Les islamos menacent les policiers, les professeurs, les médecins… Marre de la violence mahométane


Les islamos menacent les policiers, les professeurs, les médecins… Marre de la violence mahométane

On voit de plus en plus de policiers ayant affaire à des « islamistes » masqués.

Cela se comprend, ils courent des risques terribles s’ils sont identifiés.

Mais, demain, ce sera tous les policiers qui devront être masqués, tant les racailles et autres terroristes fonctionnent au rapport de force, au chantage, à la violence.

Et c’est la faute de nos dirigeants qui, par trop de mansuétude, de tolérance, leur donnent le sentiment d’impunité.

C’est ainsi qu’en Allemagne un policier a retrouvé devant chez lui 2 islamos décidés à lui faire payer le prix de son travail, expulser 19 clandestins afghans :

Allemagne : deux islamistes menacent un policier devant chez lui car celui-ci est tenu responsable de l’expulsion de 19 migrants afghans

Les hommes l’ont harcelé et menacé. Le policier est vite rentré dans son appartement – les aboiements de son chien ont permis de faire fuir les assaillants. Cet incident peut être trouvé dans un document confidentiel rapporté par le journal « Bild ».

Deux jours avant ces menaces, l’officier de police avait accompagné 19 Afghans à l’aéroport pour qu’ils soient expulsés vers Kaboul (Afghanistan).

http://www.fdesouche.com/950137-allemagne-deux-islamistes-ont-menace-policier-devant-chez-lui-celui-etait-tenu-responsable-de-lexpulsion-de-19-migrants-afghans

 

Mais les policiers ne sont pas les seules victimes de la violence musulmane.

Une mauvaise note donnée à un élève, une remarque qui ne passe pas… Et hop le professeur se retrouve à l’hôpital ou dans la tombe.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/07/04/enseignante-dalbi-assassinee-ils-sont-tous-responsables-et-coupables/

Quel est, à votre avis, l’état d’esprit des professeurs du Lycée Gallieni à Toulouse, où certains professeurs féminins en sont réduites à se faire raccompagner par leurs élèves jusqu’au parking ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/02/01/lycee-gallieni-des-enseignantes-terrorisees-se-font-raccompagner-sur-le-parking-par-des-eleves/

Vous croyez que les professeurs de cet établissement ne mettent pas sans appréhension une sale note aux petites racailles qui fréquentent le lycée ? Racailles majoritairement islamisées…

Quel est, à votre avis, l’état d’esprit des petits Blancs minoritaires dans leur établissement ? Deux solutions, soit se constituer une bande solide, efficace, avec des forces de la nature pour faire le coup de poing, se débrouiller pour ne jamais aller seul à l’école ou en revenir, ne jamais aller seul aux toilettes… ou  bien se soumettre, faire le larbin, accepter les mauvais traitements, le racket, les crachats… voire se convertir pour avoir la paix. Avant d’être torturé, voire tué.

http://www.citoyens-et-francais.fr/article-rennes-killian-13-ans-violemment-tabasse-par-souleymane-est-decede-maj-107398004.html

Quel est, à votre avis, l’état d’esprit des infirmières, aide-soignantes et ASH qui travaillent avec des musulmans, collègues ou patients ? La crainte. La crainte de la plainte pour racisme. La crainte d’être attendu à la sortie. La crainte d’être insulté, menacé… Ils ont beau mettre de belles pancartes dans les salles d’attente, expliquant la laïcité, l’égalité hommes-femmes, qu’on ne peut pas choisir un médecin selon son sexe… C’est le rapport de force continu dans nombre de services, à la maternité et aux urgences notamment.

Et c’est partout pareil, pour les employés de la Préfecture qui ne donnent pas au clandestin l’autorisation de séjour que l’autre exige… pour les commerçants qui n’osent pas dire un mot devant l’habit de Belphégor bien qu’interdit par la loi…

Naturellement tous les musulmans n’agissent pas ainsi, mais il y a parmi eux nombre de brebis galeuses qui n’ont pas évolué, et qui, ayant tété la violence mahométane avec le lait de leur mère, vont jusqu’au bout.

Cet article que j’avais écrit en juin 2012 n’a pas pris une ride, hélas… Il est même, forcément, en-dessous de la réalité actuelle :

Meurtres, prises d’otage, agressions, mort de Kilian : marre de l’exportation de la violence mahométane !

Il y en a marre. Peut-on encore dire que le hasard fait mal les choses quand on considère la liste des faits-divers tragiques qui endeuillent notre pays depuis plusieurs mois ?

Hasard si le tueur de Montauban-Toulouse était islamiste radical et s’appelait Mohamed Merah ?

Hasard si l‘assassin du petit Kilian s’appelle Souleymane ?

Hasard si le tueur des deux gendarmes s’appelle Abdallah ?

Hasard si le preneur d’otage de Toulouse se réclame d’Al Qaïda et s’appelle Fethi ?

Hasard si les violences entre musulmans de diverses obédiences ont alimenté les faits-divers cette semaine ?

Hasard si ceux qui, à Bruxelles, s’opposent par la violence quand ce n’est pas par l’émeute aux arrestations effectuées par les policiers sont musulmans ?

Hasard si un Français se déplace de Paris à Bruxelles, agresse deux policiers et déclare mener  son combat dans le cadre du djihad islamique ?

Certes, l’assassin d’Agnès s’appelle Mathieu. Les choses ne sont donc, fort heureusement, pas complètement manichéennes, il y a une majorité de musulmans, d’immigrés ou de descendants d’immigrés paisibles et respectueux des lois et une majorité de Français d’origine paisibles et respectueux des lois.


Néanmoins, on est bien obligés de constater que, si notre civilisation est peu à peu parvenue à discipliner l’être humain à coups de morale, d’interdits, d’entraînement au respect de l’autre et, plus que tout, au respect de la vie, ce n’est pas le cas de la civilisation mahométane fondée sur le coran et les hadith-s de la vie de Mahomet. Tout simplement parce que les enfants qui ont le malheur de naître dans une famille musulmane pratiquante sucent avec le  lait de leur mère les sourates proclamant la supériorité des musulmans sur les autres, la répétition ad nauseam de la nécessité de frapper, faire obéir ou tuer Infidèles et mécréants en tous genres et voient dès le berceau Mahomet présenté comme un modèle. Or, qui est Mahomet ? Un chef de guerre qui ne parle que conquête au nom d’Allah des terres non musulmanes, qui n’hésite pas à exterminer des tribus entières de juifs, qui fait fouetter femmes et opposants, qui proclame que apostasie et homosexualité sont passibles de la peine de mort et impose une obéissance absolue au nom d’un Dieu dont il prétend appliquer la volonté.


On est fort loin, vous en conviendrez, de notre civilisation marquée par Socrate, qui cherche à ébranler les opinions fausses par la réflexion et préfère mourir plutôt que de s’enfuir, quand, condamné par un procès inique, il refuse de trahir les lois de son pays ; par Descartes qui enjoint de douter de tout avant tout ; par Jésus qui appelle à pardonner et à accepter l’autre avec ses imperfections et son mode de vie, fût-il contraire à l’enseignement du Christ.

Alors comment s’étonner que les prosélytes de la religion d’Allah  qui ont un compte à régler avec eux-mêmes, avec l’autre ou avec la société aient plus de mal que nos jeunes  à se maîtriser et n’hésitent pas à tuer ?

On rappellera ici que la politique du gouvernement ne peut que favoriser la naissance et le développement de  nombreux Mohamed Merah, Abdallah Boumezaar et autres Fathi ou Souleymane. Taubira se glorifie de la disparition des tribunaux correctionnels pour mineurs. Taubira se glorifie de la disparition prochaine des peines plancher. Si on avait appliqué les peines plancher, les deux gendarmes seraient encore en vie…

Combien faudra-t-il de petits Kilian assassinés pour que notre gouvernement ose répondre à la violence par une violence légitime, seule susceptible de calmer ceux qui ne connaissent que la barbare loi du plus fort ?

Combien faudra-t-il de petits Kilian assassinés pour que notre gouvernement rompe avec la fuite en avant de l’école qui n’est plus républicaine et va l’être de moins en moins  en plus avec l’application du programme éducatif de Hollande ?

Marre de voir des petits voyous anti-école traîner leurs guêtres sur les bancs d’un « collège unique » qui refuse d’orienter avant 16 ans (et bientôt 18 ) vers un apprentissage  de métier manuel qui les débarrasserait d’une école haïe et qui débarrasserait condisciples et enseignants de contestateurs violents et irrespectueux qui cannibalisent toutes les aides, sans aucun résultat et empêchent, en plus, les autres de progresser. Epouvantable cerise sur le gâteau, ils rackettent, frappent, dealent et cognent à mort dans les toilettes ceux dont la tête ne leur revient pas ou qui osent leur dire non.

Marre de cette école qui n’est pas capable d’imposer sa loi et qui veut, sous prétexte d’égalitarisme et de mixité sociale, enlever des établissements scolaires des quartiers les perturbateurs pour les imposer là où ils seront minoritaires, sans se soucier de mettre en danger les jeunes qui respectent les autres et ceux qui ne sont pas capables de se défendre ?

Marre de cet état d’esprit qui interdit d’enfermer dans des établissements spécialisés sont qui sont des dangers pour autrui !

Marre de voir la France transformée par une immigration majoritairement arabo-musulmane, depuis trente ans, sans intégration, en période de chômage de masse.

Marre de voir l’islam harceler quotidiennement nos principes laïques, avec la complicité des dhimmis de gauche et de droite.

Marre d’avoir peur tous les jours pour nos enfants et petits-enfants.

Marre de voir nos policiers et nos gendarmes désarmés par les juges et la dictature de la bien-pensance.

Marre de sentir les racailles se sentir de plus en plus invulnérables.

Marre de sentir qu’à chaque élection, le poids de l’islam est de plus important, et qu’il a été décisif dans l’élection de Hollande à l’Elysée.

Marre d’une presse qui ne donne les noms des assassins que quand, exceptionnellement, ils s’appellent Mathieu.

Marre de sentir que l’élection de Hollande-Taubira donne l’impression aux voyous que tout leur est désormais permis.

Il nous faut du changement, du vrai. Mais exactement le contraire du changement qu’une Aubry appelle de ses vœux, qui ne peut qu’augmenter le nombre de victimes d’une culture de la violence qui s’implante sur notre sol avec la complicité criminelle nos politiques.

Christine Tasin

https://ripostelaique.com/meurtres-prises-dotage-agressions-mort-de-kilian-marre-de-lexportation-de-la-violence-mahometane-sur-notre-sol.html

Et ce n’est pas la servitude volontaire de nos dirigeants, de vrais dhimmis, qui arrangera les choses.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Les islamos menacent les policiers, les professeurs, les médecins… Marre de la violence mahométane

  1. 1214-1412

    Notre civilisation est parvenue peu à peu à discipliner l’être humain… C’est justement là le problème. Le respect de l’autre comme religion jusqu’à la destruction de soi-même. Les valeurs qui sous-tendent notre civilisation ne peuvent survivre s’il n’y a personne pour les défendre, elles sont le résultat d’un combat toujours renouvelé et si vous croyez pouvoir dormir tranquillement parce que celles-ci sont acquises elles mourront et votre mode de vie avec. Le respect, le pardon inconditionné, la recherche de la pureté morale sont des valeurs chrétiennes à atteindre… dans l’au-delà. Si elles sont instituées en religion d’état avec bûcher médiatique ou judiciaire pour les incroyants cela signifie la fin de notre civilisation, ou plutôt son remplacement par la barbarie islamiste. Et c’est bien là le but à mon avis des pseudo-dirigeants au service de l’Europe mondialisée qui ont pris le contrôle de notre pays.

  2. jpass60

    L’Occident est rejoint par l’histoire. Malgré quelques irréductibles bobos, les yeux s’ouvrent peu à peu. Le camp patriote est précurseur dans la prise de conscience qui s’installe, le combat ne fait que commencer. Comme la citation de Winston Churchill dans sons son discours de novembre 1942 « Ce n’est pas la fin. Ce n’est même pas le commencement de la fin. Mais, c’est peut-être la fin du commencement.”

  3. NICOLAS F

    Le cerveau limbique (ou paléocortex),s’il n’est pas régulé par un cortex bien structuré (merci à Descartes d’avoir détécté le raisonnement par déduction,induction et récurrence ) fait que l’individu (,nous tous , homo sapiens légèrement plus évolué qu’un simple…par exemple mouton) ne fonctionne qu’avec les fonctions basiques de ce paleocortex,c’est à dire
    la faim
    le sexe -reproduction
    le territoire.
    Ceci a été démontré par l’étiologiste Konrad Lorenz.
    La faim,la reproduction,le territoire .Les trois mamelles du coran.
    Surtout si en plus,on dit à ce coran:vous êtes chez vous.
    Une catastrophe humanitaire au sens strict du mot.

    1. denise

      ouah ! bonne explication révélatrice et je retiens « une catastrophe humanitaire »

      Merci aussi Christine pour cet article , j’ai eu conscience aussi dès que j’ai lu qu’un directeur d’un établissement scolaire technique, qui avait découvert une salle avec des tapis de prière ,avait été tabassé au bas de chez lui , en promenant son chien ! je me suis dit en effet que nous avions gravi un échelon supplémentaire dans la non démocratie , un mot qu’ils ne connaissent même pas , dans une société qui règle ses problèmes, par la violence . depuis nous avons eu ce couple de policiers tués..etc
      C’est ainsi que dans ma ville nait aussi le racket de commerçants, sinon .. .Ce n’est pas « NOUS » , ce n’est pas « NOUS  » ça !

  4. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    Il y a deux jours, suite à l’article  »temporaire ou durable, la partition s’installe en France … » j’ai proposé un commentaire sur l’insécurité en France, détaillée département par département. Mais cette information a été publiée avec deux jours de retard et n’a guère été lue. Voir l’article

    http://www.citoyens-et-francais.fr/article-la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-is-125522553.html

    Niveau 1 : QSN (QUARTIERS SENSIBLES DE NON-DROIT): Quartiers où règnent les bandes et la délinquance avec des faits de violences urbaines, fusillades ou règlements de comptes et trafic en tous genres. Ce sont les quartiers les plus chauds de France considérés comme des zones de non droit.
    Niveau 2: QSTD: (QUARTIERS SENSIBLES TRÈS DIFFICILES): des faits de délinquance réguliers et de toutes sortes. La plupart de ces quartiers ont été auparavant des zones de non droit.
    Niveau 3 : QSD (QUARTIERS SENSIBLES DIFFICILES): des faits de délinquance assez réguliers, trafic de drogue et toutes sortes de trafics, des nuits de violences urbaines qui peuvent arriver à la suite d’une petite tension.
    Niveau 4 : QSP (QUARTIERS SENSIBLES PROBLEMATIQUES):  petite délinquance qui peut être régulière et qui peut exploser à certains moments mais généralement ces quartiers sont calmes et font parler d’eux de temps à autres et posent quelques soucis a la ville mais ne sont pas considérés comme chauds.

    Peut-être que tout n’est pas exact, mais cela renseigne sur les zones à risques qu’il vaut mieux éviter. Par exemple à Marseille, il ne doit guère rester de quartiers sans danger.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Merci, ce recensement est assez ancien (2015) et un article sur le sujet est paru dans RR à l’époque.

      Ce qu’il faudrait, c’est une étude pour le moment présent.

      (Le modérateur).

  5. Xtemps

    Comme tout çà ressemble étrangement avec nos dirigeants.
    Et oui, c’est bas les masques musulmanes. que voulez vous.
    Il faudra un jour retourner dans les châteaux fort pour se protéger des musulmans et barricader nos quartiers.
    Mais avec tout çà, nos dirigeants voient toujours pas de problème!.

  6. frejusien

    Vu que les châteaux forts sont déjà investis par les migrants, après avoir été rénovés, que restera-t-il ?

    Long cri de colère auquel je m’associe pleinement…….

  7. frejusien

    Un petit oubli, la menace des juges aussi comme on l’a vu dernièrement sur le site,
    La société française toute entière est prise en otage, je me demande jusqu’où ça va aller

  8. grélaud

    ne vous inquiétiez pas Christine tasin ,je ne fais pas la gueule ,même si je ne met plus de commentaire je regard vos article ,la France surtout la France elle est entrain de sombré vite et très vite et temps mieux ,les gens vont tellement souffrir ,souffrir a un tel point que sa ne sera plus supportable s’attend se moment avec impatience ,la destruction de la France est été rapide quand même jamais j’aurais cru a se point ,il le fallait ?

Comments are closed.