Quand vous saurez tout sur la Grande Mosquée de Paris, vous n’irez plus y prendre un thé à la menthe


Quand vous saurez tout sur la Grande Mosquée de Paris, vous n’irez plus y prendre un thé à la menthe

La Grande Mosquée de Paris : n’y allez plus prendre un thé à la menthe

La décision de construire la Grande Mosquée de Paris, première mosquée en France métropolitaine, se concrétise après la première guerre mondiale pour rendre hommage aux dizaines de milliers de morts de confession musulmane qui avaient combattu pour la France. Inaugurée en 1926, la Grande Mosquée de Paris est une place symbolique pour la visibilité de l’islam et des musulmans en France.

Si la Grande Mosquée de Paris est juridiquement indépendante, elle reste religieusement et culturellement liée à l’Algérie qui exerce un droit d’immixtion non écrit sur la nomination de son recteur. La Grande Mosquée de Paris fait office de « mosquée mère » pour l’ensemble des mosquées françaises sous la direction de Dalil Boubakeur, son Recteur depuis 1992.

Les positions de Dalil Boubakeur ont fait l’objet de nombreuses controverses en France notamment pour son encouragement du port du voile islamique, son opposition à la venue de l’écrivain Salman Rushdie sur le territoire français, sa condamnation des caricatures de Mahomet publiées dans le journal Charlie Hebdo, ses manifestations contre le mariage homosexuel, sa volonté de transformer les églises catholiques désaffectées en lieux de culte musulman et son souhait de voir doubler le nombre de mosquées en France. Il faut également rappeler que le fils de Dalil Boubakeur est le directeur de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration à l’ambassade de France au Maroc.

Le plus grave toutefois sont les propos tenus par les fidèles de la Grande Mosquée de Paris au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. Dans un premier reportage tourné par Euronews une semaine après cette tragédie, des musulmans qui se rendent à la prière hebdomadaire affirment que la priorité, au lendemain de ces attentats, est de protéger la communauté musulmane qui est la cible d’amalgames et de racisme en France. Un homme de confession musulmane déclare avec force que les musulmans n’ont pas à s’excuser pour ces attaques sanglantes perpétrées sur le territoire français :

 

Dans un second reportage tourné cette fois à l’intérieur de la Grande Mosquée de Paris, probablement en caméra cachée, deux mois seulement après les attentats qui ont frappé la capitale, un imam rappelle la primauté de l’islam sur toutes les autres religions du monde. Cet homme cite tous les prophètes, notamment Jésus, mais rappelle que l’islam est la dernière religion abrahamique. Il prétend que Jésus n’a pas été crucifié sur la croix mais qu’un autre prophète, à savoir Mahomet, a pris sa place. Cet homme rappelle également que lorsque Mahomet a fait le voyage à Jérusalem, c’est lui qui a dirigé la prière et que tous les autres prophètes étaient placés derrière lui, à un rang secondaire. Dans la seconde partie de cette vidéo, des fidèles de la Grande Mosquée de Paris sont interrogés sur certains versets violents du Coran et livrent des explications confuses notamment sur le droit, pour tout musulman, de tuer des mécréants.

 

Contrairement à ce qu’affirment les guides touristiques, la Grande Mosquée de Paris n’est pas une destination exotique ou un espace détente au charme oriental. C’est avant tout un lieu de culte musulman avec des prêches prosélytes et une propagande islamique contagieuse qui tentent de manipuler la clientèle non musulmane qui vient déguster des couscous/tagines ou des thés à la menthe au sein de son restaurant. Rappelons que la Grande Mosquée de Paris, en partenariat avec la Société française de contrôle de la viande halal (SFCVH), est un organisme religieux agréé pour habiliter des sacrificateurs autorisés à pratiquer l’abattage rituel. Des informations essentielles qu’il faudrait rappeler aux deux jeunes parisiennes qui ont réalisé une vidéo élogieuse sur l’architecture et les jardins de la Grande Mosquée de Paris quelques semaines seulement après les attentats islamiques sanglants du 13 novembre 2015.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Quand vous saurez tout sur la Grande Mosquée de Paris, vous n’irez plus y prendre un thé à la menthe

  1. Pierre Christian Esther

    Voici le vrai visage de la Grande Mosquée de Paris au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. Tout simplement scandaleux !

  2. Juste de Sainte Preuve

    Avant j’étais genre social-démocrate. Mais ça c’était avant. Je n’avais pas d’intérêt particulier sur la politique. Puis je me suis passionné pour l’Histoire. Enfin au long des ans, j’ai lu la torah, la bible, le livre de Bouddha. En voyant le coran, je me suis dit, pourquoi pas. Mais ce dernier livre (et ses annexes certifiés Bukhari) m’ont fait installer un sac plastic anti-vomitif sur la table de chevet. Processus mental faisant chemin je suis passé de social-démocrate à conservateur-traditionnel. Et puis il y a eu tous ces attentats ces 15 dernières années (les déjoués comme les confirmés) et je suis passé de conservateur à « prêt sans sourciller quand on y va tous »
    Alors, quand – et non pas si – ça pétera (parce que ces chiens infâmes de mahométans ne cherchent et ne comprennent QUE cela) Je serais dans les volontaires pour raser cet édifice pierre par pierre et faire naitre de ces sales caillasses de la honteuse mosquée de Paris, des logements pour les sans-abris athées ou d’autres Vraies Religions
    o=[=========-
    Milites XPisti
    -=========]=o

    1. SarisseSarisse

      Pour moi,c’est la lecture du philosophe allemand Arthur Schopenhauer évoquant « l’exécrable islam » (dans » Die Welt als Wille und Vorstellung », « Le Monde comme Volonté et comme Représentation »)qui m’a amené à me pencher sur sa lecture.
      Mon Dieu que le grand philosophe avait raison.
      Un grand lucide!
      Et il y en a tant d’autres (mis à part ce couillon de Lamartine) de Renan à Malraux en passant par Churchill.

  3. Cril17

    Devoir de mémoire oblige, voici ce que Charles Maurras a écrit le 13 juillet 1926 dans l’Action Française :

    « Mais s’il y a un réveil de l’Islam, et je ne crois pas que l’on puisse en douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Sainte-Geneviève où tous les plus grands docteurs de la chrétienté enseignèrent contre l’Islam représente plus qu’une offense à notre passé : une menace pour notre avenir… Nous venons de commettre le crime d’excès. Fasse le ciel que nous n’ayons pas à le payer avant peu et que les nobles races auxquelles nous avons dû un concours si précieux ne soient jamais grisées par leur sentiment de notre faiblesse. »

    Charles Maurras le 13 juillet 1926

  4. Machinchose

    merci pour la balade dans la mosquée

    y a au moins 25 ans que je n’ y ai pas mis les pieds, ni au restau (tenu alors par un gérant Juif …voui! voui!) ni au salon de thé a la menthe, trés moyen, le mien est mille fois meilleurs, avec ses gateaux « orientaux » de fabrication industrielle et dégueulasses, ni a la bibliothèque – salle de lecture, ou il m’ est arrivé d’ assister a des cours et conférences dispensés par Si Hamza Boubakeur

    le papa de l’ actuel Dalil Boubakeur

    les deux d’ origine alsacienne , puisque en Alsaco, un bout de Bäcker c’est un morceau de pain !!

    le restau sert, en cachette un excellent Baekaoffe (le plat du boulanger) , mais…..chuutttt!

  5. durandurand

    Ben oui quoi nous sommes des ignares , nous ne comprenons pas les versets du koran continu , les massacres de mécréants ,d’apostats , des homos , des Chrétiens etc… , c’est quand on leur fait la guerre aux muzz ,putain quoi le pédo-niqueur est allé à Jérusalem au temps du Christ et même que Notre Seigneur s’est agenouillé derrière momo le pédo , donc vous voyez bien que nous , vous n’avez rien compris à cette saloperie de koran .

  6. frejusien

    ha ha ! très drôle !

    on comprend d’où vient l’art de l’enfumage de nos bobococos, ils ont été à bonne école,
    on peut raconter n’importe quoi avec la conviction, tout passe, c’est comme l’innocence du jaouad, même dupont pouriti s’y est laissé prendre

  7. frejusien

    Quelle erreur funeste, cette construction de la grande mosquée, l’erreur à ne pas commettre, le coin musulman enfoncé dans le rocher français, avec le temps, le coin finit par éclater la roche,

    il devait déjà y avoir les dhimmis précurseurs, les aveugles aux peaux de saucisson, les illuminés du coran admirateurs de l’architecture muzz, pour reproduire un bel édifice,

    si rien n’avait été fait, les descendants de harkis se seraient probablement fondus dans la masse, sans histoire et sans bruit, certains prenant des prénoms français et s’assimilant complètement

  8. Joël

    « rendre hommage aux dizaines de milliers de morts de confession musulmane »
    Ben il n’y avait pas besoin de mosquée, un cimetière militaire comme à Verdun suffisait. Précisons qu’en 1926, sous Poincaré donc, c’était déjà la gauche qui foutait la merde.

  9. genvieve

    j’ai juste beaucoup de peine pour tous ceux qui ont combattu, défendu et participé en consacrant leur vie pour notre si belle FRANCE fille ainée de l’église……………aujourd’hui à terre

  10. Nemesis

    Merci Madame pour votre article-reportage. Ce que de nombreux français savaient, er/ou, ont constaté depuis longtemps, trouve là leur confirmation. Concrètement nous avons sur notre territoires environ 18 millions d’ennemis qui sont des dangers potentiels dans le présent et dans l’avenir. Peu à peu l’oiseau fait sont nid ou bien le ver est dans le fruit.

Comments are closed.