Soumis à l’islam, Macron s’attaque à la loi de 1905 : mobilisation !


Soumis à l’islam, Macron s’attaque à la loi de 1905 : mobilisation !

L’offensive est lancée… Hollande et le PS en avaient rêvé, le freluquet de l’Elysée va le réaliser !

La loi de 1905 est un obstacle sûr à l’islamisation de la France : il faut la détruire tout en poussant les feux de l’immigration sous toutes ses formes et en activant le multiculturalisme, étai idéologique du communautarise diviseur de notre société.

Fantoche de ses maîtres financiers et mondialistes, le freluquet aux 24% d’électeurs veut organiser « l’islam de France » …

Outre qu’il n’y a pas « d’islam de France », mais un « islam EN France », produit putride d’importation porté par des flux migratoires inutiles depuis 40 ans et tendant à s’imposer dans notre espace sociétal comme une métastase létale, il faudrait rappeler à l’histrion élyséen que l’Etat n’a pas à s’occuper de l’organisation de telle ou telle religion … « Je veux l’Etat chez lui, et l’Eglise chez elle » a pu s’écrier, laïque précurseur, Victor Hugo !

En même temps, le cacochyme de la place Beauvau affirme vouloir former « les imams » et les payer, sans doute… pour les rendre républicains-démocrates-compatibles…

Cri d’indignation : l’article 2 de la loi de 1905 précise bien :  » la République  ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte … » ...Le cacochyme islamophile, ancien maire de Lyon où il a lourdement sévi, montre bien ici qu’il n’a que mépris pour   la laïcité de notre espace social  et qu’il est prêt à refiler l’argent public de nos impôts, taxes et cotisations à un projet politico-religieux ségrégationniste et conquérant dont toute l’Histoire montre qu’il n’a fait que détruire les sociétés qu’il a conquises et colonisées !

Mort de rire aussi ! Comme si cette pseudo-religion qu’est l’islam avait quoi que ce soit à voir avec la démocratie et les valeurs de la République laïque qui nous organise ! Comme si ces imams et autres prosélytes islamiques avaient le moindre souci de ce qui n’est pas parole de leur supposé prophète ou de leur divinité ectoplasmique !

Comme si, dans leur majorité, les pratiquants de cette idéologie séparatiste et mortifère ne plaçaient pas leur soumission à la loi de leur prophète et de leur divinité au dessus des lois de la République que nous définissons par nos votes…

Car c’est bien là l’essentiel : l’islam n’a rien à voir avec nos valeurs historiquement et philosophiquement élaborées…

La loi de 1905 qui fonde notre socle laïque et démocratique impose la liberté de conscience de chacun : l’islam appelle à la destruction des autres croyants et des non croyants, ne reconnaît pas l’apostasie, soumet à sa dure loi d’oppression tous ceux qui ne  le professent pas quand il est « religion d’Etat »…

D’ailleurs, toute son histoire le montre : outre qu’il est né de la guerre par l’intermédiaire de son chef guerrier  « mahomet », il s’est répandu par la conquête militaire, la destruction, le massacre partout où il a régné, et a conduit les civilisations qu’il a soumises à la récession et à l’abrutissement des individus (Proche et Moyen Orient, Asie Centrale, Egypte, Maghreb, Soudan, Afrique sub- saharienne )… Et qu’on ne nous bassine pas avec  Haroun ar- Rachid (et les « Mille et une nuits » qui ne sont que contes…) dont le calfat fut fait de massacres, conquêtes, meurtres et autres soumission des peuples tombés sous sa coupe, ou avec  « Al Andalus »  dont l’universitaire essayiste espagnol Sérafin Fanjul vient de démonter de manière irréfutable l’illusion manipulatrice dans son ouvrage : « Al Andalus, la naissance d’un mythe… » (« L’artilleur » – 2017)

Ne rêvons pas : son implantation massive en France donnerait à l’islam – et à ses prosélytes, puisque cette idéologie mortifère se veut expansionniste – les moyens de détruire de l’intérieur notre Histoire, notre identité, nos valeurs, nos principes – et, accessoirement (sic), notre espace laïque et démocratique !

La loi de 1905 fait de chacun d’entre nous, de chacune d’entre nous,  un (une) individu libre de pensée, de parole, d’écriture, à égalité de droits et de devoirs avec celui qui est dans son espace sociétal… et un(e) citoyen(ne) égal(e) à chacun des autres citoyens dans l’élaboration démocratique de la loi générale qui nous organise….

Qui peut aujourd’hui avoir la mauvaise foi de dire que cela est compatible avec les préceptes de l’islam qui soumettent l’homme à sa divinité sans réflexion aucune, la femme à l’homme sans discussion aucune, l’individu à la loi islamique sans contestation possible ?

En islam, la loi « de dieu » est première… En République laïque et démocratique, c’est la loi créée par l’ensemble des citoyens qui domine ….Qu’y-a-t-il de commun ? D’autant que la loi islamique pousse le ridicule jusqu’à décider du costume, de la nourriture, des gestes quotidiens et intimes, des paroles, des pensées que chacun doit observer sous peine d’exclusion de la « communauté  des croyants « …

Alors que notre laïcité refuse toute communauté idéologique, religieuse, ethnique, revendiquant l’unité de notre espace sociétal et du Peuple qui l’occupe.

Sur ce point encore, l’islam n’a rien à voir avec ce que nous sommes !

Les sociétés qu’il organise sont à mille lieues des nôtres… et restent marquées par la violence sous toutes ses formes, dont la guerre multiséculaire des sunnites et des chiites est le symbole le plus marquant !

Mais restons lucides : l’orchestration de la parole et des intentions du freluquet élyséen est en place… Il ne va pas manquer de séides marcheurs, de nervis ministériels, de sbires associatifs pour monter au créneau afin de nous convaincre de nous suicider via islam imposé….

Et les media serviles et lécheurs de fondements feront flèche de tout bois, entassant reportages bidonnés, sondages manipulés, discours frelatés, émissions prosélytes, afin de nous faire avaler la potion amère qui doit nous annihiler…

La bataille est lancée et l’heure est grave…

Aussi serait-il temps que tous ceux qui se réclament de la défense de notre espace laïque et démocratique, de nos valeurs historiques et patriotiques, de nos principes de vie libre, oublient leur pré carré où ils tournent en rond en repoussant leurs  proches, dépassent les ego qui les stérilisent, effacent les inimitiés et les ambitions perverses qui les plombent, pour se fédérer en un vaste mouvement politique – car la bataille à gagner est politique – susceptible de porter un projet à l’ambition majoritaire…

Ce n’est pas en gémissant chaque jour devant l’expansion de l’islam (et ses effets négatifs et dangereux) et la complicité active de la Macronie comme celle de la Gauche coco, (prétendument) insoumise ou socialo (en loques) pour le faire gagner, que nous arrêterons l’inondation.

C’est en nous rassemblant dans une force nouvelle à objectif global : celui de prendre le pouvoir à partir des 33 % d’électeurs qui ont refusé le freluquet au second tour .

https://ripostelaique.com/soumis-a-lislam-macron-et-ses-sbires-sattaquent-a-la-loi-de-1905-mobilisation.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Soumis à l’islam, Macron s’attaque à la loi de 1905 : mobilisation !

  1. J

    Si les Français avaient été un tant soit peu intelligents, ils auraient compris que le véritable danger n’était pas le FN, mais bien ce micron merdique, et ils auraient voté en masse contre lui. Pourtant, ils savaient que micron était le Mou en mille fois pire. Mais non. Et ces abrutis d’abstentionnistes nous ont foutu dans la merde.

  2. conan

    En bien veautant, ils ont élu un président qui agit contre son camp…
    Pourtant, tout cela était prévisible puisque le deal n’était même pas camouflé : dénoncer calomnieusement son pays depuis l’étranger parce que des statisticiens y voyaient un gain électoral…
    Hé oui, la science et le marketing au service de la démagogie !
    Après les insultes envers la France, voici la remise en cause des fondamentaux de notre république….
    En d’autres temps, et, sous réserve de l’existence d’une Assemblée Nationale digne de ce nom, cette élection présidentielle serait invalidée.
    Pourtant, on n’y entend même pas la voix d’un seul encocardé !

  3. Dédénembrouillepas

    dommage que l’on continue ci ou là de dire que l’islam est une religion (ou pseudo religion), elle n’est en rien une spiritualité mais un combat politique.

  4. frejusien

    C’est plus qu’une métastase, c’est un cancer généralisé…

    Très bon texte qui explique et résume la situation
    La direction prise par freluquet est extrèmement dangereuse,

    sous prétexte de rendre l’islam inoffensif, il prétend créer un nouvel islam, revisité par les bons soins de la république, et en faisant cela, il s’enferre de plus en plus, car il légalise l’ismerde, et va presque en faire justement une religion d’état, car normalement, d’après la loi de 1905, l’état ne doit en aucun cas subventionner ni soutenir une religion plutôt qu’une autre

    Il a donc tout faux,
    a) il ne doit rien verser à cette religion ,étrangère de surcroit,

    b) il se fourre le doigt dans l’œil quand il pense réformer lismerde,

    c) les muzz le laisseront faire, le laisseront investir, construire des mosquées et des écoles d’imam, puis ils en reviendront aux fondamentaux, et l’autre abruti se fera bananer, car il est impossible de contrôler les pensées des musulmans, on le voit bien avec tous les radicalisés, bien sous tous rapports avant leur passage à l’acte,

    et après ça, l’islam aura accompli encore un grand pas de plus pour s’enraciner en terre chrétienne et démocrate

  5. Troubadour

    Si la loi de 1905 avait été « un obstacle sûr à l’islamisation », alors expliquer que celle-ci soit si bien en route ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      elle l’est dans les textes sauf que nos dirigeants l’ont peu à peu vidée de sa substance et contournée et dévoyée

  6. zipo

    Si l’on s’attaque a la loi de 1905 ce sera la guerre civile déclarée et tout ce que cela représente ,un bain de sang ,et comme toujours c’est les faibles et ls gentis qui payeront .Les responsables eux auront fait leurs valises !
    Nos lois démocratique gagnées dans le sang ne peuvent étre gangrénées par qui que se soit méme le Président de la république !toute personne représentant une religion quelle quelle soit doit étre bannie .Dans notre démocratie tout signe ostentatoire religieux doit étre puni sévérement par suppression de la nationalité Française et tous les commerces halal fermés dans les plus brefs délais !

  7. lucide

    Si seulement Macron n’était soumis qu’à L’ISLAM.
    Faudrait-il que son âme soit encore FRANCAISE pour ne pas nous entraîner vers l’âbime.
    .
    L’Islam conquérant est utilisé pour faire diversion. Ca ne m’empêche pas de penser que l’Islam « sait profiter » de ce statut et pense un jour ou l’autre gagner la partie.
    Macron peut tout « essayer » avec la France, toutes les expérimentations
    possibles puisqu’il n’a plus « l’âme Française ». Il a su le prouver et le prouve encore.
    Il a déjà prononcé tellement d’ENORMITES sur la France qu’il n’est plus nécessaire de confirmer son « non attachement à la France »

    Il risque de mettre encore plus en danger ,notre beau pays en proposant
    « le transnationalisme pour les futurs députés EUROPEENS. Vos députés à Bruxelles risquent de ne plus être français, mais venant d’autres pays, allemands, polonais, italiens etc. Ca vous dit un polonais ou un grec qui vous représentera?

    Alors, nous livrer à l’ISLAM, c’est tellement banal pour lui et sa hiérarchie….

    Macron n’a pas l’âme française, bien qu’il ait été élu par des français (des vrais ou des faux). Comment pourrait-il nous défendre face à l’Islam conquérant,?

    C’est curieux, certains pensaient que la laïcité aurait dû faire de nous « des malléables » puisque nous nous sommes détachés de ce « ciment » qu’était la religion ».

    Et non, l’âme Française c’est bien plus, tellement plus que cela. Je remercie d’avance celui qui écrira ce qu’est l’âme Française..

  8. Dorylée

    Litelassol et son vieux décati devraient normalement se faire recadrer par le Conseil d’État, le Conseil Constitutionnel et tous les hauts fonctionnaires et hauts magistrats puisque ce qu’il fomentent est interdit par la loi. Seulement voilà, tous les contre-pouvoirs sont complices, en premier lieu, les médias.

  9. France-org

    Je suis entièrement d’accord , l’heure est grave et prendre le pouvoir n’est pas une vue de l’esprit. Macron va trop loin……

Comments are closed.