De Gaulle serait aujourd’hui classé à l’EXTRÊME DROITE !


De Gaulle serait aujourd’hui classé à l’EXTRÊME DROITE !

Discours de de Gaule sur l’Europe fédérale contre une Europe des nations…

Un parlement européen qui impose des lois qui peuvent être contraires aux intérêts des nations et que votent les parlements nationaux !
Une Europe qui ne peut avoir de politique mais qui se voit imposer une politique par un « fédérateur extérieur ». On y retrouve la mondialisation, l’ONU, les USA…
C’était vrai à 6, alors à 28 !!!

Finalement, ce qu’il décrivait est arrivé !
Ah, ils sont beaux les prétendus gaullistes, Les Ripoux bien nommés, Sarko. en tête qui a osé contourner le vote du peuple en 2005 !

Qui finalement tient le discours de de Gaulle aujourd’hui ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Résistance républicaine Aquitaine


16 thoughts on “De Gaulle serait aujourd’hui classé à l’EXTRÊME DROITE !

  1. Sylvie.

    A droite :

    – François ASSELINEAU
    – Marine Le Pen
    – Nicolas DUPONT-AIGNAN

    A gauche :

    – Mis à part Mélenchon, il n’y en a pas beaucoup qui évoqueront la défense de la souveraineté nationale. Ils sont tous mondialistes.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      mélenchon ne défend la souveraineté que par posture puisqu’il est pour l’immigration et l’islamisation que veulent tous les mondialistes, il est pour la disparition des etats nation

    2. bm77

      Et Philippot!!! C’est le plus crédible en attendant mieux.
      Le problème de MLP que j’ai soutenu et pour laquelle j’ai toujours de la sympathie mais surtout pour le programme de campagne, c’est qu’elle est retombée dans le jeu des alliances avec une droite et une logique de clivage qu’il est indispensable aujourd’hui de dépasser.
      Des cheminots qui défendent leur statut ou d’autres qui ont le sens de l’intérêt général et veulent conserver un service publique de qualité sont des gens qui ne sont pas mes ennemis bien au contraire, des gens qui sont attachés à nos racines et son histoire , son patrimoine leur attachement au terroir, et qui à force de travail se sont transmis un héritage de génération en génération même si ilsi sont parfois un peu « réacs » aux « évolutions »ne sont pas d’avantage des ennemis pour moi. Du moment que tout ce monde soit conscient de l’intérêt de sauver le pays.
      Mais cette logique de parti fait qu’aujourd’hui le discours n’est plus le même y compris pour traiter de cet attentat où 4 personnes ont été tuées et un Gendarme s’est distingué par un geste de courage et d’abnégation héroïque où il a malheureusement trouvé la mort C’est vraiment un gâchis extrême qu’uen personne de cette qualité puisse être tuée par un individu aussi abjecte et pour une telle cause.
      Ce évènement tragique est là pour rappeler que dans le pays du France bashing il y a des gens d’une telle qualité.
      Hors Collard s’est exprimé en disant que lui si il était au pouvoir avec Marine Lepen, il ne permettrait plus que le terreau du terrorisme que sont les zones de non-droit prospèrent et il n’hésiterait pas à utiliser les CRS puis l’armée pour rétablir l’ordre.
      Le problème auquel il se heurterait c’est qu’il ne pourrait appliquer ce qu’il veut car il ne s’en serait pas donné les moyens!
      En ne remettant pas notre appartenance à l’UE en question on ne se donne pas les moyens d’agir en pays libre . On se me un carcan et des obligations .
      L’UE c’est l’Europe des lobbies et le rail Français et la santé à travers la sécurité sociale sont les points de mires des appétits de ceux qui veulent leur part du gâteau Français qui est en l’état un vrai eldorado pour eux puisque longtemps nationalisé. La mise en concurrence n’est que çà . Ce n’est pas pour l’intérêt de l’usager ni de la France car les prix ne baissent pas dans les pays qui ont mis la concurrence en place voir en France avec ‘EDF mes factures n’ont pas baissé d’un yota et l’entente est de mise pour s’aligner mais uniquement pour des intérêts privés. Il se pratique à Bruxelles un lobbying sans trêve pour faire plier les gouvernements et là tout est bon pour obtenir gain de cause par des moyens qui frisent parfois la corruption. L’UE est uniquement un grand marché mais par contre une coquille vide au niveau politique. On pourra apprécié au passage le travail « inouï » des 700 députés au 10000 euros de rémunération qui siègent au parlement Européen depuis maintenant plusieurs décennies et qui ont été incapables de mettre au point des règles sociales et sécuritaires ni de créer une armée puisque nous nous en remettons encore à l’Otan américain pour nous couvrir donc nous n’avons pas non plus d’indépendance de ce côté, ni d’harmoniser la fiscalité pour les pays membres etc etc . Par contre au nom de l’Europe des marchés on impose des produits phytosanitaires nocifs , on impose le libre échange à l’échelle continentale qui achèvera à terme notre agriculture et on impose aux salariés des lois travail qui les fragiliseront tout cela pour le bénéfice de ceux qui organisent l’Europe justement pour leurs intérêts .
      Concernant l’attentat, Philippol est le seul à avoir eu une réponse cohérente qui ne tombe ni dans le fatalisme de dire que l’on ne peut mettre un flic derrière chacuns des 15000 fichés S et qu’à partir de là on ne pouvait rien faire, ni prévoir, ni dans des promesses de MLP qui ne pourraient être tenues puisque le cadre et la logique de fonctionnement de l’UE dont la sortie n’est plus un préalable pour elle ne nous lui permettrait pas d’en avoir les moyens.
      La seule solution c’est celle préconisée par Philippot c’est à dire le Frexit et le retour à la maitrise de nos frontières et le recouvrement de notre souveraineté qui nous permettrait de filtrer les entrées de juguler l’immigration pour y faire rentrer uniquement les gens dont on pourrait être sûr qu’ils ne nous seraient pas hostiles et non pas un immigration choisie qui dans la tête de nos dirigeant veut simplement dire de faire rentrer des diplômés étrangers pour les mettre ne concurrence avec les nôtres et ainsi faire baisser les salaires pratiqués habituellement en France, car je ne crois pas au taux zero d’immigration et surtout cela nous permettrait d’expulser les doubles nationalités fichées S vers le pays de leur deuxième nationalité pour au moins éliminer au maximum le risque de voir encore se reproduire ces tueries qui ferait qu’un jour on pourrait soit même se reprocher d’avoir permis qu’un proche soit touché par ces actes barbares même si j’ai conscience que le risque zéro n’existe pas.

    3. durandurand

      Asselineau dit certaines vérités ,mais il n’est pas pour la sortie de l’UE ,ni de l’euro , il est pour un rapprochement encore plus important avec les pays du Maghreb , il ne parle pas de l’islam et des islamistes . et ne parle jamais d’expulser toute cette engeance .
      Asselineau est issue du caravansérail ,inspecteur général des finances , travaillant pour le système mondialiste , il est là pour piquer et disperser des voix patriotes , voix qui seraient utile à Marine .. Demandez-vous pourquoi Asselineau n’a jamais demander à ses électeurs de reporter leurs voix au deuxième tour sur Marine ? pourtant patriote !
      Asselineau est issue du système ,il travaille pour le système .

  2. En avant les noix de coco !

    Les cons dans la rue.
    Il y a un an ils votaient Macron qui leur avait dit qu’il leur ferait le fion.
    Et le plus beau est qu’ils recommenceront.
    Il est évident que les fonctionnaires et les cheminots ainsi que leurs syndicats communistes qui n’ont rien fait contre les lois El CONNERIE et MACRON qui ont cassé le droit du travail dans le privé peuvent aller se faire dorer.
    En plus les cheminots pourrissent la vie des gens à longueur de temps notamment à PARIS. C’est sûr que personne ne va venir se mobiliser pour eux. Je pense même qu’il va y avoir des gros risques de lynchage pendant les grèves perlées des mois qui viennent. En région parisienne, les usager vont finir par leur sauter à la gorge.
    Ces gens n’ont aucune conscience de la haine dont ils sont l’objet. Ils n’espèrent quand même pas conserver leur statut hyper privilégié alors que ceux du privé ont été foutus à poil. C’est fâcheux pour eux mais le pouvoir et les syndicats ont tout fait pour que se soit accumulée une violente haine catégorielle à l’encontre des fonctionnaires et des cheminots. Tant pis pour eux, à leur tour de passer à la barre.

    1. bm77

      Ce n’est pas que les syndicats n’ont rien fait contre les lois travail, c’est que la base est déconcertée parce que leur discours est brouillé par leurs contradictions qui fait qu’ils veulent plus d’Europe et de migrants tout en « pleurant » les conséquences de la politique Européenne de libre échange et circulation.
      On ne peut déplorer le chômage et vouloir faire rentrer le monde entier qui d’une part aggraverait celui-ci et mettrait justement en concurrence les travailleurs qui verrait la masse des salaire être irrémédiablement ramenée à la baisse pour l’ensemble.
      Ce sera à terme la destruction de notre système sociale qui ne pourra suivre à moins d’augmenter de façon conséquente les prélèvements et donc abaisser le pouvoir d’achat de tout le monde et pour finir appauvrir l’ensemble.Et aussi la fin des statuts catégoriels et des conventions collectives qui verrait la paupérisation revenir et ramènera le salarié à son état d’esclave qu’une gauche s’était pourtant acharnée à faire évoluer grâce à une conscience collective au bénéfice des intérêts des travailleurs qui n’étaient pas des moutons d’abattoir à l’époque.
      Cette contradiction profonde que les syndicats entretiennent et dont la classe politique n’est que le reflet sont au cœur même du mauvais fonctionnement de notre société.
      Les syndicats en favorisant un discours pro immigration et en encourageant des gens par leurs soutiens à entrer en clandestinité dans notre pays se font les alliés objectifs des Européistes ultralibéraux qui souhaitent une main d’œuvre à bon prix .Elle sera, de plus, cerise sur le gâteau pour eux, la fossoyeuse involontaire de nos acquis sociaux ce que désire depuis tant les vrais privilégiés profiteurs de la crise que sont les néolibéraux. Si vous voulez des précisions et des symboles de ce néo libéralisme décomplexé lisez les écrits d’Attali et de Minc!!!
      Ce rajoute, par la non intégration impossible du fait du nombre, un danger que fait porter d’une façon totalement inconsciente ces décideurs de tout poils sur notre façon de vivre et même notre liberté tout court
      En tout cas c’est cette logique embrumée qui fait que les syndicats subissent maintenant des revers et que les manifs sont clairsemées. Je ne m’en réjouis pas particulièrement, je le déplore mais c’est à eux de changer de stratégie et de défendre d’abord ceux qui leur ont donné leur confiance et ne pas se perdre dans un humanisme à deux balles!!!

  3. Machinchose

    « Sarko. en tête qui a osé contourner le vote du peuple en 2005 ! »

    sans aller jusqu a dire que je jubile face a sa « garde a vue » …j’ aurais préféré un tir a vue de ce salopard qui a osé une telle insulte au Peuple de France

    j’ espère qu il ira enfin tater des geoles de la République qu il a prostituée a ses bon vouloir

  4. frejusien

    Quel est le « fédérateur  » dont il parle ? les USA peut-être ? ou tout bonnement les lobbies ?
    en tout cas, il avait bien vu le danger d’une Europe fédérale et le risque de la perte totale de liberté des peuples sur leur propre territoire

  5. NICOLAS F

    Aujourd hui micron chiait dans son froc ,annoncer aux français que leur protection est assurée alors qu il n a pas la moindre idée de comment arrêter la chute de la France. Quelle honte ce pays qui s appelle la France.
    Le pays des droits des assassins.

  6. Nemesis

    Si de Gaulle a bien servi la France à un moment donné il l’a salie ensuite avec l’Algérie et les communistes au pouvoir.

  7. SarisseSarisse

    De Gaulle était-il au courant de l’étrange parcours atlantiste et surtout de la proximité avec la CIA, d’un certain Jean Monnet?
    Bien évidemment!
    L’UE est bien évidemment le copié-collé d’une idée états-unienne.
    Même un atlantiste comme François -Mitterrand finit par s’en rendre compte au soir de sa vie.

Comments are closed.