50% des conseillers municipaux de ma commune ne payent pas l’impôt sur le revenu, comme 62% des Français


50% des conseillers municipaux de ma commune ne payent pas l’impôt sur le revenu, comme 62% des Français

Mauvaise semaine pour les Français ! Enfin pas pour tous !

D’ailleurs c’est pour de moins en moins de Français que cette dernière semaine de janvier froide et pluvieuse est sans aucun conteste l’une des plus désagréables de l’année.

En 2012, au début du mandat pluvieux de Porcinet, la moitié des Français étaient encore à redouter l’arrivée de cette dernière semaine de janvier.

En 2015, ils n’étaient plus que 46% à craindre l’arrivée de cette froide semaine, en 2016 42% et en 2017 de savantes projections sur le bonheur intérieur franchouillard nous annoncent qu’il n’y aura  plus que 38% de Français à détester cette dernière semaine de janvier.

Il s’agit certainement là de la plus formidable réussite de cinq années de hollandisme, succès de Papa Gayet dans les pas duquel Jupiter s’empresse de marcher.

 

Mais quelle est donc encore cette abracadabrantesque ré information que Résistance Républicaine va encore balancer à ses lecteurs, Cher monsieur ?

 

Tout simplement, qu’en janvier 2018, seuls 38% des foyers français paient encore l’impôt sur le revenu. Et pour ceux qui n’ont pas sacrifié le peu de liberté fiscale qui leur restait, la dernière semaine de janvier est celle où tombe le premier tiers provisionnel.

De moins en moins de foyers paient l’impôt sur le revenu et donc de moins en moins de Français savent ce que cela coûte d’être français. Ah, que ne connaîtrions-nous au moins une fois cette indicible joie de plus recevoir ce premiers tiers provisionnel !

Cette joie, vous ne la connaîtrez certainement jamais misérable Tiers Etat, ben oui Tiers Etat dis-je, puisque vous n’êtes plus qu’environ un tiers (38% pour être précis) à payer l’impôt sur le revenu pour le plus grand bonheur des 62% qui en sont exonérés.

En revanche, vous avez la possibilité de savoir qui sont ces 62% de sangsues.

Oui, oui, vous pouvez savoir qui sont ces 62% de bienheureux.

 

Mais comment donc, Cher Pic de La Mirandole ?

 

Il vous suffit de prendre connaissance du « Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts », il s’agit de son intitulé exact  et relatif à la « publicité de l’impôt sur le revenu »

BOFP-I du 12.09.12

En 4 pages de format A/4, on apprend que « l’article L.111 du livre des procédures fiscales permet aux contribuables de prendre connaissance, auprès de la direction départementale des finances publiques dont ils relèvent, de certains renseignements sur les revenus et l’impôt sur le revenu d’autres contribuables »

En pratique, la DDFIP est tenue de mettre à la disposition du contribuable demandeur « un CD- ROM qui regroupe les impositions établies à l’issue de la dernière émission d’impôt sur le revenu réalisée »

Certes, le contribuable qui consulte ce CD-ROM est tenu à une stricte obligation de confidentialité dont le non-respect est sanctionné pénalement très lourdement, jusqu’à un maximum de 5 ans d’emprisonnement.

Il n’en de demeure pas moins qu’il est de salubrité publique que tout assujetti à l’impôt sur le revenu sache qui sont ses commensaux et ipso facto ceux qui n’en sont pas.

Désormais, chers lecteurs il vous sera parfaitement loisible d’aller découvrir par vous-mêmes ces vérités qui dérangent.

L’auteur de cette chronique qui a déjà effectué cette démarche, a ainsi découvert que la moitié des conseillers municipaux de sa commune ne payaient pas d’impôt sur le revenu.

Ne sont-ils pas beaux nos représentants ?

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “50% des conseillers municipaux de ma commune ne payent pas l’impôt sur le revenu, comme 62% des Français

  1. palimola

    Et bien les 62% ont bien de la chance !! je sais qu’il existe divers moyens pour ne pas se faire ratiboiser mais j’ignore lesquels …..si quelqu’un pouvait me refiler un tuyau ….je suis preneur .

    1. Machinchose

      faudra demander a l’ immonde Thomas Fabius, fils du non moins infect Laurent le tuyau

      ce repris de justice pour abus de confiance, et qui a acheté un appartement a plus de 7 millions d’ euros dans le quartier Saint Michel il y a quatre ans, avait été signalé par tracfin
      la « justice » a réussi a ne pas encore s’ intéresser a lui, parce que Papa Fabius a encore un carnet d’ adresses et de pistons bien étendu

      gentil papounet, c’est celui là même du « sang contaminé » …alias Monsieur « responsable mais pas coupable »

      ah! oui! je ne vous ai pas dit le plus craquant:
      c’est que l’ abject rejeton ne paie pas d’ impot sur le revenu!
      en effet il est « chomeur » ne reçoit aucun salaire, mais vit sur un pied princier

      comment ? simple, son job consiste a hanter les casinos de France et d’ ailleurs
      celui de Monaco entre autres qui pour faire plaisir a son Papa a effacé une dette en centaines de milliers d’ euros ( au kazou, papa a toujours le bras long)

      voilà, vous etes renseignés pour ne plus payer d’ impots

      par contre imaginer que cette ordure sert de blanchisserie a pognon venant de trafics louches…ce serait etre une vraie langue de pute…..comme moi 😆

      et voilà pourquoi je continue a rêver d’ un cyclone, un ouragan, qui nettoierait enfin, même un peu, toutes ces écuries d’ auchiasses qui ont salopé notre Pays

    2. Xtemps

      Dite que vous êtes musulman ou africain, un des tuyaux comme code d’accès pour ne pas payer les impôts.
      Vous aurez même droit à la double nationalité pour éviter d’être français et de payer les impôts pour le rester, jusqu’au moment où il y aura plus de français en France, tout est fait pour quitter la France et rester français, qui coûte très cher pour le rester, tout est fait pour dégoûter les français pour le rester, que voulez vous.
      Mettez votre adresse ailleurs hors de France aussi, voir autres trucs pour éviter les impôts anti France.
      D’ailleurs qui s’en cachent encore aujourd’hui, mêmes les artistes évitent les impôts, alors!, certains ne sont déjà plus français, pas besoin de vous le dire, mais c’est normal pour nos cornichons aux pouvoirs, un petit coup de gueule et on oublie, voyez vous.
      Mêmes les impôts s’attaquent à la vraie France et aux vrais français.
      Rester français c’est pour payer pour les autres, les droits des autres uniquement et de les entretenir en France, tous les découragement possibles pour ne plus rester français et rester en France, en tous les cas.
      Ajoutez la justice mur des cons en plus, la politique malmenée antidémocratique, les zones de non droit, les agressions, les violes, les attentats et autres joyeusetés pour décourager de rester en France et français.
      Même topo partout en Europe, bien sûr.
      Et oui, cela va jusque là avec nos cocos aux pouvoirs, que voulez vous.
      Vous découvrez chaque jour un peu plus amis résistants, et c’est pas fini, il y a encore le reste encore à découvrir, accrochez vous, même si vous l’êtes déjà.

  2. margerie

    Quelle est la démarche en détails à effectuer ? A qui s’adresser, quelle type de demande faire, par lettre simple ou recommandée, cette demande couvre les personnes nommément, j’habite une ville de 80 000 habitants va t’on me communiquer les imposables sur 80 000 habitants ? merci de votre réponse.

  3. durandurand

    Je fais parti des 38% de con-tribuables que l’état n’aime pas , , est ce qu’il ne fait le plus mal au ventre c’est de raquer un peu plus chaque année , pour donner à tous ces allogènes clandestins ou non .
    Eux nos connards de politocards qui nous parlent de justice social , elle est ou ?
    Pour moi la justice social serait que tous les français paient en fonctions de leurs revenus . Marre d’être presser comme un citron , les impôts c’est du racket , du vol légalisé .

    1. WoxBo

      Pour « aider » les allogènes… et les grandes banques !

      montant de l’impôt sur le revenu collecté chaque année = montant annuel des intérêts de la dette

      Merci la loi du 3 janvier 1973, par un tour de passe-passe l’Etat rackette 50 milliards d’euros sur le dos des Français pour les redonner directement aux banques…

  4. Amélie Poulain

    « Pour moi la justice social serait que tous les français paient en fonctions de leurs revenus . »

    Le problème c’est que payer même une part infime d’impôts implique d’autres ponctions financières donc ce n’est pas simple du tout. Dans ce cas, il faudrait revoir le système en entier alors.

    Et croyez-moi, il y en a qui ne paient pas d’impôts mais heureusement car ils peuvent déjà à peine vivre avec ce qu’ils ont comme revenus et ce n’est pas faute d’avoir donné à la Société. Et je parle de gens qui ont travaillé ou travaillent, voire même qui ont donné beaucoup à la France sans aucun remerciements bien sûr.

    Il ne faut pas tout mélanger même s’il est vrai que le système est très mal fait et injuste je le conçois.

    Mais je n’entends pas beaucoup de gens parler et râler pour les assistés sociaux à vie, la CSG (je me demande encore aujourd’hui comment une telle arnaque a pu se mettre en place et sans cris des syndicats, salariés, etc..), etc…..pour ne citer que ça…….

  5. MaximeMaxime

    En réalité, tous les Français paient des impôts : au moins la TVA qui s’élève en général à 20% du prix !
    Les impôts locaux aussi, dont certains seniors sont cependant exonérés.
    Le problème est que la TVA n’est pas un impôt patriotique car elle est indolore, le consommateur n’est pas vraiment conscient du fait qu’il paie un impôt en recourant à un achat ou une prestation de service.

  6. La moutarde me monte au nez

    XTemps,
    Une petite précision.
    En ce qui me concerne la justice ce n’est pas le «  mur des cons »
    Mais «  les cons du mur « 
    J’entends par la que je ne prend soin pas en compte les malheureux qui ont été épinglés sur le dit mur, mais uniquement ceux qui ont été assez cons pour faire ce mur.
    Ils se sont discrédités eux mêmes, pourtant il n’avaient pas besoin de cela.
    Nombres de leurs agissements étaient largement suffisants pour qu’aux yeux du grand public l’image : juge = con se soit imposée naturellement.
    Pour ma part, je savais que le concours d’accés à la magistrature était très dur,
    et qu’on ne sélectionnait que le dessus du panier, mais jusque là je ne savais pas que l’épreuve de connerie était la matière avec le plus gros coefficient, devant couardise et crainte de l’auditoire,

Comments are closed.