Quand Abdeslam, qu’il faut pendre haut et court dit « islam », les juges n’entendent pas « tous les musulmans »


Quand Abdeslam, qu’il faut pendre haut et court dit « islam », les juges n’entendent pas « tous les musulmans »

Illustrations de Tcho : http://tchodessin.fr

http://www.fdesouche.com/950223-ouverture-proces-terroriste-islamiste-salah-abdeslam-belgique-ne-repondrai-aux-questions-place-confiance-allah

Abdeslam a osé « les musulmans sont jugés et traités de la pire des manières  » ; une seule réponse à cela : pendez-le haut et court

C’est aussi la réponse de Martin Moisan. sur Riposte laïque.  Extraits ci-dessous :

Condamnons le bon musulman Abdeslam à mort, et tuons-le au plus vite !

[…]

Il y avait un bruit de fond des informations du midi. Et il n’y en avait que pour Abdeslam, traité par les journalistes avec une invraisemblable bienveillance. Cette ordure a participé à des attentats qui ont coûté la vie à 130 personnes, blessé des centaines d’autres, et il est traité comme s’il était un vulgaire escroc à la carte bleue. A comparer avec le lynchage de l’Italien qui n’a blessé que 6 clandestins !

Ce qui m’exaspère est l’impossibilité, en France, de remettre en cause les conneries humanistes de Badinter et de tous les curés de gauche. Il paraîtrait qu’un pays civilisé ne doit pas tuer ceux qui tuent. C’est même une des conditions pour rentrer dans l’Union européenne. Au-delà du fait que les Français n’ont jamais été consultés sur cette question, sur le fond, je ne vois pas pourquoi un pays s’interdirait d’exercer la violence suprême, le droit de tuer, contre des pourritures qui nous confirment, par leur attitude, « qu’ils ne méritent pas d’être sur Terre ». Je rappelle d’ailleurs, pour montrer la logique à géométrie variable de nos Tartuffes humanistes, que Laurent Fabius estimait que Bachar (qui avait le tort de lutter contre les islamistes qu’il finançait et armait), avait clairement expliqué que Bachar méritait la mort : « Je suis conscient de la force de ce que je suis en train de dire : Mr Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la Terre ».

Donc, à quoi bon dépenser des sommes folles à garder Abdeslam en prison ? A quoi bon lui aménager des conditions de détention indécentes ?

Filmé 24h/24, salle de sport aménagée… comment est détenu Salah Abdeslam à Fleury-Mérogis

A quoi bon lui organiser ce procès de Bruxelles, qui précédera le prochain procès de Paris ? A quoi bon mobiliser des centaines de policiers attachés à le protéger ? A quoi bon faire travailler des dizaines de juges, qui vont consacrer des milliers d’heures à ce dossier ?

Ce matin, à l’audience, Abdelsam a clairement expliqué qu’il ne répondrait pas aux questions des juges, et qu’il ne reconnaissait que la seule autorité d’Allah. Ce faisant, il a confirmé la thèse que développe Riposte Laïque : de même que le violeur Tariq Ramadan s’est comporté en bon musulman, de même l’assassin Abdeslam n’a fait qu’imiter le beau modèle, et respecté les textes sacrés de l’islam.

[…]

Si on avait exécuté de suite Abdeslam, on serait plus tranquille. Certes, son ancien avocat Franck Berton n’aurait pas pu se faire de pub dessus, comme son copain Dupont-Moretti sur le frère de Merah. Mais le tuer, le mettre hors d’état de nuire, débarrasser l’humanité de cette pourriture, c’était accomplir un acte de salubrité publique. C’était libérer des dizaines de policiers attachés à sa surveillance, libérer des places de prison pour y faire accomplir quelques-unes des 100.000 peines de prison jamais exécutées… Mais c’était surtout envoyer un message fort aux islamistes, et éviter une future prise d’otage, avec demande de sa libération, une spécificité des terroristes musulmans pro-palestiniens.

[…]

https://ripostelaique.com/condamnons-le-bon-musulman-abdeslam-a-mort-et-tuons-le-au-plus-vite.html

Oui, la seule réponse est la mort.

Ce ne sera pas celle de Macron ni d’aucun dhimmi susceptible de prendre le pouvoir en France.

Et pourtant… il ose encore invoquer l’islam et il pleurniche sur les pauvres musulmans qui seraient des victimes. Victimes au Bataclan ? Victimes à Charlie Hebdo ? A Marseille ? A Nice ?

Ho, messieurs les juges, c’est lui qui le dit, c’est bien l’islam qui les a inspirés, lui et ses complices.  J’aimerais comprendre pourquoi, quand c’est moi qui dis « islam assassin », on me condamne au motif que cela reviendrait à dire « tous les musulmans sont assassins » mais quand c’est Abdeslam ça ne défrise personne.  Personne ne le relève. Personne ne l’utilise. Personne.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/12/07/proces-christine-tasin-ou-vol-au-dessus-dun-nid-de-coucous/

On pourrait même croire que l’ordure Abdeslam est un héros, parce qu’une énigme et que, partant,  toutes ses paroles sont paroles d’or, eu égard au temps que lui consacrent journaleux et politiques.

Tant la fascination pour les tueurs fanatiques ne concerne pas que les djihadistes… Les journaleux castrés et beni-oui-oui ont-ils des fantasmes de virilité en parlant de l’ordure Abdeslam et de ses complices ?

Il y a en ce bas monde des choses étranges…

Faut-il espérer une révolution qui nous donne accès aux prisons et qui permette de débarrasser la terre de cette ordure et de quelques autres du même acabit ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Quand Abdeslam, qu’il faut pendre haut et court dit « islam », les juges n’entendent pas « tous les musulmans »

  1. Racaille Macron Coran

    « Insécurité et peur des attentats » : hausse record de 85% du nombre d’Allemands détenant un permis de port d’armes.
    Les citoyens allemands s’arment. En deux ans, le nombre de permis de port d’armes a quasiment doublé : à peine 300 000 en janvier 2016, plus de 550 000 à la fin de l’année 2017.
    Insécurité, peur des attentats, les mêmes ressorts sont à l’œuvre en France : après un attentat, les armuriers sont débordés par les demandes. Les stands de tir font le plein depuis quelques temps, puisqu’une licence de tir permet, en France, la détention d’armes.
    http://www.lefigaro.fr/conso/2015/11/20/05007-20151120ARTFIG00071-malgre-la-demande-la-plupart-des-particuliers-ne-peuvent-pas-se-procurer-d-armes-a-feu.php

  2. clairement

    Tout à fait d’accord.
    De mon côté ce que je ne comprends pas c’est que l’état déclare que NOUS SOMMES EN GUERRE mais il ne sollicite pas LA LOI MARTIALE qui serait un excellent message à tous ces criminels abrutis

  3. conan

    De ce que j’ai appris de la part des Bourredingues du micro dans les TSF, c’est que nos « autorités » sont aux aguets car elles redoutent un suicide …..
    Ah si seulement cela pouvait arriver et que l’on soit ainsi débarrassés de cette infecte pourriture !!!….

  4. claude t.a.l

    Réponse brève à un sondage :

    –  » selon vous, claude, quelle devrait être la peine infligée par un tribunal à salah abdeslam ?  »

    –  » couic !  »

    ( Dictionnaire Larousse

     » couic :
    Désigne le cri d’un d’un animal ou d’un homme à qui on tord le cou. » )

  5. Amélie Poulain

    « Tant la fascination pour les tueurs fanatiques ne concerne pas que les djihadistes… Les journaleux castrés et beni-oui-oui ont-ils des fantasmes de virilité en parlant de l’ordure Abdeslam et de ses complices ? »

    Bonne question Christine.

    J’ai toujours été étonnée de constater la complaisance que l’on a en France envers les délinquants et ceux qui passent leur temps à pourrir gravement la vie des autres (en les couvrant d’aides parfois ce qui est doublement significatif).

    Curieux effectivement…..

  6. frejusien

    Il y a une véritable fascination exercée par les tueurs et les mafieux en général,

    à l’occasion de ce procès, on nous a longuement affiché la sale tronche du tueur agrandie sur l’écran, pour qu’on en « profite » bien,

    Quelle peut être le ressenti des victimes ? Pourquoi toute cette publicité pour une vermine qui mérite juste d’être écrabouillée comme une merde qu’elle est ?

    On sait pertinemment qu’ils n’en tireront rien, aucune info.

    Tout ce cinéma, tout ce cirque, toute cette « mise en scène », tout ce remue-ménage, tout cet argent claqué, tant d’honneur accordé …

    A-t-on affaire à un petit génie précieux et irremplaçable ???

    On se fout de notre gueule en long , en large et en travers, on nous occupe avec une affaire qui aurait du être réglée proprement depuis deux ans,

    je zappe, et j’espère que des milliers de téléspectateurs en feront autant, pour que l’audimat baisse quand sa face camarde de b…… tueur apparait

Comments are closed.