« Nous avons assassiné 6 millions de Juifs et importé 20 millions de musulmans, communément intégristes »


« Nous avons assassiné 6 millions de Juifs et importé 20 millions de musulmans, communément intégristes »

« L’Europe est morte à Auschwitz »…

S. Vivar Rodríguez – Europa murió en Auschwitz 2004La phrase choisie comme titre par Résistance républicaine est tiré du texte ci-dessous intitulé L’Europe est morte à Auschwitz, traduction d’un article en espagnol d’un certain Sebastián Vivar Rodríguez dont on ne sait rien par ailleurs, publié le 21 novembre 2004 sur le site Gentiuno gente del siglo XXI par un certain Sebastián Vivar Rodríguez dont on ne sait rien par ailleurs. Cet article a connu une histoire un peu bizarre.

I Le texte de 2004, traduit en français par mes soins 

« L’Europe est morte à Auschwitz

Je me promenais sur la Rambla du Raval (Barcelone) quand je le vis clairement : « La vérité ne se marie avec personne. » (proverbe espagnol).

Nous avons assassiné 6 millions de Juifs, pour finir par importer 20 millions de musulmans, communément intégristes.

Comment, il n’est pas possible de généraliser ? Eh bien ! à voir comment les choses ont évolué pour nous, moi, je crois que oui, on peut généraliser. Mais il y a des exceptions ? D’accord, mais ce sont des exceptions.

C’est-à-dire que, pour le reste en général, on doit se dire que nous avons brulé à Auschwitz la culture, l’intelligence et la capacité de créer. Nous avons brûlé le peuple du monde qui s’autoproclame le peuple élu de Dieu.

Car c’est le peuple qui a donné à l’humanité des figures emblématiques capables de changer la face de l’histoire (le Christ, Marx, Einstein, Freud…) et qui est à l’origine d’acquis essentiels de progrès et bien-être.

Et il faut dire aussi que le résultat du relâchement des frontières et du relativisme des cultures et des valeurs, sous l’absurde prétexte de tolérance, ce fut ces 20 millions de musulmans, souvent analphabètes et fanatiques, que l’Europe a laissé entrer qui sont, au mieux, comme je le disais, dans cette Rambla du Raval, la meilleure expression du tiers monde et du ghetto, et qui, au pire des cas, préparent des attentats comme celui de Manhattan ou celui de Madrid, dans des logements sociaux que nous leur procurons chaque jour.

Nous avons échangé la culture pour le fanatisme, la capacité de créer pour la volonté de détruire, l’intelligence pour la superstition. Nous avons échangé l’instinct de transcendance des Juifs – qui, même dans les pires conditions imaginables, ont toujours été à la recherche d’un monde meilleur de paix –, pour la pulsion du suicide. Nous avons échangé l’orgueil de vivre pour l’obsession fanatique de la mort. Notre mort et de celle de nos enfants.

Quelle erreur nous avons commise !

Sebastián Vivar Rodríguez

21 novembre 2004

Traduction depuis l’espagnol par Jean Lafitte 

 

II  Coup d’œil sur la Rambla del Raval à Barcelone où l’auteur espagnol a eu la révélation qui est à l’origine de son article

EL Raval est un quartier pittoresque de la vieille ville de Barcelone, à la population cosmopolite ; Rambla signifie avenue, et ici, plus particulièrement, la promenade :

 

Et pour avoir une idée de la population du quartier, voici la première photo d’un article ¿Ravaleamos? ruta por el Raval publié en décembre dernier à l’intention du touriste, photo enregistrée en aout 2016, date très probable de la photo elle-même. Cliquer sur la photo pour bien voir les détails.

 

Elle est prise à moins de 250 m. de la Rambla, au débouché de la Carrer Junta del Comerç, à gauche, sur la Carrer de l’Hospital, en face. Sur la droite s’étend l’ancien Hôpital de la Ste Croix, occupé aujourd’hui par la Bibliothèque nationale de Catalogne. Derrière les deux dames de droite, un passant se désaltère à une fontaine ménagée dans le mur du bâtiment.

 

III – Un texte de 2004 qui circule et pose des questions

Au moins depuis février 2007 circule sur Internet, à l’initiative des particuliers qui le font suivre, un article d’un Espagnol qui dit sans ambages son inquiétude face à l’arrivée massive de musulmans en Europe.

Un premier témoignage de cette circulation en France apparaît dans un site politique de soutien à M. Sarkozy alors candidat à l’élection présidentielle ; “posté” par « Isolina Secrétaire », il est daté « mardi 13 février », ce qui correspond à 2007 ; avant, le mardi le plus proche serait en 2001, ce qui est peu vraisemblable, et après, il n’y en  pas avant 2018 !

En voici le début :

« Mar 13 Fév [2007]- 1:25:29

« Reçu par mail un texte intitulé “L’Europe est morte à Auschwitz” écrit par un journaliste chrétien espagnol, du nom de Sebastian Villar Rodriguez qui m’a terriblement touchée. C’est un texte court mais d’une force inouïe. »

Le texte lui-même, terminé par la signature « Sebastian Villar Rodriguez », est rigoureusement identique à la traduction française donnée le 19 mars 2006, sur son site propre, par un Américain qui signe Bernie. Elle est annexée, avec la traduction italienne, à tout un exposé qui fait le point sur l’histoire de ce texte que Bernie a trouvée par ses recherches avec Google et que mes propres recherches ont confirmée.

À l’origine se trouve un article en espagnol publié le 21 novembre 2004 sur le site Gentiuno gente del siglo XXI par un certain Sebastián Vivar Rodríguez dont on ne sait rien par ailleurs. Mais ce texte a été repris ou traduit sur de nombreux sites en altérant le nom de l’auteur, principalement en changeant Vivar en Vilar ou Villar, en le présentant comme un journaliste espagnol, et son article comme publié dans un journal papier le 23 septembre 2005, ou encore le 15 janvier 2008, … Bref, du grand n’importe quoi !

IV – En 2012 apparaît une nouvelle version de ce texte, manifestement apocryphe

Or le 17 janvier 2012 un certain Eliezer Zis publie sur un blog « Eli d’Ashdod », en espagnol et en français, « un article écrit par l’écrivain espagnol Sebastián Rodríguez Vilar et publié dans un journal espagnol le 15 Janvier 2008 » (on y lit aussi « Rodrigez »). Ce nouvel intervenant est un militant très actif de la cause juive et de l’État d’Israël et se présente sur Twitter comme « Journaliste, Commentateur politique, Professeur de français ».

En fait, sa publication est la reprise quelque peu modifiée du texte de 2004, mais suivi continument par un complément quatre fois plus important, qui met en parallèle Juifs et musulmans dans le monde, et impute à l’islam les persécutions contre les Juifs et une grande part du terrorisme d’aujourd’hui. Le titre lui-même est changé : « La VIDA murió en Auschwitz / La VIE est morte à Auschwitz ».

Cette version longue sera ensuite reprise tant et plus sur des site et par courriels entre particuliers, mais comme elle n’a rien d’authentique, il me paraît inutile d’en dire plus.

Je ne mets donc ici qu’un lien vers l’original espagnol de 2004, j’ai donné ci-dessus  la traduction que j’en ai faite, afin d’être plus fidèle à cet original que celle de l’Américain Bernie.

Voici le PDF de l’article original en espagnol:  S. Vivar Rodríguez – Europa murió en Auschwitz 2004

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean Lafitte

Linguiste, colonel de l'armée de l'air retraité


15 thoughts on “« Nous avons assassiné 6 millions de Juifs et importé 20 millions de musulmans, communément intégristes »

  1. conan

    Oui, merci Jean pour l’évocation de cet excellent article que quasiment tout le monde a eu l’occasion de lire et de transférer à son répertoire, parce que criant de vérités !!!…..
    Vérités qui peuvent nos conduire aujourd’hui au tribunal, dans notre cher pays qui se vante d’avoir inventé les droits de l’homme et la liberté d’expression !!!…
    Sa diffusion depuis maintes années n’a pas empêché les français de continuer à toujours bien « veauter »…
    Il est vrai qu’aucun grand leader politique n’a osé s’approprier ces vérités et en faire la cause de son combat pour la France et les français.
    Une petite rectif de ma part cependant : je pense que l’apport d’au moins 20 millions de ces nouveaux « croyants » doit plutôt s’entendre pour notre seul pays et non pour l’Europe…
    Hé oui, comment expliquer autrement que nous soyons passés de 45 millions de personnes dans les années 60 à 67 millions actuellement, malgré un taux de fécondité négatif pour les autochtones ?
    Ceci explique sans doute cela …

    1. Jean LafitteJean Lafitte

      Merci pour le « Merci », d’autant plus justifié que contrairement à ce que vous écrivez, il ne me parait pas que cet article soit si connu que cela; à moins que mon ami qui me l’a fait suivre et moi-même ne fassions pas partie de « tout le monde », car nous ne l’avions jamais rencontré, malgré l’attention que nous portons à ce grave problème.

      Et au passage, je lance une question à la cantonade : Si la Corse obtient un pouvoir législatif, ne filtrera-t-elle pas l’entrée sur son territoire de personnes qui porteraient atteinte à l’identité du « peuple corse » ?

      1. conan

        Oui, j’ai vu passer et repasser cet excellent article plusieurs fois, depuis, je crois, pas loin d’une dizaine d’années.
        Il est vrai qu’ayant été immobilisé plusieurs années à la suite d’un accident, j’ai été très longtemps la tête dans bien des sites de ré’information, et, en échange, les nouvelles n’ont pas manqué d’affluer ….
        Pour la Corse, actuellement, je crois qu’il n’y a aucune surveillance sérieuse de l’arrivée de migrants, ni de la part de l’Etat ni de la part des autonomo-indépendantistes auto-proclamés, lesquels trouvent peut-être un intérêt dans cette clientèle électorale, un peu comme tous les autres partis sur le continent …
        Ces gens n’ont rien à voir avec les populistes corses qui avaient rétablis, eux-mêmes et spontanément, l’ordre dans la cité des jardins de l’Empereur à Ajaccio, ce qui leur a valu d’être traités de fachos et de racistes par les turlupins en question…..à suivre …

      2. frejusien

        Les nationalistes corses se préoccupent bien plus des « pinzutti » fortunés et de leur cohorte de promoteurs avides de destruction environnementale, que des maghrébins tant qu’ils se tiennent tranquilles

  2. lucide

    MAIS QUI VEUT AUJOURD’HUI CETTE IMMIGRATION a majorité musulmane?
    Qui veut ensevlir notre civilisation européenne sous l’immigration de masse?

    LES EUROPEENS?

    PAR QUI NOUS EST-ELLE IMPOSEE? Drôle de silence de la part de ce Monsieur!

  3. persan

    ce texte occulte l’apport des civilisations grecques et extrêmes-orientales, et minimise les collusions entre les descendants d’Abraham, tantôt alliés, tantôt ennemis irréductibles….
    le peuple élu s’honore d’avoir produit Spinoza, Karl Marx Einstein et le Christ, qui n’est pas monté tout seul sur sa croix….
    il n’a à l’évidence jamais produit de monstre , ni de monstruosité…..

    1. Dédénembrouillepas

      « Nous » est de trop, je ne suis pas d’accord avec le « nous », « moi », qui analyse depuis toujours ce qui justifie le fait que des juifs aient refusé le Christ pour le livrer aux romains…
      et pourquoi une hérésie chrétienne a accouché de l’islam…
      pourquoi l’athéisme a accouché du nazisme et du communisme,..

      1. EVA

        Ce n’est pas une hérésie chrétienne qui a accouché de l’islam, car l’islam a énormément de points communs avec le judaïsme (interdits alimentaires, circoncision…)
        La polygamie et la répudiation furent tolérées par le judaïsme, même si elles ne sont plus du tout pratiquées aujourd’hui par les juifs, Dieu merci !

        Et on ne peut pas dire que « les juifs » ont refusé le Christ et l’ont livré aux Romains, car de très nombreux disciples de Jésus étaient juifs, et Jésus était lui-même issu d’une famille et d’un milieu juifs.
        L’Eglise Catholique s’est déjà clairement prononcée sur le sujet: les juifs ne peuvent être collectivement rendus responsables du sacrifice de Jésus, ni les juifs de l’époque, ni les juifs d’aujourd’hui.
        Le haut clergé juif de cette époque a eu peur de la popularité grandissante de Jésus, et il est vrai qu’une foule illettrée et manipulée par ce clergé a clamé son accord pour la crucifixion de Jésus. Mais cela ne nous permet en aucun cas de culpabiliser les juifs dans leur ensemble, et de les traiter de peuple « déicide » comme certains le font encore aujourd’hui, ce qui est une honte, à mon avis.

        1. Jean LafitteJean Lafitte

          Merci pour cette intervention que j’aurais dû faire moi-même. Vous connaissez parfaiement le dossier et votre texte est parfait !

  4. pikachu

    @Jean Lafitte

    Ce texte est originellement de Pilar Rahola et cette version me semble etre une version quelque peu modifiee de l’original.

    1. Jean LafitteJean Lafitte

      Vous me faites découvrir Pilar Rahola… mais pas de trace d’un article d’elle antérieur à celui de Sebastián Vivar Rodríguez de 2004 que j’ai traduit. Je ne cite que ce que tout le monde peut vérifier, en donnant des références précises.
      Et de toutes façons, je n’ai cité cet article que comme exemple de la prise de conscience publique en Espagne, dès 2004, du danger islamique pour l’Europe.
      ¡ Nada más !

  5. EVA

    Excellent texte, mais dommage qu’il ne mentionne pas la très longue liste de membres de l’élite juive qui est immigrationniste à fond et honteusement pro-islam.
    Que penser des associations juives qui traînent en justice quiconque commet le crime de critiquer l’islam, même avec des preuves à l’appui ?
    Pourquoi les islamo-collabos sont-ils épargnés quand ils sont juifs ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Pourquoi ? A chaque fois qu’on parle des dégâts de l’immigration, des assassinés, il faut faire l’énorme liste des chrétiens et athées qui sont immigrationnistes et honteusement pro-islam ? Ce genre de remarque est insupportable et lassant. Il y a des juifs immigrationnistes commme des athées et des chrétiens immigrationnistes ( à la tête des chrétiens le pape, d’ailleurs ) ; idem pour les associations. Quant à prétendre qu’on épargnerait les islamo-collabos juifs c’est d’une mauvaise foi carabinée, Attali, BHL et compagnie sont dans notre ligne de mire. Simplement on n’est pas obsédés par les croyances ou la famille des islamo-collabos, nous. Il y a des chrétiens qui trahissent les chrétiens, comme le pape. Il y a des juifs qui trahissent les juifs, commme Attali etc. Point barre. Ce genre de remarque n’a pas sa place sur RR. Merci.

Comments are closed.