J’habite un pays de merde : le trafic de drogue va bientôt entrer dans le calcul du PIB


J’habite un pays de merde : le trafic de drogue va bientôt entrer dans le calcul du PIB

C’est quoi un  » pays de merde  » ?
( la traduction française du  » shithole countries  » de Trump – en réalité, ça signifie des  » pays trou à merde  » )

Eh bien, selon moi, par exemple, c’est un pays où l’on considère que le trafic de drogue est une richesse pour le pays, puisqu’on l’intègre dans le PIB ( produit intérieur brut ).
Un pays à fort PIB est un pays riche.

J’habite dans un pays où  » Le trafic de drogue va bientôt entrer dans le calcul du PIB  » .

Le Figaro :  » Le trafic de drogue va bientôt entrer dans le calcul du PIB français « .

– L’Institut national des statistiques accède à la demande d’Eurostat et intègre le trafic de stupéfiants dans le calcul de son produit intérieur brut (PIB), à partir de mai. Un changement qui pourrait entraîner une révision à la hausse de la croissance française.

Après des années d’hésitation, la France a partiellement cédé à Eurostat. Depuis 2013, l’institut européen des statistiques demande aux pays du Vieux continent de comptabiliser le trafic de drogue et de la prostitution dans le calcul de leur produit intérieur brut (PIB).

À partir du mois de mai prochain, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) va «tenir compte de la consommation de stupéfiants et des activités liées à cette consommation sur le territoire national», a-t-il annoncé dans un communiqué. Cette prise en compte est destinée à aligner les statistiques françaises sur celles «des autres pays européens» et cela entraînera «une révision en très légère hausse du niveau du PIB», ajoute l’Insee.

Lire l’ensemble de l’article ici : 
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/01/30/20002-20180130ARTFIG00342-le-trafic-de-drogue-va-bientot-entrer-dans-le-calcul-du-pib-francais.php

I live in a shithole country ! ( 1  )

Le  » shit « , la merde, étant par ailleurs le nom français du haschich !

( 1 ) : j’habite un pays trou à merde.

Complément de Pif Paf 

 

Je ne vois là rien de choquant…
Complément d’enquête – France 2 – 14/09/17 Le trafic de cannabis en Seine-Saint-Denis rapporterait 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires par an et emploierait 100 000 « salariés ».
Comment l’État qui croule sous la dette pourrait se passer de cette merveilleuse statistique !!!

La France est en passe de rejoindre les états maffieux de l’Europe Centrale que sont l’Albanie et le Kosovo…
La cam, dans un pays du bas Tiers-Monde, comme la Francarabia, est la seule activité porteuse d’avenir…

 

Note de Christine Tasin

Un pays qui voit augmenter son PIB pourra ainsi participer encore davantage aux efforts européens, aux efforts de l’ONU pour… « venir en aide »  (traduisez  « bosser pour les fainéants qui ouvrent juste le bec en pleurnichant « ) aux pays africains et autres musulmans où la charia remplace la loi, où la corruption des élites remplace la démocratie…

Un pays qui voit augmenter son PIB pourra se voir classé mondialement dans les premières positions, et ça, pour Macron, c’est le pied suprême.

Le pire c’est que grâce à cette augmentation qu’ils assurent légère les veaux votants vont vraiment croire que Macron est un économiste digne de ce nom et non le fossoyeur que nous dénonçons.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




26 thoughts on “J’habite un pays de merde : le trafic de drogue va bientôt entrer dans le calcul du PIB

  1. Amélie Poulain

    Je ne suis pas étonnée vu le peu d’empressement que l’on met à combattre la consommation de drogue… et comment c’est pris en charge avec un arsenal de moyens qui nous coûte un bras (salles de shoot, médicaments de substitution détournés, RSA pour se payer une partie de sa drogue, prise en charge médicale gratuite, intervenants +++ pour s’occuper des addicts, les prises en charge carcérales, etc… et j’en passe)..

    D’autre part, ça s’appelle quoi comment profiter de produits financiers illicites ?…… Enfin dans la fiction d’une statistique mais quand même…. niveau éthique, ça pose question.

    1. Amélie Poulain

      Et quand on voit les retombées en plus au niveau psychiatrique et vie sociétale (violences souvent extrêmes, agressions, meurtres, etc….).

      On peut effectivement s’interroger sur cette complaisance que révèle tout cela et, cerise sur le gâteau, cette qualification voire reconnaissance implicite comme une « croissance » de ce genre de dynamique mortifère et très destructrice.

      Cela montre l’état de déliquescence des pays, donc la France aujourd’hui, qui « réfléchissent » et veulent nous imposer leur idée du « bien-être ».

      Non, merci pour moi..

    2. Amélie Poulain

      Correction :

      D’autre part, ça s’appelle comment profiter de produits financiers illicites ?…… Enfin dans la fiction d’une statistique mais quand même…. niveau éthique, ça pose question.

      1. Victoire de Tourtour

        L’éthique ne fait pas partie des valeurs de ce gouvernement. Les précédents étaient amoraux, ce dernier est carrément immoral.

      2. Alexcendre 62

        Oui illicite Amélie cela veut aussi dire que que demain des policiers ( je l’espère toujours )seront payés pour combattre de nouveaux secteurs de notre PIB , une nouvelle curiosité de notre monde moderne et pourri . Le problème est qu’ils n’ont pas honte de ce genre de proposition , il n’y plus aucune petite digue de protection de la morale dans ce pays , effarant !

        1. Amélie Poulain

          Il ne réfléchissent pas en mettant l’ensemble en perspective pour rester dans la cohérence… En France on « superpose » (lois, mesures, décisions sociétales ou autres….).

          Et on arrive à n’importe quoi, on n’est pas loin de l’anarchie.

  2. BobbyFR94

    Mais si le trafic de drogue, la prostitution sont « intégrés » au PIB, cela signifie donc que l’état le LEGALISE, donc l’état est un revendeur (dealer) de MERDE, et un MAQUEREAU !!!

    J’avais lu quelque part, je crois que c’est le CONNARD d’attali qui avait dit à peu près cela  » …il sera alors possible pour les sociétés d’avoir accès à des marchés jusque là illégaux, augmentant ainsi leur PROFIT…  »

    Je n’y croyais pas, mais nous y arrivons tout doucement…

    Ce n’est pas possible, je vis dans le roman « 1984 !!!

  3. palimola

    La totalité du pays est emboucanée par cette merde , le nombre de gens qui consomment est ahurissant ! et il n’y a pas que des jeunes , j’ai vu et connais des gens de plus de 65 balais qui fument cette pourriture puante . Ca touche toute les couches de la société et toutes les régions , ne vous croyez pas a l’abri a la campagne ….c’est un véritable fléau . Ici c’est entré dans les mœurs , les voitures de police passent devant les guetteurs a l’entrée des cités ou se vend cette saloperie et personne ne bouge …..

  4. reuri

    Encore un signal d’encouragement envoyé vers les racailles dealers , remarquez cela fait un certain temps qu’ils sont habitués au laxisme .
    Les financiers du terrorisme sont contents, ils savent qu’ils peuvent continuer leur trafic tranquillement.
    Ce n’est pas un karcher qui nettoiera notre pays gangrené par la corruption, c’est au bulldozer qu’il faudra raser toutes les institutions de la France.

    1. Alexcendre 62

      Ou un couteau qui tombe verticalement pour ceux qui sont a la manœuvre ? certains ne tarderons pas a le penser , mais avant il faudrait apprendre ou bouger son cul pour voter ce serait déjà un grand pas .

  5. Dorylée

    Mais c’est pas normal ! Il y a des secteurs éconimiques ostracisés ! Et les revendeurs de voitures volée et trafiquées ? On les oublie dans la richesse nationale ! Quid des passeurs de migrants ? Ça fait du pognon ça aussi. Il ne faudrait pas non plus oublier les réseaux mafieux de trafic d’ordures et de déchets polluants et radioactifs. Finalement, la France est un grand pays économique… Les EHPAD devraient se lancer dans les trafics d’organe pour aider à leur financement et l’amélioration du PIB, pendant que Litelassol promet d’aider….la jeunesse tunisienne !

  6. patito

    Singapour et le Luxembourg vont faire un peu la gueule de se voir doubler car nous allons faire un bond de géant dans le classement

  7. WoxBo

    Gageons que dans quelques mois Macron, Philippe, Le Maire et consorts viendront se gausser dans les merdias de l’augmentation spectaculaire du PIB qui démontre clairement l’efficacité et la justesse de leur politique.

  8. WoxBo

    Le vin fait partie de notre patrimoine et contribue au rayonnement international de la France mais dès qu’on en parle à la télé, il y a toujours un journaleux pour rappeler que c’est « à consommer avec modération ».

    Par contre, il est de bon ton de faire l’apologie du chichon à la télé, et personne ne trouve rien à y redire… (alors que c’est l’une des principales causes de l’insécurité)

    J’ai l’impression qu’on marche sur la tête. Deux poids, deux mesures !

  9. bm77

    Tout à fait WoxBow et quand un consommateur de shit veut relativiser son addiction il le met en parallèle avec l’alcool et plus particulièrement le vin. qui fait pourtant parti de notre culture.
    La drogue génère de l’argent qui n’est pas contrôlé ni fiscalisé donc et l’argent cash peut servir à corrompre des pans entiers de la société; des juges , des politiques , des policiers, des associations qui ont intérêt par exemple a faire en sorte que sous couvert de dénonciation des discriminations ou racisme et contrôle au faciès on desserre l’étau autour des dealers et c’est là que ça devient dangereux.

    Sur ces mêmes thèmes Il est étrange de constater la réactivité des associations insérées dans les banlieues qui exploitent immédiatement et sans vergogne la moindre « bavure » policière qui souvent est de la légitime défense sinon toujours. Des rassemblements sont organisés avec impression de tee shirts pour réclamer « justice » et des comptes aux politiques locaux qui vont traduire immédiatement cela par ne pas trop faire de vagues en limitant les rondes policières!
    Hors si il y a eu mort d’homme cela ne le refera pas revivre par contre cela permet d’en remettre une couche sur la police en dénigrant la compétence des fonctionnaire, de la suspecter de racisme et par là donc contester sa légitimité pour la positionner vis à vis de la société au niveau des racailles auxquelles elle est confrontée. En faire quasiment une bande adverse dans une logique raciale qui ferait que les flics majoritairement blancs ne pourraient être les représentants de la loi d’une population immigrée cosmopolite.
    Les journalistes ne sont pas les derniers à les présenter comme cela. Ils emploient souvent le terme d’affrontement entre « jeunes » et force de l’ordre alors que la police ne vient pas dans une cité dans une logique d’affrontement mais pour rétablir la sécurité des citoyens qui y habitent et faire respecter la loi sur les stupéfiants..
    L’argent de la drogue sert aussi à l’achat d’armes et peut donc aider des terroristes à accomplir leurs méfaits.
    Au passage on n’oubliera pas de dénoncer une fois de plus cette Europe et ses lois disparates qui font que les dealers peuvent s’approvisionner aux Pays Bas et merci aussi a Mohamed VI qui par son inaction contre le culture de cannabis dans son pays, lui permet de remporter le prix Pablo Escobar de la Méditerranée!
    Pour finir une bonne partie de la population est sous addiction de drogue qui ne peut se passer de son chichon quotidien ce qui fait qu’elle a intérêt à ce que les dealers puissent faire leur boulot sans être embêter par les flics ce qui remet complètement en cause la sincérité politique de certaines personne et leurs antiracisme. J’ai eu affaire à des consommateurs avérés de ces saloperies de joints et c’étaient des gens qui auraient trahi pères et mères pour leur addiction donc quelle légitimité accorder à de tels individus sur leur faculté de discernement et donc leur possibilité de se déterminer avec lucidité concernant leurs choix politiques.
    Cette drogue leur permet soi-disant de se désinhiber pour faire la fête ou voir la vie en rose mais les effets secondaires sont l’apathie, le fatalisme et l’agressivité du manque. Aucune étude n’est faite car c’est un sujet complètement tabou concernant les conséquences de cet addiction aux joints sur les comportements électoraux et politiques. Certains élus font pourtant des clins d’œil grossiers et démagos à cette partie non négligeable de la population et il est donc facile de voir pour qui ils seraient tentés de voter! Les mêmes qui font de l’antiracisme leurs fond de commerce font concomitamment des propositions pour dépénaliser la drogue et légaliser le trafic.

    .

  10. lucide

    MAIS QUI DONC A DECIDE DANS LES HAUTES SPHERES que le sexe, la drogue et la violence NOUS AFFAIBLISSENT et finissent par nous anéantir?

    Pour le sexe ça a failli être grave. De justesse, la majorité sexuelle qui devait être fixée à 13 ans, a été fixée à 15 ans sous la pression des familles..

    Avez-vous entendu qu’il est vraiment question de « libérer la drogue, de dépénaliser son usage et que la dite drogue EST MOINS NOCIVE QUE LE TABAC? ILS ONT OSE LE DIRE SUR FRANCE 2.

    C’est ainsi que nous avons été informés sur France 2 de façon douce et banale un soir d’hiver, de la dépénalisation et de la future vente libre de ce charmant CANABIS..

    Alors qu’à l’âge de mes 14 ans, on m’apprenait que le cannabis et autres drogues avait un effet négatif sur notre CAPITAL GENETIQUE et qu’il ne fallait surtout pas y toucher. (on ne parle pas des effets encore plus profonds du cannabis néerlandais (Hollande).

    Mais à cette époque, la France aimait encore la France. Et personne n’avait le goût de la détruire en douceur et profondeur.

Comments are closed.