Christine Tasin à Bistro libertés : le bulldozer antisystème


Christine Tasin à Bistro libertés : le bulldozer antisystème

Ce soir dans Bistro Libertés, Martial Bild et les sociétaires reçoivent la présidente de Résistance Républicaine, Christine Tasin. Ils débattront de l’avenir du président des Républicains, Laurent Wauquiez, des polémiques autour de Céline et Maurras et de la révolte des automobilistes.

 

LES THEMES DE BISTRO LIBERTES

Wauquiez..Et si il réussissait ?

Contesté par les barons de sa famille politique Juppé, Pécresse, Bertrand. Moqué pour ses postures jugées « droitières » ou pour son manque de charisme. Personne ne donnait cher de la peau de Laurent Wauquiez.
il aura suffi d’une prestation télévisée sur F2 et la victoire des Républicains dans deux élections législatives partielles pour que les états-majors politiques et les salles de rédaction bruissent et se posent cette question : Et si Wauquiez réussissait ?

La France en guerre avec son passé ?

Célébrations, commémorations, la France vit au rythme des anniversaires et ne conçoit d’avancer qu’en regardant dans le rétroviseur de son passé. Cette démarche qui devrait se faire au nom de la réconciliation nationale est souvent l’objet d’omissions, d’interdictions et de querelles jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. La France peut-elle éviter la guerre avec son passé ?

La révolte des vaches à lait ?

Pressurés, imposés, stigmatisés, cloués au pilori, les automobilistes encaissent habituellement les mauvais coups sans sourciller ou regimber. La récente décision du gouvernement de limiter à 8Okm/h la vitesse sur les routes secondaires suscite de très nombreuses manifestations. Cette nouvelle loi apparait, pour certains, comme une nouvelle forme de racket alors qu’il s’agit de faire baisser la mortalité routière . Dans toutes les provinces, motards et conducteurs de voiture se mobilisent . Va-t-on assister à la révolte des vaches à lait ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


17 thoughts on “Christine Tasin à Bistro libertés : le bulldozer antisystème

  1. JackJack

    Bien le bonjour au « bulldozer antisystème » et admiration pour son rire communicatif (notre aînée a le même…). Merci pour ces moments de lucidité dans la bonne humeur malgré tous les soucis judiciaires passés, en cours et à venir. Bises à vous (sans conséquences… Méfiance de nos jours !)

  2. Karl der Hammer

    Chère Christine,
    dans votre passionnante intervention vous dites « c’était légitime de devoir reprendre l’Alsace-Lorraine » (video 59.30). Permettez-moi d’apporter les commentaires suivants:
    Le sort de l’Alsace-Moselle est aujourd’hui définitivement scellé, la France a gagné… celle-ci pourrait donc enfin admettre qu’elle a jadis volé ces territoires à l’Allemagne.
    Il est vrai que depuis 1945 le débat est impossible pour des raisons évidentes (reductio ad Hitlerum). Pourtant, l’Alsace-Lorraine faisait partie des « conquêtes du Roi (Louis XIV) en Allemagne », comme les nouveaux maîtres le disaient eux-mêmes à l’époque, et parlaient de provinces « à l’instar de l’étranger effectif ».
    Cela est tellement vrai qu’il était même question que le Roi Louis XIV pût ainsi participer à l’élection de l’Empereur d’Allemagne comme Prince-électeur, en tant que nouveau suzerain de terres d’Empire et, pourquoi pas, devenir Empereur, lui-même…
    Vous faîtes, semble-t-il, remonter la France à Clovis (Chlodwig), soit, mais pourquoi refuser à l’Allemagne sa propre continuité historique?
    A l’école de la République, j’ai appris certaines dates comme 842, le serment de Strasbourg des deux frères Charles le Chauve (pour la France) et Louis le Germanique (pour l’Allemagne), j’ai appris 843, date du partage de l’empire de Charlemagne, mais je n’y ai pas appris que par le traité de Meersen en 870, l’Alsace revenait à Louis le Germanique et donc à l’Allemagne – cela, je l’ai découvert par moi-même à l’âge adulte!

  3. conan

    Avec un sourire comme ça , cette intelligence, cette voix bien placée qui capte agréablement l’attention de tous, cette opiniâtreté à mener ce combat de tous les instants qui prend un temps fou, ce courage …il en faut quand on sait qui il y a en face…
    Le tout produit un charisme exceptionnel .
    « C’est une gamine charmante, charmante » … mais pourquoi diantre me vient cet air dans la tête ???….
    Tout cela vaut également pour Pierre Cassen ! Oui, ils se sont bien trouvés !
    Un grand coup de chapeau et nos bises à tous les deux, et, bravo pour la prestation !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci pour ce trop gentil commentaire, grosses bises à vous deux itou. Ceux qui le veulent peuvent aussi aller commenter sous la video de TV libertés, ils n’aiment pas trop les républicains, les laïques etc là-bas

      1. conan

        Serais un peu d’accord avec leur détestation de Sartre et des soixantehuitards qui me semblent être à l’origine de la mode de l’inversion des valeurs et les initiateurs de la « déséducation nationale », mais je me trompe peut-être…
        Quoiqu’il en soit, je me battrai pour que tu puisses continuer à affirmer aimer JPSartre !
        Aujourd’hui, le combat d’idées pour l’avenir de la société est ailleurs et vous le menez bien avec Pierre, par rapport aux c..illes molles de wauquiez, villiers etc…

  4. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Même si sur un même sujet les opinions divergent, combattre le système totalitaire n’est pas sans risques comme vous le démontrez Christine.
    Amitiés.

Comments are closed.