Les Français sont de plus en plus nombreux à ne plus croire en la justice française


Les Français sont de plus en plus nombreux à ne plus croire en la justice française

 

Au lendemain du verdict de la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris ordonnant la relaxe de Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes du Bataclan, c’est la stupéfaction générale qui domine dans l’opinion publique. Que ce soit du côté des familles de victimes ou de simples citoyens français, les réactions sont unanimes pour dénoncer le laxisme de la justice française. Mais au-delà de ces critiques, c’est une véritable inquiétude et une perte de confiance envers nos institutions judiciaires qui s’installent progressivement dans les esprits.

A l’annonce de la remise en liberté de Jawad Bendaoud, les parents ou proches des victimes du 13 novembre 2015 ont exprimé leur colère et leur indignation devant les journalistes, au sein même du Palais de Justice, n’hésitant pas à affirmer publiquement que si les tribunaux refusent de condamner des délinquants et les criminels, c’est la justice privée qui prendra le relais.

De très nombreux internautes s’expriment également sur Youtube ou sur les réseaux sociaux suite à cette décision judiciaire témoignant chaque fois de leur stupeur et leur désillusion face à la complaisance de la justice française.

La première incompréhension concerne le lourd passé judiciaire de Jawad Bendaoud qui, avant les attentats de Paris, cumulait déjà treize condamnations pour stupéfiants, détention d’armes aggravée en réunion, faux et usage de faux, conduite en état d’ivresse et sous l’emprise de stupéfiants, violences conjugales, violences aggravées en réunion et meurtre d’un adolescent de 16 ans qui s’était interposé entre Jawad Bendaoud et un autre homme pour une simple dispute de portable avant de décéder sous les coups portés au thorax par Jawad Bendaoud avec l’aide d’un hachoir. Pour ce meurtre, Jawad Bendaoud fut condamné à 8 ans de prison mais fut libéré au bout de 5 ans en 2013, replongeant dès sa sortie dans le trafic de drogues avant d’héberger à son domicile les terroristes du 13 novembre 2015.

Une autre question demeure en suspens dans ce procès des attentats de Paris, ce sont les empreintes ADN de Jawad Bendaoud retrouvées sur le scotch ayant servi à la confection de ceintures d’explosifs par les terroristes. Un élément matériel qui aurait permis de prouver la culpabilité de Jawad Bendaoud dans ce dossier mais qui fut hélas rapidement abandonné par ses avocats, ces derniers considérant que les empreintes de leur client ne figuraient pas sur la partie adhésive du scotch ce qui le disculpe de toute complicité dans cette affaire.

Nous diffusons ci-dessous deux vidéos récentes, tournées au lendemain de la relaxe de Jawad Bendaoud, dans lesquelles deux citoyens français, femme et homme, expriment respectivement leur dégoût et leur indignation envers la justice française qui au vue de sa permissivité va inciter de nombreux djihadistes à vouloir venir se faire juger en France pour bénéficier de cette clémence judiciaire. Une justice à deux vitesses qui acquitte des assassins mais qui condamne de simples voleurs de pommes. Mais c’est surtout la peur qui transparaît à travers ces deux témoignages qui concluent qu’il n’y a plus de sécurité en France, avec un risque de vengeance privée et de guerre civile qui est maintenant sur toutes les lèvres.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Les Français sont de plus en plus nombreux à ne plus croire en la justice française

  1. NICOLAS F

    Tiens,Roseline Bachelot vient de dire sur chaine info (à propos de l’affaire Hallyday dont on se f….éperdument) quelque chose d’intéressant :

    LES JUGES JUGENT EN DROIT ET EN OPPORTUNITE ;

    Tout est dit.

  2. frejusien

    alors, c’est quoi l’OPPORTUNITE dans cette relaxe ?

    je crois que le type alimente en drogues diverses les juges laxistes, pour cette raison , il a toute liberté , malgré ses états de service longs comme un jour sans pain,
    ou alors, il a la protection d’un gros bonnet , toujours pour son approvisionnement en drogue,
    Pire scénario, certaines personnes du gouvernement travaillent main dans la main avec DAECH et soutiennent les terroristes en France,

    Voilà pourquoi , ils ont attendu TROIS HEURES ET DEMI pour donner l’ordre d’intervenir au BATACLAN,
    ils voulaient être sûrs qu’il y aurait suffisamment de morts et que les muzz aient le temps d’accomplir leur rituel religieux de mutilations génitales

  3. luciferg

    Justice de merde ! Parce que peuple de merde . Les gens sont tellement infantilisés, que leur interdire de penser, ne les heurte même plus. C’est devenu normal . Ils suivent ! Pour ceux qui croient encore, à un éventuel réveil des français, je dis ,n’insistez pas , faites comme beaucoup de personnes formées , conscientes, de ce qui se passe dans ce pays , partez ! Laissez ce peuple de rampants crever, dans la fiente, de ceux qu’il réclament pour les remplacer. Les juges l’ont bien compris , ils jugent pour les futurs maitres de ce pays: les musulmans.

  4. zipo

    La justice s’égare et n’est plus dans le coup elle date de Napoléon ,c’est vous dire cela fait 15 ans que nous sommes en procès pour malfaçons en Suisse c’est deux ans maximum!Je pense qu’au bout de 17 ans de procédure nous arriverons a conclure en attendant il fait payer les experts et le reste environ 70000euros .
    Si vous voulez ester en France prévoyez 20 ans .Alors beaucoup aprés avoir été échaudés n’engagent plus de procédures !Le budget de la justice est ridicule a croire que c’est fait exprés .Alors ou sont les responsabilités ,manque de juges manque d’argent ,manque de prisons Alors par quoi faut’il commencer ,pour loi s’attaquer a la racine du mal l’islam tout simplement !!

Comments are closed.