Ces assassins musulmans qui bafouent la loi française pour appliquer des fatwas islamiques…


Ces assassins musulmans qui bafouent la loi française pour appliquer des fatwas islamiques…

Au mois de janvier 2018, nous apprenions le décès de Mariama Kallo, une femme musulmane de 32 ans, originaire de Guinée, victime de 23 coups de couteau par son époux et défenestrée du 4ème étage à Montreuil-Sous-Bois (93). Cet homme, musulman, n’avait jamais accepté que son épouse vive selon le mode de vie occidentale, gagne un salaire et ne soit pas une femme soumise.

Derrière ces crimes d’honneur commis en France, ce sont les prémisses de la loi de la charia qui s’imposent progressivement dans notre pays. En filigrane, c’est la loi de l’islam qui marque son empreinte au détriment de notre corpus républicain. Ces assassinats pourraient être requalifiés en « fatwas islamiques » puisque ces injonctions criminelles proviennent directement des préceptes du Coran.

Ces menaces en provenance du monde musulman se font de plus en plus oppressantes sur notre territoire national, c’est un rapport de force qui s’installe désormais face à la démographie exponentielle de la communauté musulmane de France. Plus l’islamisation de notre pays se développe, plus les revendications et intimidations islamistes se renforcent.

Certaines vidéos diffusées sur Youtube nous révèlent qu’il existe déjà en France des assises de la fatwa islamique. Véritables tribunaux de la charia, ces rassemblements sont l’occasion de répandre les conseils et les enseignements de Mahomet sur tout le territoire français, au détriment de notre socle républicain. Dans une vidéo tournée en décembre 2015 dans la Mosquée des Mureaux (78), soit un mois seulement après les attentats de Paris du 13 novembre 2015, un imam diffuse sa propagande salafiste avec la bénédiction d’Allah. Bien que peu audibles, les propos de cet imam sont traduits de l’arabe vers le français et rappellent les règles essentielles en matière de fatwas islamiques. Sous cette vidéo, il est également indiqué que tout musulman de nationalité française doit vivre en France selon l’éducation musulmane et ne doit pas prêter attention aux « paroles futiles jetées en l’air par des ignorants ingrats ».

Un reportage plus ancien, datant de 2011, est consacré à la ville de Lille, une région de France rongée par l’islamisme. Après les cinq premières minutes de ce reportage qui nous dresse un portrait désastreux des pratiques de l’islam dans le Nord, les révélations de l’avocat Frank Berton, ténor du Barreau, confirment qu’une fatwa islamique a été adressée à la justice française par « La Ligue Islamique du Nord » relatif à l’apostasie d’un ancien musulman de nationalité française. Cette structure, proche de l’UOIF, a ordonné aux juges français de se dessaisir de ce dossier afin que la loi de l’islam puisse s’appliquer convenablement et a obtenu gain de cause par la justice français :  l’ancien musulman, malgré son apostasie, devait être enterré selon le rite musulman !

Progressivement, des musulmans de France expriment leur volonté de faire sécession créant un véritable danger de séparatisme islamiste au sein de notre pays. L’objectif est que la communauté musulmane de France soit soustraite de l’application des lois républicaines au profit des préceptes du Coran. Des dérives alarmantes qui menacent la cohésion de notre pays, nos libertés individuelles et la laïcité. L’islam s’immisce dans tous les rouages de notre société jusqu’à régler les moindres détails de la vie quotidienne, les pratiques alimentaires, la finance et les crédits bancaires, le droit de vie ou de mort sur les individus pourtant libres et égaux en droit sur notre sol français. Une fatwa islamique peut même condamner l’usage du préservatif en France, en vertu d’un verset coranique datant du Moyen-Age, le tout en totale contradiction avec les recommandations du Ministère de la Santé, créant ainsi des risques de contamination par le sida et de propagation des maladies sexuellement transmissibles :

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Ces assassins musulmans qui bafouent la loi française pour appliquer des fatwas islamiques…

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    AUTEUR : France 3 Occitanie
    Ajoutée le 21 mars 2018

    Montpellier : semaine de solidarité avec les migrants
    ::: https://www.youtube.com/watch?v=Pmsa6ZBrc9Q
    DURÉE : 2’0çS

    Le collectif héraultais « migrant bienvenue 34 » lance une semaine de solidarité. L’occasion ce soir de faire un point sur leur situation dans la région. Exemple au centre d’accueil des demandeurs d’asile de Montpellier. Ouvert en octobre 2016, il héberge plusieurs dizaines de migrants dans l’attente d’obtenir le statut de réfugié.

  2. LAVERITECRUE

    Qu’est-ce qu’on attend pour exiger la réciprocité avec les pays du GOLFE PERSIQUE…. Si comme le dit le recteur de la mosquée de Paris l’islam est la LOI supérieure à toutes les Lois y compris la Loi française…. Ils ne peuvent pas obtenir la NATIONALITÉ FRANÇAISE, ils peuvent venir en FRANCE… Mais ils payent pour un séjour limité et n’obtiennent aucun avantages sociaux

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    19 fichés S sont déjà passés à l’acte… Comment ce mode de surveillance fonctionne-t-il ?
    ::: https://francais.rt.com/france/49127-21-fiches-s-sont-deja-passes-acte-comment-mode-surveillance-fonctionne
    25 mars 2018

    Après les attentats de Carcassonne et de Trèbes, la classe politique française relance le débat de l’efficacité du fichier S et de son utilisation. Si certains dénoncent la «naïveté» de l’exécutif, d’autres estiment que le fichier S est efficace.

    Après les attentats du 23 mars commis par le franco-marocain Redouane Lakdim à Carcassonne et à Trèbes, des critiques ont été émises par une partie de la classe politique française qui ont questionné l’efficacité du fameux fichier S.

    L’initiale de la fiche S correspond à la dénomination «sûreté de l’Etat». Ce fichier est l’une des 21 sous-catégories du plus ancien fichier de police : le Fichier des personnes recherchées (FPR) créé en 1969 pour recenser les personnes recherchées ou surveillées de près ou de loin par les services de renseignement. Le FPR comporterait actuellement près de 400 000 noms.

    …/…

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Quand je pense à ce que les Lillois ont vécu pendant la guerre de 14-18 !!! Il paraît impensable qu’ils se laissent dominer par la communauté musulmane après avoir refusé la tyrannie allemande !

  5. Alain Bobo

    La France, le Liban de demain !
    J’allume une bougie pour elle et je déposerai un bouquet de fleurs à la mosquée d’à côté et j’embrasserais l’imam en même temps ! Ils sont tellement gentils !

  6. denise

    vous parlez Louise d’un apostat qui devait être enterré selon le rite musulman ..rappelez vous qu’il y a eu ce problème pour une femme qui a été tuée dans l’ attentat de Nice , et qu’effectivement un avocat n’avait pas eu gain de cause face à la communauté musulmane de vouloir enterrer à tous prix, avec le rite musulman, une femme qui avait reniée cette religion ..

    1. Adalbert le Grand

      C’est encore pire que cela, elle ne l’avait pas reniée, elle n’avait JAMAIS été musulmane, mais mariée autrefois à un musulman dont elle avait divorcé. Et la « Justice » française s’est aplatie et a reconnu la « supériorité » du « droit » musulman sur le droit français. Une honte et une lâcheté sans bornes. Comme à Lille.

      Nos magistrats, nos dirigeant sont des pleutres d’une veulerie à vomir.

  7. lucide

    MERCI A VOUS LOUISE
    Mais il faut vraiment s’accrocher à la lecture de cet article. Des fatwas chez nous et des juges qui cèdent? Mais où va-t-on?

    A la lecture de ce texte, nous n’avons qu’une envie, manifester pour que s’arrête déjà, l’immigration actuelle.

    Elle finira bien pas se faire cette manifestation. Si nous conscientisons tous ceux qui nous entourent , par exemple, en mettant dans leur boite, votre article et d’autres tout aussi percutants.

    Ensuite, ceux qui ne désirent pas s’intégrer à notre pays, doivent absolument retrouver leur patrie, où ils pourront avoir une vie qui leur correspond. C’est impératif.

    D’autre part, il nous arrive de penser, à cause de ces gens, que s’arrêtent les allocations diverses qui les attirent et les fait rester. Faire sauter ce système social malsain pour en créer un autre qui soit plus sain.

    Mais pour cela il faudrait empêcher les « gauches » de poursuivre leurs programmes qui risquent de nous mener vers le chaos…

  8. maury

    Communiqué Le BNVCA demande que la lumière soit faite sur l’assassinat d’une femme juive de 85 ans trouvée morte brûlée dans son appartement et poignardée de 11 coups de couteau. Avenue Philippe Auguste à Paris le 23/3/18
    Posted by rene levy on 25 mars 2018 with 0 Comment
    Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
    Le BNVCA est alerté par plusieurs correspondants, qu’une femme de confession juive âgée de 85 ans a été découverte morte, Mireille K.. brûlée dans son appartement 30 rue Philippe Auguste à Paris 11
    le 23 mars 2018 vers 18h30.
    La thèse du suicide est écartée.
    L’informations rapportée par le quotidien LE PARISIEN souligne que “d’après une source policière, la victime avait déposé des mains courantes contre un riverain qui l’avait menacé de la faire brûler. Ce dernier aurait été vu dans son appartement. L’enquête a été confiée à la police judiciaire.”
    Selon les informations recueillies par le BNVCA, un suspect est actuellement interrogé par la Police Judiciaire du 2 eme District de Paris.
    Cet évènement nous afflige d’autant ,que la victime rescapée de la SHOA est morte brûlée chez elle à son propre domicile.
    Des informations recueillies, il apparaitrait que 5 foyers d’incendies aient été découverts, et que près de 11 coups de couteau auraient été portés contre la victime.
    Pour le BNVCA et ses correspondants, ce crime est assimilé à celui commis contre Sarah Halimi.65 ans assassinée par son voisin dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 rue Vaucouleurs à Paris.
    Le BNVCA demande que tout soit mis en oeuvre pour identifier et confondre l’auteur, et vérifier s’il s’agit ou pas d’un crime antisémite. comme tout laisse à le croire.
    Le BNVCA adresse à la famille et à ses enfants, ses sincères condoléances et les assure de son soutien et son entière solidarité dans cette épreuve.
    Le Président
    Sammy GHOZLAN
    0177384944
    Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

    COMMUNIQUE DE PRESSE

  9. tabac

    Je crois que nous n’aurons pas d’autre choix que l’expulsion d’une société dangereuse qui ne possède aucun point commun avec nous et notre civilisation que nous n’abandonnerons certes pas, au profit de l ‘islam que nous ne reconnaissons pas pour religion.
    Quant à ceux qui les autorise sans les réprimer les élections viendront corriger ce qui ‘a pas pu ou su être fait.

  10. Joël

    Castaner préfère accueillir en France les djihadistes de retour de Syrie
    « 258 adultes Français sont en Syrie et susceptibles de revenir. Il vaut mieux les accueillir, les suivre, les emprisonner lorsque des actes criminels ont été commis, pour faire en sorte que l’on puisse identifier le risque »
    http://www.fdesouche.com/976645-castaner-prefere-accueillir-en-france-les-djihadistes-de-retour-de-syrie-pour-faire-en-sorte-que-lon-puisse-identifier-le-risque
    Donc il admet que ses fiches S ne servent même pas à « évaluer » le risque.
    Et il y en a 19 000 dans la nature.

  11. Jacques

    Pauvre France, je crois que Charles Martel à St Denis doit se retourner dans sa tombe lui le combattant anti-Maures.
    Je crois que l’Europe souhaite remplacer la population Européenne contre une population Arabe et Africaine.
    C’est presque foutu mais il y aura des guerres de religions dans le futur.

Comments are closed.