Conversion d’Arthur Wagner, de l’AfD : il rejoint l’empire de la peur


Conversion d’Arthur Wagner, de l’AfD : il rejoint l’empire de la peur
Hitler avait aussi donné à son parti une apparence de « vertu ». Et Arthur Wagner cède à la peur en préférant abdiquer sa liberté de penser.
C’est ainsi que les leaders des idéologies totalitaires manipulent leurs adeptes (victimes) en leur inculquant la peur de penser par eux-mêmes.

Robert Spencer: Arthur Wagner rejoint l’empire de la peur.

Le 6 février 2018 par Robert Spencer

Arthur Wagner, membre du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), lequel s’oppose au flot migratoire musulman d’Angela Merkel, suicidaire pour l’Allemagne, a récemment fait les gros titres des journaux (mais aussi encensé par tous les infiltrés, saboteurs et les dhimmis habituels) en se convertissant à l’islam. Mais il a expliqué pourquoi il a répondu à l’appel d’Allah.

Tout vient de la « déchéance morale » des églises chrétiennes a-t-il déclaré. Wagner explique : « L’une des raisons de ma conversion est les changements ayant lieu dans l’église et qui ne reflètent plus mes valeurs ». Il ajoute qu’il est « inacceptable » que des leaders chrétiens puissent cautionner le « mariage pour tous », et participer au gay pride, « là où des enfants sont présents. ».

Dénoncer la « déchéance morale » de l’église protestante est une chose, mais Wagner s’est en réalité converti à une religion qui prône la mise à mort des homosexuels. Le coran condamne à de nombreuses reprises l’homosexualité :

Coran 7 : 80-84

80. Et Loṭ, quand il dit à son peuple: « Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n’a commise avant vous ?

81. Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier. »

82. Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: « Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs !(13)« 

83. Or, Nous l’avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés.

84. Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie(14). Regarde donc ce que fut la fin des criminels !

Mahomet énonce le châtiment pour homosexualité dans ce hadith : « Le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dit : ‘Si vous surprenez une personne  accomplissant l’acte du peuple de Lot, exécutez le ainsi que son partenaire.' »(Sunan Abu Dawud 4462).

Est-il question de déchéance morale ou de myopie morale [NDT: obscurantisme], donnant une légitimation divine au meurtre ?  Wagner a choisi la seconde option. Des musulmans comme des non-musulmans nous disent souvent que les adeptes de l’islam détestent l’Occident pour sa décadence, son immoralité, sa lascivité, en opposition à la prétendue moralité et supposée droiture du monde islamique. Souvent, le sujet est clos par la critique musulmane de la « liberté » occidentale, et c’est pour cette raison (la liberté prônée par l’Occident) que Wagner se serait converti à l’islam comme il l’affirme.

Dans le même ordre d’idées, le mufti d’Australie, le cheikh Taj al-Din al-Hilali, s’est plaint de « la loi australienne qui garantit des libertés jusqu’à outrance. ». Pourtant, la liberté authentique est le préambule incontournable à une culture de la vraie vertu. Même dans l’Occident sans racines et égaré, qui a amplement rejeté les valeurs judéo-chrétiennes, il est davantage possible de cultiver la vertu que dans un monde islamique apparemment beaucoup plus rigoriste. Avec ses lapidations, ses amputations, ses condamnations à mort pour tout un panel d’infractions incluant l’apostasie, l’Islam n’est pas à l’origine d’une culture encourageant la bonté, mais d’un empire de la peur.

Dans l’empire de la peur, les gens n’osent pas sortir du cadre, ils ne cherchent pas vraiment à comprendre que la droiture morale et éthique est préférable à l’autre option [NDT : l’empire de la peur], pas authentiquement pour l’amour de Dieu, mais surtout par crainte des conséquences si ils s’éloignaient de la vision islamique de la morale. Quand on n’a plus la possibilité de choisir par soi-même le bien, la conformité n’est que le résultat de la peur et du pouvoir de coercition. Être contraint de faire le bien qu’un système impose ne saurait démontrer que cette attitude résulte de convictions permettant ou inspirant de choisir [de faire] le bien alors qu’il serait très facile [si ils le pouvaient] de s’en soustraire.

Voilà ce qui fait voler en éclat la critique islamique de la morale occidentale, y compris le dégoût moral qui a conduit Arthur Wagner à se convertir l’islam. L’islam conceptualise le fait que les gens ne se comportent d’une manière « vertueuse » que parce qu’ils ont trop peur d’agir autrement. L’ayatollah iranien Khomeini a une fois clamé : « Le bien quel qu’il soit, existe grâce à l’épée et à l’ombre de l’épée ! Les gens ne peuvent être rendus dociles que par l’épée ! L’épée est la clé du paradis, qui n’est rendu accessible qu’aux saints guerriers ! ».

Choisir la peur pour motiver les troupes comme le fait actuellement Arthur Wagner suite à son indignation de la « déchéance morale » de l’Occident, n’est rien de plus que l’adhésion à la pire des déchéances morales qui soient. Ce choix souligne également à quel point la loi islamique est radicalement différente des valeurs et des principes fondamentaux propres à la société américaine [NDT : et de l’Occident]. Cependant, puisque « la guerre est tromperie », comme l’a dit Mahomet, la machine de propagande islamique, avec l’aide empressée des médias de l’establishment, continuera à éclipser ces vérités essentielles pour la plupart des Américains. Néanmoins, alors que l’islam continue à s’étendre sur le territoire des USA, les horreurs de la charia et de l’empire de la peur deviendront manifestes dans ce pays – bien que tout laisse penser qu’il sera alors trop tard, comme c’est déjà le cas pour Arthur Wagner.

Traduit de l’anglais par Laveritetriomphera.

Source :

https://www.jihadwatch.org/2018/02/robert-spencer-arthur-wagner-enters-the-empire-of-fear

 

Complément de Christine Tasin

Ce Wagner est de façon très claire un homophobe absolu, qui voue une haine absolue à l’homosexualité ( peut-être lui-même un homo refoulé… c’est souvent chez ceux-là qu’on trouve cette haine incompréhensible et pathologique ). Il est clair que choisir l’islam sous prétexte que l’église accepte l’homosexualité c’est choisir le système qui, comme ce pauvre type, voue l’homosexualité aux gémonies et les homosexuels à la mort.

Par contre qu’a-t-il pu bien faire à l’AfD ??? Mystère.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


19 thoughts on “Conversion d’Arthur Wagner, de l’AfD : il rejoint l’empire de la peur

  1. charvet

    et meme si on a une haine de l’homosexualité…es ce une raison pour choisir un systeme politico religieux qui est démoniaque.
    l’islam est un des systemes totalitaire les plus dangereux qui existe et qui veux un califat mondial.

  2. pikachu

    Je trouve très intéressants ces passages du Coran concernant l’épisode de Sodome et Gomorrhe.
    Dans la Bible, c’est au passage que l’on comprend que la pédérastie fait partie des moeurs des habitants de la ville.
    Le judaisme dénonce sans ambages la pédérastie, mais son approche de l’épisode de Sodome et Gomorhe est absolument différent. La pédérastie y est un fait accessoire.
    Le coeur du problème et la punition divine qui se sont abattus sur cette ville est l’absence de bonté, de soutien du sans-abri, la « crauté sociale » et l’indifférence, dans une société riche et ultra-matérialiste.
    Il est donc très intéressant de voir que le Coran a réécrit cette histoire dans un tout autre sens.

    1. pikachu

      En fait, je m’aperçois d’un point capital à travers ces versets coraniques dénonçant les turpitudes pédérastes. Et je pense que ce que je vais dire a un énorme plus-value pour comprendre l’Islam.
      Alors je vais faire cette digression : j’avais, comme tout le monde, entendu dire que les pédophiles passaient un sale quart d’heure en prison. Les autres prisonniers entendent bien les chatier de leurs actes.
      Autre chose, le racisme anti-noir des blancs déclassés dans les états du sud des USA.
      Enfin, la tonte des femmes ayant couché avec l’ennemi allemand après la seconde guerre mondiale.
      Il y a dans tous ces cas, un point commun assez fort. On se focalise sur un ennemi « moral », un être déchu, et ce faisant on y gagne en terme d’image de soi : à travers ces indignations vertueuses, on voit transpirer un sentiment de supériorité : « moi, au moins, je ne suis pas une de ces raclures ».
      C’est la compensation du médiocre ou du déclassé.
      Le prolétaire blanc américain adepte du Ku Klux Klan est en fait heureux d’avoir les noirs en dessous de lui. Il se dit qu’il n’est pas le dernier des losers, le plus bas échelon de la société. En dessous de lui, il y a les Noirs qui eux sont vraiment des sous-hommes et ça lui fait du bien de se dire « au moins, je ne suis pas celui-la ».
      Idem pour les criminels qui « font justice » au pédophile incarcéré. Ils ont beau être les pires déchets de la société, eux au moins, ont encore de la morale : il y a pire qu’eux, il y a les pédophiles. Idem pour les résistants de la dernière heure n’ayant rien fait contre l’ennemi allemand. Ils faisaient à postériori justice des « trainées » qui s’étaient offertes à l’envahisseur. La capacité d’indignation joue à plein régime et permet de booster son estime de soi à peu de frais : « je ne suis peut-être pas quelqu’une de bien formidablement, mais si je me compare à celui (celle) la, je vaux bien mieux ».
      C’est pourquoi cette relecture du Coran concernant l’épisode de Sodome m’interpelle. L’histoire est détournée de son sens premier, et un détail (les moeurs pédérastes) en devient le point central.
      L’épisode bibilique dit clairement que le vrai tort des habitants de Sodome est d’avoir interdit toute hospitalité, de ne pas permettre à un étranger de passage de dormir ou se restaurer dans cette ville.
      Pire, d’après les lois de Sodome, l’hospitalité y est un crime majeur.
      Et c’est pour punir les étrangers que les Sodomites voudront leur infliger un viol.
      Le Coran réécrit totalement cet épisode, et je suppose que le but de ce révisionnisme est l’indignation : en pointant les pédérastes comme des êtres dégoutants, il devient alors possible pour les fidèles de cette religion de se sentir bien: je suis quelqu’un de bien, je ne suis pas celui-ci, ma moralité me place au dessus de lui. Bref, de l’égo-boost à peu de frais, sans effort particulier ou travail sur soi-même.
      Je crois que c’est cela la motivation profonde : permettre à des complexés ou à des médiocres de se sentir bien dans leur peau en vilipendant l’autre, qu’il soit pédéraste, chrétien ou juif.

    2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      Et pensons à Loth soulé et violé par ses propres filles http://www.interbible.org/interBible/decouverte/insolite/2011/insolite_110408.html.
      La bible est un salmigondi d’histoires provenant du Moyen orient. Elle fût rédigée très probablement lors de l’exil à Babylone https://www.bible-service.net/extranet/current/pages/200111.html. Elle est en partie mythologique. Les juifs ne disent pas que leur livre saint est la parole même de Dieu et les chrétiens non plus. La libre pensée est donc possible dans le judaïsme, et même dans le christianisme.

      1. pikachu

        @La vérité triomphera,

        les Juifs pensent que la Thora est peu ou prou la parole de D.ieu, mais le point extrêmement intéressant et que vous soulevez avec l’histoire incestueuse de Loth et de ses filles est un point fondamental pour apprécier la différence profonde entre Judaisme et Islam.
        Pour l’Islam, les Juifs sont des pêcheurs invétérés: la Thora le prouvre, qui est remplie d’histoire toutes plus laides les unes que les autres. Loth et ses filles, Judas et sa belle-fille, Joseph trahi par ses frères, veau d’or etc…
        L’Islam lui présente les Musulmans comme la meilleure des communautés et Mohamed comme le bel exemple.

        C’est un point fondamental : la Thora n’enjolive pas et justement n’idéalise pas ses saints hommes ou ne refabrique pas, à postériori, la vie de ses pères fondateurs pour en faire quelque chose de charmant, de beau et de pur. La vérité humaine en est la principale exigence : l’homme est faillible, et il faillit, tombe mais se relève. Judas par exemple, malgré ses défaillance, reconnaît ses responsabilités (cf. l’histoire de sa belle-fille), on le voit dans l’histoire de Joseph avoir appris de ses erreurs et être devenu un autre homme, qui prend la défense de son frère au prix de sa personne.
        La Thora, est donc souvent « moche » dans ses récits humains, mais attachée à la vérité, et les enfants d’Israël ne s’en servent pas pour se regarder comme dans un miroir qui leur renverrait une image angélique.
        Rien à voir, donc, avec le Coran dans lequel Mohamed est infaillible et les Musulmans la meilleure des communautés.

        1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

          @Pikachu,

          Effectivement, mais les penseurs juifs n’hésitent pas à relever des contradictions dans la Thora https://www.massorti.com/La-critique-biblique-et-la-foi. Ce qui n’est pas le cas de l’islam, du moins actuellement, puisque toutes les idéologies totalitaires refusent la remise en question du dogme établi ,et ou penser par soi-même est un crime passible d’un châtiment.
          Arthur Wagner cautionne une doctrine qui nie ce que les hommes et les femmes ont toujours su : on ne choisit pas sa sensibilité donc son orientation sexuelle. Mais comme il lui est interdit de penser, il ne peut être qu’un mouton qui fait bêê.

        2. Massilia

          Ah! Je croyais que les juifs était le peuple élu mais il n’y a pas la de sentiment de supériorité je suppose ??

          1. pikachu

            @Massilia,

            oui, la Thora dit que les Juifs ont été choisis ou élus. Très juste.
            MAIS
            vous interprétez trop vite, ce fait. Rien ne dit qu’ils ont été éus pour leur valeur !
            J’ai déjà entendu un Rabbin dire qu’ils ont été élus parce qu’ils sont le plus têtu des peuples, le plus insoumis : la Thora appelle Israël, « peuple à la nuque roide » et ce n’est pas un compliment. L’idée sous-jacente étant que si D.ieu démontre que son peuple peut se surpasser, malgré sa prédispostion à être indocile, malgré donc une incapacité de base, alors à plus forte raison, son exemple aura valeur d’exemple universel, valable pour tous.
            Donc élu oui. Supérieur ? Cela ne s’ensuit pas nécessairement.
            Si démonstration de supériorité à établir il y a, alors plutôt la chercher à postériori, dan les accomplissements civilisationnels de chaque groupe humain, de chaque religion. Je vous renvois au livre de G.E. Lessing, « Nathan le sage » qui développe cette idée, d’une vérité de la révélation ou de l’élection à postériori : qui a le plus apporté à l’humanité ?
            (Il est clair, à ce propos, que l’Islam est carrément hors jeu, selon ce critère).

          2. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

            @Massilia,

            Bien des peuples se sont sentis supérieurs. Les chinois se croyaient au centre du monde et appellaient leur pays : l’empire du milieu.
            Les enfants ne se croient-ils pas l’objet de toutes les intentions ?
            Je suppose donc qu’il faut grandir pour se rendre compte que l’on n’est rien d’autre qu’une poussière d’étoile.

  3. Machinchose

    j’comprends pas pourquoi il cache sa Kippa sous un chapeau noir de Juif orthodoxe
    sans doute pour faire croire a sa nouvelle famille qu il est déjà circonçis et pas besoin de remettre ça ?

  4. Xtemps

    Les dictatures comme l’Islam ne peuvent jamais apporter le bien, car si l’islam impose le soit disant bien par la peur, il peut aussi imposer le mal par la peur et souvent des pires mal, car sans pouvoir oser le dire par peur, c’est là que commence la décadence du mal, c’est quand le mal n’est pas permit de le dire par peur.
    C’est en étant libre, que nous pouvons dire le mal, jamais sous la contrainte d’une dictature quelconque.
    La vraie vertu rend libre, jamais par la peur, le bien s’apprend et ne s’impose pas par la force, ni par la peur.
    Que ce type là soit contre l’homosexualité, c’est son droit pour lui seul, mais sans l’imposer aux autres, le libre arbitre fait partie aussi de la vertu, mais aussi pour ne pas laisser instrumentaliser l’Islam ou autres dictatures par des escrocs imposteurs qui sont derrières, surtout pour se remplir les poches avec les matières premières, comme le pétrole et bien d’autres choses, en empêchant de le dire en instillant la peur, les voles peuvent être continués par les escrocs imposteurs qui gouvernent.
    Nous pouvons que comprendre pourquoi les musulmans sont dans la pauvreté et ont peur d’oser le dire par qui, qui dure depuis 1400 ans!.
    L’Islam donne droit d’abuser aux escrocs manipulateurs, de tuer, de manipuler les gens qui dérangent.
    Ou se trouve les limites d’exécutions pour les pratiquants musulmans, combien d’innocents ont payé par erreur d’interprétation des versets ou calculé par des escrocs imposteurs, que aucun musulmans n’osent en parler par peur.
    Et surtout l’Islam rend arriéré les peuples soumis avec des limites acceptables pour l’Islam, libres comme des vaches ou des moutons dans un pré avec des clôtures islamiques autour, qui n’apporte aucune avancée scientifique et technologique nul par, qui se voit avec les peuples musulmans arriérés dans les pays musulmans.
    Ce n’est pas les peuples européens qui perdent leurs morale, ni sont décadents, ce sont nos dirigeants qui ont pas de morale et qui sont décadents.
    Parler de la décadence des autres comme excuses pour s’imposer aux autres n’est pas de la vertu, mais des abus qui mènent à la décadence obligé si ce n’est pas retenu.
    Et la pédophilie en Islam, çà fait aussi partie de la vertu, çà c’est déjà de la décadence, et c’est pas çà qui manque avec l’islam.
    L’islam est aux antipodes total de la vertu et rien à voir.

  5. Dédénembrouillepas

    J’ose croire que ce gars veut provoquer un électrochoc, mais il s’en prend fort mal, il aurait seulement dû lire davantage le Nouveau Testament et l’Histoire juive…qui nous a apporté le Christ….
    Qu’une secte judéochrétienne hérétique ait décidé d’en finir avec le Bien prôné par le Christ, cela est une autre chose à traiter par la radicalité de la Vérité.

  6. mc gyver

    Un traitre de plus, qui abdique sans combattre, sous de faux prétextes. Parce qu’il existe des tordus du « même sexe » , il faudrait s’allier, avec d’autres tordus ,pire encore? Or ces tordus islamisés, qui rejetteraient ,les tordus du « même sexe », sont souvent ,eux-mêmes des adeptes de ce « même sexe » ! ça va ,vous m’avez suivi ?

    1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      D’autres se sont laissés vaincre par la peur. Après l’attentat de Charlie hedo, des conversions à l’islam ont eu lieu https://www.youtube.com/watch?v=KyONRO5otxo. Ces « convertis » oublient que les mafieux, peu importe leur étiquette, ne les oublient pas comme la mise à mort des apostats de l’islam nous le prouve.

  7. Diogène

    « Tomber de Charybde en Scylla »

    « Bienheureux les cons qui prennent le plus court chemin vers le mal absolu, sourire aux lèvres… »

    1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      Le lavage de cerveau à grande eau, sur un autre site une « musulmane » s’est évertuée à défendre le mariage des petites filles impubères.
      Quand on encourage les autres à penser pour soi, on ne doit pas s’étonner de devenir la proie d’un marionnettiste peu scrupuleux.

Comments are closed.