Non, ce ne sont pas des « decent people » qui ont pillé et détruit un magasin en Irlande….


Non, ce ne sont pas des « decent people » qui ont pillé et détruit un magasin en Irlande….

Nouvelles d’Europe

L’ Irlande aussi a ses  » chances pour l’ Irlande « .

Un magasin lidl de la banlieue de Dublin a été pillé, puis détruit avec un bulldozer volé, le 2 mars dernier.

https://www.irishtimes.com/news/ireland/irish-news/lidl-looting-does-not-represent-the-decent-people-of-tallaght-1.3414441

http://www.fdesouche.com/964229-tranche-de-vie-irlande-magasin-lidl-pille-demoli-bande-de-jeunes-delinquants-banlieue-de-dublin-video

Les vidéos laissent peu de doutes :

Vous avez déjà vu des Irlandais comme ça ?

Cela s’est passé à Tallaght.

Tallaght se situe à la périphérie de Dublin.
Autrefois c’était vraiment un quartier populaire : la classe ouvrière de Dublin, dans les mêmes immeubles que ceux de la classe ouvrière française des années  » banlieue rouge « ,  » ceinture rouge de Paris « .

Maintenant Tallaght est en train de devenir ce qu’on appelle  » un quartier populaire « , selon la terminologie en usage en France.

Dans l’article du  » irishtimes « , une habitante du quartier dit que les brigands qui ont fait ça ne sont pas des  » decent people « .

 » decent people « , ça signifie : des gens convenables, des gens respectables.

Combien de personnes, en Europe, maintenant, ne sont pas  » decent people  » ?

 

( un petit rapport avec cet article sur le  » bulldozer de Vitry  » ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/03/04/quand-les-communistes-a-vitry-sur-seine-delogeaient-les-travailleurs-immigres/ )

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Non, ce ne sont pas des « decent people » qui ont pillé et détruit un magasin en Irlande….

  1. rinocero

    ttention à ne pas faire la promotion d’un nouvel anglicisme « decent people » qui sera repris par toute la presse. Les propos tenus par cette irlandaise peuvent très bien être directement traduits en français : « Ce ne sont pas des gens convenables » sans passer par le filtre préalable de l’anglais.
    En soi cette volonté de citer les paroles d’une personne dans son contexte linguistique ne serait pas un problème si cela ne tendait pas à imposer, que dis je à graver dans le vocabulaire français des emprunts à l’anglo-américain complètement inutiles et qui ont leur pendant en français.
    A côté du changement de population sur notre continent dénommé « Grand remplacement » , il existe malheureusement un « Grand remplacement linguistique’ et des tas de mots français passent à la trape;
    Exemple :
    Fake news à la place de fausses nouvelles ou infox ( traduction proposée par l’Académie française) ;
    No go zone pour zone de non droit;
    Salle de shoot pour ce qui devrait s’appeler salle de consommation de drogue ou salle d’injection;
    Burn out pour épuisement professionnel ou surmenage;
    Bashing pour dénigrement, éreintage;
    Hot spot pour point de contrôle ou point de passage;
    Shut down pour paralysie administrative;
    Opération sous false flag pour opération sous fausse bannière ou sous faux pavillon ou sous faux drapeau;
    Pitch pour présentation, résumé, canevas;
    Mass starting pour départ groupé ou départ collectif;
    Free style pour figure libre ou style libre;
    Free riding (montagne) pour hors piste.
    Ce ne sont qu’une dizaine d’exemples on pourrait en prendre des tas d’autres.
    A part ça qui saurait m’indiquer sur mon clavier Azerty comme utiliser les guillemets français employés dans l’article et non les guillemets anglo-saxons : « . Merci par avance pou r votre aide.

    1. Joël

      Si vous avez microsoft office : allez dans options word, vérification, options de correction automatique et cochez la case guillemets, ça remplace  » par  » sur tout votre système. Si vous avez un autre traitement de texte, il doit bien y avoir une option similaire.

    2. Nelly

      Bonjour rinocero
      Vous pouvez utiliser les guillemets français avec alt174 pour l’ouverture et alt175
      pour la fermeture. Touche alt maintenue enfoncée et frappe du chiffre.

    3. claude t.a.l

      Tout à fait d’accord avec vous, Rinocero, sur l’inflation des expressions d’origine anglaise et leur nuisance .

      J’ai cité  » decent people  » pour que ceux qui auraient ouvert le lien avec
      l’article du  » irishtimes  » comprennent la signification du mot  » decent « .

      Les  » faux amis  » !

      Ainsi,  » incident « , en anglais, signifie : quelque chose qui se passe ou qui s’est passé .

      Et les journalistes de s’engouffrer sur le mot  » incident « , avec la signification française du mot.

  2. Joël

    J’ai regardé la vidéo sur FDS. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les forces de l’ordre irlandaises n’avaient pas l’air pressées d’aller au charbon. Pourtant, ça ne s’est pas fait en 5 minutes.

    1. Rabarabé

      C’est comme chez nous, en fait… la diversité casse tout , mais on leur trouve toutes les excuses…

  3. HAJOS YVES

    ça confirme ce que j’ai écrit dans mon livre:
    « CHRONIQUES D’UNE DÉCOMPOSITION FRANÇAISE »
    « Osez penser par vous-même »

  4. Xtemps

    Apparemment nos dirigeants préfèrent les dishonest people au lieu des decent people.
    Qui se ressemblent s’assemblent comme on dit.

  5. J

    Les grandes villes irlandaises se sont gauchisées, voilà le résultat. Les petites villes et villages sont bien plus terroir et restent pour l’instant préservés. Mais le mal est fait : l’Irlande perd son caractère particulier et sombre aussi dans le côté obscur de la force.

  6. molle

    ce n’est pas un bulldozer mais une pelle hydraulique et l »irlandais  » sait l’utiliser ce qui montre que les cours de formation professionnelle pour adulte donnent de bons résultats

Comments are closed.