Croisière d’enfer en Australie ? La famille à l’origine des bagarres vient du Moyen Orient…


Croisière d’enfer en Australie ? La famille à l’origine des bagarres vient du Moyen Orient…

Bingo… J’avais posé quelques questions à la fin de l’article relatant comment et pourquoi toute une famille de 23 personnes avait dû être débarquée…

Qui sont donc les 23 membres d’une même famille qui ont transformé une croisière en cauchemar ? 

Rien ne dit qui sont ces gens. Je ne sais pourquoi mais j’ai une petite idée…

Qui, en Occident, voyage avec toute sa smala, de 23 personnes ?

Qui, en Occident, ne respecte rien ni personne ?

Qui fout le bordel partout, chez nous, dans les piscines, municipales et privées ?

Qui agresse sans cesse les nôtres ?

Je dis ça mais je dis rien…

Christine Tasin

 

UNE CROISIÈRE   VIRE AU CAUCHEMAR suite au comportement d’une famille élargie du Moyen-Orient (prétendument libanaise) installée à Melbourne, Australie.

18 février 2018 par   BareNakedIslam


Malgré l’affirmation de témoins et de l’équipage, un patriarche d’une famille de Melbourne (où se trouve une forte communauté musulmane en Australie), nie que sa famille soit à l’origine d’un déferlement de violence lors d’une croisière de 10 jours dans le Pacifique Sud. 

Daily Mail (h / t Sara S) George âgé de 20 ans, fils de David Barkho (2 photos ci-dessous) – avec 22 autres membres de sa famille ont dû quitter le paquebot Carnival Legend vendredi matin après que le navire eut accosté à Eden, Nouvelle-Galles du Sud, avant que le bateau ne fasse escale samedi à Melbourne. (Barkho est un nom musulman originaire de Syrie mais c’est au Liban qu’il est le plus répandu). 

Les médias ne révèlent pas et tentent de protéger l’origine de cette famille ainsi que leur religion en « floutant » un grand nombre de photos, mais des clichés et des vidéos non censurés semblent indiquer que les personnes impliquées dans la bagarre soient des Libanais musulmans. 

NZ Herald Vingt-six membres d’une famille élargie ont été expulsés vendredi tôt dans la matinée du paquebot Carnival Legend, après qu’une bagarre de masse eut éclaté à l’extérieur d’une boîte de nuit du navire. La famille expulsée « s’est querellée plusieurs jours durant » avant le « carnage » final. 

news.com.au Rapporte qu’il est établi aujourd’hui que les affrontements à bord du vaisseau impliquant cette famille, ont éclaté au grand jour à la piscine dans les jours qui ont précédé le conflit sanglant final.

Des vidéos enregistrées par des passagers durant cette croisière de dix jours sur le Pacifique Sud, montrent de jeunes adultes qui se battent sur le pont avec des agents de la sécurité du navire, et avec d’autres membres du personnel. Des femmes et des hommes poussent et bousculent des officiers en uniforme blanc. La direction de Carnival a confirmé par la suite qu’une famille avait été impliquée dans les incidents en cours.

Musulman sans gêne

Mais ce fut l’affrontement sanglant de vendredi à 1h30 du matin qui a forcé Carnival, après que la direction de la compagnie eut appelé la police de Nouvelle-Galles du Sud, à demander l’expulsion « sans précédent » de cette famille de 26 membres, lors de l’escale à Eden sur la côte sud de la NGS.

Vendredi matin, alors que la famille était emmenée sur les bateaux de la police, les passagers du haut du pont ont fait pleuvoir un torrent d’insultes, en criant « Descendez » et « Vous n’êtes pas des héros, vous êtes des deros [NDT : argot urbain australien, dero est dérivé de « derelict » qui veut dire clochard. Le terme français de « sous-merde » pourrait être approprié. Ce qui est intéressant ici dans l’anglais original, c’est la phonétique des deux mots « heros » et « deros » qui sont très proches en terme de sonorité et totalement opposés en terme de sens].

Un des membres de la famille expulsée a répondu en levant un doigt en signe de dérision. Dans les huit jours qui ont précédé l’arrestation de la famille, des vidéos et des rapports de passagers font état de journées entières de rixes, et de visiteurs disant « qu’ils craignaient pour leur sécurité ».

Naomi, une passagère, a déclaré au Herald Sun que des luttes avaient eu lieu à bord, notamment dans une boîte de nuit et le lendemain dans un ascenseur. Et elle a rajouté « qu’une grande bagarre qui a duré environ 45 minutes, s’était produite sur le pont de la piscine. ».

Membre de la famille mise en cause, son visage est flou mais la barbe est sans aucun doute celle d’un musulman. 

Beaucoup de personnes qui crient sont menacées. Les gens se font traiter de chiens dans la zone fumeurs (Le vocable « chien » est l’expression préférée des musulmans). Une piscine était pleine d’enfants, les parents les évacuaient parce que leurs enfants pleuraient et avaient peur.

La passagère Naomi a déclaré que « cette famille était composée d’une vingtaine de membres environ, avec des personnes âgées, des adolescents et des jeunes enfants ». Le dernier affrontement violent qui a obligé le Carnival Légend à faire escale à Eden aurait été déclenché après que [quelqu’un] aurait eu marché sur une sandale en caoutchouc « .

Des photos montrent des passagers du Carnival Legend qui ont été blessés lors de violentes flambées (de violence) durant la croisière de 10 jours. Le Herald Sun avait été informé que des membres d’une famille avaient été « assignés à résidence » sur le bateau par des agents de sécurité.

Les passagers ont décrit comment ils se sont enfermés dans leurs cabines, des flambées de violence entre deux grands groupes ayant éclaté à plusieurs reprises.

Les passagers ont rapporté que des menaces de poignarder et de jeter des gens à la mer avaient été proférées, pendant ce voyage qualifié « croisière de l’enfer ».

 

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


17 thoughts on “Croisière d’enfer en Australie ? La famille à l’origine des bagarres vient du Moyen Orient…

  1. Xtemps

    Il y a parmi les musulmans des fouteurs de merde, ceux qui appliquent l’Islam, tous les musulmans ne cherchent pas la bagarre systématiquement, mais de par l’islam les musulmans peuvent se permettre et même une recommandation du prophète des musulmans, de foutre la merde partout où il y a des mécréants comme dans la plupart du monde pour la cause d’Allah.
    Ils se croient la communauté la plus parfaite et supérieurs à tous les autres qui ne sont pas musulmans, alors
    Dans la biographie du prophète( la zira) lui même avait fait le bordel partout à son époque, le beau modèle que les musulmans doivent suivre en exemple!.
    Les chouchous de nos dirigeants, les surprotégés et sous doués de nos zozos politiques, une religion comme les autres, d’ horreurs et de pets, voyez vous.
    Et après, quand les musulmans se font jeter dehors du pays, ils se plaignent d’être mal reçu, d’être rejeté par les autres qui sont racistes et Islamophobes auprès des autorités qui les chouchoutent, si vous n’avez pas un gouvernements stricte, vous les avez de retour au pays.
    Mais là, ces musulmans là, n’utilisent pas la charia, mais les lois mécréantes du pays, mises à leurs dispositions par nos escrocs imposteurs aux pouvoirs, ces des êtres humains comme vous et moi, bien sûr!.

      1. Machinchose

        curieux, les « Achourim » ne font pas parler d’ eux ..
        en tous cas ils font moins les malins quand ils sont entourés en Musulmans…y a qu a les voir raser le murs du coté de Adana et Diyarbakir

        maintenant, de la racaille, y en a partout et chez tout le monde

        mais si on me demandait, a 97% j’ aurais répondu comportement de « Français » de la Courneuve ou de Gennevilliers

  2. Christian Jour

    Et personne pour mettre ces salopards de sous merde à la mer. Combien de passagers et combien de jeunes en age et en force de se battre sur un si grand bateau. A pardon j’oublier ils avaient les yeux river sur leurs téléphones portable.

    1. durandurand

      Ben oui faut pas dire que c’est des muzz , pensez donc , c’est tellement plus facile de dire que se sont des Assyriens ,comme par hasard .tous les journa-salopes du monde sont des couilles molles , et des traîtres .

      1. pikachu

        Non, les faits sont les faits.
        Ce sont des chrétiens, c’est tout. Le point intéressant à relever, si vraiment il fallait essayer de réfléchir plus, c’est pourquoi des chrétiens se sont comportés comme des racailles : personnellement, j’ai deux hypothèses :
        1/ le père décrit comme chef du clan et « businessman » est en réalité un maffieux et sa famille est une famille maffieuse.
        2/ le fait de vivre dans une « civilisation » musulmane rétrograde transpire sur les minorités non-musulmanes.

        mais les faits sont les faits.

      2. pikachu

        Le seul point vraiment intéressant est qu’on les ait présentés comme « Assyriens » c’est-à-dire chrétiens.
        On se doute que si c’était des musulmans, on n’aurait rien entendu de leur religion ou de leur ethnicité.
        Cette classification ethnique est donc plus à comprendre comme un nouveau « pas d’amalgames ! »: « vous voyez ? La violence n’est pas que musulmane. »

  3. NICOLAS F

    Quel délicieux Vivre Ensemble nous attend !
    « Ils  » déversent sur la France des tombereaux de fumier et leur seul mot d’ordre est : » Démerdez-vous ».
    Ouais,ouais,démerdez- vous comme pendant l’occupation nazie,système D on appelait ça.
    Les vélos à charbon,les coutures des bas à l’encre,le marché noir, c’est cela qu’ils veulent avec leur « démerdez-vous » ?
    Ou plus?
    Sauve qui peut?
    ou « s’ils sont pas contents ,tuez les tous ,dieu reconnaitra les siens  » ?
    ou « s’ils ont plus de pain,qu’ils bouffent de la biscotte …. » ?
    LE CYNISME des gouvernants a si peu de limite …….

Comments are closed.