Insolite beauté française : des Noirs chantant un cantique, en latin, écrit par un Sénégalais [MAJ]


Insolite beauté française : des Noirs  chantant un cantique, en latin, écrit par un Sénégalais [MAJ]

 

Je viens d’assister à la messe, dans une église à l’assistance bien moins clairsemée qu’on aurait pu le penser en ce début de vacances scolaires, et où il y a toujours une bonne proportion de Noirs.

Et aujourd’hui, les chants étaient assurés par la Chorale sénégalaise Popenguine de France.

À l’Agnus Dei, j’ai soudain pris conscience du caractère insolite de ce fait, de voir aujourd’hui un grand Noir au pupitre faisant chanter en latin une assistance faite principalement de Blancs !

Et à la fin, juste avant la sortie de l’église, ils ont interprété un cantique polyphonique tout en latin en l’honneur de la Ste Vierge, cantique dont je n’ai trouvé aucune trace ancienne. Mais Google signale, dans les 3,5 pages apparaissant par appel de quelques paroles, son interprétation par une « chorale sénégalaise Saint Kizito » de Tours :

 

 Le cantique est présenté comme « une composition de Paul YOUM du Sénégal ». Serait-ce aussi l’auteur des paroles, alors que le répertoire grégorien ne mentionne que les mots « Valde mirabilis » dans un Graduel ancien ? Voici ce cantique comme un ZUT pour la Marocaine naguère pourvue d’un maroquin :

Valde Maria clemens, valde mirabilis.

Salve regina caelorum, salve mater alma, tibi semper laudatio.

  1. Gaudemus in te, filii Evae, audi jubilationem nostram.

Sancta regina Maria porta lucis.

  1. Hodie precamus, filii Evae, celebrantes amorem tuum.

O veneranda, Maria Dei genitrix.

  1. Hodie cantamus, filii Evae, celebrantes solemnitatem tuam.

Devotissima, Maria mater Salvatoris.

  1. Te vero laudamus, filii Evae, credimus te esse matrem almam.

Gratia plena, Maria tota pulchra es.

 

 

« Ça compense un peu la déferlante actuelle de nouvelles inquiétantes : ces chrétiens noirs ne doivent pas gober la « religion de tolérance et de paix » comme le Pape argentin et nos pauvres Gaulois…

P.S

On rappellera pour le plaisir de l’anecdote et l’amour du latin que, à Pau, en 1975, il y avait eu un Congrès de latinistes qui s’étaient donné pour Président le Président du Sénégal, Léopold Senghor. Cet épisode a même été évoqué dans l’Eclair du 16 février dernier !

 

Note de Christine Tasin

La chorale de Tours s’appelle Kizito, du nom d’un martyr ougandais. Le chef des pages, Joseph Mukasa,  Kizito, avait reçu l’enseignement des missionnaires, pères blancs.  Or, le roi Mwanga, devenu hostile aux chrétiens, fit brûler vif Joseph Mukassa en 1886. Kizito demanda alors à être baptisé… Mwanga le fit brûler vif ainsi que d’autres chrétiens. Kizito récita le Notre père jusqu’au dernier moment sur son bûcher. Il a été canonisé en 1964, devenant Saint Kizito.

En tout cas, merci à Jean de nous avoir fait connaître ce coup de règle sur les doigts à l’infâme Belkacem qui a tout mis en œuvre pour faire disparaître le latin de nos écoles, mais coup de pied de dans la fourmilière des remplacistes et autres haineux de la France. Une chorale chrétienne portant le nom d’un saint sénégalais, chantant un cantique en l’honneur de la vierge Marie, en latin… Quel bonheur !

Si tous les migrants qui arrivent par fournées entière ( vont-ils me faire un procès comme à Jean-Marie Le Pen pour avoir employé ce mot interdit paraît-il ? ) étaient de ce tabac, étaient chrétiens et chantaient en latin, nous serions bien moins inquiets, et nous pourrions, dans ce cas, dans ce cas seulement, dire que l’Afrique pourrait sauver la France. De la pire des horreurs, l’islam.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean Lafitte

Linguiste, colonel de l'armée de l'air retraité


17 thoughts on “Insolite beauté française : des Noirs chantant un cantique, en latin, écrit par un Sénégalais [MAJ]

  1. alf77

    Hello
    Je ne sais pas si vous l’avez remarqué , mais ces chanteuses et chanteurs ont un regard éveillé , je dirais même intelligent contrairement à leurs homologues musul , c’est ce qui fait la différence entre l’humain et l’animal (nuisible) . J’avais depuis longtemps remarqué cela cher les chanteurs de gospel , j’aime écouter cette musique et j’aime aussi revoir les films « sister act » , un régal pour les oreilles .
    a+
    alain

  2. France-Line

    Cette vidéo me gène. Pas par la beauté du chant et par la ferveur de ses chanteurs, c’est très beau .
    Mais que font ces jeunes Sénégalais plein de force de vie en France?
    Sont-ils en échange culturel dans le cadre de jumelage avec la ville de Tours?
    Le Sénégal n’est pas en guerre et donc je ne m’explique pas la présence sur notre sol de migrants originaire de ce pays (et d’autres ). Amitiés à eux et grand respect , mais la France a des millions de chômeurs et une grande dette ..

  3. YKempenich

    Rien à redire : c’est très beau et ce n’est pas eux que les français doivent craindre.

    Là où j’ai vécu mon enfance, la messe est dite par un curé noir et cela ne pose aucun problème.

    Serions-nous plus tolérants que les gauchistes ?

  4. N'goulou-n'goulou

    L’Afrique est pour moitié chrétienne et pour moitié musulmane – en gros. Dans les deux cas, ils sont très prolifique : l’avenir de l’Europe est donc africain (vive la pilule « à mort » à Monoprix et l’avortement « à donf « cher le Docteur… pour le Blanc athée… con comme sa bite).

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Les projections démographiques montrent, qu’en Afrique, les chrétiens vont creuseur en nombre l’écart par rapport aux musulmans …

  5. frejusien

    Je suppose qu’ils ont fui un pays musulman à 95%,

    ça doit pas être facile à vivre, et mieux vaut se tirer vite fait avant que ça chauffe ; églises incendiées, maisons pillées, femmes violées ou enlevées … toutes les réjouissances que les musulmans réservent aux non-musulmans

    1. France-Line

      Leur lutte est là-bas dans ce cas, mais ce n’est pas au Sénégal que c’est le plus grave (pour le moment)
      Et puis beaucoup de Sénégalais (et autres) migrent en France alors qu’ils sont musulmans alors je ne pense pas que cela soit la raison de leur venue ?
      En attendant c’est la France qui paie ..en a-t’elle les moyens ?

    1. France-Line

      Dans mon église, les personnes d’origine Africaines sont arrivées en 1 ans dans le quartier (livraison de logements ).Elles sont charmantes, rien à dire.
      Mais l’église qui était pleine à la messe de noël s’est vidée l’année suivante Beaucoup d’habitués de cette petite église ne se sentent plus chez eux.
      C’est ainsi..je n’habite pas une ville facile.
      Votre argument n’est pas le bon me semble-t’il .

  6. SarisseSarisse

    Il y a 5% de chrétiens au Sénégal , rien de surprenant dans un pays islamisé à plus de 95%.
    Le premier président de ce pays fut Léopold Sédar-Senghor, qui était catholique, helléniste et surtout latiniste et agrégé de grammaire française.
    Il rêvait de faire de son pays devenu indépendant « la Grèce de l’Afrique », on ne peut pas dire que premier et sans doute dernier président chrétien de ce pays il ait parfaitement réussi, sauf peut-être en y développant des institutions qui ont pu ralentir un basculement dans le délire islamique(merci aussi l’influence de la France). Le Sénegal est l’exception qui confirme la règle en matière de démocratie, démocratie imparfaite, très fragile, et rongée par la misère et le fondamentalisme qui commence à le pénétrer avec l’argent du Golfe.
    J’ai visité ce pays quand je portais encore l’uniforme de la Marine Nationale (où il y avait une base).
    Un correctif aussi, ces chorales chrétiennes de Popenguine et du Keur Moussa n’ont pas fui le pays , bien au contraire,ils tiennent bon! les chrétiens sont probablement ce qu’on fait de plus courageux dans ce pays pourtant très islamisé et ou l’Arabie Saoudite et le Qatar financent la construction de mosquées,ils sont de plus attachés à leurs terres à la différence de leurs compatriotes musulmans souvent il faut l’admettre plus paresseux, qui ne rêvent que de partir à la conquête de l’Occident( une nouvelle Hijra comme le dit très bien un Robert Spencer).
    Le courage de ces chrétiens d’Afrique comme de ceux d’Orient qui ont résisté à l’islam jusqu’à maintenant et subissent encore, devrait plutôt nous servir de leçon à nous chrétiens d’Occident , pratiquants ou non, ou citoyens non croyant comme Madame Tasin qui les défend sans doute mieux que nos curés ou évêques dhimmis,mais attachés à notre civilisation, nos églises,nos temples, nos monastères, notre architecture, nos arts.
    Autre rappel, l’islam est une idéologie manipulatrice comme pouvait l’être le communisme, ce n’est pas une race, les peuples qu’il a soumis à sa loi ne sont qu’une piétaille pour réaliser ses conquêtes et son centre reste bien son foyer arabe, toujours aussi raciste qui se considère comme le dessus du panier de cet empire comme les perses autrefois se positionnaient dans l’Antiquité au dessus de satrapies de roitelets grecs, araméens, assyriens ou égyptiens collaborateurs vaincus mais zélés.
    Il y a toujours à la tête de tels empires un groupe ethnique qui domine au moyen d’une idéologie (Russes en ex-URSS, Allemands à la tête d’un « Reich de mille ans », arabes de la péninsule arabique à la tête de l’islam sunnite eux-mêmes contestés par des iraniens chiites à la tête de l’islam chiite et c’est toujours le même islam totalitaire).L’Empire romain avec sa base latine était certainement plus ouvert que ces empires fondés sur l’idéologie ou la race.
    Ce n’est pas une race, certes, mais c’est tout de même très raciste ( statut des dhimmis, traitement des noirs par les arabes, qui les vendent encore en Lybie comme esclaves, et autres musulmans à la peau plus claire), sexiste, mysogyne et j’en passe.
    Les pauvres africains, nord-africains, les pauvres peuples convertis ailleurs deviennent plus royalistes que le roi, plus mahométans que Mahomet, et pires ensuite que les conquérants arabes .
    Il ne faut pas mettre dans le même sac des Senghor qui ont plutôt fait honneur à leur continent et des Rokhaya Diallo haineuses et racistes ou de la piétaille comme le tueur noir de l’hyper kacher Amédy Coulibaly.
    L’ennemi islam est idéologique, rusé et manipulateur(en ce sens les frères musulmans y sont plus dangereux que des salafistes repérables à des kms).
    Ne nous focalisons pas sur l’origine géographique ou la couleur de la peau, n’islamisons pas nous-mêmes tous les noirs ni tous les arabes, l’Afrique est chrétienne à 60% encore, et il y a des « arabes » chrétiens qui se font déchiqueter dans tout le proche et moyen-Orient ,coptes, maronites, syriaques, assyro-chaldéens, des arméniens et des juifs qui ont été obligés de quitter les pays musulmans où il vivaient dès 1948.
    Ce sont ces chrétiens et de nombreux et courageux apostats de l’islam qui nous donnent des leçons de courage et de dignité.
    L’islam nous tend des pièges en jouant sur la culpabilité, ne nous y laissons pas prendre, il n’est pas seulement guerre contre l’Occident, mais aussi contre tout ce qui n’est pas devenu musulman et lui résiste obstinément (c’est en ce sens qu’il est plus une idéologie qu’une religion), il y a des Thémistocle ou des Eugène de Savoie, dans le monde entier , ils portent d’autres noms, qui défendent leurs nations et leur liberté contre la soumission.
    En ce qui nous concerne le combat pour notre Europe est le même que celui d’autres ensembles de nations encore libres face au fanatisme et au suprémacisme.

  7. jeanne

    Je me pose des questions comme France-Line bien que je trouve que c’est beau .
    cependant deux points me gênent
    1 la tenue du chef d’orchestre
    2 les applaudissements des fidèles qui se conduisent en spectateurs .
    Ben ,oui c’est la mode d’être bruyant dans les églises à présent :on applaudit , on papote et on s’interpelle non plus sur le parcis mais dans l’église, pas loin de la grande porte .

    1. frejusien

      vous avez raison, il n’y a plus le côté mystique, le respect du dieu présent, la méditation silencieuse,
      c’est devenu une religion de l’extériorisation, on chante, on s’exprime, on papote, on danse aussi, on fait le plus de bruit possible, on communique non plus avec dieu, mais avec les autres participants,
      c’est ce qui attire de nombreux jeunes qui y voient une sortie, un moyen de rencontre, c’est la chrétienté à la sauce africaine

  8. Purfruit De La Fraise

    Si je peux me permettre de vous faire un procès ce sera, non pas pour « fournées », mais pour « entière » ^^

    Merci pour cet article très intéressant.

Comments are closed.