Un mort Sénégalais à Florence ? Ils cassent tout ! Et nous, rien pour la mort de Laura et Maurane…


Un mort Sénégalais à Florence ? Ils cassent tout ! Et nous, rien pour la mort de Laura et Maurane…

500 personnes dans les rues de Florence, immigrés – clandestins sans doute pour une bonne partie – et dhimmis, parce qu’un vendeur sénégalais s’est pris 6 balles dans la tronche et en est mort. Bref, des gens qui montrent sans cesse leur haine de l’Occident et leur racisme contre les Blancs manifestent contre le racisme, ça ne manque pas de sel.

Un Italien – dépressif et suicidaire d’après la police -, aurait tiré sur un vendeur ambulant de parapluies et autres babioles lundi dernier. Naturellement Challenges s’empresse de préciser qu’il vivait là en toute légalité ( ben voyons…), personne ne dit qu’il pourrait s’agir d’un règlement de compte entre dealers, par exemple… Mais naturellement les élections de dimanche sont évoquées subrepticement… et la Ligue du Nord se sent obligée de se justifier, de se défendre, « pas de racisme chez nous, la preuve on a même le premier sénateur noir. »..

https://www.challenges.fr/monde/manifestations-a-florence-apres-le-meurtre-d-un-vendeur-senegalais_571825

En face, combien de Français pour manifester à Marseille en renversant les poubelles, en cassant les pots de fleurs et les vélos, en hurlant leur haine après la mort de Laura et Maurane. Combien ? 

Voilà résumée la situation de notre pays, de nos pays, de l’Occident. Envahi par des gens sans foi ni loi qui ne croient qu’à la force brute, au rapport de force et veulent, par cette violence imposer de fait l’impunité des leurs et en faire des vaches sacrées.

On a connu ça en 2005, on l’a connu avec l’affaire de Theo l’enculé, on le connaît à chaque fois qu’un immigré ou personne d’origine immigrée est blessé et tué, même prise en flagrant délit.

Quant à l’affaire de Florence… Comment les forces de l’ordre peuvent-elles laisser faire ?

Les canons à eau c’est pas fait pour les chiens, non ? Eh bien si…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Un mort Sénégalais à Florence ? Ils cassent tout ! Et nous, rien pour la mort de Laura et Maurane…

  1. Machinchose

    « Les canons à eau

    comme vous y allez!! l’ eau est de plus en plus précieuse …regardez ce que les Zoulous et autres Hottentots subissent en ce moment (grace bien sur aux Noirs d’ un pays qui sera le prochain Zimbabwé)

    les canons a eau……..allez! économisons cette denrée vitale et disons simplement « les canons »

    ils comprendraient mieux que ce ne sont que des envahisseurs belliqueux, insupportables et qu ils sont en train de réussir le formidable rejet qui leur pend au nez

    PS: je crois que l’ europe, en paix, avachie, courant aprés un consumérisme effréné, et n’ ayant plus connu de guerre sur son sol a été complètement dévirilisée, léthargiée, et féminisée.

  2. Christian Jour

    Peut être la peur de cette justice vendu à l’islam. Peut être la peur de se retrouver en taule au milieu de tous ces CPF qui nous attendent de pied ferme pour nous crever. (Ils le disent qu’ils vont crever tous les Français). Peut être la trouille tout simplement. Chaque fois qu’un Français de souche à ramener sa gueule contre un CPF ou une voilé arrogante ou hystérique, ils c’est fait traiter de raciste par d’autre Français,(vu au supermarché leclerc de Villeneuve sur lot) On a pas sorti le cul des ronces.

    1. jojo ( le plombier )

      Là semble résider le dilemme. Dans la balance « avantages/ inconvénients » de faire ou de ne pas faire. D’agir ou de ne pas agir / Oui le citoyen installé dans sa vie avec son travail son patrimoine sa famille ses amis a apparemment tout à perdre. Alors que certains parmi nos assaillants n’ont rien à perdre et tout à gagner au contraire en montrant qu’ils sont capables de tout. L’expression  » je suis un fou moi tu veux voir?  » illustre un aspect de ces 2 états d’esprits en présence / Il ne s’agit pas de peur mais plutôt de crainte. Crainte légitime de perdre une partie ou le tout d’une vie que l’on a voulu confortable pour soi et pour ses proches. Une perte de « sa tranquillité » / mais faisant cela le risque est de ne rien faire et au bout du compte perdre « collectivement » un mode de vie une culture une civilisation un pays et pour certains leur religion et leur foi. / c’est cela que nous rappelle avec courage et persévérance Christine Tasin, RR, RL / Nos ennemis comme nos élites jouent de notre éducation,notre modération, notre intelligence, de notre force de caractère qui est en fait ni une qualité ni un défaut mais dans cette situation notre faiblesse. Il est évident que si parmi les prétendants à la citoyenneté française des individus se levaient pour manifester leur désapprobation aux comportement de leurs congénères, et si notre présidant et notre assemblée nationale manifestaient une attitude autre que la leur, on peut imaginer que les choses en iraient différemment. Il est évident aussi que de notre supposée  » faiblesse » tous non seulement en jouent mais en abusent grisés qu’ils sont par l’absence de réactions à leurs demandes et à leur comportement. Là est leur faiblesse à eux et là est le facteur déclencheur d ‘ un mouvement de sursaut de survie qu’ils n’auront pas vu venir.

  3. Luc

    Il y a toujours des blancs imbéciles pour encadrer ce foutoir. On en voit en début de vidéo. Je ne pense pas que ce soit les sénégalais qui ont organisé tout ça.

  4. La moutarde me monte au nez

    En fait nous nous trouvons dans la même situation que celle des années 30 en Allemagne quand les Sections d’Assaut d’Hitler faisait reigner la terreur.
    Force est de constater que les Européens de souches sont muselés et doivent supporter les attaques tant physiques, parfois mortelles, que verbales qui sont tout aussi pernicieuses et dangereuses.
    En revanche l’engence Black-Blanc dhimmis- Beur, a tous les droits.
    Ce qui me console un peu c’est de penser qu’après presque cinq ans de domination du monde, le nazisme a fini en ruine, malheureusement au prix de million de mort.
    La faute du carnage revient à tous les gouvernements lâches de l’epoque qui n’ont pas eu le courage de stopper Hitler pendant qu’il était encore temps, penser éviter le pire par des compromis avilissants.
    Ce sera la même chose avec l’islam.
    Par lâcheté, depuis des lustres, nos dirigeants dhimmis, compromis et prévaricateurs, laissent cette idéologie mortifère monter en puissance, alors qu’ils auraient encore la possibilité d’y mettre un coup d’arrêt en avec un minimum de dégâts.
    Au lieu de cela, ils nous laissent aller droit vers une guerre civile et de religion mondiale qui sera apocalyptique.
    J’espere que l’histoire les jugera tous comme il le méritent et qu’ils finiront comme Hitler et Mussolini pour les présidents et qu’il y aura un nouveau Nurenberg, avec beaucoup plus de condamnation pour les autres.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Le Nazisme 13 ans …

      Quant à l’Islam : 800 ans en Espagne et 200 ans dans le sud de la France.

      Et en Grèce d’Asie ou à Chypre, ça dure toujours !

      Espèrons que nous débarrasserons la France de 2018 plus rapidement de la peste verte !

  5. Christian Jour

    Le canon c’est un peu gros, mais dans les vieux stocks de l’armée, il doit bien resté quelques fusils mitrailleurs AA 52 N-F1 balles de 7.5 à 900 coups minutes et quelques 12/7 à 500 coup minutes capable de couper une bagnole en deux. Une ou deux rafale de ces merveilles que j’ai eu la joie de me servir pendant mon service militaire et je vous garantie que toutes les saloperie commise par la racaille s’arrêteraient net et que la racaille prendrait un billet (à leur frais en plus) de retour vite fait pour le bled.
    Mais bon je viens de réaliser que ce n’est pas possible nos sinistres veillent sur leurs chers petits CPF.

    1. Grain de riz

      Christian Jour,vous dites que après une réaction violente de la part des Français,la racaille prendrait un billet à leurs frais pour retourner chez eux.Mais,moi je pense que,pour les raçailles qui n’auraient pas trop les moyens de le payer,il y aurait un grand mouvement de solidarité des Français pour les aider financièrement à payer leurs billets,et même un petit suppléments d’argent de poche pour les aider à partir.Moi,je ne suis pas tres riche,mais je suis pret a donner une bonne partie de mes economies.Quel bon débarras ce serait!

      1. Angora

        Non. Ils reviendraient rapidement se disant qu.avec les FranCONS on n’a rien à perdre.
        Avec moi ils paieraient leurs billets retour plein pot

  6. le plus vilain métier ....

    En France aussi, c’est clair qu’avec les pantins télécommandés du monde judiciaire , si vous avez des problèmes avec une racaille CPF , il fait pas bon être français , blanc , et surtout patriote … , c’est perdu d’avance !!. Prions pour que le jour du grand « chaos « ,les membres de cette répugnante institution , pro-racaille islamophile paient cher toutes leurs saloperies et soient condamnés pour haute trahison En attendant , c’est sûrement pas avec le pognon des CPF qu’ils peuvent pavaner dans leurs costumes de petits guignols aux ordres ! Vu leur travail , une tenue d’égoutier leur irait mieux !!

  7. claude t.a.l

    Des canons à eau ?

    Pourquoi pas des pistolets à bouchons ?
    Ou des coussins péteurs, ou des boîtes à meuh, ou des langues de belle-mère ?

    😉

  8. kitty

    Des dépressifs – suicidaires, quelque chose me dit qu’il y en aura encore pour aller faire quelques cartons sur clandestins. Les clandestins ont leurs déséquilibrés et nous avons des dépressifs-suicidaires. On se demande bien pourquoi.

    1. jojo ( le plombier )

      Vous avez raison Kitty. Face aux assauts de l’Islam conquérant, au comportement des intrus à la culture de pays d’islam, mais surtout face au laisser faire d’un présidant et d’une  » représentation nationale » il ne sera pas surprenant que des actes dramatiques de ce type surviennent de plus en plus souvent. Nos élites européennes n’auront pas vu venir que certains craqueront et sauteront le pas et tireront dans le tas. La belle théorie de nos politicards  » pas de vagues, je gère ,j’ai fait le bilan avantage / inconvénients, ma population n’osera pas bouger, alors je bouge pas, je laisse casser, je laisse dire Niki la France, je laisse faire, l’orage passera….  » çà peut fonctionner jusqu’à une certaine limite. / Ça peut marcher lorsqu’on décide de laisser casser des abris bus, des poubelles, des vél ib, des bagnoles, des portiques Éco taxe /, ça passe plus difficilement lorsqu’on laisse cracher sur des flics, caillasser des pompiers, insulter les français ../ mais lorsqu’on s’entête à appliquer cette théorie à un conflit de civilisation, à la vie des gens qui se font assassiner parce qu’ils ne sont pas musulmans la limite est atteinte./La digue que constitue la faculté de résilience de l’individu, se fissure et craque. /Ce jour là les plus épuisés, les plus meurtris, les plus désemparés pétent un câble , se suicident socialement pour essayer d’éviter un suicide collectif qui leur parait inévitable parce que les gouvernants n’auront, à leurs yeux, rien fait ni pour l’éviter, ni pour saisir et comprendre leur désarroi, leur révolte légitime et logique, rien fait pour prévenir et empêcher leur geste désespéré. / Lés événements de Florence sont dramatiques car un homme a rencontré la mort. Les titres parlant de  » Florence vandalisé  » paraissent excessifs. Il ne s’agit pas d’attaque aux monuments, aux commerces, aux gens. Il ne s’agirait que de poubelles et de pots de fleurs. la police semble avoir appliqué le principe avantages /inconvénients en évitant de répondre par une intervention disproportionnée./ Mais l’évènement nous enseigne malheureusement qu’un individu peut effectivement « Peter un câble » et « tirer dans le tas » . Étrangement on nous dira que le sujet était dépressif. Le motif donné pour L’explication de l’acte pourrait apparaître calqué sur les moyens de défense des derniers auteurs d’attentats djihadistes. Cela ne manquera pas de nous interpeler. / On ne tombera pas dans le piège du gentil imam qui a calmé la foule et évité ainsi la mise à sac de Florence. On ne s’étonnera pas qu’en « tirant dans la foule au hasard » le tireur ait fait une victime africaine, tant on sait que Florence est depuis des dizaines d’années pleine à ras bord d’Africains dont le nombre dépasse aujourd’hui celui des étourneaux, moineaux, et pigeons réunis. Et de cela on ne s’étonnera pas non plus quand on sait que Renzi en fut le maire et que pour la petite histoire un des jardins les plus mythique de la ville se nomme  » Giardino Boboli  » ce que l’on peut traduire par  » il Giardino degli Boboli » le jardin des BOBOS !

    2. frejusien

      Faut vraiment qu’il soit dépressif-suicidaire pour risquer sa vie en allant en taule avec qui-vous-savez

  9. Oncle Bob

    Pour les victimes blanches, c’est marche blanche. Ces hypocrites me dégoutent, qui participent à des marches blanches, et qui rentrent chez eux après, satisfaits d’avoi fait quelquechose, alors qu’ils n’ont rien fait du tout!

  10. Conan

    Albert Camus nous avait déjà prévenus du risque de grand remplacement :
    « A longue échéance, tous les continents (jaune, noir et bistre) basculeront sur la vieille Europe.
    Ils sont des centaines et des centaines de millions. Ils ont faim et ils n’ont pas peur de mourir.
    Nous, nous ne savons plus ni mourir, ni tuer.
    Il faudrait prêcher, mais l’Europe ne croit à rien. »
    Extrait d’une lettre écrite à Jean Grenier en 1957, année de l’attribution du Nobel de littérature à Albert Camus.
    Il faudra réapprendre à se battre pour survivre, ou bien, accepter de vivre en esclave …

  11. Anne

    Non, pas trop gros, le canon . Je suis sûre qu’en cherchant bien, on peut encore trouver des aftrack et des AMX-30 de l’ancienne guerre d’Algérie

  12. Robert Le Priellec

    Comme d’habitude, ces « migrants » ont les hormones en ébullition et le cerveau débranché. Incroyable que ces primitifs puissent pavaner en centre ville en semant le désordre et en cassant. Qu’attendent les flics pour leur casser la gueule et leur remettre les idées en place ? Renvoyez-moi tous ces déchets de l’humanité à la case départ, c’est à dire dans leurs pays de merde.

Comments are closed.