Nathan a encore frappé, donnant aux élèves une fausse définition – et angélique – du djihad


Nathan a encore frappé, donnant aux élèves une fausse définition – et angélique – du djihad

Deux éléments inacceptables  dans la définition du djihad, présentée

a comme un effort à faire sur soi-même

Acception très rare, qu’on ne trouve que dans les pays non musulmans… Etrangement, les seuls à traduire ainsi le mot djihad sont… des non musulmans militants de l’islamisation de notre pays ou des musulmans installés en France et faisant prendre des vessies pour des lanternes à tous ( la takki-ya…) :

Abderrahmane Oumachar, cofondateur du Centre Toulousain de la Spiritualité Musulmane,

Le Jihad est une notion fondamentale en islam. Elle a été faussement traduite par « guerre sainte » dans notre imaginaire collectif et dans les esprits de certains courants violents… Ce mot signifie l’effort pour accomplir le bien, tel un médecin qui sauve des vies. C’est une forme d’exigence à l’égard de soi et d’excellence dans la façon d’être. Cela n’a donc rien à voir avec l’image véhiculée par les médias et pratiquée par des criminels se réclamant de l’islam.

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/toulouse-parents-decident-appeler-leur-enfant-jihad_13039905.html

Alors que les responsables religieux et autres chefs politiques le traduisent comme une prescription faite aux musulmans de combattre tous les non musulmans.

C’est le cas de  Al-Banna, grand-père de Tariq  Ramadan, qui, dans le recueil Risalat al-Ma’thurat, préfacé et loué par le même Tariq Ramadan,, est limpide :

Dans la tradition il existe une prescription sans équivoque qui oblige les musulmans à combattre les Gens du Livre, et du fait qu’Allah double la récompense de ceux qui les combattent. Le djihad ne consiste pas uniquement à combattre les polythéistes, mais tous ceux qui refusent de se convertir à l’islam.

C’est aussi le cas  du calife auto-proclamé de l’Etat islamique, Baghdadi, qui ne jure que par le Coran :

«Et il n’y a pas de meilleur acte dans ce mois (Ramadan) et dans les autres que le Djihâd dans le sentier d’Allâh, alors profitez de cette occasion et suivez la voie de vos pieux prédécesseurs, secourez la religion d’Allâh par le Djihâd dans le sentier d’Allâh. Levez-vous, Ô les Moudjâhidîn d’Allâh, terrorisez les ennemis d’Allâh, recherchez la mort car la vie d’ici-bas est vaine, elle est éphémère, alors que celle de l’au-delà est éternelle.
Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu’Allâh est avec vous, et qu’Il ne vous frustrera jamais (du mérite) de vos œuvres. La vie présente n’est que jeu et amusement » (47 : 35-36)
[…]

Ils combattent dans le sentier d’Allâh: ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran.

 […]

La Communauté de l’islam observe votre Djihâd et votre combat avec des yeux d’espoir et vous avez dans tous les recoins de la Terre des frères qui subissent la persécution, dont l’honneur est piétiné, et dont le sang est versé.
[…]

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/22/toulouse-ils-appellent-leur-bebe-djihad-et-veulent-faire-croire-que-cest-un-message-de-paix/

b et comme le droit de combattre l’occupant. Ça c’est énorme. Le djihad qui préoccupe nos dirigeants et nos concitoyens, c’est celui qui amène les musulmans à obéir à un certain nombre de versets du Coran. Pour les élèves qui vont utiliser ce manuel, la traduction des attentats sera que ce serait  de la légitime défense, une punition légitime imposée à des « occupants ». Nul doute que, pour répondre aux questions des élèves, les enseignants parleront de la colonisation, de l’Irak, de la Syrie… et que personne ne parlera de ces versets qui donnent la vraie définition du djihad  » l’ordre de combattre le mécréant ».

 

Enfin, quelle surprise, voici le nom des directeurs de collection et des auteurs :

Pratiquement les mêmes noms que pour le livre de 4ème que nous avons dénoncé il y a quelques jours à propos d’une page me mettant faussement en cause et faisant croire aux élèves que la critique de l’islam serait un délit :
Nous sommes là, avec Nathan et cette collection de manuels scolaires, dans un nid de gauchistes négationnistes voulant à tout prix présenter l’islam pour ce qu’il n’est pas, malgré les attentats et voulant, en sus, laisser croire aux enfants que l’on n’aurait pas le droit, en France, de critiquer des dogmes. Bref, il s’agit de prosélytisme et de complicité dans l’invasion de la France grâce à la manipulation de masse.
A vous de protester auprès des éditions Nathan :
Nathan
Service Clients
75704 PARIS CEDEX 13
Nathan
25 Avenue Pierre de Coubertin, 75013 Paris
Complément de Philippe Rai quant au sens de djihad

Du coup j’ai regardé dans ma vieille encyclopédie Larousse en 10 volumes de 1961, volume 4 page 152.
Très bien cette vieille encyclopédie pour voir l’évolution des définitions …

« Guerre sainte que tous les musulmans doivent faire sans cesse contre les infidèles »

On voit bien l’évolution …

Dans le Robert de 1991 page 310 : guerre sainte menée pour propager ou pour défendre l’islam.

Dictionnaire Hachette encyclopédique de 2000 page 566 : mot arabe désignant une démarche individuelle de recherche de la perfection ou une démarche collective pour étendre l’islam par la force  (sens proche de guerre sainte).

Définition donnée par le Larousse :
Effort sur soi-même que tout musulman doit accomplir contre ses passions. (Il est considéré par le prophète Muhammad comme le « djihad majeur »)
Combat pour défendre le domaine de l’islam. (Il est qualifié de « djihad mineur ».)

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/djihad/26226?q=djihad#26108

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


33 thoughts on “Nathan a encore frappé, donnant aux élèves une fausse définition – et angélique – du djihad

  1. inconnue

    Mathan ayant sûrement perdu de son chiffre d’affaire, moins de ventes et de demandes, essaie de récupérer une autre clientèle, j’appelle cela de la traîtrise

  2. Rabarabé

    Toute critique de l’Islam sera bientôt impossible. Et la valorisation de cette secte est quotidienne. C’est normal, avec le nombre d’enfants musulmans qui naissent en France, le pays change de population, de religion, et de langue.
    Les français, paisibles, laissent faire, supportent; certains sont complices à cause de leurs grandes valeurs humanistes qui leur ferment les yeux, et d’autres se révoltent parce qu’ils comprennent ce qui arrive.
    Puisque l’islam est inadaptable à la France, il faut modifier la France.
    Falsification de l’histoire, apologie de la secte invasive, dénigrement du passé français… tout est bon.
    Tout ça est tellement logique, préparé…
    Je ne vois plus comment en sortir.

    1. lucide

      Et le nombre d’enfants qui naissent en portant le « prénom DJIHAD ». Si leur vie se limite à leur communauté ça peut passer (peut-être) , mais lorsqu’ils sortiront « du territoire », on va leur souhaiter quoi ? bienvenue dans le monde du « tout amour »?

  3. Machinchose

    la définition de Jihad est bien faussée ,puiqu’elle serait le droit de combattre contre un « occupant »

    Bande de salauds, d’ ordures!! le mot Djihad est composé selon le radical trilitère JHD qui donne ses dérivations telles que Jihad, Ijtihad. Moujahid etc etc ..

    et qui inclue la notion de bataille d’agressivité pour conquérir les corps, les biens, et accessoirement les âmes…et on veut nous faire croire que ce serait un combat (même pas une guerre) contre un « occupant » ?? salauds , pourquoi vous ne parlez pas de « Résistance » a l’ occupant, bientôt…

    Jihad: effort permanent que doit accomplir tout musulman pour se purifier!! multisalopards! FAUX !!
    vous tentez de donner une image honorable a ce mot !!!!

    en réalité il s’ agit du mot Ijtihad, qui signifie le combat d’ un Musulman contre ses mauvais penchants, contre ses aspirations qui pourraient lui etre néfastes
    ces ordures ont classé ça sous le mot  » Jihad » (d’ ailleurs en Arabe, on ne dit pas D jihad (c’est une prononciation typiquement algérienne et par habitude devenue européenne, on dit simplement Jihad)
    et en classant sous cette perruque de chez Nathan, le Jihad devient acceptable, voire même aimable….

    et je veux en profiter pour vous signaler une autre « transformation » d’ un verbe qui revient trop souvent dans le Coran, c’est, conjugué a l’ impératif , « Quoutoulou » traduit, pour ne pas faire peur aux naïfs et aux méconnaissants , en « Combattez !  »

    n’ importe quel Musulman ou Arabisant sait trés bien que la vraie traduction est « TUEZ »
    toutes ou presque les traductions qui ont moins de 40 ans, date du début de l’ expansion coranico-musulmane, traduisent par « Combattez », histoire d’ adoucir le message meurtrier
    la traduction de Kazimirsky en 1884 fait mention de « tuez »
    d’ailleurs ce n’ est pas pour rien que les Musulmans de nos jours

    dénigrent et rejettent cette traduction sans complaisances..

    mais comme on connait ses « saints » on sait comment ils se deshonorent….par le mensonge permanent

    j’ ajoute en final, comme les syro-hizballa,libano-irantiens, qui viennent d’ annoncer que leur DCA a abattu quatre F16 israéliens, alors que c’est UN avion, le premier depuis 43 ans …….

    tant mieux! tant mieux! c’est ce qui les ruinera, qu ils continuent a pipeauter comme ça encore longtemps..

  4. Alix

    Oui c’est surtout l’effort permanent pour « purifier » le non-musulman et combattre l’occupant qui était là AVANT lui.

  5. Danielle Moulins

    Ne pas oublier celle qui organise toute cette saloperie, Delphine Dourlet, directrice du secondaire chez Nathan.

  6. Philippe RAI

    Du coup j’ai regardé dans ma vieille encyclopédie Larousse en 10 volumes de 1961, volume 4 page 152.
    Très bien cette vieille encyclopédie pour voir l’évolution des définitions …

    « Guerre sainte que tous les musulmans doivent faire sans cesse contre les infidèles »

    On voit bien l’évolution …

  7. Hal

    La définition qui suit celle objet de cet article, la définition de l’islam :  » Soumission  » à allah et à l’état musulman est indicative sur la manière de considérer l’islam. Observer ses prescriptions constitue une soumission à allah, passe encore, c’est leur problème, mais aussi à l’état musulman, ça passe moins bien. L »état musulman n’a rien à faire dans la République française et ceux qui se prévalent du respect à cet état plutôt qu’à l’Etat français devraient aller respecter ses préceptes dans un pays sous responsabilité d’un état où l’islam est religion d’état.

  8. Philippe RAI

    Dans le Robert de 1991 page 310 : guerre sainte menée pour propager ou pour défendre l’islam.

    Dictionnaire Hachette encyclopédique de 2000 page 566 : mot arabe désignant une démarche individuelle de recherche de la perfection ou une démarche collective pour étendre l’islam par la force (sens proche de guerre sainte).

    1. claude t.a.l

      Très intéressant, le complément de Philippe Rai :
      On peut voir à partir de quand on a basculé progressivement dans la collaboration.

      (  » collaboration :
      Politique de coopération avec l’Allemagne pratiquée par le gouvernement de Vichy et certains milieux politiques français sous l’Occupation  » ).

  9. gilles

    ce n’est plus Fernand Nathan, celui qui a rythmé notre enfance, mais Farid Nathan, son nouveau nom depuis sa conversion…
    il y a de l’autodafé dans l’air.

  10. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Et comment ces abrutis expliquent-ils Poitiers?

    Ah, oui , Poitiers c’est un » mythe » (sic) : la boucle est bouclée …

    La France de 2018, France du mensonge.

    1. Machinchose

      surtout pour ces crevards qui pénétrent dans notre Pays , sans rien , et qui exigent que tout soit Poitie – Poitié avec eux

      je frémis a l’ évocation du nouveau Poitiers qui leur pend au nez…

  11. paul

    Nathan, une boutique créée et gérée par des juifs….et qui soutient les musulmans ? Il faudra quand même que l’on m’explique.

    1. Machinchose

      hé Paulo! y a belle lurette que les juifs ne dirigent plus Nathan 😆
      (Fernand Nathan en fut le fondateur a la fin du 19 eme siècle, mais depuis 1978, la boutique a été vendue a CEP communication, une filliale de Havas
      ensuite ça passe sous la direction de Larousse
      donc depuis 39 ans il n’ y a plus de Juifs dans la boutique
      la réponse a ton interrogation est là 😆

    2. Hal

      Simple, bien que fondées par Fernand Nathan, les éditions du même nom appartiennent à présent au groupe espagnol  » Planeta  » après plusieurs autres cessions.

  12. jojo ( le plombier )

     » l’ effort à faire sur soi  » c’est ok on a donné . Çà fait depuis longtemps maintenant . idem pour  » le combat de l’occupant  » mais alors comme monsieur Jourdain certains pour ne pas dire tous à RR feraient le djihad sans le savoir ? Certains pour ne pas dire toutes et tous seraient des frères et des sœurs sans le savoir ? Gare aux foudres de M. Coulomb qui traque impitoyablement le djihadiste ! plus préoccupant : certains pour ne pas dire toutes et tous, nous serions devenus musulmans ? on est mal !

  13. JackJack

    C’est triste maisl il faut bien constater que l’islam est en train de gagner petit à petit « Mais rien ne serait à ce degré sans l’incroyable passivité des populations et cette incapacité à établir les responsabilités dans l’échelle de la dégradation. LE CITOYEN EST RESPONSABLE DE SON VOTE même lorsqu’il n’y participe pas puisqu’il accepte par avance d’être gouverné par ceux qui l’emporteront », comme le précise avec justesse le récent article publié sur Minurne Résistance : https://minurne.org/billets/14195

    1. lucide

      @ JACK
      L’incroyable passivité des populations, comme vous le dites, REPOSE SUR LA NON FREQUENTATION DE LA REINFOSPHERE .

      Nous ne sommes pas si nombreux que ça à fréquenter la réinfosphère et le citoyen lambda consulte ENCORE ET ENCORE, les médias papiers traditionnels et les médias télévisuels encore plus. Donc, il n’ont pas la vraie information sur l’état du pays.

      C’est notre devoir de leur mettre en les mains des articles présentant des sujets dont ils n’entendront jamais parler ailleurs.

      Par l’introduction d’un ou des articles percutants dans leur boîte aux lettres, ils verront bien qu’existe LA REINFOSPHERE qui leur parle des vrais problèmes.

      ALORS BON COURAGE A VOUS, A TOUS.

  14. Philémon

    Décidément…encore un bouquin à faire retirer de la circulation. Va falloir revenir au temps des autodafés si ça continue.

  15. conan

    Mais pourquoi Diantre les têtes pensantes de l’EN chargées de vérifier et de donner leur « bon à tirer » sur le contenu de ces ouvrages entrent elles, délibérément, dans cette forme de co-allahboration insidieuse ???…
    Ah, le champ de bataille est bien préparé par ces fous de dieu !!!… Il faut dire qu’ils ont quand même accumulé 1400 ans de savoir faire pour mener à bien leurs conquêtes …

  16. Purfruit De La Fraise

     » droit de combattre l’occupant « , pourvu qu’ils continuent à toucher un maximum d’allocations en France sinon l’ambiance va changer.

  17. parisienne

    C’est dommage, on ne voit pas le bas de la page. Prophète « homme chargé par Dieu… » pas de conditionnel, pas de guillemet. Ca y est c’est officiel? Dieu existe?

Comments are closed.