quant à elle, est vouée aux gémonies.
        Mission accomplie.

        Pour ma part, je n’ai pas vu une Marine différente de ce qu’elle est, et a toujours été.
        Tout ce qu’elle a affirmé dans le temps qu’il lui a été imparti, elle n’a eu cesse de le dire dans chacun de ses meetings.

        * Quand on voit aujourd’hui, que toutes ses mises en garde à propos de Macron étaient parfaitement fondées; ça laisse un goût vraiment amer.

        ** Même les minorités chrétiennes (excepté les communistes qui eux, sont irrécupérables) commencent à comprendre que Narendra Modi (comparé lui aussi à Hitler par les médias indiens et occidentaux) n’est en rien le criminel fou dangereux tel que l’a présenté l’opposition toutes ces dernières années..
        https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/en-inde-nouveau-succes-electoral-pour-les-nationalistes-hindous

        *** Je conserve le sentiment que beaucoup de Français, par manque de recul, se sont fait avoir en beauté et qu’il se sont fait voler leurs élections.
        De tous ceux qui se déclarent aujourd’hui ouvertement « anti Marine »; je serais curieuse de connaître le pourcentage (même approximatif)
        de trolls et de supporters autres que le F.N.
        Sur les réseaux sociaux, il est tellement facile de se faire passer pour quelqu’un d’autre; tout comme il est très facile de bidouiller un sondage.

    2. AvatarClaudy

      Il faut que tous les élus FN aient le courage de dénoncer ces attentats…merci d’avoir dit la vérité et continuez on hvous soutient…

  19. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Orbán : « Nous devons nous battre contre un réseau international organisé »
    ::: https://visegradpost.com/fr/2018/03/19/discours-solennel-de-viktor-orban-a-loccasion-du-170e-anniversaire-de-la-revolution-hongroise-de-1848-discours-complet/
    20 mars 2018

    Discours solennel de Viktor Orbán à l’occasion du 170e anniversaire de la révolution hongroise de 1848 – DISCOURS COMPLET

    Hongrie, Budapest – Le 15 mars 2018, la Hongrie a célébré le 170e anniversaire de la révolution de 1848. Mais à trois semaines des élections, c’était aussi une journée éminemment politique. Des centaines de milliers de personnes ont manifesté leur soutien à Viktor Orbán, qui a prononcé devant eux un discours fort et martial :

    Je vous souhaite à tous la bienvenue à la célébration de la liberté en Hongrie ! Je salue ceux qui participent à la Marche pour la Paix. C’est avec une estime particulière que je salue nos amis polonais. Notre proximité est naturelle et notre soutien mutuel est une source de force. Au temps de notre ancêtre Kossuth, on écrivait que « la Hongrie et la Pologne sont deux chênes impérissables prenant leur essor depuis deux souches distinctes, mais dont les racines se sont entrelacées. Par conséquent, l’existence et la force de l’un est la condition préalable de la vie et de la santé de l’autre ». Il n’en est pas autrement aujourd’hui : si la Pologne est forte, alors la Hongrie ne peut pas être perdue ; et si nous sommes forts, nous pouvons aider nos amis polonais. Par conséquent, la Marche pour la Paix n’est pas simplement un rassemblement pour la cause de notre pays, mais aussi une prise de position en faveur de la Pologne. Honneur à la Pologne ! Honneur à la Hongrie !

    Encore une fois, chers compatriotes, le jour est venu qui enchante le cœur de chaque Hongrois. Le jour où, dans le grand livre de l’Histoire du monde, un mot a été écrit en hongrois : « Liberté ». En ce jour, des multitudes se réunissent pour honorer les braves et courber la tête à la mémoire des héros. Aujourd’hui, en particulier, nous nous sommes réunis en grand nombre. En plus de notre hommage, il y a en ce jour une raison et un objectif particuliers. Dans trois semaines nous déciderons à nouveau du sort de la Hongrie. Et ce qui est en jeu dans cette élection n’est pas seulement un mandat de quatre ans. Je savais qu’il y aurait beaucoup d’entre nous ici, et je savais que j’aurais à voir des visages déterminés. C’est exactement ce dont nous avons besoin aujourd’hui : du sérieux et de la détermination. Nous en avons besoin car aujourd’hui nous devons discuter de choses sérieuses : des questions tout aussi sérieuses que celles qui ont dû être traitées il y a 170 ans. Nous sommes les héritiers des révolutionnaires et des combattants de la liberté de 1848, et c’est pourquoi, tout comme il y a 170 ans, nous devons aujourd’hui parler honnêtement et sans détour. Si nous ne décrivons pas clairement ce qui arrive à la Hongrie et pourquoi cela se produit, alors personne ne comprendra. Et si nous ne le comprenons pas, nous ne pourrons pas prendre une bonne décision dans trois semaines. Nous devons donc parler directement, sans compromis ni timidité. Petőfi et ses hommes l’exprimaient clairement : « Serons-nous esclaves, ou serons-nous libres ? » Tout le monde le comprenait et tout le monde savait comment y répondre. Ensemble, nous avons réalisé beaucoup de choses au cours des trente dernières années. Ensemble nous avons combattu beaucoup de grands combats et de batailles mémorables. Mais la plus grande chose que nous pourrions réaliser dans nos vies, la plus grande bataille que nous puissions combattre ensemble est toujours à venir. Et tout indique que ce combat est très proche de nous aujourd’hui. La situation actuelle, chers amis, c’est qu’on veut nous prendre notre pays. Pas d’un coup de plume, comme il y a cent ans à Trianon ; maintenant, ils veulent que nous cédions volontairement notre pays à d’autres, sur une période de quelques décennies. Ils veulent que nous le cédions à des étrangers venant d’autres continents, qui ne parlent pas notre langue et qui ne respectent pas notre culture, nos lois ou notre mode de vie : des gens qui veulent remplacer ce qui est à nous par ce qui est à eux. Ce qu’ils veulent, c’est que désormais ce ne soit plus nous et nos descendants qui vivions ici, mais d’autres. Il n’y a pas d’exagération dans ce que je viens de dire. Jour après jour, nous voyons les grands pays et nations d’Europe de l’Ouest perdre leurs pays : petit à petit, quartier par quartier, et de ville en ville. Le fait est que ceux qui n’arrêtent pas l’immigration à leurs frontières sont perdus : lentement mais sûrement ils sont consommés. Des forces extérieures et des puissances internationales veulent nous imposer tout cela, avec l’aide de leurs alliés dans notre pays. Et ils voient notre prochaine élection comme une bonne opportunité pour cela.

    Mesdames et Messieurs,

    L’héritage de 1848, c’est que la Hongrie devrait être un pays indépendant, libre et hongrois. Tout ce dont nous avons besoin aujourd’hui est compris dans ces mots. Comme l’a dit Széchenyi, « progrès national, esprits civilisés et pays robuste » avant d’ajouter que « Beaucoup pensent que la Hongrie fut, mais je veux croire qu’elle sera ». Aujourd’hui, nous répondrions au comte que la Hongrie effectivement, fut, qu’elle est, et la question se pose donc pour savoir si la Hongrie sera. Autrement dit, chers amis, nous ne voulons pas seulement gagner une élection, mais notre avenir. L’Europe – et en son sein nous les Hongrois – est arrivée à un tournant dans l’histoire du monde. Les forces nationales et mondialistes ne se sont jamais si ouvertement confrontées. Nous, les millions de patriotes, sommes d’un côté, et de l’autre, les élites des citoyens du monde. Nous qui croyons aux États-nations, à la défense des frontières, à la famille et à la valeur du travail, nous sommes d’un côté. Et nous nous opposons à ceux qui veulent une société ouverte, un monde sans frontières ni nations, de nouvelles formes de famille, un travail dévalorisé et des travailleurs bon marché – tous régis par une armée de bureaucrates insaisissables. D’un côté, les forces nationales et démocratiques, et de l’autre côté, les forces supranationales et antidémocratiques. C’est la situation en Hongrie à vingt-quatre jours des élections.

    Chers compatriotes et « marcheurs de la Paix »,

    Nous sommes encore loin d’achever le travail qu’il nous reste à faire, mais les résultats des huit dernières années parlent d’eux-mêmes. Il est important de nous en souvenir, mais ce n’est pas suffisant. L’Europe et la Hongrie sont à l’épicentre d’une lutte civilisationnelle. Nous sommes confrontés à un mouvement de population de masse qui constitue un danger imminent pour l’ordre et le mode de vie que nous avons connus jusqu’à présent. Nous devons donc à la fois défendre nos réalisations, et entrer dans la bataille pour s’assurer tout simplement de préserver une raison de continuer. Si nous ne protégeons pas notre mode de vie, il n’y a plus de raisons de lutter. Si dans le futur, le pays n’est plus hongrois, à quoi bon ? Ne nous y trompons pas, ce ne sont pas les petits partis d’opposition anémiques que nous avons à combattre, mais un réseau international organisé en empire. Nous sommes confrontés à des médias entretenus par des intérêts étrangers et des oligarques d’ici, des militants engagés et professionnels, des agitateurs, et un réseau d’ONG financées par un spéculateur international, que le nom de «George Soros» résume et incarne. C’est le monde que nous devons combattre pour protéger le nôtre. Le bon soldat ne se bat pas parce qu’il déteste ce qui lui fait face, mais parce qu’il aime ce qui est derrière lui. Il aime la Hongrie et les Hongrois.

    Mes chers compatriotes,

    Nous avons grandi dans la culture chrétienne, et nous faisons la distinction entre une personne et ses actes. Nous n’avons jamais détesté qui que ce soit, et nous ne détesterons jamais personne. Bien au contraire, nous continuons à croire au pouvoir de la compassion et de la solidarité. Mais nous nous battrons contre ce que l’empire de George Soros fait à la Hongrie, et ce qu’il veut faire à la Hongrie. C’est notre patrie, c’est notre vie, nous n’en avons pas d’autre, c’est pourquoi nous nous battrons jusqu’au bout et nous ne nous rendrons jamais. Nous savons que dans chaque circonscription ils s’opposeront à nos candidats. Leur tâche est de gagner le pouvoir et de mettre en œuvre le grand projet : briser la Hongrie, qui se dresse sur le chemin des immigrants et d’abord implanter des milliers, puis des dizaines de milliers d’immigrants en Hongrie dans quelques années. Ces chiffres ne sont pas exagérés. L’Europe est déjà aujourd’hui envahie. Si nous n’agissons pas, dans les prochaines décennies, des dizaines et des dizaines de millions d’Afrique et du Moyen-Orient vont venir en Europe. La partie occidentale de l’Europe assiste à cela les mains en l’air. Quiconque met les mains en l’air se désarme soi-même et ne décide plus de son propre sort. L’Histoire des perdants est écrite par quelqu’un d’autre. Les jeunes d’Europe occidentale vont faire l’expérience de devenir une minorité dans leur propre pays, et perdront le seul endroit du monde qu’ils pouvaient considérer comme leur patrie. Des forces telles que le monde n’a pas vu depuis longtemps resurgissent. L’Afrique aura dix fois plus de jeunes que l’Europe. Si l’Europe ne fait rien, ils enfonceront notre porte. Bruxelles ne défend pas l’Europe et n’arrête pas l’immigration, mais veut la soutenir et l’organiser. Elle veut diluer la population de l’Europe et la remplacer, jeter notre culture, notre mode de vie et tout ce qui nous sépare et nous distingue, nous Européens, des autres peuples du monde. Ce sera une bien maigre consolation que de savoir que les peuples d’Europe ne pardonneront pas à ces dirigeants qui ont complètement changé l’Europe sans d’abord demander à ses peuples. Soyons fiers du fait que nous sommes le seul pays de l’Union européenne à avoir demandé aux gens s’ils veulent ou non une immigration de masse.

    Mesdames et Messieurs,

    Notre élection aura lieu dans trois semaines. Les listes des partis ont été publiées et les candidats ont été enregistrés. Nous les connaissons. Il y a ceux contre qui nous avons combattu pendant trente ans, et ceux avec qui nous nous sommes battus pendant dix ans – même si parfois il semble que cela fasse cent ans. Nous ne devrions donc pas avoir d’illusions. Sachons apprendre du passé. Ils ont eux-mêmes admis qu’ils pouvaient mentir matin, midi et soir, sans même s’arrêter pour respirer. Nous devons nous préparer à une situation dans laquelle, en fin de compte, dans chaque circonscription, notre candidat se présentera contre un candidat de Soros. Il se peut que ci ou là, ils seront plusieurs à se présenter, certains à reculons, d’autres se désisteront au dernier moment, d’autres encore feront comme s’ils n’étaient pas là. Nous devons être préparés également à ce qu’ils se dotent de masques pour se dissimuler, comme récemment [lors d’une élection partielle municipale à Hódmezővásárhely, ndlr], derrière un candidat soi-disant indépendant. Ils n’osent pas admettre l’identité de leur maître. Ils savent qu’ils n’ont aucune chance s’ils se tiennent devant tout le pays et déclarent ouvertement qui ils servent. Tout le monde sait que nous, Hongrois opposés à l’immigration, sommes majoritaires. Nos adversaires n’ont de chance que s’ils parviennent à diviser notre camp, et s’ils parviennent à démanteler notre unité. Leur but est que tout sujet soit débattu, sauf le danger qui menace la Hongrie. Nos adversaires savent aussi que le destin de la Hongrie pourrait bien être décidé pour les décennies à venir lors de ces élections. Par conséquent, ils ne s’arrêteront devant rien : ils ne discuteront pas, mais ils censureront ; ils ne se battront pas, mais tenteront des piques, frapperont , mordront et sèmeront les graines de la haine partout où ils vont. Nous sommes des gens calmes et de bonne humeur, mais nous ne sommes ni aveugles ni crédules. Après les élections, nous nous efforcerons bien sûr de demander réparation – moralement, politiquement et juridiquement – mais nous ne pouvons pas perdre notre énergie ou notre temps sur ce sujet maintenant. Nous allons parer les attaques. Nous concentrerons notre force uniquement sur notre mission, et seulement sur notre objectif commun : la défense de la Hongrie. N’oublions pas la première loi de la bataille électorale : l’unité fait la force. Un camp, un drapeau, et nous avons besoin de tout le monde.

    Mesdames et Messieurs,

    Je sais que cette bataille est difficile pour tout le monde. Je comprends aussi que certains d’entre nous aient peur. C’est compréhensible, car nous devons nous battre contre un adversaire très différent de nous. Il n’avance pas à la lumière du jour, mais se cache, il ne se bat pas directement, mais furtivement, il n’est pas honorable, mais sans scrupules, il n’est pas national, mais international, il ne croit pas au travail, mais spécule avec de l’argent ; il n’a pas de patrie, mais estime que le monde entier luiappartient. Il n’est pas généreux, mais vindicatif, et attaque toujours le cœur – surtout s’il est rouge, blanc et vert. Mais, chers amis, nous avons toujours su qu’il y avait beaucoup en jeu. L’histoire hongroise nous a habitués à nous battre pour ce qui est naturellement donné aux peuples les plus fortunés. Pour nous, un seul tremblement suffit, un gouvernement de canard boiteux suffit, un résultat électoral qui va de travers est suffisant, pour que tout parte à la dérive – tout ce pour quoi nous avons travaillé avec acharnement durant des années. C’est un coin du monde qui est exposé aux éléments, et que l’Histoire tend à ne pas laisser en paix – même si nous pouvons avoir le sentiment que ce serait amplement mérité. Nos ancêtres l’ont bien formulé : un peuple lâche n’a pas de patrie. Et nous avons rassemblé notre courage quand il le fallait. Cela n’a jamais été facile. Regardez autour de vous les statues ici sur cette place : l’empereur de Vienne a condamné Andrássy à mort ; Rákóczi est mort en exil ; Les alliés de Vienne ont chassé Kossuth du pays ; les communistes ont abattu István Tisza. Cela n’a jamais été facile, mais à la fin nous avons toujours gagné. À la fin, nous avons renvoyé le sultan et ses janissaires, l’empereur des Habsbourg et ses complices, et les soviets et leurs camarades. Et maintenant, nous renverrons l’Oncle George à la maison, avec son réseau. Nous te demandons de retourner en Amérique et de t’occuper du bonheur des Américains et pas du nôtre.

    …/…

  20. Avatarhathoriti

    Les évènements ne vont pas s’arranger pour macron et sa bande de godillots à Trèbes: lors des présidentielles, Marine a fait de gros scores dans ce bourg !48% au second tour ! Les trébéens, déjà, n’avaient pas confiance en celui qui a été « élu »…Et avec la tragédie de vendredi dernier, les 3 morts, celle du héros Arnaud Beltrame et les 15 blessés, je crois que la mayonnaise est bien montée…! Je ne dirai pas « attention, macron »,parceque j’espère qu’il va s’en prendre dans la gueule, mais ATTENTION ! Français, préparons-nous…!

    1. ConanConan

      Non, ça ne va pas s’arranger du tout, car le Bachar, pour remercier la France comme elle le mérite, va nous expédier tous les rescapés de Duma…
      On n’a pas récupéré beaucoup de chrétiens de Syrie, car il semble que le consulat de France, déplacé à Beyrouth, n’était pas très disposé à leur égard dès le début des conflits …alors qu’ils étaient pourtant vraiment persécutés !
      Par contre, on a déjà du récupérer pas mal de rescapés d’Alep, et ceux de Duma suivront …Ben voyons !…
      On se prépare un avenir hyper dangereux, avec une foultitude de « savants de la foi » très très pieux et aussi très bien entraînés à la guerre de rues…
      Il a raison Guillaume, que j’embrasse s’il me lit, leur « vivre ensemble » avec ces gens là, on le leur laisse !!…;

  21. Avatarfrejusien

    TRÈS BIEN il faut bien que quelqu’un commence

    On entend derrière les cris des vierges effarouchées,
    Je dirais que ces vierges , ces oies blanches, plus blanches que blanches, sont DIRECTEMENT responsables des attentats
    il est encore bien trop gentil de dire  » indirectement « ,

    il est inadmissible que ces « responsables « se sentent étrangers à ce qui arrive, et clament qu’ils ont les mains propres,

    Non, les charognards, vous n’avez pas les mains propres, vos mains sont couvertes du sang des victimes !!
    Et nous tous, nous le savons,
    Continuez donc, bande de pourris, à faire entrer des musulmans en France !

    1. ConanConan

      Exact !
      « Directement responsables » conviendrait mieux !
      ils commencent à en prendre conscience et cherchent à se protéger en nous faisant taire !!…

  22. Avataras

    Bravo à ce jeune conseiller régional, les petits ruisseaux font les grandes rivières et pour ces derniers il n’y a pas de frontières.
    Oui, le Patriotisme arrive de l’Est de l’Europe et renforcera le notre,
    Tremblez collabos, au cours de cette réunion vous avez souillé la bravoure du Grand militaire et insulté les autres victimes. Vos yeux de charognards, gorgés d’ambitions et d’argent volé au peuple, vont bientôt pleurer sur la place publique.
    Honte à vous bande de crasseux profiteurs.

    1. AvatarVerdammt

      Je suis d accord avec vous. Il ne faut pas perdre espoir.
      Quand je vois les grandes dictatures d autrefois, tous ont disparus
      de façon minable: Hitler, Staline, lenine, shauseccu etc.
      C était malgré tout des gens a poigne. Ils ont tous disparus.
      On a quoi aujourd’hui. Des chefaillons minables et de la MRD.
      Idiots utiles d un islam radical. Ils vont se faire pourrir nos politiciens.
      L islam n aime pas les traîtres et les mecreans.
      Un jour on va compter les points.
      Tout va bien.

  23. pikachupikachu

    C’est là que je me rends compte que ces politiciens professionnels de gauche n’en ont strictement rien à faire de rien. Totalement insensibles. Ils se fichent totalement du peuple, de la nation, de quoi que ce soit. Ce que dit cet élu est pourtant une évidence toute simple (qu’il n’y a pas de terroristes catholiques, pas de poseur de bombe catholique, pas d’égorgeur catholique, en tout cas pas ces trente dernières années). Bref, avoir le toupet de « s’indigner » contre ces portes ouvertes qu’il défonce, démontre bien qu’ils s’en fichent pas mal de tout. Cela en dit long aussi sur leurs « engagements » dans des causes. Pur snobisme, pure poudre aux yeux.
    Ces politicards font leur métro-boulot-dodo et ont juste constaté qu’un des élus est différent d’eux. Il prend son boulot au sérieux : il croit en ce qu’il dit. Pour eux, c’est sûr, son cas est grave.

  24. Avatarpalimola

    Bravo et merci a ce monsieur , malheureusement la plupart des Français sont fiers de ne pas voter pour les seuls qui veulent leur remonter leur culotte !

  25. AvatarCéquiça

    Une liste des présumés criminels de guerre serait intéressante à consulter. Un lieu pour le tribunal devrait aussi être déterminé.

  26. Avatarbm77

    Il a raison de se moquer des mesures gadgets mises en place pour lutter contre le radicalisme religieux dans toutes les religions parce que pour le coup il font sciemment un super amalgame en mettant les paroissiens d’un St Nicolas du Chardonnet sur un même niveau de dangerosité que les adeptes de l’Islam de conquête.
    La déradicalisation porte en son terme même toute sa stupidité. On a l’impression que l’on pourrait déradicaliser comme on pourrait dépolluer un terrain plein de déchets toxiques.
    Cela suppose qu’un des élément soit d’accord ou ne puisse être en désaccord pour que cela puisse se faire.
    Hors dans le cas du terrain à dépolluer cela marche parce que le terrain n’a pas la voix au chapitre!
    C’est là que l’on constate que tous ces hurleurs poussant des cris d’orfraies
    sont en vérité dans le déni parfait et qu’il n’y a plus rien à tirer de ces gens qui n’ont pas voulu faire le bilan et su se remettre en question sur leur politique d’immigration car c’est de cela dont il est question .
    Comment voulez vous qu’ en faisant rentrer dans une telle proportion des flots continus de populations de pays où le radicalisme religieux est en pleine expansion les attentats sont courants que cela ne génère pas les mêmes maux avec la tentation en plus de politiques opportunistes là aussi c’est un pléonasme pour certains peu scrupuleux et peu regardants avec en point de mire les échéances électorales et la gestion à courte vue . . Du vivre ensemble avec leurs protégés qui leurs permettaient de garder le pouvoir on est passé au vivre avec la délinquance les attentats et le terrorisme que tout cela génère!!!

    1. Avatardurandurand

      le mot « islamique » désigne ce qui appartient à l’islam, et « islamiste » ce qui en rapport à l’islamisme, sachant que ce dernier englobe différentes variétés de « fondamentalisme » et d’« extrémisme ».
      les dictionnaires de la langue française ne donnent pas une même définition de l’« islamisme », certains comme les 38 DRC (Dictionnaires et recueils des correspondances) le définissent par : « Ensemble des pays soumis à la loi du prophète Mohammed . Vieilli : religion musulmane ». Tandis que le dictionnaire Larousse le présente comme un « mouvement regroupant les courants les plus radicaux de l’islam, qui veulent faire de celui-ci une véritable idéologie politique par l’application rigoureuse de la charia . Vieilli : de l’islam ».

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Dans le « Larousse Universel » de mon grand-père (années 60):

        « Islamiste = personne qui pratique l’islam ».

        Depuis on a trafiqué le sens des mots pour dissimuler la nature réelle de l’islam et son projet totalitaire

  27. Avatarfrejusien

    « La déradicalisation porte en son terme même toute sa stupidité. On a l’impression que l’on pourrait déradicaliser comme on pourrait dépolluer un terrain plein de déchets toxiques.
    Cela suppose qu’un des élément soit d’accord ou ne puisse être en désaccord pour que cela puisse se faire. »

    Ha Ha ! c’est comique exprimé comme ça !
    Je ne sais pas s’ils y croient eux-mêmes ou s’ils font semblant pour mieux nous emberlificoter,
    Ou plutôt une manœuvre dilatoire, car le phénomène les DÉPASSE, alors ils font semblant…

    Quelle bande d’incompétents notoires, de mous, de lâches, d’incapables…

  28. AvatarAnnie

    Merci pour votre réponse, mais c’est encore assez obscur dans mon esprit.
    (je n’ai jamais entendu opposer naziste et nazisme ; on dit un nazi et pas un naziste).

  29. Avatardahier

    Bravo pour le courage de cet homme ! Espérons qu’il a ouvert non pas la voie mais une grande et belle avenue dans laquelle de nombreux défenseurs de notre France vont s’engouffrer à leur tour ! A coeurs vaillants, rien d’impossible !

Comments are closed.