L’UE se met en 4 pour transformer l’immigration clandestine en immigration légale


L’UE se met en 4 pour transformer l’immigration clandestine en immigration légale

Bon ! l’arrêt de l’immigration, ce n’est pas pour demain, puisque l’UE planifie le programme d’invasion ; dès lors on comprend mieux leur hargne à l’encontre des patiotes de tous les pays européen allergiques à cette géopolitique aux effets dévastateurs. Mais « les marchés » ont besoin de renouveler la population européenne, surtout de la grossir, et tant pis si, à la fin, le résultat est la disparition des autochtones, pusique ce qui intéresse les marchés c’est le consumérisme et pour cela il leur faut des consommateurs ; donc le peuple de remplaçants est beaucoup plus prometteur pour eux. 10 de perdus, 1000 de trouvés, n’est-ce pas ?

 

La migration légale est souvent citée comme l’un des moyens de lutter contre la contrebande et la migration irrégulière. Avec la récente feuille de route politique de la Commission européenne pour une politique de migration durable, les voies de migration économique légale semblent émerger de l’oubli. L’article met en évidence un certain nombre de problèmes liés au programme de migration légale de l’UE.

Les canaux juridiques reconnus comme moyen de réduire la migration irrégulière


Sur le papier, l’UE a reconnu que l’absence de canaux légaux pour la migration contribue à créer un marché pour la migration irrégulière. Pourtant, la coordination de la création de voies de migration économique légale vers l’UE n’a pas pris une place prépondérante dans la réponse de l’UE à la situation migratoire à ce jour – malgré plusieurs accords dans le passé (par exemple le Plan d’action conjoint L’Europe ). En décembre 2017, la Commission européenne a présenté une proposition de feuille de route politique prévoyant l’adoption d’une politique de migration et d’asile globale et durable d’ici à juin 2018 (Commission européenne, 2017a). Il identifie l’ouverture de nouvelles voies juridiques à l’Europe comme un objectif important pour lutter contre la migration irrégulière (Commission européenne, 2017b).

Feuille de route politique pour une politique de migration durable


Au-delà du programme de réinstallation de l’UE pour les réfugiés, la feuille de route de l’UE envisage trois voies légales: attirer des talents, une nouvelle carte bleue et des projets pilotes coordonnés par l’UE avec des pays partenaires spécifiques. Pour ce dernier point, la Commission note qu’elle est prête à soutenir financièrement et à coordonner des projets pilotes de migration légale vers les États membres de l’UE qui accepteraient de recevoir des migrants économiques en provenance de pays partenaires. En outre, la Commission européenne suggère à chaque État membre de l’UE de nommer des sherpas pour travailler sur tous les aspects du programme migratoire de l’UE.

Les canaux légaux, pour qui?


La nouvelle feuille de route de la CE pour un ensemble complet de migrations met davantage l’accent sur les migrants qualifiés, mais ne précise pas quel niveau de compétences des migrants serait inclus dans les projets pilotes envisagés avec les pays partenaires (Commission européenne, 2017b). Ces projets pilotes élargiraient-ils la portée et seraient-ils ouverts aux migrants économiques peu qualifiés ou constitueraient-ils un autre système ciblant le haut de gamme des compétences?

C’est une question cruciale si l’objectif est en partie d’aider à répondre au marché de la migration irrégulière, de la contrebande et d’offrir des alternatives crédibles à une partie considérable des migrants irréguliers d’aujourd’hui vers l’Europe. Le groupe de migrants irréguliers qui migrent difficilement vers l’UE mais ne remplissent pas les conditions requises pour obtenir le statut de réfugié (généralement appelés «migrants économiques») ont un niveau d’éducation relativement faible car ils viennent souvent de pays ayant un niveau moyen d’éducation inférieur et sont prêts à déménager. irrégulièrement pour les emplois moins qualifiés dans le secteur informel (Aggarwal et al., 2016). Pour ce groupe, la réponse de l’UE a jusqu’à présent consisté à utiliser les outils de développement de l’UE en mettant l’accent sur la fourniture d’alternatives à la migration (irrégulière) et à faciliter le retour et la réintégration.

Un certain nombre d’articles de cette édition ont noté que l’UE et les pays partenaires devraient aller au-delà et prendre des mesures plus concrètes pour respecter les engagements pris en matière de migration légale pour tous les niveaux de compétences inclus dans une stratégie européenne à plus long terme. Cette idée semble politiquement impopulaire pour de nombreux Etats membres de l’UE. La politique autour de la migration et de la mobilité sera l’un des principaux défis dans les années à venir pour l’UE.


La migration légale comme levier dans les partenariats de migration?

lire le reste de l’article ( traduction google ) ici :

https://translate.google.es/translate?sl=en&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=http%3A%2F%2Fecdpm.org%2Fgreat-insights%2Fmigration-moving-backward-moving-forward%2Feu-migration-legal-pathways%2F&edit-text=&act=url

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


10 thoughts on “L’UE se met en 4 pour transformer l’immigration clandestine en immigration légale

  1. gib34

    Comme d’habitude la géopolitique se plante car le mélange des musulmans avec le reste du monde détruira toutes les civilisations il n’y a qu’a regarder les pays musulmans ils sont tous restés au moyen âge.

  2. Xtemps

    Et oui, encore une fois ceux de l’Union Européenne s’occupent des affaires des peuples européens qui ne les regardent pas.
    Ils agissent comme si les peuples européens n’existent pas et n’avaient rien à dire, comme d’habitude.
    Il faut récupérer la souveraineté de tous les peuples européens et mettre des vrais gouvernements qui représentent les peuples européens et même de Nationaliser toutes les multinationales et toutes les banques, comme Hugo Chàvez l’avait fait pour enfin donner à son peuple, de foutre tous ces escrocs imposteurs criminels en prison, de confisquer tous leurs biens pour réparations et dédommagements aux peuples, Nuremberg pour ces ordures, ces gens sont dangereux, ce sont des assassins, des criminels.
    Les peuples du monde doivent reprendre la maîtrise de tout ce qu’ils ont à leurs pouvoirs et pour rester souverains, qui sont actuellement entre les mains de l’Empire mondial avec l’aide des gouvernements corrompus qui obéissent à l’Empire cleptomane mondial, de reprendre leurs économies, leurs religions, leurs politiques, leurs richesses hors de leurs mains et remis aux peuples du monde.
    Plus jamais tout cela doit être dévié entre d’autres mains que celui des peuples du monde, il ne doit plus avoir aucun privé pour les multinationales et les banques du monde une fois atteint un pouvoir, car l’Empire agit par le privé pour asseoir son pouvoir contre les peuples du monde, qui ont une véritable armada mondial de multinationales de compagnies pétrolières, les autres énergies et banques mondiales.
    L’Union Européenne en fait partie de l’Empire cleptomane mondial.
    -Ceux qui tiennent la nourriture tiennent les nations, ceux qui tiennent les énergies, tiennent les continents, ceux tiennent l’argent, tiennent le pouvoir du monde-
    Henri Kinsinger.
    Et par une minorité mondial aux pouvoirs mondial qui représente moins d’un pour cent dans le monde qui tiennent le pouvoir dans le monde.
    Et c’est pas le minorité étrangère, mais mondial.

  3. Xtemps

    En déracinant les peuples du monde de leurs cultures, traditions et de leurs races d’origines ethniques authentiques de leurs pays, nos dirigeants, enlèvent ou font abandonner en même temps, par l’immigration, leurs droits à leurs propriétés des richesses volés des matières premières, pétrole et autres richesses des peuples du monde.
    Une terre, un peuple et ses richesses, que l’on oublie souvent, que nous devrions dire.
    Et sont les raisons pourquoi la politique de nos dirigeants ne correspondent pas avec les droits des peuples autochtones des Nations Unies, une résolution adoptée par l’Assemblée générale le 13 septembre 2007, qui protège toutes les cultures, traditions et toutes les races de la planète, mais aussi toutes les richesses des peuples du monde, qui sont volés par l’Empire cleptomane mondial, en bafouant tous les droits des peuples du monde pour y arriver, qui instrumentalisent tout à leurs avantages, les religions et les partis politiques principalement.

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    On a bien la preuve là que toutes les guerres menées par l’Occident « AU NOM de La DÉMOCRATIE », notamment par l’UE ; avec BHL comme brailleur dans les oreilles de nos bourrins nationaux ; Fabius le pousseur ; l’homme de mains Le Drian et les exécuteurs ou fossoyeurs : « Sarkozy, Hollande, Macron » ; n’étaient que prétextes à tous ces massacres, la destruction des nations du Moyen-Orient, en vue d’expropriation de leurs biens et de leurs terres. Aucun rapport avec la démocratie ; laquelle lutte pour la démocratie, qui plus est, n’appartient qu’à ces peuples (courageux, vaillants on le voit tous les jours).

    Les objectifs de l’UE pour la zone UE nous le démontrent ; toute cette population déracinée en marche vers l’UE répond à ces objectifs.
    Les palabres de l’UE ainsi que de ses agents du système, flicaille de la bienpensance pour endormir les peuples européens ou contrôler, mâter les européens réfractaires, ne servent qu’à imposer en gagnant du temps et parvenir à une situation de non-retour.

    Ces gens qui font couler le sang de millions de personnes ne sont démocrates, ni pour les européens, ni pour le reste du monde. Ils se servent de cette valeur à laquelle tout être humain aspire et qui pour eux est un faire valoir incontestable ; une carte pour régner en seuls maîtres ; ils nous ont abusés ; ce sont des despotes.

  5. lucide

    ET si l’objectif n’était que cela on pourrait se dire que ce projet peut être endigué. Ajouter des consommateurs pour que le consumérisme puisse s’épanouir. VRAIMENT?

    Mais ll y a des raisons profondes de nous « ensevelir » qui dépassent les bornes et qui nous sont démontrées dans beaucoup de vidéos sur Youtube, dont le thème est LE MONDIALISME.

    Ce mondialisme cache beaucoup de raisons pour lesquelles nous devrions disparaître. Pour cela, il faut visionner quand même un bon nombre de vidéos pour comprendre. Car leur mégalomanie et leur folie ont une dimension insoupçonnée par le commun des mortels.

    Maintenant, devant notre colère et notre désaccord avec l’invasion-migratoire qui continue et que l’on va légaliser, il n’est pas étonnant qu’ils réagissent aussitôt puisque ce sont des PERVERS. Un pervers a toujours des longueurs d’avance sur celui ou celle qu’il domine.

    QU’ILS CONTINUENT ET LA COLERE DES PEUPLES VA SE TRANSFORMER EN TSUNAMI QUI FERA CHAVIRER LE BATEAU BRUXELLOIS. Cette Europe des pervers s’écroulera parce qu’elle seule décide pour un MONDE D’ADULTES qu’elle ne considère même pas comme des enfants à guider, mais des comme des sous-animaux.

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Nous sommes d’accord ! La libre circulation des biens et surtout des personnes qui donne le feu vert à l’immigration massive en Europe est bien une étape, un aspect de la mondialisation.

      Cet article ne montre que cette partie de la stratégie de mondialisation , vaste problème pour l’humanité ; mais ne pas parler de l’intégralité de la stratégie ne veut pas dire pour autant qu’il dissocie la politique et la géopolitique de l’UE du reste du plan général. Il n’aborde qu’une partie de ce plan parce que le document qui l’accompagne traite précisément de la stratégie de l’UE concernant son invasion par l’immigration organisée.

  6. frejusien

    L’UE nous a bien couillonné et on l’a dans le baba !

    Comment peut-il y avoir tant de crétins qui y participent, ça c’est un mystère !

  7. Conan

    Sur les 400.000 algériens bénéficiaires d’un visa temporaire touristique délivrés en 2017, combien sont retournés dans leur pays ?
    Nous sommes incapables de le savoir !
    Et ce chiffre est à multiplier par autant de pays pourvoyeurs de chômeurs et de malades !!…..
    Il n’y a que les élèves d’école maternelle qui ignorent ce qu’il advient des pays riches qui n’ont plus ni frontières, ni armée …

Comments are closed.