Européennes : les Français peuvent-ils compter sur Orban pour empêcher Macron de tuer la France ?


Européennes : les Français peuvent-ils compter sur Orban pour empêcher Macron de tuer la France ?

 

Même au niveau du Parlement européen, Macron grignote peu à peu la représentation des Français. Et ce n’est pas anodin, quoi qu’on pense des élections européennes.

Il n’y a pas de hasard, Macron s’attaque à la fois à la représentation régionale et aux listes nationales pour mieux tuer notre pays, le faire disparaître.

L’Assemblée nationale vient de voter une circonscription unique pour les prochaines européennes... Une belle façon de voir disparaître nombre de députés souverainistes, la contestation des Français vivant l’enfer dans les zones à forte immigration sera noyée dans la masse des Français qui n’y voient que du feu, encore à l’abri dans leurs montagnes, nonobstant l’arrivée des migrants :

http://www.europe1.fr/politique/europeennes-lassemblee-valide-le-retour-a-une-circonscription-unique-vive-opposition-de-lr-3573923

Quant aux  listes transnationales…  Macron a été choisi par les instances internationales, aussi pour cela.

Comme nous le signalions dans l’article de Lucide sur le sujet, ce n’est pas un hasard si Macron s’attaque aux listes nationales. Il a deux bonnes raisons pour cela, transformer, de gré ou de force, le citoyen français en citoyen européen, et éviter que les élections européennes ne soient un enjeu en politique intérieure montrant la montée du patriotisme, du souverainiste, du populisme.

Il s’agit là, tout simplement, de faire disparaître la France en tant qu’entité, afin que n’existe plus que l’Europe. Citoyen d’Europe et non de France, fini le souci de « sa » nation, d’où des députés interchangeables… D’ailleurs, le Traité de Lisbonne ne prévoit pas que les députés européens représentent leur pays, ils ne servent à rien ou presque, de toutes manières, sauf à nous coûter la peau des fesses. Sauf à être un test de politique nationale. On se souviendra de la panique à bord pour les élections de 2014, devant la montée du FN :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/06/02/les-elections-europeennes-du-25-mai-2014-precipitent-une-crise-politique-de-grande-ampleur-par-jean-theron/

http://resistancerepublicaine.eu/2014/06/02/les-25-du-fnrbm-ne-sont-pas-un-seisme-mais-une-revolution-par-jeanlg75/

Sauf à être suffisamment nombreux pour être le grain de sable dans les rouages :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/05/15/europeennes-abstention-et-vote-blanc-piege-a-cons/

Et c’est pour ça que Macron veut des listes transnationales… Pour mieux faire disparaître l’opposition patriote.

La presse parle d’un revers pour Macron, le Parlement européen venant de dire non à sa proposition, – sauf les Verts, naturellement hostiles à la vieille France moisiée –  jugée saugrenue, pensant, à raison, que cela accroîtrait l’abstention… Ce que souhaite sans le dire Macron, évidemment. Moins les Français voteront, moins les Français choisiront, plus les élites mondialisées auront les coudées franches.

https://www.la-croix.com/Monde/Europe/Elections-europeennes-loption-listes-transnationales-seloigne-2018-02-12-1200913180

Macron s’en bat l’oeil… et le pire est qu’il a raison. Le Parlement donne un avis mais ne décide rien.

Ceux qui décident sont… les dirigeants des différents pays. Et Macron se sent suffisamment sûr de lui pour espérer convaincre.

Il convaincra, c’est certain. Et s’il ne convainc pas, il gagnera quand même… Il a la Commission européenne avec lui, qui le presse sans doute de commencer son tour d’Europe pour convaincre…

De fait, ce n’est pas au Parlement européen qu’il revient de trancher dans cette affaire. Son avis n’est que consultatif. Pour adopter une telle mesure, il faut remanier le code électoral de l’UE. Une prérogative qui revient aux États membres.

Emmanuel Macron, pour arriver à ses fins, devra quoi qu’il en soit emporter l’unanimité des voix, au Conseil européen. Après quoi les parlements nationaux devraient tous voter la mesure avant mai 2019. La diplomatie française a déjà entamé des discussions, en commençant par les petits pays, dont le poids démographique est moindre. Mais le débat à Strasbourg montre à quel point la bataille est loin d’être gagnée.

Le Conseil européen ? Contrairement à ce qu’il est dit dans l’extrait de La Croix ci-dessous, il ne nécessite pas l’unanimité mais un certain consensus…

Les décisions sont prises par consensus à l’issue de négociations entre les États membres, commencées bien avant le sommet. À l’issue de chaque réunion, la présidence publie les conclusions du sommet européen.

Les décisions du Conseil européen n’ont pas de valeur juridique. Pour qu’elles soient approuvées, il faut qu’elles fassent l’objet d’une proposition de la Commission européenne et d’un vote du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne.

Il faut consensus et non unanimité… autant dire qu’il suffit de convaincre les autres de ne pas s’opposer formellement, même s’ils n’adhèrent pas, pour qu’une décision soit entérinée.

Qu’est-ce qui nous reste comme espoir ? Une opposition ferme et déterminée du groupe de Visegrad, avec Orban, Fico, Morawiecki et Babiš ? 

A moins que Juncker-Macron et Merkel ne négocient un avenant aux quotas de migrants contre le laisser-faire sur les listes transnationales ? 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


23 thoughts on “Européennes : les Français peuvent-ils compter sur Orban pour empêcher Macron de tuer la France ?

  1. hathoriti

    Et pourtant la révolte gronde, elle se prépare…Sur les marchés, partout, on entend la grogne des français. On m’a dit encore ce matin au sujet du frétillant paltoquet « il se fait détester partout, de plus en plus »! Et on va le laisser faire ? Je sais bien qu’il s’en fout, mais quand même…Cet imposteur, je ne peux pas , le voir, pas le sacquer, peux pas le sentir, ni le supporter, ni le voir, ni l’entendre, il me sort par les yeux, par les pores de la peau, c’est physique, je le déteste encore plus que cette baderne d’hollandouille et c’est pas peu dire ! QU’IL PARTE, QU’IL DEGAGE, QU’ON LE VIRE ;;;mais qu’on en soit débarrassé…!

    1. Marie

      Avant les élections, on entendait aussi que ça grognait de partout, je n’ai même pas rencontré une personne qui se disait prête à voter pour la folle du touquet… on voit le résultat. Moi non plus je n’ai jamais pu le sentir, même quand il n’était que le roquet de l’inutile de tulle j’avais envie de lui coller des beignes. En fait il n’est tout simplement pas mon président. Maintenant tous ceux qui chouinent à 65% méritent d’en baver.

    2. JackJack

      Hollandouille, comme l’indique parfaitement ce surnom, était une molasse pas très maline. Macron est un fourbe intelligent, donc mille fois plus dangereux. Grogner sur les marchés et partout ailleurs ne suffira pas. La grogne ? Macron s’en fout.

    3. as

      Quand, dans la rue un chien défèque, je m’écarte de sa position et mes yeux se tournent à l’opposé. Même attitude avec ce trouduc, malheureusement comme des millions de citoyens Français, je suis, par l’intermédiaire des veaux admirateurs, une de ses victimes.

    4. J

      ça grogne sur les marchés, mais pourtant, il y a quelques mois, le mot d’ordre était « tout sauf le FN ». Alors ces faux-culs qui se plaignent ne méritent pas mieux. ça sautait aux yeux que le micron est un connard à la solde du mondialisme. Mais non. Faut pas passer pour un vilain facho raciste.

  2. Massilia

    > > Alphabétisée et nourrie (un peu trop bien puisqu’elle a maintenant recours aux WEIGHT-WATCHERS) grâce aux allocations familiales payées par les contribuables français, voilà une excellente candidate pour la
    > >

    > >
    > >

    > > légion d’honneur, après l’imam machin chose de la mosquée de Bordeaux !
    > > Si fière de ses origines algériennes, sa « sensibilité » aurait dû la guider vers la danse du ventre plutôt que vers le showbiz français qui paye plutôt bien.
    > > Amel BENT explique :« Je suis fière d’être algérienne, fière d’être la fille de ma mère, mais je ne peux pas dire que je suis fière d’être française ».
    > >

    > > Ce à quoi elle ajoute :
    > > « Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge, non je peux pas, alors que pour moi, c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie, alors que je ne connais pas l’Algérie. »
    > >
    > > Ces déclarations de la chanteuse de La Courneuve, née en France de mère algérienne et de père marocain, sont passées quasiment inaperçues lors de l’émission du « Hit Machine »qui lui était consacrée le 25 octobre dernier.
    > > Les propos sans détour de cette jeune chanteuse francilienne relancent pourtant une nouvelle fois le problème sensible de l’identité,« d’une nouvelle génération de Français » explique-t-elle.
    > >
    > > Très directe, Amel BENT parle de ses origines maghrébines, de l’attachement quasiment viscéral qu’elle a pour la culture de sa famille, et au contraire de la distance qu’elle entretient vis-à-vis de sa nationalité française.
    > >
    > > Pas à court de contradiction, la chanteuse rappelle néanmoins, qu’elle ne se voit pas un instant aller vivre en Algérie… ???
    > > Déclarations complètement aberrantes, on voit bien qu’elle n’est pas très instruite, et surtout, surtout PAS INTELLIGENTE mais en fine mouche pas désintéressée, comme le sont les femmes arabes, elle sait très bien qu’elle ne pourrait pas vivre là-bas comme elle le fait ici, en tortillant du cul comme dans l’émission « danse avec les stars »!!!
    > > A part cela ?« Les français sont racistes !… » Et commencent surtout à en avoir MARRE !
    > >
    > > Faites tourner…
    > >

    > > Qu’elle se taille à Alger !

    1. Machinchose

       » je ne peux pas dire que je suis fière d’être française ».

      hé bien, figure toi, que nous somme encore moins fiers de savoir que tu y vis dans cette France que NOUS adorons et que VOUS abhorrez

      mais comme VOUSn’ êtes que de la merde sans la moindre fierté, ni dignité et nous savons que vous etes des millions a venir profiter de notre pays, qui ne sera JAMAIS le vôtre, vous l’ avez assez clamé depuis 35 ans, je me permets de te dire grosse conne encousscoussée : Crève!

      et de préférence dans TON algérie!

  3. Massilia

    Les expatriés Français en Australie doivent se rendre une à deux fois par an au Consulat pour se faire établir un certificat

    attestant que le retraité est bien en vie !

    Seulement voilà, dur dur de demander cette contrainte à l’Algérie (ce serait peut-être

    considéré comme un acte islamophobe ???

    ELLE N’EST PAS BELLE CELLE-LÀ…..!!!!!
    > >
    > >
    > >

    > > Rolande RUELLAN
    > >
    > >
    > >
    Il est plus facile de prendre l’argent sur la retraite des Français que d’aller récupérer 1.000.0000.000 EUR (Oui ! Un milliard d’euros) en Algérie …

    La cour des comptes s’intéresse enfin aux « retraités » algériens …..
    > >

    C’est l’intéressante découverte ( !) faite par la Cour des Comptes qui, en épluchant les comptes de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse), l’organisme qui paye les retraites a constaté que : le nombre de retraités centenaires algériens (plus de 50.000) était particulièrement important.

    > >
    Ce nombre est même très supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.
    > >
    > >

    Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre de la Cour des Comptes qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire reconnaît le problème (document que chacun peut consulter pour vérifier cette info) :
    > >
    > >

    « Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers » dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.
    > >
    > >

    Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission.
    > >
    > >

    Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant droit précise la magistrate.‌
    > >
    > >
    Mais il n’y a pas de contrôle ? s’étonne un membre de la commission.

    En Algérie nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays.

    Ce n’est pas évident ! souligne-t-elle.

    En résumé : Les algériens binationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite.

    Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès.

    Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.

    On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont plus d’1 milliard d’euros pour l’Algérie, ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications : Soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence, soit en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions.

    Alors que le dossier des retraites est au cœur des préoccupations des Français, il est impensable que nos gouvernants ne se penchent pas sur cette question connue d’eux depuis longtemps.

    Sinon, ce «racisme antifrançais», finira par contrarier très fortement le plus borné des retraités mais aussi tous ceux qui cotisent pour une lointaine retraite hypothétique.

    1. durandurand

      Et bien ils ont leurs dates de naissances à tous ces soit disant  » centenaires  » algériens , après 70 ans couic plus de retraite , le mec si’ il est vivant devra se présenter avec tous ces papiers et ses fiches de paies et et tout le toutim pour pouvoir retoucher sa pension , pas d’acte de présence , pas de preuve administrative que c’est lui bien vivant , plus de versement point barre .

  4. maury

    Tout est dit sur la campagne d’E Macron bien orchestrée depuis le début de son entrée à l’Elysée !
    C’est très long mais mérite de s’y attarder.

    Emmanuel Macron, un putsch du CAC 40

    Par Aude Lancelin

    Le lecteur voudra bien trouver un article signé d’Aude Lancelin, la journaliste virée de l’hebdo de la « gauche bobo » parisienne, l’Obs., pour des raisons idéologiques. Elle a en plus le tort d’être la compagne de Frédéric Lordon, l’économiste de gauche qui a mené le mouvement « Nuit debout » lors de la contestation de la loi « travail » dite loi El Khomri qui a démantelé le Code du Travail français.

    Dans ce « papier » publié sur son site « le feu sur la plaine » et repris par le site « Le Grand Soir », Aude Lancelin montre comment a été élaboré le présidentiable Emmanuel Macron par les grands patrons et argentiers du CAC 40 (les plus grandes entreprises françaises) et François Hollande, « himself ». Ajoutons que le travail de cette grande journaliste ne la classe certainement pas dans la catégorie des « complotistes » !………

    Prenez le temps de lire la suite en cliquant sur le lien ci-après :

    http://uranopole.over-blog.com/2017/04/emmanuel-macron-un-putsch-du-cac-40.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

  5. Ou va t on ?

    Hathoriti c est possible que je me trompe mais à l’inverse avis il repassera encore en 2022. Autre revers avec Trump également l intégralité des sondages le donnent perdants et ce qu importe le candidat en 2020. Donc je suis très pessimiste pour la suite des événements, la France est en train de changer et pas que toute l Europe de l Ouest également !

  6. Machinchose

    Macron grignote peu à peu la représentation des Français.

    il est entrain de rattrapper le niveau de détestation et de rejet de l’ islam en France!

    le prochain qui briguera les suffrages des Français, il faudra qu il inscrive l’ usage du Référendum populaire en priorité a toutes ses promesses et engagements

    modifier la Constitution s’ il le faut, pour le virer, au cas ou il continuerait a faire fi de l’ opinion nationale

    je ne vois que le recours aux référendums

    pour empêcher un nouveau maquereau de voler les votes dees Français!

    sujets importants: ca ne manque pas

    Peine de mort
    immigration
    expulsions et annulation de la nationalité française
    admission a la naturalisation aprés controle du niveau d’ adaptation a nos moeurs, langue,traditions,coutumes
    interdiction d’ ostentation religieuse, sinon expulsion immédiate
    interdiction de fonds venant de l’ étranger pour constructions de Mosquées
    controles des millions de branleurs français et surtout étrangers , qui branlent les mouches aux bistrots, PMU,cafés,salles de sports
    suppression des allocations familiales aux familles d’ étrangers
    suppression AME, CMU, etc etc retraites versées a des non ayant droits pour TOUS les étrangers

    a raison de 3 référendums par ans, ce serait soumettre a la volonté du Peuple français infantilisé, spolié, trahi, a un quinzaine de questions durant le septenat

    et cesser de nous prendre pour des cons avec des questions aussi cruciales que la vitesse a 80 kmh, quand on nous baise merveilleusement avec les radars, le stationnement,la pollution, les controles techniques etc etc …vous remarquerez que tous ces enculé(e)s qui pondent ces humiliations ont tous et en général, chauffeur, voiture de fonction et garage…et a défaut un coupe-file tricolore pour manifester leurs « Egalité.Fraternité.Liberté.  » d’ aller se faire foutre
    TOUTES nos administrations, je dis bien toutes, de la plus civile comme un mairie et ses services de police urbaines, sont gangrenées par la règle des passe-droits, des « Fraternités, du piston, de la mortelle « intervention »…..

    je suis telleement outré, écoeuré, par toutes ces privautés que s’ octroient de plus en plus insolemment tous ces Zédiles, zélus, et leurs cliques que je vais finir chez les Anars et en chantant la Nikadtchina, no plus en l’ honneur de Mackno, mais des Nikés français !

  7. jojo ( le plombier )

    Les dernières élections démocratiques ont livré les français à une bande de racailles de la pire des espèces. Jamais un homme politique a pu inspirer autant de dégout que ce macron . Jamais le pays a été représenté par une bande de députés aussi nuls et indignes de leur charge. Jamais le job de journaliste a été aussi veule et abject. Jamais des pseudo intellectuels mais vrais toxiques comme Attali ont eu autant de pouvoir pour transformer des femmes et des hommes en déchets bons à éliminer. Ce président élu est à vomir . toutes ces racailles qui se Pavanent sont à gerber. Le pays doit les vomir, les recracher comme un corps sain rejette un corps étranger, un microbe. c’est la priorité. Il en va de sa survie . L’islamisation et les revendications des enragés du coran ne sont que la conséquence de la présence au pouvoir de cette bande de crapules.

  8. Xtemps

    Oui bien sûr, la nation pour l’Europe et après l’Europe, ce sera l’Europe pour la planète entière, leurs nouvel ordre mondial imbécile, avec un seul gouvernement mondiale pour toute la planète.

  9. Francis H

    il n’y à pas que la caisse de retraite qui soi léser il y a aussi la cpam demandé au président de l’algérie et au chance pour la France ils vont diront comment ce faire soigner sans rien débourser et sans travailler bien sur !!!!!!

  10. DOFFENIES

    Nous y voila,c’est le début du commencement de la fin,le FN à été diabolisé pendant toute la campagne électorale,il ne fallait surtout pas voter Marine,une bonne partie des Français se sont encore laissé laver le cerveau par tout les merdias à la solde des instances mondialistes,par les raclures de gauche du schow bis,et nous avons maintenant le résultat de leur connerie. Merci à tous les dégénérés du bulbe qui ont voté pour cet avorton,grâce à eux nous allons subir.

  11. lucide

    J’AI FAIT UN REVE ETRANGE. MON MAIRE ETAIT HONGROIS

    Il m’est arrivé de » faire un rêve étrange « : je venais consulter mon Maire Hongrois. Mais j’espère que ça ne restera qu’un délire nocturne, » celui de voir que Mr MACRON et le grand système Européen, aller encore plus loin dans la dépossession démocratique qu’ils font vivre aux peuples d’Europe.

    En effet, les transnationales invitent DEJA à l’interchangeabilité des DEPUTES dans les pays de l’U.E. Donc un député POLONAIS pourra prétendre représenter la FRANCE et nous n’aurions rien à y redire.

    Mais je sens,( mon petit doigt le dit, ça le chatouille, ça le grattouille) qu’ils sont capables un jour d’aller jusqu’à « l’interchangeabilité des MAIRES D’EUROPE..

    Pourquoi iraient-ils jusque là?. Parce que cette interchangeabilité, qui va désarçonner déjà les Députés, désarçonnera le citoyen lambda, désarçonnera tout autant LES MAIRES OU FUTURS MAIRES DE FRANCE..

    Parce que ceux-ci ne pourront ou n’auront jamais assez de temps pour prendre connaissance du « dossier régions/villes de France ou du dossier régions/villes de Pologne ou du dossier Régions/villes d’Allemagne ».

    ILS AURONT DONC DES DIRECTIVES POUR LES GUIDER ET QU’ILS APPLIQUERONT A LA LETTRE. Quand on sait combien les directives, cet outil de l’obéïssance, peut être « sans nuances ».

    Aucun pays, aucune région, n’aura de particularité territoiriale. Tous seront dans la MEME SOUPE.

    Nous serons administrés par des êtres sans âme, juste des CARRIERISTES désireux de faire respecter les « ordres » pardon, les « directives.

    DEMEMBRER LES NATIONS PEUT CONDUIRE A TOUT. Elle conduit déjà à l’incapacité de décider du nombre de « migrants » à accueillr chez soi, mais c’est un autre sujet.

    Donc comme les nations risquent bien de ne plus exister, les pseudo-nouvelles régions vivront le même programme. La BRETAGNE pourrait être administrée demain par UN « DEPUTE HONGROIS ». etc. etc. etc.

    Est-ce que les MAIRES D’EUROPE attendent patiemment cette « décom-position » qui viendra jusqu’à eux. Il est possible que cette interchangeabilité devienne « une règle » à laquelle ils devront eux aussi se plier tout comme un jour cela sera totalement exigé des Députés Européens, tellement heureux de faire voeu d’obéissance..

    Nous savons bien que lorsque l’EUROPE propose, cela veut dire que l’EUROPE L’IMPOSE.

    Les Députés, les Maires deviendront des zombies au service de cette immense SUPERCHERIE « ‘EUROPE DES NATIONS » composée d’une majorité de « feu citoyens », zombies prenant leur petite dose de cannabis dépénalisé et anesthésiant au petit déjeuner, pour s’en aller travailler dans une atmosphère « planante ».

    A moins que les citoyens ne soient pris par une furieuse envie de retourner à la cigarette qui attaquait moins les méninges que le cannabis.
    Cannabis qui a été déclaré (selon des données scientifiques) « moins dangereux pour la santé que la cigarette par mon cher journal bien pensant de France 2. Je plaisante bien sûr et ne cherche pas à inciter à la consommation de l’une et l’autre.

Comments are closed.