Macron sifflé au salon de l’agriculture : Viens poupoule, viens…


Macron sifflé au salon de l’agriculture : Viens poupoule, viens…

Viens poupoule, viens…

 

 

maKron s’est fait siffler par quelqu’un au Salon.

Lequel a donc eu droit à son petit soufflon  !

En parlottes il s’est répandu !

Et puis flanqué de ses lardus,

sa poule sous le bras , a tourné les talons…

 

 

PACO 24/02/2018.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


13 thoughts on “Macron sifflé au salon de l’agriculture : Viens poupoule, viens…

  1. dahier

    quoi de mieux qu’une poupoule pour un coquelet, ou peut-être même un chapon… personne ne sait, à part mémère bibi !

  2. Poum

    Les Allemands sont incapables de lever une brigade qui puisse réagir dans les délais prévus..
    https://youtu.be/q6nmww85Z_w
    https://www.youtube.com/channel/UCqEVwTnDzlzKOGYNFemqnYA
    ntretien du 23/02/18 avec Philippe Migault, directeur du Centre européen d’analyses stratégiques. Dès janvier 2019, l’armée allemande sera à la tête de la «Force opérationnelle interarmées» de l’OTAN.
    Problème : pas certain qu’elle puisse tenir ses engagements.
    En cause : des équipements obsolètes et des effectifs insuffisants selon un rapport de la chambre des députés.

  3. Alix

    Oui oui sauf que l’agriculteur ne demande qu’une chose : continuer d’utiliser le glyphosate !
    Il n’avait rien à dire sur la misère du monde agricole, devant être un de ces céréaliers vivant grassement de subventions européennes et ce depuis des dizaines d’années.
    Il faudrait voir les accointances entre la FNSEA et les producteurs de pesticides.. Insensible aux ouvriers agricoles qui connaissent de durs problèmes de santé.. Ce gars milite pour continuer à nous empoisonner et bien moi là je l’ai trouvé bon Macron de l’avoir remis à sa place.

    1. jojo ( le plombier )

      Alix vous l’avez trouvé bon. Désolé de ne pas être de votre avis. Car s’il est bien établi que dans le cochon tout est bon, il est évident que, quoi qu’on puisse en penser par ailleurs, Macron n’est pas un cochon.

    2. denise

      oui l’agriculteur veut continuer avec le glyphosate, d’ailleurs N.Hulot revient sur sa décision d’avant les 3 ans , ce qui a calmé les agriculteurs ! mais parce que , ils le disent bien , il n’y a pas de produit le remplaçant !!
      Je ne crois pas que les agriculteurs , en général , se satisfassent des subventions , ils veulent vivre de leur métier ! j’ai discuté avec certains et ils le disent dans les médias, ce sont des gens très « terre à terre  » sans jeu de mots , qui n’ont jamais compris , car au fond ils n’ont jamais rien demandé , sans doute comme nous tous , de directives européennes !
      Je n’ai pas confiance , comme vous , sur la sincérité de Macron ! opportunité

      1. frejusien

        Il est clair que certains agriculteurs sont particulièrement bornés, mais j’en connais qq uns qui payent à vie l’utilisation des pesticides, et qui sont obligés de vivre avec un masque à oxygène jour et nuit

  4. PUGNACITE

    Ce péremptoire donneur de leçon est un impuissant politique notoire et cela commence à pouvoir être constaté et acté.
    Il est cependant trop tard pour la France et pour les patriotes Français.
    Le petit coq usant et abusant du culot veut imposer le pouvoir exclusif de l’argent comme puissance internationale unique en France.

  5. Xtemps

    Et bien!, c’est le grand amour on dirait, et c’est partout comme çà en Europe, les peuples européens autochtones rejettent leurs dirigeants de plus en plus partout fortement et osent même les défier.
    Plus grand monde ne veulent de ces ordures aux pouvoirs, il faut dire que ces connards ont tout fait pour en arriver là.
    Et bien sûr, c’est l’extrême droite qui monte dans toute Europe pour le péteux Junker de l’Union des escrocs de Bruxelles manipulateurs de premières, pour ne pas vous dire que ces crétins aux pouvoirs refusent de voire la réalité en face, ils leurs faut leurs petits caprices pour ces messieurs dames de la haute imbécillité.
    Le macron et les autres poupoules aux pouvoirs découvrent tout un d’un coup que les peuples européen autochtones existent.
    Et tout çà n’est pas montré dans le médias évidement, pour ne pas encourager les européens de faire la même chose que les français ou les Corses, car cela pourrait se corser, mais trop tard, les peuples européens se ré-informent ailleurs que leurs médias de cons.
    Même certains immigrés extra européens suivent avec, ils ne font plus confiance non plus aux lunes à tics des pouvoirs, ils se méfient de plus en plus aussi.
    Et cela ne va pas s’améliorer pour nos comics aux pouvoirs, çà c’est certain.

  6. l de graces!

    On dit que les oeufs ont été interdits lors de sa venue au Salon de l’agriculture et que ses GI’S avaient reçus des parapluies au cas ou !…Pas si bète cela dernière leçon vaut bien un fromage !…lol!

  7. Anus haine

    Viens Poupoule, Viens Poupoule, Viens…
    « J’ai une pintade à la maison, maintenant une poule ».
    Le crétin qui a offert la poule est le patron des poulets de Loué. C’est de la merde label rouge, faites cuire un Loué vous aurez de la flotte.
    https://youtu.be/Epkt9SmqSqo

    1. frejusien

      exact ! tous les poulets labels rouges sont à foutre à la poubelle, ils ont remplacé les vrais poulets fermiers si délicieux,

      le label rouge est un poulet industriel de qualité très inférieure, on pourrait manger un steak de soja, ce serait pareil

  8. frejusien

    Macron veut établir une agriculture à deux vitesses, ou plutôt une alimentation à deux niveaux, il demande aux agriculteurs français de faire de la qualité et il ouvre les frontières par le MERCOSUR aux produits frelatés de l’Amérique latine,

    C’est simple : les bobos vont acheter du BIO et des produits français qui seront de plus en plus RARES et CHERS

    Les sous-chiens, les petits français étranglés par les taxes et les impôts, iront s’approvisionner dans les grandes surfaces aux produits les moins chers, venant d’ailleurs, comme ça s’est passé pour les textiles

    13 000 fermes disparaissent chaque années, ceci est programmé pour qu’on devienne dépendant du marché international,
    Quand il n’y aura plus suffisamment de fermes, le marché international sera justifié

Comments are closed.