Le Taj Mahal est purement hindou il n’a rien à voir avec l’islam et encore moins avec l’amour


Le Taj Mahal est purement hindou il n’a rien à voir avec l’islam et encore moins avec l’amour

Nous avions déjà mis à jour, il y a près de 5 ans, l’imposture universelle qui voudrait faire croire que l’amour fou entre homme et femme existe en islam avec l’histoire du  Taj Mahal .

Non, le Taj Mahal n’est pas un joyau de l’art musulman

L‘article qui lui est consacré dans wikipedia qui voudrait nous faire croire qu’il s’agit « du joyau le plus parfait de l’art musulman » en Inde est rempli d’erreurs et de mensonges…

Ce monument historique que le monde entier admire sans même connaître l’histoire d’esclavage, de sang et de larmes versées, de massacres et de morts qui se cachent en réalité derrière cet joli conte de fée parfumé à la sauce hollywood .

Lire la suite ici :

http://resistancerepublicaine.eu/2013/09/30/non-le-taj-mahal-nest-pas-un-joyau-de-lart-musulman-par-shanti/

Aujourd’hui, Nila éprouve le besoin de revenir sur le sujet, suite à sa lecture d’un article de Jacques Guillemain* publié à ce jour sur Riposte Laïque, et intitulé “L’histoire de la Saint-Valentin”, qui me fait à nouveau sortir aujourd’hui de mon silence:
https://ripostelaique.com/lhistoire-de-la-saint-valentin-la-fete-des-amoureux.html

“ Et nul besoin, messieurs, de bâtir un nouveau Taj Mahal pour votre moitié afin de lui prouver votre amour, un bouquet de roses rouges, un dîner aux chandelles la combleront.

Le Taj Mahal ? C’est le monument dédié à l’amour le plus célèbre du monde. Il fut érigé sur l’ordre de l’empereur moghol Chah Djahan pour honorer la mémoire de son épouse favorite.

Celle-ci mourut en 1631 en accouchant d’un quatorzième enfant. Inconsolable, l’empereur lui fit bâtir le plus magnifique des mausolées.”

Christine Tasin

 

Contrairement à ce que de très nombreux historiens de pacotille et autres indianistes douteux affirment (musulmans de l’Inde et du Pakistan, dhimmis indiens, Parti du Congrès, médias, intelligentsia, etc.) la pseudo histoire romantique et chevaleresque entourant la légende du Taj Mahal n’est rien d’autre qu’une vaste fumisterie.
De cette tragédie humaine (bien réelle elle!) conséquence directe des Conquêtes sanglantes de l’Inde et de ses millions d’hindous massacrés, il en résulte que les envahisseurs et leurs complices – toutes époques confondues – ont savamment et volontairement construit de toutes pièces ce fabuleux « conte de fées ».
Et cette supercherie, qui nous est imposée à nous les Hindous de la diaspora (du moins à ceux qui refusent de se faire lessiver le cerveau!); on la doit notamment à l’Industrie Bollywood et tous ses pendants propagandistes.

Le Taj Mahal (Tej-o-Mahalaya) était à l’origine un temple-palais védique dédié au Seigneur Shiva.

Photos à l’appui et études très sérieuses ont réussi à démontrer sans l’ombre d’un doute que toute les structures d’origine étaient d’appartenance et de culture védique.

Environ 110 pistes laissant très peu de place au doute, ont été répertoriées:
En voici quelques-unes:
1° – aucun écrit (journaux et récits musulmans) de l’époque n’ont mentionné le terme “taj mahal”.
2° – aucun monument musulman dans le monde n’a été répertorié sous le nom “mahal”.
3° – la femme prétendument enterrée dans le mausolée (Taj Mahal) ne s’appelait pas Mumtaj Mahal mais Mumtaz-ul-Zamani
l’explication qui affirme que “Taj Mahal” dérive de  “Mumtaz-ul” ne tient donc pas la route.
4° – De plus comment ne pas avoir l’attention attirée par les 3 premières lettres ”Mum” (maman) de “Muntaz” qui de manière incontestable ne figure pas dans le nom donné au-dit monument?
5° – le nom “Mumtaz” se terminant par “Z”; logiquement le nom de l’édifice dérivé de cette femme aurait dû être “TaZ Mahal” et non pas “TaJ Mahal”.
6° – il est ressorti que les visiteurs européens qui vivaient à l’époque de Shah Jahan parlent de “Taj-e-Mahal” en désignant l’édifice; or il se trouve qu’il s’agit presque de la prononciation correcte du nom sanskrit “Tej-o-Mahalaya” dont le sens évoque sans la moindre équivoque “Temple de Shiva”.
N’est-ce pas surprenant que tant Shâh Jahân, que son fils Aurangzeb aient évité soigneusement d’utiliser le terme – blasphématoire – sanskrit et se soient contentés de la simple appellation de “tombe sacrée”?
7° – si le Taj Mahal était vraiment un lieu de repos funéraire pour une défunte musulmane, pourquoi lui attribuer le terme sanskrit de “Mahal” (Palais)?
8° – “Taj” et “Mahal” sont deux termes sanskrit, inexistants dans la culture moghole.
Pourquoi vouloir donner une explication à connotation moghole pour cela?
9° – Le terme “Taj Mahal” a été détourné de son terme d’origine sanskrite “Tej-o-Mahalaya”, qui signifie “Temple de Shiva”.
10° – La tradition de retirer ses sandales avant d’enjamber la plate-forme en marbre du temple date d’avant Shâh Jahân.
Si vraiment comme le soutiennent nos détracteurs, le Taj Mahal était une tombe, il n’y aurait alors eu nul besoin de retirer ses sandales.
Le port de sandales étant justement indispensable dans un cimetière.
11° – Les visiteurs peuvent témoigner que la dalle de base du cénotaphe est composée d’une dalle en marbre blanc uni alors que la structure des 3 autres “cénatophes” sur les 2 autres “étages” sont toutes deux incrustées; ce qui signifie (pour qui a déjà visité des temples hindous) que le piedestal en marbre où la statue de Seigneur Shiva était posée est toujours en place et que donc le cénotaphe de Muntaz est faux.
12° – Les cruches gravées dans la bordure supérieure du marbre comportent le numéro 108, un nombre sacré dans la tradition du culte hindou.
13° – Des ouvriers chargés de la maintenance ont témoigné qu’ils ont vu le linga sacré et d’autres idoles scellés dans les murs et dans les chambres rouges secrètes au sous-sol.

Visiblement embarrassés, les responsables du Centre “Archaeological Survey of India” on refusé jusqu’ici, d’entreprendre les démarches afin de faire sortir les preuves historiques au grand jour.
14°- etc..

Il serait vraiment temps que cette histoire de “tombe sacrée” et de génie grandiose musulman (que personnellement je considère comme de l’enfumage, ni plus ni moins) soit enfin comprise de tous, pour ce qu’elle est réellement: c’est-à-dire une tombe musulmanes des plus banales, voire un simple cénotaphe situé à l’intérieur du majestueux “Tej-o-Mahalaya”, et certainement pas un bâtiment dédié à l’Amour entre un Gentilhomme et sa Dulcinée!

Si seulement ils savaient tous ces crétins décérébrés (dhimmis, idiots utiles, élites, médias, etc.) qu’en ce qui concerne l’Inde, que tous les grands héros de leurs petits protégés (tels Humayun, Akbar, Mumtaz, Etmad-ud-Daula et Safdarjang, etc.) sont en réalité tous enterrés dans des temples hindous**!!!

Mais comme toutes les vérités concernant les crimes de l’islam ne sont jamais bonnes à dire..

Il n’empêche que ce que tous ces menteurs patentés et leur clique inculte essayent de vous faire croire à vous l’opinion publique occidentale, n’est qu’un odieux tissu de mensonges.
Car le coup du pieux et inconsolable musulman tellement épris de sa femme, qu’il lui aurait fait construire un mausolée (une tombe), désolée, mais on repassera.
Mais il est tellement vrai qu’aux pays ̶d̶e̶s̶ ̶B̶i̶s̶o̶u̶n̶o̶u̶r̶s̶.. pardon, je voulais dire aux pays du Vivre ensemble et du Pas d’amalgames; ce genre de salades passe beaucoup mieux que l’histoire d’un sale type qui passait son temps entre 2 massacres à assouvir ses pulsions bestiales et vicelardes.
Que des Indiens au cerveau lobotomisé depuis des siècles, puissent gober ce genre de fables, je peux encore à la limite , le comprendre, mais qu’en 2018, des millions et des millions d’Occidentaux éduqués qui voient pourtant de leurs propres yeux ce que l’islam assassin est en train de faire avec leur propre culture et héritage ancestral me dépasse complètement.

Imaginez deux minutes que ce qui s’est passé avec “Tejo Mahalaya” et les centaines de milliers d’autres temples en Inde, se soit produit ici en France, avec la Cathédrale Notre-Dame de Paris (ou l’un de vos monuments architecturaux le plus prestigieux).
Non seulement détruite dans le sang et les larmes, mais rebaptisée du nom d’une des épouses de l’envahisseur, et totalement dépossédée de son histoire originelle.
Que ressentiriez-vous, en voyant quelques années plus tard des touristes, des badauds des chefs d’Etat venus du monde entier se faire photographier et décréter d’une seule voix, que ce chef-d’oeuvre ancestral dans sa symbolique toute musulmane méritait bien d’être classée au Patrimoine de l’Humanité?

Si le Taj Mahal est magique et magnifique; c’est normal car il s’agit de l’oeuvre de bâtisseurs hindous.
Si Tej-o-Mahalaya me fait monter les larmes aux yeux; c’est de le voir moralement souillé en permanence, au nom de la lâcheté et de la toute puissante bien-pensance.
Je ne supporte plus d’entendre les médias et intellectuels occidentaux débiter à tire-larigot que les conquêtes islamiques ont été un bienfait pour l’Inde.
Je ne supporte plus que l’Occident se permette systématiquement de réécrire l’histoire de l’Inde, quand elles ne placent pas carrément les victimes hindoues, sikhs, bouddhistes et musulmanes dans le même panier.

Comme si lors des commémorations de la fin de la seconde guerre mondiale, on avait mis les soldats, les opposant, les victimes juives, les homosexuels et les handicapés au même niveau que Hitler et les Nazis.

Qui était Shâh Jahân (Roi du Monde)?

Shahab-ud-din Muhammad Khurram (1592-1666) renommé pour l’occasion Shâh Jahân (cette manie qu’ont les musulmans de s’approprier quand ça les arrange tout le raffinement de la langue et de la poésie sanskrite), appartenait à la lignée du premier empereur moghol Zahiraddin Muhammed Bâbur, lui-même descendant direct du guerrier sanguinaire Tamerlan.

Shahab-ud-din Muhammad Khurram-Shâh Jahân, le Délicat, le Romantique, le Vertueux était:
polygame et grand amateur d’orgies.
– détenteur d’un harem de plus de 5.000 captives hindoues transformées en esclaves sexuelles.
– celui qui a mis enceinte 14 fois la malheureuse Mumtaz-ul-Zamani, alias Mumtâz-i Mahal ou encore Mumtaj Mahal (1593-1631), jusqu’à ce qu’épuisée elle finisse par mourir d’hémorragie.
– incestueux: allant jusqu’à violer sa propre fille aînée âgée de 17 ans, Bégum Jahanara (celle qui s’occupait de gérer le harem) qu’il trouvait plus belle que “sa tant aimée et regrettée Mumtaz-ul-Zamani ”
Cette ordure s’en justifiait de cette façon: “Gardener must enjoy the fruit he produced”. Traduction: “Un jardinier se doit de goûter au fruit qu’il a produit”.
– le paternel d’un certain Aurangzeb qui n’eût rien à envier à ses mutlitples prédécesseurs.

Autant l’Ode à Cassandre de Pierre Ronsard ( Spéciale Dédicace à Christine et Pierre Cassen ) me fait vibrer d’émotion, autant l’Ode à Mumtaz de Shahab-ud-din Muhammad Khurram, me donne des envies de vomir et de hurler!

Ce qui vous est arrivé à la Basilique Sainte-Sophie, ce qui s’est passé en décembre dernier avec la suppression des crèches de la croix de Saint-Nicolas sont des exemples parmi tant d’autres de ce qui est nous est arrivés à nous les Hindous, mais à puissance mille multiplié par millions.
Et au risque de me répéter, ce qui est en train de se passer en Europe n’a absolument rien de rassurant.

Enfin, pour en terminer, j’aurais deux requêtes un peu spéciales à formuler:
1° – S’il vous plaît, Amis Patriotes de France et d’Europe, faites vos recherches par vous-même, faites-vous votre propre opinion et si vous pensez que ce que je vous ai exposé vous a semblé un tant soit peu cohérent mais surtout intellectuellement honnête; faites circuler.
2° – Pour les personnes qui auraient l’occasion de se rendre en Inde et émettraient le souhait de visiter “Tej-o-Mahalaya”.
Faites-le sans hésiter, mais si vous pouviez en votre coeur, avoir une petite pensée pour les millions d’Hindous, de Sikhs et de Bouddhistes innocents qui ont eu à payer de leur vie, les terrifiants règnes musulmans successifs.
Merci pour eux..

* Il ne s’agit en rien d’une attaque envers Monsieur Jacques Guillemain de chez Riposte Laïque (que par ailleurs, je ne connais pas).
Au contraire, je tiens à le remercier car sans son intervention, je n’aurais pas pris la parole.
Tellement lasse et découragée par moments..

** Il se dirait que la Kaaba à la Mecque aurait, elle aussi des origines védiques.
Une inscription du Roi Vikramaditya y aurait été trouvée.
Si cela est vrai, mdr mais d’imaginer que des centaines de millions de musulmans vont chaque année sans le savoir, se prosterner devant une – offensante – relique hindoue!!!
http://prophetie-biblique.com/forum-religion/archeologie-histoire/kaaba-temple-hindou-t3492.html

Donnée complémentaires non-exhaustives:

Le Taj Mahal était-il un temple védique? Les preuves photographiques:
http://www.krishnapath.org/photographic-evidence-taj-mahal-a-vedic-temple/

Choquant! Le mythe de “l’amour moghol” et du Taj Mahal brisé!
http://postcard.news/shocking-myth-mughal-love-taj-mahal-broken-nauseating-stories-lust-incest/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




38 thoughts on “Le Taj Mahal est purement hindou il n’a rien à voir avec l’islam et encore moins avec l’amour

  1. AvatarFomalo

    Très bien le rappel. Existe-t-il en France des sources fiables et consultables sur le Tej-o-Mahalaya et en particulier sur son architecture védique, hormis l’album photo sous-titré fourni en lien? Personne n’a donc pu visiter les pièces de cette construction, à moins d’une autorisation spéciale du département d’archéologie? A a-t-il notamment des textes « védiques » attestant une première construction largement antérieure au soi-disant tombeau muslim?

      1. AvatarNila

        Tejo Mahalaya n’étant hélas plus, nous les hindous, savons pertinemment que nous ne pourrons plus jamais lui redonner sa splendeur et sa virginité d’autrefois.

        Et n’en déplaise au très partial Sébastien Farcis & Consorts, “Taj Mahal” nous a été imposé de force au nom de l’islam.
        Ce qui signifie qu’il n’a jamais fait partie et ne fera jamais partie de la culture ancestrale de l’Inde. C’est un fait!
        Même si j’admets cependant et sans le moindre problème que ce monument sera toujours intégré (mais pas au sens noble du terme) à l’histoire de l’Inde.
        Aussi, je serais heureuse qu’un autre édifice védique (non souillé lui, par le mensonge, la compromission, la propagande et le sang des victimes) soit promu en lieu et place du “Taj Mahal”.

    1. AvatarNila

      Bonjour Fomalo,

      Partie 1:
      Des sources françaises?
      A mon grand regret, je n’en connais aucune et n’en suis pas du tout étonnée.
      Quand on voit qu’en France, le mot d’ordre de Macron & Consorts; c’est “Pas touche à l’islam, sous peine de..”, je ne me fais aucune illusion quant à plus de transparence et d’impartialité en ce qui concerne la façon d’appréhender l’histoire de l’Inde!
      De plus, je ne pense pas que l’Inde (en dehors de Bollywood, de ses faits divers et de sa part d’ombre) intéresse beaucoup vos médias.

      Tejo Mahalaya a été construit par le Roi Raja Paramardi Dev, en 1155 après J.-C.
      Celui-ci fût ensuite confisqué (les temples hindous étaient réputés pour regorger d’or et de pierres précieuses) à son petit-fils le Maharaja de Jaipur, Raja Jai Singh par le guerrier moghol et ses sbires.
      A partir de là, Shâh Jahân a tenté d’effacer toute trace “hindoue” du Palais*, mais la tâche étant trop fastidieuse, il abandonné son projet et s’est contenté de faire construire quelques structures islamiques, et de condamner l’accès à certaines pièces (murs à la chaux et tentatives de détériorations volontaires parfaitement visibles sur les photos et dans les vidéos Youtube) du sous-sol.

      Je ne sais pas si vous avez eu accès au contenu détaillé sous les photos?
      Auquel cas, il y est expliqué photographies à l’appui, que les symboles architecturaux de l’édifice, sa configuration, son orientation dans l’espace-temps, ses divers agencements (longs couloirs, plafonds et murs taillés, reliefs sculptés, choix des ornements, etc.) sont en contradiction totale (encore à ce jour!) avec les lois d’Allah et son prophète.
      En langage musulman: tout est haram!

      Et ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’édifice en lui-même qui le dit!
      De même que les voyageurs européens de l’époque en ont parlé, ainsi que les archéologues et les chercheurs américains, britanniques et indiens.

      C’est que tout comme ses pairs “Shâh Jahân-Roi du Monde” coincé dans sa logique de vainqueur invincible (persuadé que l’inde toute entière serait un jour musulmane) n’a de son temps jamais imaginé qu’un jour, il y aurait internet et la réinfosphère.
      J’ignore ce qu’il en était pour les autres continents, mais en Inde il est un fait avéré que les envahisseurs moghols ont laissé de nombreuse traces écrites de leurs conquêtes.
      Tout ce que les chercheurs occidentaux et indiens ont eu à faire, c’est de recouper les informations des uns (récits des voyageurs occidentaux, travaux des archéologues, ouvrages des écrivains de l’époque, etc.) et les information des autres (récits des envahisseurs et de leur proches).
      A un moment donné, il se fait que ça a coincé quelque part.
      Les discours de Shâh Jahân et des ses pairs comportant de nombreuses failles (exemple: les dates où telle ou telle mosquée était censée avoir été construite n’étaient pas plausibles), a permis à ces chercheurs de rétablir certaines vérités historiques.

      1. AvatarNila

        Partie 2:
        Quelques questions que je me pose:
        Admettons que ce soit effectivement les envahisseurs moghols qui auraient créé tous ces merveilles architecturales en Inde.
        1° – Pourquoi, à partir de ce simple constat, n’a-t-on à l’époque trouvé aucun monument comparable au “Taj Mahal” en dehors des frontières de l’Inde?
        Je ne parle pas de ces pâles répliques qui ont vu le jour ces dernières décennies en pays musulmans, et où toutes ont été construites selon les règles islamiques.
        2° – Pour quelles raisons ces “Michelangelo” des temps anciens ont-il choisi l’Inde pour faire parler leur génie?
        3° – Qu’est-ce qui a fait que la source d’inspiration se soit tarie en cours de route, alors que la transmission d’un tel savoir à leur pairs dans le reste du monde, leur aurait valu non seulement l’admiration de tous pour la postérité, mais leur aurait surtout permis de clore le chapitre une fois pour toutes.

        Complément d’informations:

        http://www.stephen-knapp.com/taj_mahal_its_alternative_history_as_a_vedic_temple.htm
        “Le Taj Mahal – Son histoire alternative en tant que temple védique” par Stephen Knapp

        https://www.myindiamyglory.com/2018/01/23/taj-mahal-hindu-monument-prof-marvin-mills-us-architect/

        http://www.nytimes.com/1992/01/09/opinion/l-separating-the-taj-mahal-from-legend-894592.html
        Lettre du Professeur Marvin H. Mills publiée dans le New York Times le 9 janvier 1992
        https://www.youtube.com/watch?v=2itFIZyvBrE
        D’après le Professeur Marvin H. Mills, un morceau de bois du portail du “Taj Mahal” a été soumis au test du carbone 14 par un laboratoire américain, et a révélé que la porte devait être 300 ans plus vieille que Shâh Jahân.

        1. AvatarNila

          Partie 3:
          Voici quelques-unes des questions soulevées par les chercheurs:
          – pourquoi ce “Taj Mahal” n’est-il pas orienté vers la Mecque?
          – pourquoi les 4 “minarets” servant d’appels à la prière, entourent-ils le “mausolée”?
          – temple bâti à l’origine de manière octogonale, parce que les hindous croient en 10 directions.
          D’une part, le sommet du temple pointe en direction (n° 1) du ciel et sa fondation en direction (n° 2) du monde inférieur, auxquels il faut ajouter les 8 directions restantes de surface qui forment les 10 directions. ==> est-ce le cas chez les musulmans?
          – dans la tradition hindoue, les bâtiments liés à la royauté et à la divinité doivent posséder des caractéristiques octogonales, ou doivent être eux-mêmes octogonaux
          ===> est-ce le cas dans la tradition musulmane?
          – les fleurs de lotus, la fameuse noix de coco, les feuilles de mangue repliées, etc, sont toutes des caractéristiques typiquement hindoues.
          – la présence du signe ॐ (“ aum ” ou “ Om̐ ”) ne devrait laisser place à aucun doute.
          – le “trident” (trishula) célèbre attribut du Seigneur Shiva que l’on peut apercevoir tout au sommet du pinacle, est hindou. (mentionné par ailleurs dans le Mahābhārata et le Râmâyana).
          – le croissant (hindou) situé juste sous le trident est horizontal; contrairement au croissant islamique qui lui, est toujours oblique.
          – au sommet de l’arche (à l’entrée) on peut encore apercevoir bien en évidence le lotus rouge et le fameux trident (trishula).
          – la salle de musique construite dans les jardins du Palais.
          ==> je cite l’auteur: Cette Maison de musique Naqqar Khana alias dans le jardin du Taj Mahal est une incongruité si le Taj Mahal était une tombe islamique.
          Tout près sur la droite se trouve le bâtiment que les musulmans prétendent être une mosquée.
          La proximité d’une mosquée à la Maison de la musique est incongrue avec la tradition musulmane.
          En Inde, les musulmans ont une tradition de lancer des pierres sur les processions hindoues jouant de la musique et passant près d’une mosquée.
          De plus, un mausolée a besoin de silence.
          Le repos d’un mort ne doit jamais être dérangé.
          Qui fournirait alors un salon de musique pour une Mumtaz morte?
          Seuls les temples hindous et les palais possèdent une Maison de musique parce que les corvées hindoues du matin et du soir commencent aux douces tensions de la musique sacrée.”

          1. AvatarNila

            Partie 4:
            On pourrait continuer ainsi indéfiniment, tant il y a à en dire.
            Le souci c’est qu’il est très difficile pour qui n’est pas hindou (indien “pur souche” ou indianiste de métier) de saisir au premier coup d’oeil tous les petits détails et autres subtilités qui différencient certains Indiens d’autres Indiens.
            C’est d’ailleurs ce qui explique combien les médias occidentaux sont souvent à côté de la plaque quand ils essayent d’expliquer l’Inde et le peuple indien à leurs lecteurs ou auditeurs.
            Là aussi, il y a longtemps que je ne m’étonne plus que la confusion soit totale dans les esprits occidentaux.
            Exemples:
            – Les images ou photos d’illustration dans les articles de presse ou les reportages qui mentionnent les musulmans mais qui à la place, montrent des images d’hindous ou de bouddhistes.
            – Les interprètes qui ne traduisent pas correctement ce que leur dit la personne interviewée.
            – Combien de fois, les sikhs ne sont-ils pas confondus avec les musulmans?
            – Il n’est pas rare non plus que certaines pratiques musulmanes soient confondues avec des pratiques hindoues et vice-versa (je pense au voile que certaines villageoises hindoues portent pour se protéger de la poussière, de la pollution ou des insectes).
            – etc.
            Et je ne parle pas des nombreux stéréotypes qui systématiquement continuent d’être appliqués à l’Inde et tous ses habitants.

            C’est un boulot dingue et harassant d’être obligée de rectifier le tir à chaque fois auprès de mes interlocuteurs.
            Mais heureuse et honorée malgré tout que certains citoyens français, canadiens, belges, américains, etc. prennent le temps de s’intéresser un tout petit peu, mais non moins sincèrement à votre pays d’origine.

            * Toutes les mosquées en Inde datant des différents règnes moghols furent construites soit sur les vestiges d’anciens temples hindous complètement démolis, ou comme dans le cas du Taj Mahal, à partir de temples-palais réquisitionnés de force, rebaptisés et ensuite partiellement transformés en lieux de culte dédiés à Allah.

  2. AvatarFomalo

    (Suite ) J’ai survolé les commentaires -assez variés -de la présentation de l’album Evidence. la fin d’un des derniers me plaît infiniment : » ISLAM IS Fake Religion , I USE QURAN TO WIPE MY ASS DAILY’

  3. AvatarMachinchose

    Celle-ci mourut en 1631 en accouchant d’un quatorzième enfant.

    tin! les Allocs qu ils ont du palper……

    ah! on me dit dans l’ oreillette que ce genre de piège a cons ça n’ existe qu n France

    plus tu vêles plus tu touche….

    1. Avatardenise

      trop ri ! à qui le tour ?

      J’ai visité ce temple magnifique à toutes les heures de la journée , pour les photos, j’ai entendu par un guide que l’amoureux inconsolable , devait construire le même temple , en noir , puisque celui là est blanc , pour lui , de l’autre coté du fleuve qui passe tout près , en vis à vis …mais il en aurait pas eu le temps !
      Zut alors , cette histoire d’amour me plaisait ..

    1. AvatarNila

      Merci Alix. =)
      D’autant plus touchée que prendre ainsi la parole “en public”, même à l’abri derrière l’écran n’est vraiment pas chose aisée pour moi.
      Généralement, je suis plus douée pour observer et écouter en silence le monde qui m’entoure.

  4. AvatarKarl der Hammer

    On ferait beaucoup mieux d’enseigner le sanscrit et la culture hindoue dans nos écoles, plutôt que d’y faire de la propagande pour la secte.

  5. AvatarXtemps

    Oui, il est vrai que c’est étonnant que les musulmans peuvent s’attribuer les honneurs pour cette construction aussi importante et prestigieuse, avec le peu de connaissance qu’ils ont en générale, alors qu’en Algérie, les musulmans doivent faire leurs Mégas Mosquée par des Chinois!, c’est très étonnant en effet.
    Le plus étonnant, sont encore nos dirigeants, pour la unième fois encore eux, qui participent avec cette arnaque, pour encore embellir les belles oeuvres de l’Islam qui n’a rien à voir, et on se demande encore pourquoi pour encore l’Islam?.
    Et vous n’allez pas me dire que nos dirigeants ne savent pas faire des recherches comme nous le faisons.
    C’est à croire que l’Islam n’est pas musulmans, mais de nos dirigeants aux pouvoirs.
    C’est comme les chiffres arabes qui sont en réalité des chiffres Hindous.
    Et combien de falsification sont faites pour encore l’Islam que nous pouvons encore découvrir dans le monde.
    Vous imaginez la tour Eiffel et l’Atomium de Belgique prodiges de l’Islam, ils en seraient bien capables pour l’Islam.

    1. AvatarNila

      A cause de vos dirigeants et de leurs inavouables projets, j’en suis à un stade où je ressens plus de craintes pour l’avenir de l’Europe et du Canada, que pour celui de l’Inde.
      C’est tout dire!

  6. AvatarGalice

    Vous êtes prêt à raconter n’importe quoi , à vous ridiculiser , quant on prétend combattre l’islamisation de la France on se doit d’être sérieux

  7. AvatarAnne Lauwaert

    Les “orientalistes” romantiques européens ont contribué à donner une image romantique de l’Orient… sans aucune rigueur scientifique mais avec beaucoup de romantisme et sans doute de l’idéologie.
    Souvenez-vous de la merveilleuse édition Piazza. En voici quelques titres « Le jardin des roses » de Saadi – « Romancero Moresque » – « La flute de jade » – « Le Coran » – « Le jardin des caresses » – « La rose des sables » – « Les voix du Hoggar » – « Sultanes du jour et de la nuit » – « Omar Khayyam » – « La terrasse des désespoirs » -« Le pavillon des délices regrettées » –
    Pierre Seghers continue dans sa collection Miroir du Monde avec des titres comme « Hâfiz le livre d’or du Divân » – « Omar Khayyâm les quatrains Rubâ’iyât » – « Saadi Gulistan le jardin des roses » – « Yunus Emre – le livre de l’Amour Sublime » – etc.
    Ce sont de très beaux livres et les textes font rêver, mais quel est le texte original ? quelle est la qualité des traductions ? Ou est-ce même de la pure invention ? Cela n’a pas d’importance, l’important est de faire rêver le lecteur… Oui mais. J’ai découvert l’édition Piazza quand j’avais 16 ans et ces textes ont contribué à me faire une vision romantique de ces régions… Je suppose que des milliers de personnes ont été dans mon cas.
    Aujourd’hui, en ouvrant les yeux sur tout ce qui nous arrive, on peut se poser la question : ces publications font-elles partie de l’idéologie tiersmondiste Ou pire : cela fait-il encore partie du III Reich comme le livre de Sigrid Hunke « Le soleil d’Allah brille sur l’Occident, notre héritage arabe » ? et comme l’UE est en fait la réalisation du plan Das Neue Europa écrit par Walter Hallstein en 1938 pour Hitler ?
    Bien sûr nous aimons rêver. Bien sûr quand j’ai visité le Taj Mahal je ne me suis pas posé de question scientifique, ni historique… comme des milliers de personnes… Idem aux temples de Khajuraho et Konark.
    Mais, autant pour l’Inde que pour le Pakistan : l’étranger qui visite ces pays ne trouve pas les librairies où acheter de la documentation et des études scientifiques concernant les monuments. Elles existent sans doute à Lahore ? A Calcutta j’ai découvert la Oxford Library et plus tard la foire du livre avec même des Tintin en Bengali… Mais, je n’ai pas trouvé de publications concernant les Bouddhas du Nord Pakistan, ni les incisions rupestres préhistoriques, ni des études concernant Mohenjo Daro, etc. Ce que j’en ai appris, c’est de retour chez moi, via Internet, pour ce que cela vaut. Ma vision romantique de l’Orient n’a commencé à changer que quand, en rentrant du Pakistan et d’Inde, je me suis heurtée à la différence de l’ambiance musulmane en Europe. Il ne faut pas s’étonner si tant d’Européens en sont encore à la vision romantique de l’islam s’ils ont été charmés par l’idéologie romantique et ne se sont pas encore heurtés aux réalités. Ça vient, petit à petit… hélas avec les dégâts que l’on sait.
    Dans ces pays, des publications seraient utiles pour les visiteurs mais aussi pour les autochtones. Sans parler du tourisme qui mérite un niveau supérieur à la promenade à dos d’éléphant au fort de Jaipur… – ( Il est vrai que je parle de 1993, cela s’est-il amélioré ? voir « Les oiseaux noirs de Calcutta » https://soundcloud.com/bvoltaire/henri-joyeux#t=0:00 et « Des raisins trop vert » https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/des-raisins-trop-verts.html )
    Idem pour ceux qui parlent idéologiquement du Congo sous la colonisation mais sans y avoir vécu. Pire : le musée colonial de Tervuren rouvre ses portes avec une nouvelle orientation : la critique de la colonisation… cela implique l’effacement de la mémoire de ceux qui ont vécu cette colonisation. http://www.africamuseum.be/home Les anciens coloniaux meurent et leurs souvenirs disparaissent à tel point que les jeunes Congolais ne savent même plus ce qui s’est passé en réalité dans leur pays au temps de leurs grands parents ( voir https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/congo.html )
    Nous nous étonnons que les Egyptiens ne se souviennent pas de comment ils ont construit leurs pyramides ? ou ce que c’est que le Taj ? Mais chez nous, aujourd’hui en deux générations l’idéologie efface notre mémoire.
    Autre remarque au sujet de l’Inde : Nila pourrait nous éclairer au sujet d’autres monuments qui n’ont pas été bâtis par des « arabo-musulmans » mais par des savants Persans comme l’observatoire astronomique de Jaipur. Il y a aussi toute cette histoire de Ayodhya. Qu’en est-il en réalité ?
    Autre question : les francophones de cette francophonie qui est tellement à la mode, connaissent-ils Riposte Laïque et Résistance Républicaine ? ou bien sont ils cantonnés dans le politiquement correct ?
    S’il n’y avait pas les médias de ré information on ne se poserait même pas ces question…

    1. AvatarNila

      Bonjour Anne,

      Dire et redire qu’aucun monument architectural (en dehors des mosquées construites comme je l’ai expliqué sur les ruines des temples hindous, ou partiellement agencées dans des bâtiments hindous ou bouddhistes préexistants) en Inde n’est le fait des musulmans.

      Concerrnant les événements d’Ayodhya, il y a tellement à en dire que je vais devoir la présenter à Christine sous forme d’article.
      Je vais donc m’y atteler, mais je vous demanderais juste un peu de patience, car en plus d’être une « très longue histoire », j’ai des soucis d’ordre médical au niveau des yeux ( ==> je dois impérativement limiter le temps passé devant les écrans).
      Merci pour votre compréhension.

  8. AvatarBharata

    S’il n’y avait que le Taj Mahal ! Même en Inde, si peu de gens savent que c’est à la base un temple à Shivji ! Et S’il n ‘y avait que la Ram Janma Bhumi à Ayodhya! Et Mathura ? Et Varanasi ? C’est par milliers.. (Une bonne référence : « Hindu Temples, what hapened to them » (Edité par Voice of India à New Delhi)

  9. Avatargb

    Le dernier reportage TV m’a laissé perplexe quant à l’origine mahométane de cette construction. Je l’ai trouvé trop beau pour etre d’inspiration musulmane. Je suis heureux d’avoir eu raison.

  10. AvatarBharata

    Pour le Taj Mahal, voir « The True story of the Taj Mahal » par P.N. Oak que j’ai mis sous forme de ebook en pdf.

        1. AvatarNila

          Alors ça pour de l’argumentaire, on peut dire que c’est de l’argumentaire!
          Toutes mes félicitations MIT!

          1. AvatarNila

            Partie 1:
            Vous me parlez de cette même Cour Suprême de l’Inde qui face à la colère des musulmans, avait décidé en 2013 de calmer le jeu en (re)criminalisant les relations homosexuelles, et en réinstaurant l’article 377 du Code pénal hérité de l”époque victorienne*?

            https://blog.courrierinternational.com/ma-decouverte-de-l-inde/2017/01/16/etre-homosexuelle-en-inde-ou-ce-quaimer-veut-dire/
            “Au niveau religieux, l’hindouisme – majoritaire en Inde – n’interdit pas formellement les relations homosexuelles**. Elles sont en revanche explicitement prohibées par l’islam, deuxième religion la plus représentée.”

            Cette entrée en la matière, pour tenter de vous faire comprendre, combien les musulmans en Inde, grâce au Parti du Congrès (qui a sévi durant 3 longues décennies) ont eu droit de cité sur tous les sujets sensibles, et PRINCIPALEMENT sur celles concernant les questions religieuses.
            Il faut savoir qu’en Inde, le principe de laïcité n’est pas du tout comme en France, où il y a séparation de l’Eglise et de l’Etat.
            Le Parti du Congrès (parti le plus corrompu d’Inde) majoritairement soutenu par les médias d’obédience marxiste (très très nombreux!) et leur important électorat musulman, ont sous couvert de démocratie à l’occidentale, tout simplement contribué à effacer de la mémoire collective l’histoire de l’Inde et de sa culture ancestrale.

            Ce qui pour nous les hindous, est d’autant plus inacceptable, que Bhārat s’est déjà retrouvée de par son passé, amputée d’une partie de ses plus beaux territoires et paysages.
            Le Pakistan (Pays des Purs) a justement été créé pour que les musulmans y vivent leur foi comme bon leur semble.
            La mort dans l’âme on a cédé à leurs exigences, mais même ça, ça ne leur a pas suffit.
            Quoiqu’on fasse, il faudra toujours davantage aux musulmans..
            Alors qu’ils ont transformé cette magnifique région d’autrefois, en véritable poudrière; ce qu’il espèrent à présent, c’est s’approprier le coeur de notre Chère Mère Patrie.

          2. AvatarNila

            Partie 2:
            Dans ce contexte, je pense que qu’il ne sera pas difficile de comprendre les raisons pour lesquelles un P.N. Oak, un HK Chakraborty, un Sita Ram Goel***, etc. n’avaient pas la moindre chance.

            Le plus moche dans tout ça, c’est qu’il s’agit non seulement d’une machine parfaitement huilée, mais soutenue en plus par toutes les Hillary Clinton de l’Occident.
            Vous avez “En Marche… (arrière)” et nous, nous avons “La Propagande En Marche Continue”.

            *En effet, sous le joug britannique, l’homosexualité était interdite. Les contrevenants s’exposant à des peines de prison.

            ** Peu de gens en Europe le savent, mais dans l’Inde antique, les questions relatives à l’homosexualité n’étaient pas considérées comme tabou, et encore moins définies comme des pathologies sexuelles ou autres dépravations.
            Seuls l’inceste, la pédophilie et la zoophilie étaient condamnables.

            Il existe 3 épopées dans Le Mahābhārata et le Râmâyana (pour ne pas les citer) qui traitent de cette question.
            Cette ouverture d’esprit chez les peuples anciens, tenait du fait, que bien des divinités dans le panthéon hindou sont à la fois l’incarnation du masculin et du féminin.
            Le Seigneur Shiva en est un parfait exemple.
            Dans les grottes d’Elephanta, au large de Mumbai (Bombay) les visiteurs peuvent admirer une sculpture géante du dieu Shiva avec 3 têtes (incarnant à gauche la virilité et à droite la sensualité).

            *** Traduction française de l’affaire de la “Pétition de Calcutta”
            http://pointdebasculecanada.ca/petition-de-calcutta-1985-requete-par-des-hindous-pour-interdire-le-coran/

  11. Avatarjean yves

    Merci Nila, pour cet article très intéressant,, un peu d’histoire pour rétablir des vérités que l’on à entendue de part les voyages .

    1. AvatarNila

      Merci jean yves! =)
      Le fait que vous en ayez entendu parler est quelque chose d’encourageant je trouve..
      Car cela signifie que les langues se délient peu à peu aux 4 coins du monde.

  12. Avatarmia vossen

    Merci pour cet article qui nous éclaire… aiguise notre esprit critique. Nous en avons bien besoin en ces temps de « politiquement correct »!

  13. AvatarNila

    “La théorie du complot.
    Dès qu’on n’est pas d’accord avec le consensus, le politiquement correct, on est conspirationniste.
    C’est la bonne excuse pour justifier n’importe quoi! ” – Mikhaïl W. Ramseier (poète-écrivain russe)

    Je vous remercie Mia. =)

Comments are closed.