Règles coraniques : les animateurs payés par la Mairie aident à raser un gosse dans la mosquée


Règles coraniques : les animateurs payés par la Mairie aident à raser un gosse dans la mosquée

Ils rasent les enfants de force, au nom d’Allah, il y a des gens qui vont finir par raser leurs mosquées, et ça pourrait être des gosses musulmans, histoire de se venger des sévices subis ! 

 » Sarcelles: prison pour avoir rasé un enfant dans une école coranique  »
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/03/08/97001-20180308FILWWW00379-sarcelles-prison-pour-une-agression-dans-une-ecole-coranique.php

Ce n’est plus  » la France orange mécanique « , c’est maintenant la France croissant mécanique .

Benoît Rayski :

 » Ça s’est passé dans une école coranique de Sarcelles. Un gamin de 12 ans y venait pour suivre des cours d’arabe. Ce petit mécréant ne respectait rien. Un jour il est arrivé en cours avec une crête décolorée au milieu du crâne.

Et ça, comme le lui a rappelé son « enseignant », c’est « strictement interdit par les règles coraniques »! C’est alors que « l’enseignant » l’a saisi et a rasé de force la crête qu’Allah ne voulait pas voir. Tout ça au milieu des quolibets de la classe qui huait le gamin.

Le Figaro qui relate l’affaire utilise le mot « enseignant ». Les guillemets s’imposent pour le désigner. Sinon il faudrait utiliser un autre vocable légitimement injurieux et vulgaire… L’affaire ne vaudrait pas une ligne si elle ne concernait qu’un seul abruti islamisé.

Mais ils étaient plusieurs! En dehors de l' »enseignant » il y avait son frère âgé de 20 ans : lui aussi a participé au rasage. Aux deux frères sont venus prêter main forte des animateurs employés par la mairie de Sarcelles. Payés par la ville ! C’est à ça que servent les impôts locaux ?

Tout ce joli monde a été condamné à différentes peines de prison par le tribunal correctionnel de Pontoise. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Un cinquième protagoniste est entré en scène : le beau-père du gamin. Ce dernier pour se venger de l’humiliation subie avait jeté des œufs sur la porte du domicile de l' »enseignant ». Un tel outrage ne pouvait rester impuni.

L' »enseignant » de l’école coranique appela le beau-père du petit criminel. « Puis-je lui infliger une bonne correction ?« . Réponse du beau-père : « Oui mais à condition qu’on ne lui fasse pas de marques ». Le compte-rendu de l’audience ne précise pas quel type de correction a reçu l’enfant.

Mais on sait que le beau-père va être jugé ultérieurement pour non-assistance à personne en danger. Pour violences aussi : il battait régulièrement le petit avec un câble électrique. Ça doit laisser des marques, non ?

Tout ça se passe en France. Près de Paris. En bas de chez nous. A l’heure qu’il est nous ne disposons d’aucune information indiquant que des bulldozers sont à l’œuvre pour raser l’école coranique de Sarcelles. Des histoires de la même espèce il y en a des centaines chaque année dans notre pays. Laurent Obertone les a collationnées dans « La France orange mécanique », un livre à succès. Pour cet article nous avons modestement choisi « La France croissant mécanique »…  »

http://www.atlantico.fr/decryptage/rase-force-dans-ecole-coranique-sarcelles-et-on-rasait-cette-ecole-coranique-3330320.html

Je relève cette phrase :

 » Aux deux frères sont venus prêter main forte des animateurs employés par la mairie de Sarcelles. Payés par la ville ! C’est à ça que servent les impôts locaux ? « 

De la même façon que la  » conseillère d’orientation  » du  » forum des métiers et de l’orientation  » organisé par la mosquée d’Argenteuil, était une salariée de la chambre régionale du commerce et de l’ industrie !

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/10/le-forum-des-metiers-et-de-lorientation-dans-la-mosquee-dargenteuil-ca-derange-quelquun/ )

 

Notre argent, il va où ?

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Règles coraniques : les animateurs payés par la Mairie aident à raser un gosse dans la mosquée

  1. Machinchose

    Bonsoir Claude

    tu as du surement remarquer que chez des vieillards musulmans (pieux ? ) ils se colorent trés souvent leur barbe blanche et avec du henné, se donnant une couleur rousse
    et ils se cernent les yeux au khôl noir ( antimoine …..en un seul mot, bien sur…quoique … 😆 )

    explication: ils copient leur prophète qui se faisait sa coloration de manière assidue, tous les 15 jours, chez « Cheap coiffure » …au motif que le henné a des vertus prophylactiques, possible … et le khôl, , grance au sulfure d’ antimoine éviterait des maladies ophtalmiques… possible….tout en leur donnant desregards de pensionnaires de chez  » Michou »

    ce pauvre môme n’ a pas eu de bol !!

    je n’ ai retrouvé nulle part une fantaisie concernant les cheveux et la coiffure de Momo….rien a signaler!

    dommage….

    admirez ce pieux musulman pakistanais , le hénné il se le met partout et surement aux poils du cul

    en attendant tu peux admirer ce pieux Pakistanais!

    il n’ a pas lésiné sur le Henné

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Henn%C3%A9#/media/File:Roshan_Ali,_60,_stands_in_front_of_the_remains_of_his_flood-damaged_home,_in_Pakistans_Sindh_Province_(5330437377).jpg

    et il en a surement utilisé sur son pubis et son oignon …

    1. claude t.a.l

      Salumek,

       » Le henné (Lawsonia inermis) est un arbuste épineux ….  »
      épi …. noeud…., c’est bien la preuve qu’il en faut partout !

      Henné soit qui mal y pense !
      😉

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Il manque quelques éléments dans cet article, à savoir que le « maître » avait lancé à l’élève qui s’était teint en blond : « c’est le premier pas vers la délinquance ». Rien de moins.
    À ma connaissance, les CPF que je croise et que je connais depuis quasiment l’enfance ne se sont jamais teints en blond…
    Un souvenir, très récent, me revient, un des 7 qui se sont fait coffrer en Thaïlande a la crête teinte en blond, me semble-t-il, mais il n’a plus 12 ans…

  3. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Saint-Ouen (93) : une femme retrouvée égorgée et « quasiment décapitée », son compagnon interpellé
    ::: http://www.fdesouche.com/968253-saint-ouen-93-une-femme-retrouvee-egorgee-et-quasiment-decapitee-son-compagnon-interpelle
    11/03/2018

    Une femme a été retrouvée égorgée vendredi dans son appartement à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et son compagnon, qui avait pris la fuite avec leur bébé, a été interpellé.

    L’homme, né en 1996, a été interpellé à 19 heures au domicile de son frère à Pontault-Combault, en Seine-et-Marne, le département voisin. Le nourrisson, âgé de six mois, a été retrouvé indemne chez le frère du mis en cause.

    La victime « quasiment décapitée » présentait « plusieurs plaies profondes » aux bras et aux mains, « vraisemblablement des lésions résultant de gestes défensifs », a indiqué une source proche de l’enquête.

    Un couteau de cuisine avec une lame d’environ 30 cm a été retrouvée près du corps. Selon la source policière, c’est le frère du mis en cause qui a prévenu les forces de l’ordre. Il leur a indiqué « que son frère avait tué sa femme au domicile du couple », a détaillé la source.

Comments are closed.