« Nous, les Arabes, on n’est pas antisémites car on est aussi des sémites » …


« Nous, les Arabes, on n’est pas antisémites car on est aussi des sémites » …

Cette vieille balançoire, qui nous sert de titre, les Gauchistes pro-palestiniens me la servaient, à la  sortie du lycée, au début des années 70.

Benoit Rayski nous montre que cette imposture  est toujours d’actualité dans « nos » banlieues.

Antiislam.

 

Ça s’est passé Montmagny dans le Val d’Oise.

Un gamin juif de 14 ans portant kippa a été agressé en sortant de la synagogue de la ville.

Coups de poing, coup de pied, frappé avec une branche.

Ses agresseurs avaient le même âge que lui.

Quatre d’entre eux ont été interpellés et présentés à un juge.

Le parquet de Pontoise avait requis leur mise en examen pour violences aggravées à caractère antisémite.

Ils ont protesté car ils savent pertinemment que si le caractère antisémite est retenu, la sanction sera plus lourde.

On imagine aisément – le risque de se tromper n’est pas grand – le dialogue dans le bureau du juge.

« M’sieur l’juge, nous on est pas du tout antisémite. D’ailleurs nos parents nous ont dit que nous étions nous-même des Sémites. Hi, hi, hi ! »

Le juge : « Mais vous l’avez quand même traité de « sale Juif! » »

« Ah ça, M’sieur l’juge, on s’en souvient pas très bien. Vous savez, y avait comme une embrouille ».

Le juge : « Mais pourtant, le garçon soutient que vous avez dit « Sale Juif! » ».

Les jeunes : « Peut-être. Et même si on l’a dit, qu’est-ce que ça peut faire ? Sale Juif, c’est comme « bâtard », « bouffon », « sale Français ». Et « bâtard », c’est pas du tout antisémite. Hi, hi, hi ! »

Le juge : « Mais alors, pourquoi l’avez-vous frappé ? ».

« C’est qu’il nous a mal regardé M’sieur l’juge ».

Le juge : « ????? ».

« Comment, vous ne savez pas ce que ça veut dire M’sieur l’juge ? Sortez un peu de votre bureau pour venir vivre dans notre cité. »

Le juge : « Et c’est tout, juste un mauvais regard ? »

« Non, M’sieur l’juge. Y a pire. Le Juif portait un sweat de marque Diesel. Et nous, on a pas ça, car on est pauvre. Les Juifs, eux, sont pétés de thunes ! »

Le juge : « Mais qui vous a mis ça dans la tête ? ».

Les jeunes : « Faut pas nous en vouloir M’sieur l’juge. Nous, on est pas très instruits. Et c’est pas notre faute. Dans notre cité, il y a pas de bibliothèque où on pourrait lire des livres. Vous n’aurez pas un bouquin à nous prêter, M’sieur l’juge ? ».

Le juge, bouleversé et ému, les a mis en examen sans retenir le caractère antisémite de l’agression. Puis il est parti en sanglotant pour aller voir son psychothérapeute…

Une autre affaire de justice va bientôt occuper l’actualité. Le procès en appel de l’historien Georges Bensoussan. Il est accusé de racisme et d’islamophobie par le Comité français contre l’Islamophobie.

Lors d’une émission, il avait en effet déclaré, citant un universitaire arabe, que « dans les familles maghrébines, on tétait l’antisémitisme avec le lait de la mère ». Vous pensez que cette phrase a quelque chose à voir avec ce qui s’est passé à Montmagny ?

Benoit Rayski

 http://www.atlantico.fr/decryptage/non-m-sieur-juge-on-est-pas-antisemite-et-juge-crus-benoit-rayski-3323278.html#ztHL7LMfR2vScsBf.99

 

Note d’Antiislam

Les « idées » sont là.

Sur la forme, l’auteur surestime, à mon avis, grandement, le niveau d’expression des « jeunes » en question …

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




35 thoughts on “« Nous, les Arabes, on n’est pas antisémites car on est aussi des sémites » …

  1. Machinchose

    je suis entièrement d’ accord avec le rejet de « antisémitisme » , ce terme fut forgé par un sociologue allemeand au 19 eme siècle sous le mot » Antisémitismus »

    depuis on sait que les Semites (fils de Sem) sont Hébreux, -juifs- Arabes – assyriens et Ethiopiens

    je m’ evertue a employer le vocable « Antijuif » grace auquel l’ ennemi est bien désigné!
    abandonnons une fois pour toutes ce « antisémitisme » qui est utilisé depuis trop longtemps, et qui fut une manière « soft » de ne pas parler de Juif….époque ou on disait :israélite….

    l’ antijudaisme musulman, il doit se manifester dans trois pages sur 6 du merveilleux Coran

    ce bouquin, reçu en Wi-Fi par un garçon quadragénaire et épileptique, est partagé en deux grands chapitres

    la réalisation dite « Mecquoise », quand l’ Envoyé d’ Allah, pense a se concilier les grosses tribus juives de la Mecque et ses environs
    les banou Kaïnouka et autres Banou Yahoude, environ 5 tribus qui avaient pignon sur souk

    mais ces gens, héritiers de leur judaisme depuis plus de 2000 ans , rigoleront poliment a la barbe du « messager »
    et ,ce, les ingrats ,malgré ses propositions de respecter le Cacher (Hallal) la Circoncision (Thour) « purification » , le Jeune (Ramadan), de reconnaitre les Prophètes bibliques tels que Jonas (Younès) Job (Ayoub) Poise (Moussa)Noé (Nouh) et tant d’ autres

    sans oublier les rois d’ Israel, David (Daoud) Salomon (Souleimane)

    et pour faire bonne mesure Jésus (Aïssa) reconnu comme Massih (messie)

    alors la grosse colère quand il se réfugiera a Médine va le submerger
    ses sourates et versets les composant ,vont être d’ une violence antijuive inouïe! les Chrétiens non plus ne seront pas épargnés…notons au passage qu il sera bien reçu par les habitants de cette Yathrib (qui deviendra alors Médinet en Nabi)

    la chanteuse Mennel (the voice)chante cette chanson de bienvenue connue sous le nom de « Talaat el Badr Aleyna » -la pleine lune s’ est levée sur nous-
    toujours amoureux , ces gens, de la Déesse lunaire antéislamique Allate..

    les versets modérés, accueillants dit Mecquois, seront suivis aprés l’ humiliation des versets assassins dit « Médinois »

    et depuis 14 siècles ces gros rancuniers en voudront mortellement aux Juifs (Singes) et aux Chrétiens (Cochons)
    pour eux jusqu ‘ a présent la « Dhimma » est bien inscrite dans leurs cranes obscurs…ne sont ils pas comme l’ affirmait leur prophète , la « meilleure des communautés » ?

    quand il se sentit proche de la fin, il donna a se proches instructions de ne pas l’ enterrer, il croyait dur comme fer que l’ archange Gabriel devait l’ emporter au ciel
    manque de pot, dans ces régions ou le thermomètre accuse 45° a l’ ombre, au bout de 24 heures, pas de Gabriel, et le cadavre se mit a puer atrocement, la décomposition rapide obligea ses compagnons a l’ enterrer dar dar (oui, je sais: dare-dare ) mais c’est juste pour le fun 😆

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Merci de ces très intéressantes précisions.

      Je pense que la logique judéo-chrétienne qui est, au fond, celle d’une libération est totalement étrangère à l’islam.

      Ce n’est pas parce qu’il y a des pantins comme Moussa ou Issa dans le Coran qu’il faut croire à une filiation.

      D’ailleurs, j’ai vu une vidéo d’un imam à la mosquée de Paris disant fièrement (« tartufiquement » en fait) « nous aussi on a Moïse », « nous aussi on a Jésus ».

      Cela me fait penser au sketch des inconnus sur Darty, où un vendeur attrape-tout repète imperturbablement: « Madame, j’ai le même à la maison », « Madame j’ai la même à la maison ».

      Je suis toujours étonné de la distinction versets médinois vs mecquois.

      Parce qu’en ne lisant que le Coran, je ne vois pas du tout comment la faire.

      Il est vrai, qu’en s’éclairant de la Sira, qui m’a toujours paru beaucoup plus parlante que le Coran (parce qu' »historique » et biographique) sur le système totalitaire musulman, on peut appréhender mieux cette distinction.

    2. Dorylée

      « …et le cadavre se mit a puer atrocement… » En fait, Momo puait déjà très fort de son vivant à force de se laver et se désaltérer à la pisse de dromadaire. L’ange Gabriel avait plusieurs fois fait le déplacement pour l’embarquer le croyant mort, vu l’odeur.
      – Eh Gaby, t’y fou ? Chui pas mort, Nadine Amok (Il citait souvent sa sœur…) Et quelques temps plus tard Dieu dit :
      – Bon tu peut y aller Gabriel : même les mouches se barrent, il doit être bien raide Momo !
      – Non, non ! C’est son odeur normale. Il confond eau de toilette avec eau des toilettes. Qu’il se débrouille ! En plus, il va nous empester tout l’enfer. Je sais bien, c’est l’Enfer mais faut pas exagérer non plus…
      C’est ainsi que les fidèles enfouir l’inventeur-malgré-lui des mercaptans. Mais ce n’est qu’une théorie. Je peux me tromper…

  2. JackJack

    L’antisémitisme est enseigné dans le Coran, il fait donc partie intrinsèque de l’islam. Un verset parmi tant d’autres (Sourate 9, verset 29) : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre (les juifs et les chrétiens), jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés ».

    1. Machinchose

      Cher Jack

       » Combattez ceux qui………etc etc ….. »

      traduction trés soft par « combattez » alors que pour un arabisant l’ ordre est « Qoutoulou lo yomounoune Billah ….

      Qoutoulou signifie « Tuez » !

      donc traduction réelle

      Tuez ceux qui ne croient ni en Allah ni en le jour dernier etc etc ….

      et a la rubrique:  » parmi ceux qui ont reçu le Livre (les juifs et les chrétiens), »

      non! le texte original dit « les abaissés du Livre  » (chrétiens et juifs)

      les « outoua el kitab

      ouati, signifie « bas, rabaissé »

      tu vois, le dicton  » Traduttore traditore » se vérifie

      et il y en a bien d’ autre de cet acabit
      faut pas effrayer les futurs « dhimmis » 😆

  3. clairement

    La plupart des juges sont des bons élèves en droit et qui ne restent pas longtemps à un poste parce qu’ils pensent avant tout à leur carrière;
    Par ailleurs, ils ont une culture très réduite sur l’Islam et je pense que notre rôle est aussi de les enseigner habilement sur ce sujet pour qu’ils imaginent pas que c’est de l’islamophobie;
    et enfin ils ont une religion qui est celle des droits de l’homme.

    C’est pas gagné.

  4. clairement

    La plupart des juges sont des bons élèves en droit et qui ne restent pas longtemps à un poste parce qu’ils pensent avant tout à leur carrière;
    Par ailleurs, ils ont une culture réduite sur l’Islam et je pense que notre rôle est aussi de les enseigner habilement sur ce sujet pour qu’ils imaginent pas que c’est de  » anti  » arabe  » enfin vous comprenez ce que je veux dire
    et enfin ils ont une religion qui est celle des droits de l’homme.

    C’est pas gagné.

  5. ALPHA ... OMEGA .

    Les Arabes ne sont pas anti-sémites parce qu’ eux-mêmes sont sémites : vrai .
    En fait ils sont anti-juifs , un autre peuple sémite .

    1. EVA

      Bonjour Alpha,

      Non, les Maghrébins qui attaquent les juifs en Europe ne sont pas des Sémites, comme je l’explique dans mon autre post.
      Et en effet, on peut être Sémite et anti-juif, comme le prophète Mahomet par exemple, qui était Sémite et qui massacrait ses voisins juifs à tour de bras.

  6. clairement

    C’est très intéressant mais comment arriver à MIEUX INFORMER LES POUVOIRS PUBLICS ( en utilisant toute la créativité de la pédagogie ) et à DENONCER HABILEMENT CETTE IMPOSTURE QU’EST L’ISLAM ( sans se faire assigner ) parce qu’il me semble que c’est comme cela que les hommes au pouvoir changeront la politique migratoire mais en même temps ( c’est une expression à la mode je crois ) LEUR FAIRE TELLEMENT PEUR QU’ILS SE SENTIRONT OBLIGE DE QUITTER LEUR POSITION DE LACHETE.
    Je sais bien que c’est ce que font les patriotes conscients du grave danger que court notre pays mais il faut être meilleur.

    Bonne soirée à tous

  7. EVA

    Les Maghrébins qui attaquent des juifs ne peuvent arguer du fait qu’ils sont Sémites, car ils ne le sont pas.
    Le Sémite est celui qui parle une langue sémitique, comme par exemple l’hébreu, l’araméen, l’arabe…
    Or les Maghrébins ne parlent pas l’arabe, mais des dialectes nord-africains mâtinés que quelques mots d’arabe, lesquels mots sont souvent déformés, avec des syllabes inversées, et des voyelles très souvent escamotées.
    Ceci rend le parler maghrébin incompréhensible pour les arabophones du Proche et Moyen-Orient.

    Les Maghrébins se disent « Arabes » car ils sont aujourd’hui en majorité musulmans, et le prophète des musulmans était un Arabe et il parlait l’arabe.
    Les Maghrébins se disent Arabes pour ne pas dire qu’ils sont Africains, car cela les mettrait au niveau des noirs, qu’ils ont réduit en esclavage pendant des siècles, et qu’ils continuent de traiter avec une brutalité et un mépris consternants.

    Mais un habitant du Moyen-Orient est en effet un sémite, pour peu qu’il parle l’hébreu, l’arabe, l’araméen ou une autre langue sémitique.
    « Sémite » ne désigne pas l’appartenance à une race, ni à une religion, mais le fait d’être de langue maternelle sémitique.
    Ainsi les juifs d’Europe de l’Est, qui souvent ne parlent pas l’hébreu, ne sont donc pas Sémites.
    Et si nous ne disons pas « anti-juif », c’est parce-que les juifs eux-mêmes, dans leur écrasante majorité, préfèrent user du terme antisémite.
    Lisez les écrits signés par des juifs, vous y trouverez rarement « anti-judaïsme », mais presque toujours « anti-sémitisme ».

    Ainsi Hitler, qui est qualifié d’antisémite, a travaillé étroitement avec des Sémites musulmans dans son entreprise d’élimination systématique des juifs d’Europe, qui dans beaucoup de cas étaient des juifs non Sémites, qui ne parlaient aucune langue sémitique.
    De même, ce sont les juifs qui s’entêtent à dire « Arabes » quand ils parlent des Palestiniens, sachant que le mot « Arabe » est compris en Europe comme synonyme de « musulman ». C’est une manière adroite d’escamoter l’existence des Palestiniens chrétiens.
    Les Palestiniens chrétiens sont une épine dans le pied de ceux qui veulent faire croire que les Palestiniens sont des envahisseurs venus d’Arabie.
    Ceci est le cas des Palestiniens musulmans, pas de celui des Palestiniens chrétiens.
    Les Palestiniens chrétiens sont chez eux sur cette terre qui a vu la naissance du christianisme. Jésus n’est pas né en Arabie, et il ne parlait pas arabe.

    1. Machinchose

      coucou!

      tu as abandonné le Noune !

      alors essaie le Mime ….ça devrait coller 😆 parce que c’est un vrai clonage!

    2. Machinchose

      « Et si nous ne disons pas « anti-juif », c’est parce-que les juifs eux-mêmes, dans leur écrasante majorité, préfèrent user du terme antisémite.
      Lisez les écrits signés par des juifs, vous y trouverez rarement « anti-judaïsme », mais presque toujours « anti-sémitisme ».

      xx

      en fait comme tu n’ es pas concernée, tu te convaincs toi même

      les juifs se libèrent ,tant bien que mal de « Antisémitisme », c’est vrai, et de plus en plus adoptent le terme « antijudaisme » ou « antijuif »
      c’est comme le mot « Israélite » qui a dominé pendant longtemps le vocabulaire
      la guerre éclair de 1967 a sonné le glas de ce terme rempli de distanciation, pour etre remplacé par Juif, partout, et chez les Juifs comme chez les autres

      par contre, personne ne nie la longue filiation des chrétiens « palestiniens », quoique on n’ a jamais entendu « fallastini massièi »
      mais plutot 3arbi Massihi
      et ils ne faut pas croire non plus que TOUS les chrétiens de cette région sont de decendance biblique, il y a ceux, qui, anciens juifs bien sur, suivirent le Christ et furent des « ahl el kitab » face a l’ islam conquérant qui peu ou prou leur ficha la paix
      et il y a aussi les descendants de Croisés, ex musulmans qui suivant les heurs ou malheurs de la guerre, des alliances, etc etc …se convertirent a la chrétienneté

      et pour résumer, TOUS les chrétiens de cette Terre dite sainte a l’ origine n’ étaient que des disciples de JC, donc des Juifs
      ça peut agacer, mais c’est ainsi

      1. EVA

        C’est vous qui utilisez systématiquement le mot « Arabe » quand il s’agit des Palestiniens, parce-que ça vous arrange de les faire tous passer pour des gueux au même titre que les musulmans. Et aussi parce-que vous voulez faire croire qu’en tant qu’Arabes, ils pourraient quitter la Palestine et se sentir chez eux dans n’importe quel pays arabe. C’est un langage de cosmopolite juif, comme il y en a tant en France, notamment au sein de l’élite juive.
        Oseriez-vous dire aux Français de quitter la France et d’aller vivre dans n’importe quel pays francophone, pour vous laisser la place ?
        Les chrétiens d’Orient ne sont pas des gueux, et sont par conséquent une épine dans le pied de ceux qui veulent que la Palestine soit pour les seuls juifs.
        Et si, on dit « Palestiniens chrétiens » y compris quand on parle d’eux en arabe. Vous le sauriez si vous fréquentiez des chrétiens d’Orient, ou si vous étiez arabophone.

        Ensuite, les chrétiens d’Orient sont, ne vous en déplaise, de descendance biblique, et cela s’explique par le fait que Jésus n’est pas né au Vatican comme certains semblent le penser.
        Est-ce si bizarre qu’il y ait des chrétiens depuis 2.000 ans sur la terre qui a vu naître Jésus, et d’où le christianisme s’est répandu en Occident ?
        Peu importe si ces chrétiens d’Orient étaient juifs à la base, ou adoraient Baal ou d’autres divinités avant de devenir chrétiens. A partir du moment où ils deviennent chrétiens, leur ascendance religieuse ne compte plus.
        La religion ne se transmet pas génétiquement, elle se choisit, grâce à ce truc qu’on appelle « le libre-arbitre ».
        Comme l’a dit Saint Paul, qui était un ex-rabbin, il n’est nul besoin de passer d’abord par le judaïsme pour devenir chrétien. Saint Paul s’était opposé à l’exigence de circoncision pour les non-juifs qui souhaitaient devenir chrétiens.

        Quant à l’idée que les chrétiens d’Orient peuvent être les descendants des Croisés, c’est une idée farfelue, que certains évoquent car de nombreux chrétiens d’Orient sont clairs de peau. Cette clarté du teint ne leur vient pas des Croisés, mais du fait qu’ils habitaient des régions reculées, ou montagneuses, ce qui les a préservés du mélange avec des envahisseurs plus bruns qu’eux (Perses, Arabes, Turcs…)

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Désolée Eva mais votre commentaire et bien trop long comme commentaire, je suis obligée d’en retirer la fin

          1. EVA

            Merci Madame Tasin. Je vais mettre la suite de mon commentaire ici, car je tiens beaucoup à ce qu’il figure en entier.
            Voilà la suite:

            Non, les Croisés ne se sont guère mélangés (génétiquement parlant) avec les chrétiens d’Orient, sauf quelques rares exceptions. Les Croisés sont arrivés en Orient avec leurs femmes et leurs enfants. Et quand ils avaient des relations hors mariage, ils les avaient avec des femmes occidentales.
            Les chrétiens d’Orient, surtout les Catholiques, les ont certes aidés et ont rejoint leurs rangs, mais ils n’ont pas poussé l’amitié jusqu’à mettre leurs femmes, soeurs ou filles dans le lit des Croisés. Y a des limites quand même…
            Cela dit, moi je n’aurais pas dit non si un gentil Croisé avait demandé ma main, mais les mariages entre Croisés et chrétiens d’Orient ne furent pas légion, c’est un fait.
            Donc s’il y a bel et bien un lien de parenté entre Croisés et Catholiques d’Orient, il s’agit une parenté psychologique et morale, pas génétique.

            Pour finir, je cite votre dernière phrase:
            « et pour résumer, TOUS les chrétiens de cette Terre dite sainte a l’ origine n’ étaient que des disciples de JC, donc des Juifs
            ça peut agacer, mais c’est ainsi »

            1/ C’est faux, car même les apôtres de Jésus n’étaient pas tous juifs.
            Jésus est certes né juif, mais il voulait réformer sa religion. Il est donc né juif, mais n’est pas mort juif. Quand il s’est fait baptiser dans le fleuve du Jourdain par son cousin Jean, ce n’était pas parce-qu’il faisait chaud ce jour-là et qu’il voulait se rafraîchir un peu.
            Et il y avait diverses religions en Orient à l’époque de Jésus. Le Jusaïsme était l’une d’entre elles. Avez-vous entendu parler des Essenniens, des Thérapeutes, des Sadducéens, des Pythagoriens (pas Pythagoriciens), des adorateurs de Baal, comme les Phéniciens, etc… ?

            2/ Comment voulez-vous que cela nous agace de savoir que certains chrétiens d’Orient ont une ascendance juive, puisque Jésus lui-même est né juif ?
            Il était même le meilleur d’entre les juifs, puisque lui seul a osé remettre en question des pratiques que les juifs tenaient pour la volonté de Dieu.
            Jésus est le premier juif qui a osé dire à ses coreligionnaires que le Dieu punitif qu’ils craignaient était en fait un Dieu miséricordieux qui les aimait, et qui, en tant que Dieu d’amour, ne pouvait pas accepter certaines pratiques injustes qui étaient encore tolérées par les juifs de l’époque de Jésus (polygamie, répudiation, adultère, esclavage…)
            Jésus n’a pas parlé d’un Dieu nouveau, il a juste expliqué à ses coreligionnaires qu’ils avaient mal interprété le dessein de Dieu pour ses créatures.
            Il n’a pas prêché une nouvelle religion, mais a juste tenté de réformer celle dans laquelle il était né.
            Par la suite, beaucoup de juifs et de non-juifs se convertirent au christianisme. Les chrétiens n’ont pas quitté la Palestine suite aux persécutions de l’Empire Romain. Il n’y a pas eu de diaspora chrétienne. Ce sont les juifs qui sont partis. Les Romains, qui jetaient les chrétiens aux lions, craignaient les juifs et avaient pour consigne de ne pas se mêler de leurs affaires religieuses, pour éviter les émeutes. Nous en avons la preuve avec, par exemple, la faiblesse de Ponce Pilate face au Haut Clergé juif qui lui réclamait l’élimination de Jésus.
            Les chrétiens sont donc restés, et la plus grande partie des juifs est partie.
            Ce qui n’empêche pas les juifs d’aujourd’hui de prétendre que cette terre appartient aux juifs (qui l’ont pourtant massivement quittée et pendant des siècles), et de traiter en citoyens de seconde zone les chrétiens qui s’y sont pourtant toujours maintenus, sans interruption et malgré les persécutions.

  8. Xtemps

    Si ce juge aurait été plus clairvoyant et honnête, il aurait été voir dans le coran par lui même déjà, que c’est inscrit depuis 1400 ans la haine des juifs et des chrétiens que des musulmans massacrent depuis aussi.
    Ce juge aurai eu le véritable mobile des musulmans et le mobile, c’est le coran qui existe depuis 1400 ans, avouez que c’est vraiment de la malhonnêteté de part de la justice qui refuse de voir le véritable mobile des crimes contre l’humanité, c’est ding!.
    C’est comme refuser de voir qu’il y a un éléphant dans un couloir.
    Et pourtant recommandé pour tous les musulmans du monde, que si même des musulmans n’ont pas encore tué, ils peuvent toujours le faire à tout moment qui représente une menace en permanence pour tout le monde qui ne sont pas musulmans.
    De par le coran, les musulmans sont clairement les ennemis déclarés du monde entier non musulmans.
    C’est pourtant simple et nos dirigeants et aucun juge en Europe ne font les démarches, aucun examen ou mise à l’étude l’Islam, déjà pour les conséquences de l’Islam en Europe, pour protéger les peuples européens, rien!, ils font carrément l’inverse.
    Les peuples européens de plus en plus refusent clairement partout en Europe l’immigration et plus spécialement les musulmans, par le Brexit, par les séparatismes pour sortir de la prison Union européenne qui les enchaînent, et bien non, nos dirigeants continuent d’imposer de force contre la volonté des peuples européens.
    Ces jugement sont de mauvaise foi, sans le véritable mobile des musulmans ne mèneront nul part.

  9. frejusien

    Dire qu’un muzz est antijuif plutôt qu’antisémite, c’est amoindrir sa signification , car l’antisémitisme est un rappel aux camps d’extermination,

    Je ne savais pas que les éthiopiens, bien noirs, faisaient partie de la branche sémitique,
    ils sont juifs de religion, mais pas de couleur de peau,
    t
    Ce classement de race sémitique devrait peut-être être conforté par une analyse génétique, car il date de l’époque où L’ADN n’existait pas, et à cette époque on classait les moules dans la catégorie des poissons, définition du dictionnaire Larousse de 1948 ; moule « petit poisson enveloppé d’une coquille « 

    1. Gally

      Le maltais aussi est une langue sémitique, pour votre information. Et un sémite est juste le locuteur d’une langue sémitique, rien à voir avec une quelconque race / ethnie /culture…

      Par contre,

      1. frejusien

        Ah ! intéressant !
        mais ce n’est pas ce qui s’enseignait à l’école, où on nous disait que juifs et arabes étaient descendants des sémites, deux branches issues d’une même race,
        en fait , c’est beaucoup plus compliqué que ça

    2. Machinchose

      « ils sont juifs de religion, mais pas de couleur de peau, »

      xxx

      absolument pas, ils sont trés majoritairement Chrétiens
      le reste, un peu de musulmans et un peu de juifs
      leur ville sainte en Ethiopie ( je parle des Chrétiens, c’est Lalibella )

      1. AntiislamAntiislam Post author

        Bonjour,

        Il faut d’ailleurs lire le martyr subi par les Ethiopiens pour rester chrétiens dans l’enfer musulman des alentours.

        Par exemple avec Gragne, cet adepte de la religion d’amour et bla bla :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Ibn_Ibrahim_Al-Ghazi

        Il faut voir, dans des documentaires, ces femmes qui font des centaines de kilomètres à pied pour se faire bénir par un « saint » dans ce qui est le coeur du pays : la région-sanctuaire d’ Axoum.

        J’ai vu un documentaire, où un paysan sortait d’une grange, des livres, que, incrédule, un type du CNRS a identifié comme les plus vieux écrits chrétiens connus au Monde (6 ème siècle je crois)…

        Il faut voir un chef de village montrer fièrement un trou et dire :

        « Tu vois ici c’est l’entrée d’un tunnel qui a mené nos sept sages directement à Jérusalem ! »

        Tout cela est follement attachant :=)

        1. frejusien

          oui, c’est là-bas qu’on trouve des églises taillées dans le roc, enfoncées au-dessous du niveau du sol, dans la roche rouge,
          les messes dans ces églises éclairées par des bougies, sont de très belles cérémonies, empreintes d’une grande dévotion

    3. EVA

      Moi, le mot anti-judaisme m’évoque les camps de concentration beaucoup plus que le mot antisémitisme, qui est un mot qui me concerne autant qu’une personne juive, puisque je suis Sémite aussi, bien que non juive.

  10. Adalbert le Grand

    Le terme « antisémite » signifie « qui éprouve de l’aversion, de l’hostilité envers les JUIFS », et seulement les juifs, point barre.

    https://fr.wiktionary.org/wiki/antis%C3%A9mitisme

    Prétendre y inclure les arabes (en plus , au sens large, les Nord-Africains n’étant pas des Arabes ni des sémites) ressort du sophisme et du jeu de mot digne de l’Almanach Vermot.

    La notion de « peuple sémite » ne correspond à rien de concret, il s’agit seulement d’une proximité linguistique. Il y a des langues du groupe sémite, c’est tout, pas de parenté, de peuple ni de « race ».

    Il faut savoir que le gars qui a choisi ce terme pour désigner ce groupe de langues (en fait un sous-groupe des langues afroasiatiques) s’est inspiré de la Bible, en reprenant la légende de Sem, un des fils du mythique Noé. C’est dire la rigueur historique et scientifique…

    Pour faire une comparaison, c’est comme prétendre que les Français, les Espagnols, les Portugais, les Italiens, les Belges, les Québécois et les Sud-Américains (en-dessous du Rio Grande) sont apparentés car tous « latins », parce qu’ils parlent des langues issues du latin.

    A ce compte, les Espagnols et les sud-Américains sont tous des hispaniques, les Portugais et les Indiens du Brésil font partie de la même famille lusitanienne.

    Le choix du terme « antisémite » pour désigner l’aversion envers les juifs ne fut pas très heureux, mais c’est ainsi, et en tirer parti pour prétendre que les Arabes ne peuvent pas être antisémites est de la forfaiture intellectuelle.

    Il faut d’ailleurs remarquer que ceux qui prétendent cela emploient le terme antisémite dans deux sens différents dans la même phrase, l’un restreint aux juifs, l’autre généralisé à tous les prétendus « sémites », ce qui est une incohérence logique (une des grandes bases du sophisme)

    Exprimons-le donc clairement: bien sûr que les musulmans peuvent détester les juifs. Et beaucoup (sans doute la majorité) sont dans ce cas.

    Dire le contraire en s’appuyant sur des raisonnements sur les mots et leurs définitions approximatives est juste crétin. Le mot n’est pas la chose;

  11. frejusien

    Bien, bien, ça éclaire un peu le sujet,
    il faut encore approfondir de façon à avoir des arguments contre cette nouvelle confusion apportée par le politiquement correct

  12. Machinchose

    perso, je reconnais une parenté au niveau de leur parler

    l’ arabe et l’ hébreu sont deux langues proches; je ne parle , ni ne comprend l’ hébreu, mais souvent les sonorités de certains mots arabes me renvoient au même terme en hébreu

    la langue commune et vernaculaire de ces deux peuples du proche orient fut l’ Araméen, vieux de quelques millénaires ….et toujours parlé par les chrétiens de certaines régions de Syrie ( Voir Maaloula)
    les arabisants n’ ont pas beaucoup de mal a comprendre l’ araméen

    1. EVA

      Les arabisants, y compris de langue maternelle arabe, ne comprennent pas l’araméen, mais y reconnaissent certains mots qui ont des racines communes avec le même mot en arabe.
      Il en est de même pour les chrétiens d’Orient qui n’ont pas appris l’arabe et ne parlent que l’araméen, ils ont du mal à comprendre l’arabe.
      Mais de nos jours, la plupart des chrétiens d’Orient dont la langue maternelle est l’araméen parlent également (ou du moins comprennent) l’arabe dialectal tel que parlé dans leur région.
      L’hébreu, l’araméen et l’arabe sont certes toutes des langues sémitiques, des langues « cousines », on va dire. Mais ce ne sont pas des langues identiques, et ne s’écrivent pas grâce au même alphabet.

  13. Anne

    Il parait que l’arabe et l’hébreu ont des origines linguistiques africaines, tout comme les sémites d’ailleurs qui se sont mélangés avec des indo-européens, notamment les Perses et que Iran voudrait dire « aryen ».
    Mais bon, c’est de l’histoire tirée d’Internet.
    Quant aux blancs, une fois morts la médecine légale nous étiquette de « caucasiens ».

  14. EVA

    Les langues sémitiques auraient pour origine l’Afrique ?
    Pourquoi dans ce cas les juifs utilisent toujours le mot anti-sémitisme, et pas anti-judaisme, puisque l’antisémitisme ne vise que les seuls juifs ?

    1. EVA

      Ce dernier commentaire a été mélangé avec un autre de mes commentaire, ce qui lui enlève tout son sens.

      Dans un premier commentaire, j’avais écrit:

      « Les langues sémitiques auraient pour origine l’Afrique ?
      Alors pourquoi n’en reste-il aucune trace en Afrique ?
      —————
      Dans un deuxième commentaire, j’avais écrit:
      « Puisque l’antisémitisme ne vise que les juifs, pourquoi ne pas dire « anti-judaisme, au lieu « d’antisémitisme » ?

  15. EVA

    ZUT ! Quelle étourdie je fais !
    Et il n’y a pas de bouton réponse sous mon post du 7 mars à 22H07, afin que je puisse rectifier mon erreur.
    J’ai cité l’adultère parmi les pratiques injustes encore tolérées à l’époque de Jésus. Je voulais dire la LAPIDATION pour adultère, et non pas l’adultère, qui lui bien entendu n’était pas toléré, puisque durement sanctionné.

    Désolée. Va falloir me relire avant de poster…

Comments are closed.