Belgique : les Belges sommés de s’intégrer aux immigrés en apprenant l’arabe pour le vivre ensemble


Belgique : les Belges sommés de s’intégrer aux immigrés en apprenant l’arabe pour le vivre ensemble

André Flahaut, le ministre du Budget et de la fonction publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a eu une idée géniale. Et si les méchants Belges s’ouvraient à la culture et à la langue de l’autre en les apprenant ? Elle ne serait pas plus belle la vie ? L’autre se sentirait accueilli,  se sentirait chez lui, avec de vrais compatriotes. Tout irait bien mieux…

Pour commencer, il faut que tout le monde ait la possibilité d’apprendre l’arabe dans les écoles ; ensuite il faut faire des campagnes de promotion de l’arabe au niveau national.

Et l’argumentation de Flahaut est claire comme de l’eau de roche et… imparable :

« Lorsque l’on veut vivre ensemble, il faut apprendre la culture, et la langue est un passage pour apprendre la culture ». Il ajoute qu’il ne place pas l’apprentissage de l’arabe comme une priorité pour obtenir un emploi, mais précise que cela peut effectivement jouer un rôle : « À Bruxelles, certaines boutiques demandent la maîtrise de l’arabe, et pas forcément dans les quartiers auxquels les stéréotypes nous feraient penser, comme Molenbeek« .

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_a-votre-avis-revient-sur-la-proposition-d-andre-flahaut-d-enseigner-la-langue-arabe?id=9833483

Et les mauvaises langues qui se plaignaient qu’il n’y ait plus d’intégration ! Les mauvais jours sont passés, l’intégration est à nouveau un objectif.

Sauf que c’est l’intégration à l’envers… les envahis sommés de s’intégrer à l’envahisseur. La gauche y a pensé, la gauche le veut.

Jamais on n’est allés si loin, sauf… pendant les heures les plus sombres de notre histoire, où Vichy conseillait d’apprendre la langue des envahisseurs pour mieux collaborer.

La collaboration, ancien nom du « vivre ensemble ».

 

Note de Christine Tasin

Lorsque l’on veut vivre ensemble, il faut apprendre la culture, et la langue est un passage pour apprendre la culture.

Cette phrase est extraordinaire. Qui veut vivre ensemble ? Qui veut venir vivre en Belgique ? Qui veut venir vivre avec les Belges ?

Qui ne fait pas l’effort d’apprendre la langue de l’autre, la culture de l’autre, et arrive avec ses chemises de nuit, ses voiles, son halal ?

Il est clair que la prochaine étape ce sera : tous en burqa pour accueillir l’autre et vivre ensemble.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




21 thoughts on “Belgique : les Belges sommés de s’intégrer aux immigrés en apprenant l’arabe pour le vivre ensemble

  1. Mauki

    Je l’ai déjà raconté :
    dans une ville de la Seine Saint Denis il y a environ 30 ans, une gamine a été punie pour avoir refusée d’apprendre la langue d’autres élèves non français afin de les aider à parler français.
    30 ans, c’est dire si ce n’est pas nouveau chez nous en France !

  2. G1Avis

    Après la langue je suppose que ce type proposera qu’on force à apprendre cette religion de merde, puis à s’y convertir, puis obliger la mixité des origines dans le mariage, au travail…

  3. jpass60

    Déjà que les Belges Flamands et Wallons ne se comprennent pas entre eux alors pour arranger le tout s’ils doivent en plus se mettre à l’Arabe… Le Ministre en question a dû se lever un matin en disant comme Coluche « voilà une idée (la mienne) qu’elle est bonne »…

  4. Diogène

    Réveillez-moi : il s’agit d’un rêve ou plutôt d’un cauchemar…

    Soumettez-vous et vous nagerez dans le bonheur : celui des lâches, des esprits faibles, des veules, des mollusques…

    Décadence…

    Je n’ai qu’un mot : M. E. R. D. E.

  5. POLLETT DANIELPOLLETT DANIEL

    Et pendant qu’on y est, pourquoi pas la « parité » comme pour les hommes et les femmes ? Dans un parti, une école, une entreprise… 50% d’indigènes et 50% de muz ?

  6. Celtillos

    apprendre l’arabe? cette langue honnie et inculte, cette langue de tueurs, cette langue de violeurs, cette langue d’envahisseurs, non, jamais plutot crever mais jamais, ni moi, ni mes enfants ou petits enfants apprendrons cette langue que nous haïssons, que nous méprisons, et qui devrait être interdite en Europe…

  7. Lio de France

    Cette proposition d’apprendre l’arabe est d’autant plus stupide que très peu de musulmans parlent l’arabe. En effet, ce sont les dialectes algériens, tunisiens, marocains (pour ne citer que ceux-là) qui sont utilisés par la majorités de ces populations. La différence entre l’arabe académique et le dialecte est le même qu’entre le Français et le patois provençal (une belle langue … aussi).

    1. Machinchose

      allez , disons le

      qu entre le Latin et les langues latines actuelles: Français, espagnol,italien…

      quand a causer arabe …..oui, possible, un algérien comprendra grosso modo un tunisien et vice versa, un marocain ce sera moins facile, leur dialecte étant davantage berbérisé
      mais disons nous bien que ces trois locuteurs, ça leur sert a discuter, sans aller faire de dissertations ni de compte rendu historique
      un véhicule presque commun pour la vie de tous les jours

      sinon, il resté l’ arabe dit classique ou littéraire…que moins de 10% de nos « invités » maitrisent…a recruter parmi ceux qui firent des « études » aprés leurs indépendances et qui ont une dizaine d’ années de scolarité dans les dents

      bref…dialectal ou classique, c’est la même galère, compter de 6 a 10 ans d’ études pour des européens

      allez, courage!
      et les coups de fouet vous aideront a mieux assimiler 😆

  8. kitty

    J’ai compris pourquoi nous descendons dans le classement PISA : nous ne
    comprenons pas l’arabe, nous ne parlons pas l’arabe et nous n’écrivons pas arabe. Il veut donc nous faire apprendre l’arabe. C’est la faute à l’arabe si nous sommes de plus en plus stupides.
    Après ils ont inventé  » le pacte d’excellence  » ??????
    Après ils ont décidé que même les élèves n’ayant pas la moyenne aux examens
    pourront quand même accéder à la classe supérieure – ( dans les écoles secondaires- la 4ème ou la 5ème ( je ne sais plus trop ) C’est sûr nous allons remonter dans le classement PISA. Il est très fort Flahaut.

  9. lucide

    ET NOUS NE SOMMES PAS CONCERNES ?

    Quand on voit ce qui se passe dans les écoles en France. Quand on voit que des parents qui n’acceptent pas que leur enfant apprenne l’Arabe, sont victimes de dépot de plainte de la part des directeurs ou directrices d’école, on n’est pas loin de ressembler à la BELGIQUE?.

    Notre seul avantage, c’est notre tempérament, notre côté frondeur. Les Belges sont « tellement gentils » que cela est inquiétant.Ils « s’offrent à l’ennemi ». Nous n’en sommes pas arrivés à ce stade « d’affaissement ».Malgré les obstacles dressés par les BOBOS infestant les médias.

    Moi, on m’avait dit que l’avenir « était entre le mains du monde asiatique » et qu’il était urgent de faire apprendre LE CHINOIS à son enfant.

    Franchement, j’aimerais savoir quel avenir nous réserve le monde musulman?Après avoir vécu en monde musulman, on a presque envie de changer de sexe, de devenir « trans » masculin, pour avoir droit à un minimum de respect et de considération.

  10. Céline

    Enfoncez-vous bien ça dans la tête : « Il faudra changer nos bonnes vieilles habitudes pour être acceptés par les nouveaux venus et leur très nombreuse progéniture…ou quitter le pays !  » suivant récit love story « les corps indécents ». On y vient d’autant plus vite que la France est appelée à devenir majoritairement musulmane avant la fin du XXIème siècle.

  11. frejusien

    En apprenant l’arabe littéraire, les belges deviendront des super-arabes, comme les super-héros,
    et en apprenant le coran, ils pourront participer pleinement à la guerre des sectes entre sunnites, salafistes, wahhabites, chiites, etc,
    un beau programme en perspective, et comme ça, ils seront parfaitement intégrés à leur nouvel environnement

  12. zipo

    Les CONS cela se permet tout!
    Il n’y a pas de limite pour les cons et la connerie,le problème c’est que l’on se demande ou cela va s’arréter!
    Allez faites comme moi prenez un efféralgan!!

  13. tabac

    Il me semble que ce n’est pas les pays d’accueil qui doivent s’adapter mais bien les nouveaux arrivants… Simple logique! Soit on s’assimile au pays soit on le quitte…

  14. Philémon

    Ca ne m’étonne pas d’André Flahaux, il dirait n’importe quoi pour quelques votes (arabes) en plus, et ainsi continuer à s’en mettre plein les poches. Comme le disait Jpass60, on a déjà du mal à apprendre le flamand – 4 heures par semaine pendant 10 ans pour un résultat minable… alors l’arabe ! Pourquoi pas aussi l’hébreu, le russe, le chinois etc…

  15. joseph17

     » l ‘ immigration d’ aujourd’hui , ce sont les terroristes de demain  » selon Jean-Louis Masson ( Sénateur de Moselle ) , devant le Sénat offusqué . Voilà un élu lucide et courageux ….
    Ce fourbe , André Flahaut est en plus une fiotte , soumise à l’ envahisseur sud sud . Un collabo de plus à ajouter à nos listes de ceux qui doivent être abattus en premier , le jour venu ….
    Merci à tous de dénoncer sans relâche les protagonistes , de l ‘intérieur comme de l ‘extérieur , de guerres civiles du type Liban , en Europe .

  16. cyrilpatriot

    une chose a dire aussi M.E.R.D.E. de pire en pire,ils touchent le fond aussi nos frères culturel européen belges

Comments are closed.