Nathan ose m’utiliser pour faire croire aux élèves que la critique de l’islam serait un délit


Nathan ose m’utiliser pour faire croire aux élèves que la critique de l’islam serait un délit

Je découvre, à mon grand ahurissement, dans un article de Paul Le Poulpe la dernière des Editions Nathan :

https://ripostelaique.com/ma-petite-fille-de-13-ans-apprend-a-lecole-que-cest-interdit-de-critiquer-lislam.html

L’objet de mon ire ? L’un de leurs manuels de 4ème :

Dans ce manuel, pour expliquer les limites de la liberté d’expression, les auteurs du livre, fort malhonnêtes, ont renvoyé dos-à-dos critique de l’islam et antisémitisme, ce qui est déjà énorme, et ont utilisé, en mentant, le procès qui m’a été fait à Belfort pour L’islam est une saloperie.

Double malhonnêteté, donc. Puisque j’ai été relaxée en appel on n’a pas le droit de dire que j’ai été condamnée à 3000 euros d’amende, c’est de la diffamation. Il est dommage que je le découvre seulement maintenant.  La chose est prescrite, puisque le manuel est sorti en 2016. Mais je vais voir avec mon avocat s’il y a matière à poursuite.

Les falsificateurs, enseignants sans déontologie, sans conscience, qui utilisent l’école pour faire passer leurs idées nauséabondes sont :

Directeurs  de collection : S. Cote, A. Fellahi, A.-M. Hazard-Tourillon, G. Hergott, A. Heymann-Doat

Auteurs : M. Aeschlimann, L. Benbassat, J. Chastan, M. Delafosse, G. Gerin, É. Godeau, J.-M. Guigou, N. Hérissé, A. Lambert, S. Louessard-Ratajczak, D. Lécureuil, C. Naudet, C. Normand, G. Sarcel, M.-P. Saulze, F. Vadrot, E. Zdobych, L. de Cock

A vous, parents et grands-parents, de vérifier si ces noms se retrouvent sur d’autres manuels de vos enfants ou petits-enfants et d’éplucher ces manuels. Si vous trouvez d’autres choses scandaleuses, envoyez-les moi. Il faut que google bruisse de leurs noms et méfaits.

 

 

Je viens d’adresser à Nathan une lettre demandant le retrait immédiat de ce livre.

La voici ci-dessous, je compte sur vous pour harceler Nathan de coups de fil, courriers et courriels afin de vous joindre à moi :

 

Madame, monsieur,

Je me permets de vous demander le rappel et le retrait de votre ouvrage d’Histoire-Géographie-EMC de 4ème (édition  2016 ) dans lequel je suis fort malhonnêtement mise en cause, faussement, qui plus est. Cet ouvrage a été écrit  par mesdames et messieurs M. Aeschlimann, L. Benbassat, J. Chastan, M. Delafosse, G. Gerin, É. Godeau, J.-M. Guigou, N. Hérissé, A. Lambert, S. Louessard-Ratajczak, D. Lécureuil, C. Naudet, C. Normand, G. Sarcel, M.-P. Saulze, F. Vadrot, E. Zdobych, L. de Cock.

A la page 354, dans le chapitre consacré à la Liberté d’expression, les auteurs commettent deux fautes graves.

L’une contre la déontologie, renvoyant dos à dos la critique de l’islam ( qui est une doctrine, et non une personne, comme si le délit de blasphème existait encore ) et l’antisémitisme. Ainsi, les auteurs ont délibérément relativisé la réalité du racisme qui frappe les juifs, faisant ainsi injure aux victimes juives de la seconde guerre mondiale et faisant passer ceux qui critiquent l’islam pour des nazis. Les journalistes de Charlie Hebdo sont morts au nom du droit de critiquer l’islam… Mais rien n’est évoqué à ce sujet dans la page en question, d’ailleurs.

L’autre porte atteinte à mon honneur et à ma considération, puisque, même si seule l’initiale de mon nom est donnée (Madame T), l’épisode du procès de Belfort a été considérablement médiatisé, des videos et de nombreux articles existent, révélant mon nom. Il suffit avec le moindre moteur de recherche de mettre « Belfort, islam » pour voir apparaître mon nom dans des articles et des videos ».

Or ce qui est dit est faux et relève de la diffamation puisque j’ai été relaxée en appel. La loi est très claire à ce sujet : parler d’une condamnation définitive tant que les procédures d’appel ne sont pas terminées est interdit. Or, ici il est dit que j’ai été condamnée, sans qu’il soit fait mention de la relaxe, conduisant les enfants à penser que la critique de l’islam serait interdite  par la loi, première faute. La relaxe a été prononcée en 2014, avant l’écriture du livre, et même si cela n’avait pas été le cas, le minimum d’honnêteté eût été de signaler que c’était en première instance et qu’une procédure d’appel avait lieu. Mais vos auteurs voulaient tellement enseigner à nos jeunes que la critique de l’islam serait interdite qu’ils s’en sont bien gardés.

D’ailleurs, pour enfoncer le clou, ils rappellent que le procureur avait demandé 3 mois de prison avec sursis en sus des 3000 euros d’amende. Histoire de bien marquer les enfants, histoire de leur faire peur, histoire de leur faire croire qu’on n’aurait pas, en France, le droit de critiquer l’islam, histoire de faire passer ceux qui se battent contre cette idéologie, comme moi, pour des délinquants – et des nazis – puisque renvoyés dos-à-dos avec des antisémites.

 

Je vous prie donc, Madame, Monsieur, de bien vouloir supprimer ce passage me concernant dans les nouvelles éditions de votre ouvrage et de rappeler, pour passage au pilon, les manuels existants.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.

 

Complément de Laurent P

Je compte sur vous pour harceler Nathan de coups de fil, courriers et courriels afin de vous joindre à moi :
Pour harceler Nathan de COURRIERS c’est simple. Avec en plus l’avantage que, par rapports aux coups de fils (toujours utiles), « les mots s’envolent, les écrits restent ».
Il suffit d’imprimer la lettre contenue dans le présent article et de rajouter, au bas, la petite mention manuscrite suivante : « Je soutiens pleinement la demande de « Mme. T. »(TASIN Christine) » suivie de votre prénom et, surtout, de votre VILLE, afin que Nathan réalise que leur saloperie est désormais connue sur toute la France.
On trouve l’adresse postale du siège social de l’éditeur NATHAN sur la page
http://www.nathan.fr/en/nous_localiser.asp

Pour imprimer facilement la lettre, c’est très simple :

Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.
Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 100% et la taille d’images 50%
Cliquer sur l’icône PDF.
Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain)
Dans l’article qui s’affiche, passer le curseur de votre souris sur la première phrase (qui ne fait pas partie de la lettre elle-même). Elle vire au jaune, avec en plus un symbole « poubelle ». Cliquer pour effacer la phrase.
Continuer de même pour toutes les phrases en les effaçant jusqu’à la dernière, juste avant la lettre elle-même, qui débute par la phrase « Madame, Monsieur, »
++++
Effacer de même toutes les phrases des présentes instructions destinées à imprimer la lettre, phrases qui elles non plus ne font pas partie de la lettre.
++++
Puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les deux pages de la version PDF que vous venez de créer (en une seule feuille imprimée recto-verso ou deux feuilles imprimées recto seulement).
Contre-signer ce courrier de votre prénom et ville, comme expliqué au début (inutile de risquer des représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).

Il ne vous reste plus qu’à plier ce courrier, le mettre dans une enveloppe, fermer l’enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

C’est évidemment un peu plus long et un peu plus cher (un timbre…) que de juste lire l’article en priant très fort pour que « les autres » fassent tout à votre place. « Les autres » pensent que c’est VOUS qui êtes « les autres » donc si VOUS ne faites rien, Mme T. ne sera soutenue par personne… et le mensonge crapuleux des propagandistes de chez NATHAN s’imprimera comme une vérité immuable dans la cervelle manipulable de MILLIONS d’élèves, génération condamnée à une future dhimmitude par VOTRE inaction.

Voilà, dire ses quatre vérités au crapuleux NATHAN, en toute légalité et dans la plus parfaite sécurité (votre envoi ne comporte pas votre identité donc vous ne risquez pas de représailles, contrairement à un courriel ou un appel toujours traçables) ça commence avec votre imprimante et un timbre.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


50 thoughts on “Nathan ose m’utiliser pour faire croire aux élèves que la critique de l’islam serait un délit

  1. Marie

    « Les manuels restent désormais au collège afin d’alléger le poids des cartables », voilà comment les parents sont tenus le plus loin possible de ce qui est fait dans les établissements scolaires. Cependant les photocopies qu’on voit encore passer laissent très peu de doutes sur l’orientation des cours.

  2. Durandal

    Bel exemple de manipulation et de formatage par l’école.
    Un seul mot me vient : Dégueulasse !
    Honte à ces « enseignants » sans éthique, sans scrupules, sans vergogne !

    1. Machinchose

      Madame T

      ils n’ ont pas eu le talent d’ ajouter, « Allah Mente et haut pignon »

      les éditions Fernand Nathan

      fondées en 1880 par un jeune juif (Fernand Cohen)
      l’ affaire familliale finira en 1980
      et depuis vente, revente, achat, rachats a divers groupes…
      bref, finie la gentille affaire familiale, aujourd’ hui dirigée par les « trois grasses » Catherine, Delphine et Marie Hélène, le tout appartenant a Lagardère

      un petit siècle tout de même !!
      entre le juif Nathan – Cohen et l’ autre éditeur géant national Calmann-Lévy….

      en attendant les éditions Mahmoud ben Coucous°° et les publications Harissa Ibtissem….

      °° vous avez bien lu : ce n’ est pas une coquille genre couscous, mais bien coucous …vous savez, l’ oiseau qui parasite le nid des autres .. 😆

  3. MaximeMaxime

    Je ne pense pas que ça puisse être diffamatoire à proprement parler mais c’est drôlement vicieux.
    Le manuel en effet relate une information prise dans un contexte isolé (article de 2014 donné en référence) en omettant de préciser ce qui s’est passé en appel ensuite.
    Donc il y a moins diffamation qu’omission de signaler une information importante quant à la réformation du jugement.
    Donc pas de regret quant à l’écoulement de la prescription pour diffamation.
    En revanche, c’est de nature à tromper l’élève quant à la possibilité de critiquer l’islam.
    Il y a même une inexactitude scientifique en parlant d’injure contre l’islam, alors que l’injure est une infraction contre une personne.
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32077
    C’est le plus choquant de mon point de vue !
    Il serait intéressant de savoir dans quel cadre plus large ce texte s’inscrit…
    Dans quel monde allons-nous vivre demain, avec une armée de décérébrés qui aboiera machinalement dès qu’on abordera certains sujets, comme un chien enragé dès qu’un passant s’approche un peu trop près du portail de la maison qu’il garde ?

    1. Torpillator

      Bien vu l’ « injure contre l’islam » !!!
      Comme s’il s’agissait de personnes, …. très bien vu même !
      Tout est calculé chez les fossoyeurs de notre pays.

  4. YKempenich

    Énorme ça !

    Procès gagné en appel en 2014 ?

    En 2018, il y a vraiment prescription pour un manuel diffamant sorti en 2016 ?

  5. Jean-Paul Saint-Marc

    Ceux qui sont à la direction de la publication :
    Armelle Fellahi, inspectrice dans l’académie de Rennes…
    Anne-Marie Hazard- Tourillon, IA-IPR d’histoire-géographie académie de Créteil.
    Gwenaelle Hergott, IPR ac. Lyon.
    Arlette Heymann-Doat professeur émérite de droit public à l’Université de Paris-Sud ; ex-vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme !
    Sébastien Côté, Membre du jury des concours CAPES externe Histoire-géographie (écrit et oral), Agrégation interne histoire-géographie (écrit et oral) – Agrégation externe histoire (écrit et oral)…
    Dans les Auteurs :
    Maria Aeschlimann Agrégée d’histoire Professeur au collège François Truffaut à Asnières (92) en 2010.
    Laetitia Benbassat, Professeur d’histoire-géographie, Paris (2014).
    Laurence De Cock, Professeur d’histoire-géographie, CVUH, Collectif Aggiornamento (2014).
    Jérôme Chastan. Professeur agrégé d’histoire-géographie au lycée Eugène Hénaff, Formateur ESPÉ Créteil, Jury Capes interne.
    Michaël Delafosse, professeur d’histoire-géo aux collèges Fontcarrade et Joffre Montpellier (conseiller municipal PS) ! Un homonyme ?
    Émile Godeau, http://espacesmonde.com/monparcours.html . Si pas d’erreur !
    Ou Eric Godeau, écrit des bouquins HG Nathan Technique !!!!!
    Ou Eric Godeau professeur d’Histoire en classes préparatoires littéraires (hypokhâgne et khâgne) au lycée Hélène Boucher (Paris 20). Par ailleurs auteur et directeur de manuels scolaires aux éditions Nathan. (Wikipédia)
    Grégoire Gerin Lycée ARBEZ-CARME Ac-Lyon BELLIGNAT 01117 OYONNAX CEDEX ?
    Jean-Marcel Guigou Certifie histoire-géographie, Lycée du Bourget (Seine-Saint-Denis) ?
    Nicolas Hérissé, professeur d’histoire-géo Collège Launay Landivy (2001/02) CNDP 2005, Professeur au college Mathurin-Meheut Melesse (35) en 2010, principal-adjoint du collège Broussais Dinan aujourd’hui ????
    Annie Lambert a été professeur d’H-G dans l’Ac de Rennes Collège du Val de Rance Plouër sur Rance.
    Stéphane Louessard-Ratajczak ?
    Delphine Lécureuil ?
    Cédric Naudet enseignant en lycée, Athis-Mons ?
    Caroline Normand ?
    Guillaume Sarcel Professeur collège Gerard-de-Nerval Vitré (35) en 2010 et 2014, un homonyme en HG Académie de Toulouse en 2011 ?
    Marie-Pierre Saulze professeur HG au collège F. Truffaut BETTON Ac-Rennes ?
    Fabienne Vadrot Professeur au college Jean-Zay Bondy (93) en 2010 ?
    Éric ZDOBYCH, professeur HG au collège Offenbach Saint-Mandé (Ac Créteil) ?
    Vérifications à faire…
    Bien sûr, nombre n’y sont certainement pour rien, à part ceux chargés de la direction de publication et du (des) responsable(s) de la partie concernée …
    Le bouquin en question doit avoir une page de présentation des auteurs avec leur fonction et le lieux d’affectation…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Jean-Marc j’ai effectivement prévu de faire un article sur les quidams, je suis preneuse de toutes ces infos

    2. kancau11

      Voilà une bien belle liste de collabos, d’autre part NATHAN ne fait pas que dans le livre scolaire, jeux éducatifs, jeux de société ETC…., boycott amis patriotes, frappons les au porte monnaie comme IKEA et HM.

  6. JackJack

    Bien envoyé Christine. Voilà où en est la France : éplucher les livres scolaires pour s’assurer de leur objectivité…

  7. Philippe Boehler (@PBoehler)

    bravo chère Christine. Je vais répercuter vote article sur mon blog http://www.super-senior.ch
    <Le mourant est là, c’est l’Europe chrétienne…Cette Europe qui va disparaître à cause de notre tiédeur, du manque de courage, de la perte de la Foi en Jésus-Christ..
    Attendrons-nous stoïquement l’ égorgement final ? Ou bien allons-nous reprendre la main ?
    Toute la question est là.. Puis-je vous dire……
    “Allez, debout les tièdes de l’ Europe
    …Formons des groupements
    …Devenons des résistants,
    …Et chassons les démons.

    Philippe Boehler.

    __________________________

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Philippe oui il faut faire circuler il faut que les gens sachent ce qui se passe à l’école de la République, cyniquement

  8. NICOLAS F

    Les éditeurs sont coutumiers du fait qu’ils utilisent la vie privée des gens pour faire leur beurre.
    Si vous aviez donné la permission-et le moins qu’ils auraient pu faire,c’est de vous demander cette permission -avant,vous auriez pu donner cette permission d’utiliser ce fait divers comme exemple de quelqu’un qui a été importuné par la justice pour avoir utilisé la liberté d’expression.
    Après tout,avec votre permission,le fait divers qu’ils citent aurait pu donner un éclairage tout à fait différent à cette procédure contre vous.
    Sans votre permission,étant donné que vous êtes « utilisée »(c’es bien le mot adéquat) uniquement à votre encontre,cela devient une atteinte considérable à votre vie privée ,cette citation dans leur ouvrage de merde-torche cul – devient une calomnie doublée d’atteinte à la vie privée,car cette citation d’une procédure vous touchant intervient hors cadre d’une publication judiciaire.
    Supposez que quelqu’un de votre famille vous reconnaisse dans cette citation dans un livre et vous déshérite à cause de ça.
    Vraiment,les éditeurs se permettent n’importe quoi ,ils sont pire que Closer parfois.
    Surtout qu’en plus il y a abus de faiblesse car ils s’y mettent à 6 ou 7 pour vous mettre au pilori.
    Abus de faiblesse en bande organisée.
    Quels salauds!
    C’est pourquoi ils sont souvent condamnés pour cette atteinte à la vie privée ,les tribunaux leur remontent les bretelles sur cet aspect-là de leur métier.

  9. NICOLAS F

    Je rajoute: ces andouilles exaltés (les zauteurs) par leur mission de censeurs dela moralité auraient pu changer MMe T….IL s auraient pu mettre Mr X … MAIS NON ,il fallait qu’ils se prennent pour les justiciers,inquisiteurs de la nouvelle France,celle qui marche droit dans ses bottes de dhimmis .
    Enfin,pour dire :atteinte à la vie privée,j’ai oublié de préciser que cela inclue,bien sûr:opinion politique,religieuse et philosophique;

  10. Marie

    Je suis outrée….!
    Je ne crois plus à un retour possible à la « normalité «  en France, et en Europe d’ailleurs….
    non seulement l’isLam gagne du terrain mais en plus ils se servent des juifs pour etayer lleur logique malsaine.
    Ce qui me désole le plus c’est que nos enfants s’habituent à l’islam.
    Ptg sur mon mur ( comme d’Habitude ) et sur pas page Sionisme.stop aux délires…!

  11. Danielle Moulins

    A quoi bon avoir sauvé cette maison d’édition pendant la guerre pour lécher le cul des nazislamistes aujourd’hui?
    « Pendant la seconde Guerre mondiale, Pierre et Fernand Nathan, persécutés par les nazis, tentent dans un premier temps de faire survivre la maison d’édition. Mais très vite les autorités d’occupation s’acharnent sur l’entreprise et lui imposent un administrateur. C’est grâce à un mouvement de solidarité exemplaire au sein de la profession que la maison va survivre à la guerre.
    Pour sauvegarder les Editions Nathan persécutées par les nazis et le régime de Vichy pendant la guerre, un groupe d’éditeurs parisiens, conduit par André Gillon des Editions Larousse, conçoit un stratagème exemplaire et courageux. Ce groupe reprend les Editions Nathan et les administre pendant la période d’occupation. Ils rendront l’entreprise à Fernand et Pierre Nathan le jour de la libération de Paris. Le courage de ce groupe et l’implication totale de chacun des salariés Nathan pendant la guerre ont ainsi permis de sauver la maison Fernand Nathan. » http://www.nathan.fr/en/1939-1945.asp
    Editeurs de merde, je suis férocement en colère!!!

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          C’est un bon exemple de ce qui es tpossible… à condition que les medias soient nombreux à s’emparer du problème… mais ça ne marche que dans un sens. Compter les migrants, un scandale ; compter les islamophobes, un devoir…

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Merci beaucoup pour cette information très intéressante et scandaleuse une fois de plus, je vais écrire un article sur le sujet

    1. denise

      ah mais ces précisions sont importantes à donner dans le courrier , enfin dans le mien , car elles parlent de solidarité , ce que ne font pas ces éditeurs , belle leçon que je vais m’empresser de leur donner ..çà tombe tout à fait bien !

  12. durandurand

    A faire circuler sur les réseaux sociaux pour toucher le grand nombre possible , boycottons cet éditeur de merde .

  13. Xtemps

    Les musulmans sont très manipulables, il suffit de parler de l’islam et vous tenez les musulmans par le bout du nez et vous les menez là où vous voulez par l’islam.
    Les musulmans réagissent très vite aux stimulations pour provoquer leurs réactions de défense de leurs prison mental Islam, tout cela bien sûr ne vient pas d’Allah, mais de personnes bien sur terre qui les manipulent.

  14. FantomasFantomas

    De quoi vous plaignez vous ? Vous voilà célèbre chez nos chères petites têtes « blondes ». Mais je crains que la prochaine fois un procureur d’immigration islamophile ne prononcE contre vous une peine de lapidation bien réelle cette fois. Puisque vous êtes une républicaine convaincue, la guillotine serait sans doute plus adaptée à votre cas: mais vous pourrez vous consoler en pensant que vous aurez alors droit à une pleine page avec image d’exécution dans le prochain manuel scolaire qui sera sans doute en arabe. Je me demande cependant comment on écrit Tasin en arabe.

      1. Dorylée

        D’après Google Traduction, Christine TASIN s’écrit :
        كريستين تاسين
        mais je ne garanti rien, je n’ai pas fait vermicelle en deuxième langue…

  15. Marcel A.

    Il faut porter plainte contre ces islamo collabos qui ont edité ça et contre les responsables qui ont permis que puisse être utilisé dans une école de la République

    Re

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      malheureusement pour la diffamation on a seulement 3 mois après la parution et il date de 2016

      1. denise

        sans , alors , parler de diffamation , je me demande si on ne peut obliger des éditeurs à ajouter un en cas , j’ai déjà vu cela ailleurs puisqu’il y a mensonge et que la procédure n’est pas terminée

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          on est en train d’examiner toutes les voies possibles avec mon avocat, mais n’hésite pas si tu es des infos et idées

        2. Laurent P.Laurent P.

          > ajouter un en cas
          ajouter un ERRATUM

          J’ai eu plusieurs fois des manuels scolaires contenant de tels erratum, le plus souvent de simples quart de A4 blancs qui disaient :
          ERRATUM
          Page NN, sous l’illustration machin/au paragraphe N°nn/en bas de page n…
          Lire :
          bla bla bla bla bla bla bla bla bla
          Je les collais précautionneusement entre la page et la page suivant (ou précédente) par un petit filet de colle sur leur tranche, au niveau de la correction à faire, afin de ne pas perdre cette correction et que le propriétaire suivant de ce manuel ait lui aussi la correction officielle et non pas simplement une rature et une correction manuscrite sur la page sans aucune source quant à cette correction.

          Idée :
          Qui veut rédiger un tel erratum, en PDF, quart de A4, sur pleine page A4 (donc par exemple dans le premier quart en haut à gauche), avec les liens complets vers tous les articles démontrant l’erreur « involontaire », prêt à imprimer.
          Pour que les parents dont les enfants utilisent ce manuel le fassent parvenir au professeur concerné en suggérant que ce serait un excellent exercice pédagogique que d’étudier ce cas d’erreur « involontaire », ceci dans le but louable d’exercer l’esprit critique de nos chers bambins…
          Je suis désolé de ne pas me porter volontaire car je suis déjà volontaire pour d’autres volontariats similaires, fort chronophages, et ne peux pas tout faire.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            C’est une excellente idée… je manque moi aussi de temps mais si personne ne s’y met je le ferai demain

  16. Céquiça

    Si je reviens sur les propos du pape à propos des « fake news » les éditions Nathan on produit un texte satanique.

  17. conan

    C’est un « bobardement » massif et continu, cette présentation partiale et spécieuse aussi bien de l’actualité que de l’Histoire, de façon à formater, toujours à sens unique, le cerveau des gamins …
    Certains de mes petits enfants vivant à l’étranger et étant désireux de prendre connaissance de l’Histoire de France, j’achetai un livre traitant le sujet auprès des Editions Bayard-Jeunesse …
    Comme j’aurais du m’y attendre, un bon pavé était réservé à la complainte habituelle sur la période coloniale et notre enrichissement produit par le pillage de l’Afrique…
    J’ai retourné le bouquin aux éditions en question en leur disant vertement ce que j’en pensais et me suis fait remboursé.
    Mais, il semblerait que ce genre de réaction soit rarissime …

  18. bm77

    Voilà pourquoi il parait salutaire de ne plus laisser ses enfants dans cette école qui n’a plus rien de Républicaine et est devenue surtout un laboratoire de lavage de cerveau pour les jeunes par l’idéologie gauchiste. Je ne sais pas comment ils pourraient développer leur sens critique en interdisant toute critique de l’Islam qui serait, sacralisée, au contraire de la religion catholique qui obligatoirement de par le fait qu’elle fait parti de l’histoire va se trouver nécessairement exposée aux critique à un moment ou un autre que ce soit pour les guerres de religion les croisades et les procès en inquisition qui commencent d’ailleurs à renaitre ça et là pour une autre religion de paix et d’amour!
    L’école est sortie de la neutralité laïc en acceptant les repas de substitution et maintenant en instaurant le délit de blasphème tout cela par le fait d’ une idéologie qui se voudrait indépassable!
    Il va bientôt y avoir une école ghettoïsée à destination des seuls enfants issus de l’immigration et ce sont qui l’auront favorisé qui ne manqueront pas de s’en plaindre.

  19. SimonT95

    la plupart es parents mettent leurs enfants à l’école comme si c’était une garderie. Alors, ce qui s’y passe…

  20. frejusien

    C’est dégueulasse, il faut pas laisser passer ça !

    De toute façon, comme c’est un mensonge, il faut commencer par leur écrire, en leur envoyant copie du jugement, et leur demander de corriger leur texte, sous peine de plainte déposée contre eux

  21. Anne

    Attention à Bayard jeunesse, c’est catho, main dans la main avec le journal Lacroix, pour les migrants et leurs hébergements gratos dans nos villages.

Comments are closed.