Ils vivent dans la merde à Marseille, ils attendent des papiers, de l’aide, des sous et ne font rien


Ils vivent dans la merde à Marseille, ils attendent des papiers, de l’aide, des sous et ne font rien

Ce qui est vraiment intéressant dans l’article disponible via le lien c’est qu’il est incroyablement révélateur de la mentalité de ces gens, dans ce passage notamment cette phrase :

 » On ne peut pas se payer un logement, on ATTEND d’avoir des papiers  »

Ils ne font rien, ils ATTENDENT de se faire entretenir.

Une fois qu’ils auront ces fameux papiers ils ATTENDRONT leurs allocations tout en continuant à salir et dégrader tout ce qu’ils approchent au passage .

Leur seul et unique but dans la vie et leur spécialité : attendre des autres .
Et ce depuis toujours et à jamais .

J’ai de furieuses envies de rire quand j’entends des gens qui parlent de la misére en Afrique comme si ce continent était touché par une sorte de malédiction mystique qui empêcherait la prospérité, l’hygiène et la paix d’émerger.

Vous pouvez installer ces gens où vous voulez : France, Angleterre, Allemagne, Amérique, Russie, Japon, Espagne, Itali , Ecosse, Irlande … Au final peu importe, le résultat sera identique .

Vous pourriez leur offrir le pays le plus riche du monde, le plus grand, le plus avancé, le plus pacifique, le plus propre et paisible et dans les années qui suivent ils arriveront à en faire un dépotoir surpeuplé, en faillite, en proie aux conflits et violences, obscurantiste, d’une saleté extrême propice aux épidémies diverses et variées .

Cultiver les sols ? On attend que les ONG viennent nous amener à manger.

Trier et jeter les déchets ? On attend que des bénévoles viennent nettoyer.

Travailler pour faire avancer le pays ? On attend que les Occidentaux nous versent des aides au développemen .

Encore et toujours…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Ils vivent dans la merde à Marseille, ils attendent des papiers, de l’aide, des sous et ne font rien

  1. regardons autour de nous

    Comment se fait-il qu’ on laisse continuer une telle invasion de gens dont notre économie n’a pas besoin ? C’est incompréhensible. Et c’est la droite et le grand patronat qui en sont responsable depuis longtemps, plus que la gauche qui a pris le train en marche. Mais la gauche seule y gagne en voix. Et tous les cons—tribuables en paient les conséquences …Quand est-ce que l’on va se réveiller de ce cauchemar ??? Y-en-a marre !!!

  2. Machinchose

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/27/2730394-marseille-policier-garde-vue-apres-avoir-tue-homme-hors-service.html

    ……..

    des noms ? des prénoms ?? que dalle!
    bon le « jeune homme » est mort devant la boite a putes « au son des guitares »
    on lui aura au moins joué la « Danse Macabre …

    PS: le coté marrant c’est que le lieu du crime est a deux pas de la Rue Saint-Saëns a Marseille »

    Notre Ami Massilia pourra peut etre nous en dire plus…

    1. cayssials

      La vermine restera toujours de la vermine ils attendent les aides que leur donnent l’état français
      les gens ont voter marron faut pas s’ attendre à autre choses

  3. J

    Oui, ils attendent.
    Combien d’associations bénévoles sont allées en Afrique pour leur apprendre à creuser des puits ? Ils ont répondu : « ben allez-y, vous le faites pour nous ». Puits qui ont ensuite été détruits, parce que les femmes préfèrent marcher des heures pour aller puiser de l’eau ça leur permet d’échapper à leurs maris.
    Combien avons-nous donné pour qu’ils puissent s’offrir des outils agricoles de meilleurs qualités ? Ils les ont revendus, sans doute.
    L’Afrique est riche, mais ses habitants vivent aux crochets du monde. Nous payons les minerais, les aliments, les matériaux qui proviennent de là-bas. Ils reçoivent nos dons (lunettes, vêtements, nourriture…) Beau commerce très équitable, en effet.
    Quand à ces parasites, ils attendent des papiers. Pardon ? Donc, ils sont en situation irrégulière. En vertu de quoi on les autorise à rester sur notre territoire ? Sont-ils en danger de mort, chez eux ? Apportent-ils quelque chose à notre pays autre que leur crasse et leur fainéantise ? Pourquoi ne les a-t-on pas renvoyés chez eux, ils n’ont rien à faire ici.
    Il y en a marre de prendre la France et les Français pour une vache à lait. Dégagez de chez nous maintenant. On ne veut plus de vous.

  4. dahier

    le vice est pris : vivre aux dépens des autres, sans avoir à fournir le moindre effort… difficile de changer de telles mentalités.
    et de plus ils se permettent de critiquer les pays qu’ils squattent !

    1. 1214-1412

      Essayez de changer la mentalité d’une nuée de sauterelles dévorant un champ (je ne fais pas d’autre comparaison plus descriptive, il paraît que nous sommes surveillés et je ne tiens pas trop à aller au tribunal pour rien). C’est hors de tout ce qu’ils sont en mesure de comprendre, ils sont programmés génétiquement par des siècles de nomadisme et de pratique de l’islam qui a induit une sélection génétique.

      1. 1214-1412

        Entièrement d’accord. Quelques mesures de bon sens pourraient inverser la situation : remigration, préférence nationale, droit du sang… Il faudra (it) bien sûr avoir le courage politique de les appliquer.

  5. roger morzini

    anecdote véridique: une association avait amené un petit tracteur refait presque
    à neuf pour en faire don à un village d Afrique.. les bénévoles revenant un an
    après ont constaté que le tracteur était en train de pourrir dans un champ..voilà voilà..

  6. lucide

    Je gérais une petite association d’aide à l’enfance dans un pays d’Afrique. Quand je dis je gérais, je veux dire aussi, je participais largement financièrement. Mais cela ne me gênait pas pourvu qu’il y ait du résultat.

    Ce qui m’a étonnée c’est la profonde inertie des gens dans ce pays. Même si vous leur donnez les moyens financiers et logistiques de créer un commerce par exemple, ils seraient heureux qui vous le gériez à leur place. L’essentiel
    pour eux est d’en avoir les bénéfices.

    Il m’est arrivé bien sûr de trouver des perles rares qui ont réussi, mais qui possédaient un capital essentiel « le courage ».Mais c’était une rareté. Voilà.

    Je ne peux m’empêcher de penser à l’immense générosité de notre amie qui a géré ce lieu dédiée à l’enfance, mais qui, a été débordée, dépassée, dévorée, cannibalisée, par tous ces parents qui, n’ayant pas les moyens d’élever leurs enfants, venaient donc les lui confier.

    Notre chère amie est morte de son dévouement. Notre petite association a dû fermer ses portes. Car il est difficile de gérer un lieu si lointain, sans avoir une personne digne de confiance.

    MES LES PAUVRES CONTINUERONT A FAIRE DU PAUVRE, au lieu d’apprendre à limiter les naissances d’enfants dont le destin sera la misère. VOILA, VOILA, VOILA.

  7. NICOLAS F

    Le sésame suprême:inscription comme demandeurs d’emploi à pôle emploi.
    Impossible de vérifier ce qu’ils font de leurs journées.Cela peut durer des dizaines d’années.Il n’y a aucun contrôle.
    Ensuite ils passent au minimum vieillesse à 65 ans .
    Donc venir en France c’est un sacré jackpot.
    Ils sont bien informés par la presse et le gouvernement: en France il n’y a pas de boulot,venez sans crainte,on ne vous obligera pas à travailler et faites-en profiter famille et amis,il n’y a pas de contrôle non plus.
    Et en plus,vous serez gâtés ,chouchoutés ,considérés comme victimes à la 6è génération de la colonialisation,ou du vilain changement climatique,ou de la cruauté de vos guerres tribales ,ou de vos guerres coraniques (ouh,quelle horreur,mais ici en France vous pourrez à perpette tuer les non coraniques) ….
    Bref,la France est une grosse conne aimant le désordre et la saleté .Vous êtes chez vous.Bienvenue.

  8. frejusien

    Très bien décrit,
    ils attendent que ça leur tombe tout cuit dans la gueule, et quoi de mieux qu’un pays comme la France où toutes les lois ont été votées en leur faveur, il leur suffit de pénétrer sur le territoire et c’est gagné !
    ils ont mis la main sur la vache à lait !

    Le « gross » problème, c’est qu’ils apportent avec eux, toutes leurs merdes, et que malheureusement, ils nous en font profiter largement,

    La France est comme une maison laissée à l’abandon et qui aurait été squattée, si le propriétaire réussit à reprendre son bien, il lui faudra effectuer un ménage approfondi :
    virer les rats, les cafards, les puces et autres insectes encombrants et nuisibles puis passer à la désinfection des locaux, avec surveillance organisée pour que les squatters ne puissent plus revenir

  9. dahier

    pourquoi n’attendraient-ils pas ? ils savent par avance que de bonnes âmes bien pensantes vont avoir pitié d’eux ! on va venir nettoyer le merdier qu’ils aiment entretenir autour d’eux, leur porter des victuailles, etc etc….
    le vice est pris : ne rien faire, attendre la gueule ouverte que ça tombe dedans !
    le mot travail ne fait pas partie de leur vocabulaire, juste la formule « tu me donnes » !

Comments are closed.