Scandale de l’affaire Sarah Halimi : le juge refuse la qualification antisémite


Scandale de l’affaire Sarah Halimi : le juge refuse la qualification antisémite

La pauvre Sarah Halimi est morte dans des conditions effroyables, tabassée et torturée pendant un temps certain avant d’être défenestrée pendant que voisins et policiers écoutaient dans la cage d’escalier.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/19/terrible-revelation-sur-la-mort-de-sarah-halimi-policiers-et-voisins-ont-entendu-ses-cris-et-nont-rien-fait/

Mais cela ne suffisait pas. Il fallait la tuer une deuxième fois.

L’assassinat de la ‘pauvre Sarah Halimi sera étouffé, la pauvre ayant eu le double malheur d’être assassinée pendant la campagne électorale. Il ne fallait pas faire de vagues… Pas parler de l’insécurité, de l’islam et des insultes antisémites que son assassin proférait avant même la nuit du drame. Silence radio dans tous les medias. Seule la patriosphère s’est mobilisée sur le sujet.

Les Israéliens ont clairement accusé la France de faire le jeu de Macron :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/04/07/sarah-halimi-un-journal-israelien-accuse-la-france-de-mentir-par-peur-dune-victoire-de-marine/

Autre hypothèse pour notre ami Pikachu :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/29/pourquoi-fallait-il-absolument-pour-macron-etouffer-lassassinat-de-sarah-halimi/

Tout de suite, la grande peur a été de mettre à jour l’antisémitisme musulman et les menaces qui s’accumulent contre les Juifs en France. Kobili Traoré ? Mais un simple déséquilibré, messieurs-dames !

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/02/17-personnalites-appellent-a-faire-la-lumiere-sur-le-meurtre-de-sarah-halimi-a-paris/

Tout cela pour aboutir, en juillet 2017, à une mise en examen excluant la qualification antisémite !

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/14/justice-le-meurtrier-de-sarah-halimi-netait-pas-antisemite/

Mais tout cela ne suffisait pas, il fallait la tuer une troisième fois :

Depuis juillet dernier, la famille de Sarah Halimi, ses amis et avocats, et même le parquet se battent pour obtenir cette qualification.

Le juge a tranché, ce sera non.

La honte de la France. Une honte de plus.

Neuf mois après le meurtre de Sarah Halimi, la juge d’instruction n’a pas donné suite à une demande du parquet de Paris pour retenir le caractère antisémite et a rejeté lundi une demande similaire des parties civiles, a appris mardi l’AFP de source proche du dossier.

L’avocat des enfants de cette femme juive, morte défenestrée par son voisin musulman en avril 2017 à Paris, avait réclamé en décembre la requalification des faits en « assassinats » et avec la circonstance aggravante de l’antisémitisme.

Lundi, la juge Anne Ihuellou a refusé cette requête au motif que les parties civiles n’étaient pas fondées selon elle à demander dans ce cadre une requalification de la mise en examen, selon son ordonnance consultée par l’AFP.

« C’est une insulte à (la) mémoire » de Sarah Halimi « et une douleur supplémentaire pour ses enfants et sa famille », a réagi sur Twitter Francis Kalifat, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), instance de représentation politique de la première communauté juive d’Europe.

Pour le président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), Sacha Ghozlan, la victime a été « assassinée parce que juive ». « Jusqu’à quand devrons-nous dénoncer et condamner? L’antisémitisme tue. Jusqu’à quand? », a-t-il tweeté.

La demande du parquet de Paris de retenir le caractère antisémite du meurtre, formulée voici quatre mois, est également restée sans réponse à ce jour. Le 20 septembre, après la remise du rapport d’expertise psychiatrique du suspect, le parquet avait requis que le caractère antisémite soit retenu, à la « satisfaction » des responsables juifs qui l’avait réclamé sans relâche.

La juge peut néanmoins encore procéder à tout moment à une requalification de la mise en examen.   

Interné aux lendemains du drame, le suspect, Kobili Traoré, a été mis en examen le 10 juillet pour meurtre, sans que soient retenus la préméditation ni la motivation antisémite, au grand dam des parties civiles.

Le meurtre de cette ancienne directrice de crèche confessionnelle, juive orthodoxe âgée de 65 ans, a suscité une très vive émotion, dans la communauté juive et au-delà. En juillet, lors d’un discours commémorant la rafle de juifs au Vel d’Hiv, le président Emmanuel Macron avait souhaité que la justice fasse « toute la clarté » sur sa mort.

Dans la nuit du 3 au 4 avril, dans un immeuble HLM du quartier populaire de Belleville, ce jeune homme de 27 ans s’était introduit dans l’appartement de sa voisine, Lucie Attal, aussi appelée Sarah Halimi. Aux cris d' »Allah Akbar », entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, ce jeune musulman l’avait rouée de coups sur le balcon, avant de la défenestrer. « J’ai tué le sheitan » (le démon, en arabe), avait-il hurlé.

L’expertise a conclu que le suspect avait été pris ce jour-là d’une « bouffée délirante aiguë » après une forte consommation de cannabis, mais que ce trouble psychotique n’était « pas incompatible avec une dimension antisémite » et n’écartait pas sa responsabilité pénale.

Dans son ordonnance rendue lundi, la juge a également refusé de procéder à une reconstitution en présence du suspect, au motif qu’il reconnaissait les faits et que les éventuelles circonstances aggravantes « ne sauraient être établies par la reconstitution ».

https://actu.orange.fr/societe/fait-divers/sarah-halimi-la-juge-ne-donne-pas-suite-a-une-demande-de-requalification-antisemite-CNT000000WTByR.html

Question de Béotienne : pour quoi ou pour qui le juge roule-t-il ?

C’est un juge du mur des cons ?

Ne devrait-il pas être dessaisi du dossier ?

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Scandale de l’affaire Sarah Halimi : le juge refuse la qualification antisémite

  1. Avatarfanch

     » après une forte consommation de cannabis,  »
    Les analyses sanguines ont prouvé le contraire,mais il faut bien trouver des justificatifs autres que l’ antisémitisme

  2. AvatarYKempenich

    J’ai entendu à la radio hier qu’un gamin de 8 ans qui portait la kippa a été tabassé par 2 « djeunes » (des ados en fait) dans le 93 ou 95.
    Le journaliste a quand même précisé que le caractère antisémite était retenu…
    Mais les juges ? Pas sûr…

  3. AvatarMachinchose

    et celui là?

    «  »Thévenoud : l’éphémère secrétaire d’État condamné à un an de prison avec sursis
    Par Journaliste Figaro Virginie Vandeville Mis à jour le 31/01/2018 à 10:29 Publié le 31/01/2018 à 06: »

    le motif « se foutre de la gueule du monde » a bien été retenu quand ce sale con a plaidé sa « phobie administrative »

    celà dit je trouve la sanction trés légère pour le Ministre le plus vite éjecté de la fonction publique depuis un siècle (a tenu une dizaine de jours)

    faut aussi bien se mettre définitivement dans le crane que ces gens NE VONT JAMAIS EN PRISON ….un jour toi, l’ autre ce sera moi….alors on se fait des « passez moi la moutarde, je vous passerais le Séné »
    de mémoire, comme ça, je crois que seul Bernard Tapie avait tâté de la vraie Zonzon…normal il ne fait pas partie du sérail , lui

    quand a Mme Sarah Halimi Z’L, la juge rougeâtre Anne Ihuellou , roule tout simplement pour elle
    comme c’est dans l’ air du temps, pas question d’ accabler la communauté des « encore plus, toujours plus » et a fortiori un confrère des Traoré, des Théo etc etc …

    et souvenons nous de cet « incident » ou on retrouve la même « juge »

    xxxxxxx

    les fils de Julius et ethel Rosenberg exécutés en plein Maccarthysme, tentant de réhabiliter la mémoire de leur mère, se virent signalés par

    «  »……..pour Anne Ihuellou, les parties civiles ne sont pas fondées a demander une requalification de la mise en examen … »

    cette personne semble trés attachée aux rejets de requalification …
    a quand une cour qui jugera a son tour ces « juges d’ instructions » qui sont les individus les plus puissants de France ??
    qui leur casse les poignets qui leur permettent ces tours de passe passe scandaleux !!

  4. AvatarJ

    « les parties civiles n’étaient pas fondées selon elle à demander dans ce cadre une requalification de la mise en examen ».
    Qu’Est-ce que ça veut dire ? ça ne veut rien dire du tout ! Ce juge a de la merde dans les yeux. Qu’Est-ce qu’il lui faut de plus pour comprendre que cette pauvre dame a été assassinée uniquement en raison de sa foi ? Délire provoqué par cannabis ? Mon c*l oui !

  5. Edmond RichterEdmond Richter

    Pendant des mois le « malade mental » aggressait Sarah Halimi aver des « sale juive » PAs antisémite????
    LE NOM DE LA JUGE? ADRESSE? TELEPHONE? E-MAIL?
    C’est cela qu’il faut communiquer!

  6. AvatarZobi la mouche

    Frère Tarik en garde à vue
    L’islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viol par deux femmes en France, a été placé en garde à vue mercredi par les enquêteurs de la police judiciaire de Paris, selon une source judiciaire.

    Tariq Ramadan s’est rendu mercredi matin à la convocation des policiers « dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte à Paris des chefs de viols et violences volontaires », a précisé cette source, confirmant une information de la radio française RTL.

    Pas un mot, ni sur Tf1 ni sur Antenne 2. A croire que les médias craignent la racaille islamo-maghrébine, principale soutient à cet ignoble personnage.
    https://www.rts.ch/info/monde/9295582-accuse-de-viols-tariq-ramadan-a-ete-place-en-garde-a-vue-a-paris.html

  7. frejusienfrejusien

    Cette juge est vraiment au-dessous de tout, elle devrait être dessaisie de l’affaire, ou mieux, une révocation, c’est une honte à la fois pour le monde judiciaire et pour notre pays

  8. conanconan

    Et le patron du Crif, F.Kalifat, se contente d’un tweet !!!….
    Il faut demander une audience à macron qui sait se faire obéir par tous ses substitués…
    Que l’Ambassadeur d’Israël demande aussi des explications à notre petit génie de la politique …

  9. pikachupikachu

    Très juste, G.W. Goldnadel l’avait rappelé : l’analyse toxicologique du terroriste n’a pas permis d’établir que sa consommation de cannabis ait été « conséquente ».
    Voir ici :
    http://www.actuj.com/2017-05/france/5149-gilles-william-goldnadel-l-assassin-a-le-profil-d-un-islamiste-radical
    — citation —
    En tout cas il n’a pas d’antécédent psychiatrique. Après les faits, il a également été trouvé des traces de cannabis, sans que, à ce stade, ce ne soit considéré comme quelque chose de déterminant.

  10. conanconan

    Me demande si Trump n’a pas raison ??….
    Voilà des gens qui sortent de leurs trous à merde, qui sont strictement bons à rien, dont un vertueux croyant qui, sous prétexte qu’ils ne supportent pas la religion de la voisine, passe son temps à l’insulter, puis qui pénètre chez elle pour la tabasser, jusqu’à lui briser les os !!! (pauvre petite Sarah–65ans–…) puis qui te la balance par la fenêtre en criant allah akbar !!….Ah c’est pas de l’antisémisme ça ??.. et par contre, moi, je devrais aller au trou parce que j’aurais, à la suite de cette décision incompréhensible, des pensées un tantinet islamophobes et procurophobes ??….
    Hé oh, Kalifat, j’occuperais votre fonction, je ne me contenterais d’un tweet !
    C’est pire qu’en 41, car aujourd’hui, nos magistrats n’ont quand même pas les canons des mitraillettes des ss sur le ventre !!!….

Comments are closed.