Fête des mères, Saint-Valentin… beurk, beurk, beurk, malgré les envahisseurs ?


Fête des mères, Saint-Valentin… beurk, beurk, beurk, malgré les envahisseurs ?

C’est exaspérant. On n’a pas assez d’occasions de faire la fête et de dire à ceux qu’on aime qu’on les aime toute l’année, entre les anniversaires, les fêtes, Noël, Pâques, les « je t’aime  » jetés à la volée à la première occasion, le sourire complice, le sourire heureux, parce que celui qu’on aime, amant, enfant, parent est là, tout simplement ?

Non, il faudrait que l’on fêtât tous, et le même jour, sur ordre, de façon démonstrative et ostentatoire ceux que l’on aime. Parcours obligé. Et gare à l’enfant indigne, au mari oublieux qui ne rapporte pas la rose ou le cadeau à la « meilleurs mère du monde » fût-elle une harpie… Ah ! Ces couples en tête à tête au restaurant au soir du 14 février, parce que ça se fait, parce qu’il faut donner des gages, parce qu’il le faut bien, pour la copine de bureau, pour les parents, pour se rassurer… Ces cérémonies imposées sont insupportables. Ou plutôt me sont insupportables. Je vous parle de mon ressenti, tout simplement.

Doit-on rappeler que si l’on est mère, si l’on est père, c’est, en 2018, qu’on l’a voulu, et que, de ce fait, c’est la fête tous les jours ? C’est sa fête tous les jours ? Une fois la petite enfance passée avec ses incontournables cadeaux ramenés de la maternelle ou ses incontournables poèmes récités en primaire, la fête des mères devrait être jetée au feu et interdite. Pour moi, chaque parent devrait interdire à ses enfants devenus adultes de lui fêter cette fête imposée, obligatoire…

Doit-on rappeler que, si l’on a la chance d’aimer et d’être aimé, c’est la fête tous les jours et qu’à ce titre il appartient à chacun de montrer son amour à l’autre en essayant de le rendre heureux, en lui rappelant sans cesse l’amour qu’on a pour lui, un mot tendre, une main serrée, un geste de tendresse, un regard complice, un élan de désir, chaque jour de l’année… c’est quand même autre chose qu’un collier, un resto  ou un diamant une fois dans l’année, non ?

Et que, en plus, ces fêtes soient devenues des prétextes à consommer, à noyer le Français moyen sous la pub pendant des semaines avant, ça ne me réconcilie pas avec…

Néanmoins, une question se pose. Peut-on – doit-on – considérer que la fête des mères et la Saint-Valentin font partie de notre histoire, de nos coutumes, de notre patrimoine et, à ce titre, doit-on les célébrer malgré tout, les défendre, pour faire contre-poids  à l’invasion islamique ? 

Doit-on multiplier la situation paradoxale et à mon sens scandaleuse – pas pour les raisons que vous croyez – de l’affaire de la croix de Plöermel ?

Une statue de pape sur l’espace public, avec ou sans croix moi ça me dérange. La place d’une statue de pape est à l’église. Sauf  ce que ce pape soit un Christophe Collomb, un Newton ou un Pasteur. Et ça me dérange d’autant plus qu’il s’agit d’un pape qui a osé embrasser le Coran. Rien de moins. Or, parce qu’il y a une offensive islamique qui attaque nos valeurs, notre histoire, nos traditions et donc notre héritage catholique, voici que d’aucuns se sont mobilisés pour la défense de la croix de Ploërmel… symbolisant à leurs yeux notre civilisation. Ce n’est pas faux non plus.

Bien compliqué et bien difficile de peser, de choisir, de savoir…

Faut-il se mettre à faire n’importe quoi sous prétexte que nous sommes attaqués de toutes parts ?

Faut-il porter la croix même si on est athée ? Faut-il défendre l’indéfendable ( la statue de Jean-Paul II par exemple ) pour montrer que nous existons encore, que nous ne sommes pas tout à fait morts devant l’islam ?

Vaste débat, je me garderai bien de jeter la pierre à Pierre ou à Paul. Il me semble qu’il appartient à chacun de lutter à sa manière pour préserver nos racines, nos modes de vie, nos choix, en gardant le plus possible sa liberté individuelle, en sachant hurler avec les loups si on en a envie ou au contraire faire cavalier seul si l’on préfère.

Alors, si une multitude de couples dont la femme est décolletée et en mini-jupe envahit nos rues demain soir et que ça fait bisquer les prudes et jaloux Mahométans qui tiennent leurs femmes en laisse, ne vous privez pas de ce plaisir si vous en avez envie.

Alors, si vous voulez rendre hommage à votre vieille mère et que vous avez le sentiment que cette tradition c’est autant que les autres n’auront pas, ne vous privez pas.

Et si vous voulez vous battre pour la croix de Plöermel, ne vous gênez pas.

La seule chose que l’on vous demande, c’est de ne pas attendre des autres qu’ils fassent comme vous, de ne pas attendre des autres qu’ils enfourchent votre éthique, vos valeurs, vos choix.

La vraie Résistance elle est multiple, elle est diverse, elle préserve l’essentiel : la liberté d’expression, la liberté tout court. C’est la meilleure façon de dire merde à l’islam. Aux antipodes des donneurs de leçons qui voudraient imposer aux autres d’être comme eux.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


27 thoughts on “Fête des mères, Saint-Valentin… beurk, beurk, beurk, malgré les envahisseurs ?

  1. Jean LafitteJean Lafitte

    Je partage votre colère, Chère Christine.
    Je n’ai jamais aimé les fêtes décidées par la mode et qui poussent surtout à la consommation.
    Je prie pour Noël et Pâques — et aussi tous les jours — mais le tralala autour m’indispose.
    Quant au Coran baisé par ce pauvre Jean-Paul II, je le lui pardonne, car ce Polonais avait sans doute lu le Capital de Marx mais pas le Coran. Il devait le croire naïvement — comme moi avant Charly — comparable à l’Ancien et au Nouveau Testaments. Et encore, j’avais néanmoins des idées claires sur les violences insupportables présentes dan un Ancien Testament dont les livres « historiques » les plus en vue ont été écrits bien après les évènements rapportés, avec des visées politiques et nationalistes… comme le Coran 13 ou 14 siècles plus tard.

  2. agathe

    Bravo Christine, vous esquissez ce qui , pour moi aussi, est la juste ligne : n’accepter ni l’opprobre jeté par les musulmans sur les fêtes occidentales, ni la soumission à la niaiserie imposée par les marchands de babioles à dates programmées.
    Vive les fêtes inattendues, et même loufoques,. Mon grand-père en était spécialiste : il arrivait par exemple , chez des amis avec le champagne, disant : « C’est l’anniversaire de mon certificat d’études » et on trinquait…

  3. Xtemps

    Ce que vous voulez dire, du moment que cela vient du coeur et non pas par obligation, mais aussi de lutter contre l’islam et nos dirigeants avec qui ils remettent tout en cause nos acquis et libertés.
    Nos dirigeants sont des lâches fourbes et faux, qui n’ont aucun mérite de faire ce qu’ils nous font.
    On ne donne pas de liberté à un islam qui prive celle des autres et qui tue des innocents pour leurs dominations stupides, nous voulons pas de cette saloperie d’islam de la haine chez nous en Europe et dehors!.
    Nous avions une vie paisible et riche qui était la nôtre que ces imbéciles aux pouvoirs remettent en cause et nous n’avons rien demandé de tout çà.
    Moi aussi je suis un homme en colère contre ces crétins aux pouvoirs et je crains que je ne suis pas le seul, je croix surtout que la colère monte de partout en Europe, il suffit d »observer les peuples européens.
    Ces politiques voyous un jour ils vont l’avoir en pleine figure pour le mal qu’ils font peuples européens et ces ordures ne devront pas s’en plaindre et ce sera bien fait pour eux, ils n’auront que ce qu’ils méritent.

  4. Alain Bobo

    Pour la St. Valentin moi j’ai invité ma femme au resto d’à côté pour un festin kebab frites à 5 euros. C’est une dépense qu’on fait une fois par an !
    Ca nous permet de se sentir faire partie de la haute société !

  5. Dédénembrouillepas

    Sérieusement, vous oubliez, quand même, un fait :
    les familles où les couplent n’ont pas assez de temps pour s’occuper d’eux-mêmes, submergés par les tracas des petits et des grands, du travail de l’un et/ou de l’autre.
    Célébrer le couple est une excellente chose.
    Bien sûr que cela devrait être chaque jour., chacun le comprend bien.
    C’est même prioritaire sur la place à accorder aux enfants.
    Pour qu’un foyer soit solide, avec des parents qui restent soudés face aux adversités, il faut un couple solide.
    Alors, c’est très bien que la société célèbre le couple, ce qui va solidifier ensuite la cellule familiale, et évitera qu’elle n’explose en vol.
    Cela garantira bien davantage l’équilibre des chères têtes qui se rendent chaque jour à l’école, ayant des parents soudés et prenant du temps pour eux.Le respect qu’ils auront acquis pour l’un et l’autre au sein du couple rejaillira dans leurs échanges avec le ou la professeur.
    Et génération après génération, ainsi se construit une civilisation du respect et de la sécurité affective, sécurité tout court.

  6. Machinchose

    Le Parisien
    :
    Donald Trump
    Stormy Daniels
    L’avocat de Donald Trump a versé 130 000 dollars de sa poche à une actrice porno

    Le HuffPost il y a 41 min
    L’avocat de Trump affirme avoir versé de sa poche 130.000 dollars à une actrice de films X

    Le Figaro
    Israël : la police recommande l’inculpation de Benyamin Nétanyahou
    Le Figaro il y a 8 h
    ACTUALITÉS ASSOCIÉES

    0:56
    Benjamin Nétanyahou bientôt inculpé ?
    euronews

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    et, voilà trainer Donald Trump dans la médisance absolue, quasiment tous les jours , et flinguer Nathanyahou, acculé par une presse gauchiste israélienne, tous les quinze jours, le sport favori de ces irresponsables, dirigés par les rares, trés rares dirigeants occidentaux qui ont des couilles et veillent jalousement a la sécurité et a la défense de leurs frontières !!

    chez ces gens, aucune dignité, aucun patriotisme, aucune grandeur
    ils sont allés jusqu a accuser la femme de Nathanyahou, de récupérer les bouteilles de verre des receptions données par le premier ministre pour se faire rembourser les consignes…et le PM lui même aurait été « arrosé » de cigares cubains et de caisses de champagne
    plus rien a dire quand on tente de déglinguer quelqu un aussi bassement

    comme si ce grand dirigeant d’ Israel n’ avait pas autre chose a foutre que de se rendre a ces convocations imbéciles de la Police

    bn, je ne crois pas qu il fetera la Saint Valentin, il n’ a pas besoin de ça pour témoigner de la solidité aimante qu il voue a son épouse
    quand a la fête des Mères, je crois qu elle fut instituée sous Pétain ? a présent je suggèrerais qu elle ne soit plus présente que pour les mères ayant eu plus de 5 enfants, et surtout, « vraies françaises »

  7. rudolph

    Bien dit Christine, ayons plusieurs fers au feu, et marchons sur nos deux pattes;
    C’est vrai que le système marchand, avec surtout cette pub omniprésente, assortie de l’invasion , omniprésente, elle aussi, gâchent beaucoup nos fêtes;
    Mais on peut imaginer que l’injonction de fêter , dictée par le sévère impératif du vivrensembleu , cèderait vite, en temps normal , sa place à une joie authentique , saine et vraie, celle de prendre le temps de s’amuser, de rire, boire, chanter, danser ,etc., Ce temps normal, nous aurons des chances de le retrouver avec notre liberté.Et cette reconquête nous en offrira-t’elle sans doute à l’avance, de ces jours de fêtes…

  8. frejusien

    Ben moi, j’apprécie tous les carnavals qui ont lieu en ces temps de carême, et qui permettent aux européens de s’amuser, rire, boire, fêter la vie et le retour du printemps, et d’oublier quelques instants l’islam de merde qui nous envahit et qui finira par tuer toutes nos fêtes

  9. doremifa

    Bravo chère madame. je n’en pense pas moins au sujet de ces stupides fêtes.
    je lis vos articles avec attention et délectation depuis que je les ai découverts.
    Bien à vous

    1. claude t.a.l

      Moi, je ne fête pas la St Valentin.
      Ça me permet d’être 365 jours peinard ( claude, horrible phallocrate )
      ___________

      c’est une blague !

  10. claude t.a.l

    Le 14 février, ce n’est pas la St Valentin, c’est la St Jawad !

    (  » Jawad le logeur , relaxé  » )

    1. claude t.a.l

      Y’a plus qu’à attendre la Fête des Merdes ( le 27 mai, j’ai vérifié ), et le salah abdeslam sera libéré !

    2. claude t.a.l

      Devant les caméras de BFM, la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris déclare :
       » On m’a demandé de libérer, j’ai libéré. Je pouvais pas savoir.  »

      ( «on m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service.» )

  11. Amélie Poulain

    Je suis d’accord sur le fond, c’est commercial, tout le monde le sait mais personne n’est obligé de consommer., mais ce sont je trouve des petits moments symboliques. Un petit rappel qui vient faire occasion aussi pour certains.

    Que la vie serai monotone et austère sans « fêtes » qui viennent ponctuer et mettre entre parenthèse le quotidien…. Je trouve quand même que notre société va trop dans ce sens, elle est trop rationnelle et c’est dommage (je rappelle qu’il y a beaucoup de dépressions en France)..

    Je me souviens de moments collectifs dans mon enfance avec tout ce qui les précède et qui créent une ambiance de joie, d’effervescence pour certains (préparatifs etc…).

    Tout cela, à mon sens stimule notre imaginaire quoiqu’on en dise et donne du sens.

    1. Amélie Poulain

      Il suffit de voir la tristesse des films français qui ne décollent pas du quotidien et de sont lot de soucis….

      1. Jean LafitteJean Lafitte

        Vieux C…, je suis incapable de voir un film moderne, et j’ai en horreur les séries du genre « Belle et la vie », qui nous enferment dans un quotidien dont on aimerait bien se DISTRAIRE, c’est à dire se tirer en dehors !

      2. Purfruit De La Fraise

        Les acteurs et actrices français, dès qu’ils ont « réussi », ont pratiquement tous le même réflexe : quitter la France et donner des leçons aux français. Pour être grossier, je dirais qu’ils prennent le cash et se cassent en nous vomissant dessus.

Comments are closed.