Pour l’instant il fait froid en Europe, froid comme la colère qui gronde


Pour l’instant il fait froid en Europe, froid comme la colère qui gronde

Et pour l’instant il fait froid en Europe…
Froid comme ces corps dans leurs linceuls,
Froid comme ces corps martyrisés au fond des tombeaux,
Froid comme la déchirure de ces cris de souffrance, de ces appels à l’aide restés sans réponse,
Froid comme le désespoir d’un père, d’un fils, d’un époux, d’une épouse, d’un enfant, d’une mère,
Froid comme les tourments d’un coeur brisé,
Froid comme la rage devant ces crimes,
Froid comme la colère qui gronde,
Froid comme le métal,
Froid comme le canon sur la tempe,
Froid comme la vengeance.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Pour l’instant il fait froid en Europe, froid comme la colère qui gronde

  1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Il fait froid en Europe et sombre dans le sud ouest de la France. Notre climat peu ensoleillé n’est pas adapté à ceux qui vivent toute l’année en plein soleil et dehors.
    Et nous ne sommes pas adaptés à une religion qui demande à s’aplatir sur le sol cinq fois par jour. Nous préférons rester debout, éventuellement assis et pour les plus pieux et les plus convaincus agenouillés, mais on ne s’écrase pas devant la divinité ou qui que ce soit.

    1. eridan

      au passage, au sujet de posture:
      les juifs prient debout
      les chretiens prient a genoux
      les musulmans prient le cul en l’air

      1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

        Les grecs qualifiaient la prosternation des orientaux de position du chien couchant. « Je me couche sur le sol, et j’obéis » telle à la devise du chien qui implore la caresse de son maître. Mais le chien est un animal ami utile, qui nous rend une multitude de services, et celui qui a la rage est mis à la fourrière.

  2. Nicolas

    Dans le contexte actuel, ce n’est pas avec des paroles ou des écrits la politique de Macron sera « éradiquée » mais avec des actes du peuple de France toutes professions confondues pour mettre le sieur Macron à genou.

  3. Nemesis

    Joli poème Andréa : merci !
    Mais il est si triste que cela donne envie de pleurer.
    Nos malheurs ne sont pas près de s’arrêter car seule une minorité est en alerte et voit le danger.
    Mais demain est un autre jour et l’espoir fait vivre.

  4. frejusien

    @Némésis,
    seule une minorité voit le danger, les autres se vautrent dans le déni ou pire, se roulent dans les délices de l’aide à l’étranger qui vient nous envahir et nous coloniser,

    j’ai vu le choix du chanteur à l’eurovision , pour représenter la France, il s’agit d’un couple qui raconte la naissance d’un migrant sur un de ces bateaux d’invasion, et le nouveau-né s’appelle MERCY,
    Céti pas mignon tout rose, ? céti pas tout plein de naïveté et d’utopie ?

    Malheureusement, il ne s’appellera pas Mercy, mais sans doute abdelaoud, ou abdelmamoud, le coupeur de têtes chrétiennes

    1. BobbyFR94

      Son second prénom « Et s’il le faut », et le troisième  » à grand coup de lattes dans l’cul !!!  »

      Vous voyez, j’ai foi en votre espèrance !! :-)))

Comments are closed.