Fatiha Boudjahlat : les manifs des indigénistes me rappellent les Zoos humains de Vincennes


Fatiha Boudjahlat : les manifs des indigénistes me rappellent les  Zoos humains de Vincennes

Le titre de cet article est extrait de ce passage d’une tribune de Fatiha Boudjahlat sur Atlantico. Voici le passage en entier :

Quand je vois la comédienne lesbienne Océanerosemarie dans des manifs organisées par des indigénistes et remplies d’islamistes, je repense aux Zoos humains de Vincennes : Une grande bourgeoise qui s’encanaille et connaît le grand frisson en approchant les bons sauvages. Parmi lesquels elle n’irait pas vivre. Mais quel plaisir pour elle que d’accomplir ce geste humanitaire ! Quel sort ces indigénistes et ces islamistes préconisent-ils pour l’homosexualité ? Que dire du voilement des petites filles ? Comment oser accepter pour des femmes que l’on ramène à leurs origines, ce que l’on n’accepterait jamais pour soi et les siens ? Comment oser accepter de la part des hommes orientaux ce que jamais on n’accepterait des hommes blancs ? Comment oser condamner l’homophobie des blancs quand on trouve des excuses et une légitimité à l’homophobie des musulmans ? Dans quels pays les homosexuels sont ils assassinés ? Par quel système de doctrine religieuse et politique sont ils mis à mort ? Jetés du toit des immeubles ? Haro sur les méchants homophobes de sens commun qui refusent la PMA et la GPA. Mais dites moi, les islamistes refusent jusqu’au droit de vivre aux homosexuels ! Ah mais là ce n’est pas pareil… Ils en ont le droit, ils sont un peu sauvages, vous comprenez. 
http://www.atlantico.fr/decryptage/fatiha-boudjahlat-militants-indigenistes-gauchistes-islamistes-identitaires-ont-reussi-entrisme-redoutable-qui-reussi-3222925.html#7ZjmzVvLR2o8b8O2.99

Pour les Zoos humains de Vincennes, voir ici.

Fatiha Boudjahlat déclare la guerre au voile, aux Indigènes de la République, au CCIF… et aux bourgeois -pénitents…

On la voit, l’entend et la lit beaucoup en ce moment, mais pas chez Bourdin ni chez Ruquier, et vous allez comprendre pourquoi.

Elle vient d’écrire un livre, « Le grand détournement » où elle défend l’assimilation, la République, l’égalité, la vraie… tout en attaquant, finalement, une bonne partie de ceux que nous considérons comme des ennemis et qui nous considèrent comme des ennemis. Les ennemis de mes ennemis sont-ils mes amis ? Voire… Ce n’est pas si simple. Mais chaque chose en ton temps.

3 sources pour la connaître

I l’article d’Atlantico ci-dessus évoqué à lire en entier 

Fatiha Boudjahlat : « Les militants indigénistes, gauchistes, islamistes, identitaires ont réussi un entrisme redoutable qui a réussi à criminaliser la pensée universelle »

Dans son livre, « Le grand détournement » (éditions du Cerf), Fatiha Boudjahlat dénonce le fait que la République, le féminisme ou la laïcité soient dévoyés par les « communautaristes de toute obédiences ».

[…]

Il y a un deux poids, deux mesures. Le mâle blanc faute, haro sur lui. L’oriental faute, ce n’est pas pareil. Il a des circonstances atténuantes, c’est culturel, c’est stigmatisant, c’est discriminatoire. La souffrance des femmes ne serait-elle légitime que lorsqu’elle est le fait de mâles blancs ? La néoféministe, le plus souvent une bourgeoise blanche défend pour « les autres », les orientales, les noires, ce qu’elle refuserait pour elle et « les siennes ». Elles sont dans l’orientalisme dénoncé par Edward Saïd. Elles alimentent les stéréotypes construits sur ce qu’est une bonne orientale, une bonne musulmane. Nous sommes dans le mythe du bon sauvage. 
[…]

http://www.atlantico.fr/decryptage/fatiha-boudjahlat-militants-indigenistes-gauchistes-islamistes-identitaires-ont-reussi-entrisme-redoutable-qui-reussi-3222925.html/page/0/1

II Un passage à l’émission La Grande Librairie

https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/saison-10/401687-la-grande-librairie.html

Invitée par François Brusnel, son interview commence aux environs de 1 heure.

Elle y a dit force choses intéressantes :

Le patriarcat mâle occidental est à pourchasser, par contre on invente des excuses culturalistes pour le patriarcat oriental

Au nom de quoi ce qui est  bon pour elles ( les féministes blanches ) ne serait pas bon pour moi ? ; contre le harcèlement de rue, on a proposé l’élargissement des trottoirs… Les femmes orientales n’auraient pas le même degré de dignité que les autres femmes ?

C’est toujours le même triptyque pour dominer les femmes : la modestie, la pudeur, la virginité, qui font du corps des femmes les récipiendaires de l’honneur des hommes. On le refuse pour les femmes occidentales mais pour les femmes orientales on trouve ça normal, on trouve même ça souhaitable

Je suis catastrophée par ce différentialisme culturel

-Comment éviter de faire de l’appartenance ethnique la clé des rapports sociaux en France ? demande François Busnel

Déjà remettre la religion, la pratique religieuse à sa juste place,   la religion est un choix,  il va falloir la distinguer de ce qu’on n’a pas choisi d’être.  Je n’ai pas choisi ma couleur, mon sexe, je choisis ma religion, je choisis ma religiosité, je dois en assumer les conséquences par exemple si des opportunités économiques me sont fermées à cause de mes choix de religiosité. Il faut rappeler ce qui est fondamental, la supériorité du droit qu’une nation s’est donnée sur n’importe quelle coutume, n’importe quelle religion, n’importe quelle tradition.

La pudeur c’est une valeur imposée par les hommes

-Vous êtes,  à mots couverts, en train de parler de la question du voile ajoute François Busnel.

je parle de l’excision mais j’y associe celui du voilement, et notamment de celui des enfants qui est en train de se développer et là on ne peut pas évoquer le libre choix  et dans la ghettoïsation on ne peut pas parler de libre choix alors qu’il y a cette construction communautaire du consentement.

Un avocat très proche de l’observatoire de la laïcité a laissé dire à l’un de ses invités qu’il fallait voiler les filles très tôt car comme ça elles n’auraient pas l’idée de se rebeller

Cet objet d’oppression en Iran devient un objet de subversion en France.

La stratégie des islamistes est de faire passer le voile non pour une contrainte mais pour une revendication.

Je ne vois pas comment ce qui oppresse les femmes ailleurs pourrait les libérer ici.

Elle fustige les « bourgeois pénitents » qui prêtent leur concours aux oppresseurs

Si on ne coïncide pas avec le discours qui est attendu, y compris par les medias, c’est qu’on est des traîtres, « collabeurette », « négresse de maison »

Elle cite Bouteldja « il faut combattre notre intégration« .

Ouf, ça fait du bien, le mot islam est même prononcé ( alleluia ! ) dans l’émission… Juste une fois, mais le problème du voile dit clairement de quoi il retourne.

 

III Ses engagements politiques

Elle a été plusieurs années vice-présidente du MRC présidé par Laurent, maire du Kremlin-Bicêtre de 95 à 2016 et islamolâtre…

Cet islamo-collabo interpellait ici, en 2016, le Ministre, désireux de voir l’installation de « L’islam de France » s’accélérer.

https://www.mrc-france.org/Islam-de-France-ou-en-est-on_a1013.html

Soit il ne l’écoutait pas, soit l’islamisation de la société ne la dérange pas. Bizarre…

A présent elle milite à Viv(r)e la République au très joli nom…

A TOUS LES CITOYENS,

L’égalité femme / homme, la dignité humaine, la liberté d’expression, le droit à disposer de son corps, tout ce qui fait de la France la République qui nous rassemble et nous grandit est menacé. La laïcité l’est également, or elle est un préalable à l’exercice des libertés et à l’exigence d’égalité.

La laïcité est menacée, or elle est un préalable à l’exercice des libertés et à l’exigence d’égalité 

L’humanité commune que nous avons reçue en partage est de plus en plus niée au profit de l’affirmation de particularismes qui nous rendent irréductibles et antagonistes : c’est ainsi que l’on dévalue la citoyenneté pour promouvoir l’assujettissement à des appartenances ethniques ou confessionnelles. Cela commence souvent, très concrètement, par des revendications présentées comme traditionnelles et religieuses, qui réclament que la fonction et la place des individus dans la société soient déterminées par le sexe auquel on appartient. Ainsi transforme-t-on en domination la quête d’universalité de notre République.

ETRE FIERS DE CE QUE NOUS SOMMES

Or, la France n’a pas à s’excuser d’être ce qu’elle est. Ses idéaux et son universalisme ne sont pas utopiques, ils sont un souffle et un espoir, une ambition et un chemin. La France est une histoire à partager dans ses heures éclatantes, comme dans ses périodes sombres. Elle nous lègue un héritage intellectuel pour penser un monde plus juste et bâtir un avenir, et un capital créatif pour forger les lois et tisser les liens qui font de nous des compatriotes. Elle est notre pays à tous, une aspiration et une inspiration en permanente construction. Soyons fiers de ce patrimoine, de ce que nous sommes, de ce que nous défendons. Pour nous, l’adhésion à certains principes universels forge des êtres humains libres et des citoyens engagés.

Aujourd’hui, les islamistes ont fait la démonstration de leur force, que ce soit par l’intimidation dans les quartiers, le noyautage de nos institutions, mais aussi par la terreur, la violence et le crime. À la peur du terrorisme se mêle l’inquiétude de voir cette idéologie mortifère gagner du terrain dans les territoires oubliés de la République, et de constater que leurs représentants imposent leur mode de vie. L’aboutissement est la partition, le confinement dans l’entre-soi ethnique et religieux. Ici comme dans le reste du monde, ce totalitarisme religieux fait des ravages et sème le sang, la haine et la guerre. A nos portes, le basculement de la Turquie vers une dictature violente sous l’égide d’un islamisme que l’on qualifiait naguère de modéré devrait nous alerter.

Ici comme dans le reste du monde, ce totalitarisme religieux fait des ravages et sème le sang, la haine et la guerre.

[…]

http://vivrelarepublique.fr/manifeste/

Juste un petit souci il n’est, là aussi, que question d’islamisme. Le mot revient à d’autres endroits du texte…

Il n’est jamais question d’islam.

Courageux, mais pas téméraires…

Si ces gens qui ont les yeux ouverts sur les dérives du communautarisme, du port du voile, de la maltraitance des femmes musulmanes ne sont pas fichues de remettre en cause l’islam tout court, seul responsable. C’est à désespérer.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Fatiha Boudjahlat : les manifs des indigénistes me rappellent les Zoos humains de Vincennes

    1. Machinchose

      Ah! j’ ai suivi ton lien…..en effet…..rien a battre de ces nuisibles et de leurs mômes…qu ils soient jugés et condamnés par le pays ou ils ont sévi
      leurs chiards qui ne parlent même plus français iront peupler les orphelinats et autres madrassa, il ne faut surtout pas elever ces futurs serpents chez nous

    2. lucide

      @ J.
      Merci pour la transmission de cet article. Elle doit fréquenter beaucoup de bobos et de bien pensance humaniste. Ca contamine.
      Je ne nourris pas d’affection pour Rachida Dati, mais je préfère quand elle dit à propos des djihadistes » ils doivent rester. là-bas ».

      Une amie me disait: quand on commence à penser trop « humaniste », le prédateur sait qu’il peut s’installer.
      Le prédateur n’a aucune crainte d’assumer ses pulsions offensives ou défensives.
      L’humaniste lui a très peur d’utiliser ses pulsions même dans un but défensif.

      Il fait « du narcissisme humaniste », du genre « je ne pourrais plus m’aimer si je tue l’autre « même s’il me fait du mal.

      On est presque dans « christianisme contre Islamisme ». Ah! l’empreinte des religions!

  1. Machinchose

    « L’ islamisme est en réalité l’ isthme par ou on fait passer l’ islam pour lui permettre de s’installer en franchissant le détroit de la méfiance … »

    sujet de dissertation . Baccalauréat 2018

    1. claude t.a.l

       » c’est quoi un isthme ?
      c’est quoi un détroit ?  »

      ( élève de terminale littéraire )

      « c’était trop arde !
      m’en fous : si j’ai pas mon bac, ça va ièche !
      et j’ loré ! « 

    2. jojo ( le plombier )

      Bien vu et bien résumé. Et avec cette dame et ses amis, l’Islam passera par l’hymen en remplaçant la méfiance par la confiance. Seul le moyen change le but reste le même. La France reste la belle promise à séduire et à conquérir.

  2. frejusien

    Pas mal les critiques, mais si elles ne s’adressent qu’ à l’ISLAMISME, ne dédouanent -elles pas l’ISLAM ?

    Toutes ces critiques visent-elles tout simplement à redorer le blason de l’islam dit « modéré », la masse des silencieux, que certains pensent « normaux », et que d’aucuns savent « dormants » ??

    Existe-t-il des musulmans qui croient sincèrement que leur religion est une RAPT , et prêts à le prouver ?
    Si ces derniers existent, il est temps qu’ils changent rapidement de religion

  3. frejusien

    Merci Christine, de toutes façons, toute œuvre d’art est bonne à détruire pour ces analphabètes bachibouzouk,
    détruire, le leitmotiv de l’ISLAM, détruire et tuer

  4. Xtemps

    Un beau commentaire avec des belles réflexions bien équilibrés, vous avez bien plus de logique et de maturités que tous ces politiques malotrus aux pouvoirs, qui n’ont pas un sou de réflexion pour se demander si l’islam n’est pas un danger pour les peuples européens amis résistants, ils sont repliés sur eux mêmes à obéir aux ordres de la tout puissante dictature Union Européenne envers et contre toutes raisons et malgré la montée de la résistance des peuples européens partout en Europe..
    L’Union Européenne sans âmes et impitoyable et tous ceux qui y travaillent pour vouloir écraser les peuples européens, comme ils le font toujours également pour les pays musulmans, africains, Amérique du Sud et du nord depuis un bon bout de temps.
    Des types comme Trump dérange leurs systèmes, qui gagne sur tous les tableaux en ce moment, sur la baisse du chômage, l’augmentation du travail, baisse de la pauvreté et bien d’autres choses qui remonte les USA, qui nous manque terriblement chez nous en Europe.
    Le Trump peut le faire, mais nos dirigeants pas !!!., bien sûr!.
    Alors on se pose la question : à qui profite le crime, avec tout ce que font comme autant de malheurs par nos dirigeants en Europe et dans le monde et pourquoi faire? et avec autant de mépris pour nous les peuples européens.

Comments are closed.